A handout picture released by the Vatican press office show Pope Francis (C) chairing an extraordinary synod of nearly 200 senior clerics in the Synod Aula at the Vatican on October 6, 2014. Pope Francis issued a strong signal of support for reform of the Catholic Church's approach to marriage, cohabitation and divorce as bishops gathered for a landmark review of teaching on the family. Thorny theological questions such as whether divorced and remarried believers should be able to receive communion will dominate two weeks of closed-door discussions set to pit conservative clerics against reformists. AFP PHOTO / OSSERVATORE ROMANO
== RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / OSSERVATORE ROMANO" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS ==

Le cardinal Vingt-Trois invite le cardinal Burke

Download PDF

Riposte catholique s’est déjà fait l’écho du petit changement de programme de la tournée du cardinal Burke en France pour présenter son nouvel ouvrage. Petit changement qui en dit long pourtant. Le cardinal avait pris son billet d’avion pour arriver vers midi à la nonciature à Paris. Il a reçu un courrier du cardinal archevêque de Paris l’invitant à célébrer la messe de 10h en la cathédrale Notre-Dame. Au fond, inviter un cardinal de passage à venir célébrer la messe, quoi d’extraordinaire, me direz-vous ?

C’est la personnalité des deux cardinaux qui mérite d’être soulignée.

L’un est un ancien cardinal de Curie, mis au placard pour s’être opposé assez frontalement à la clique mondaine qui souhaite mener comme bon lui semble (c’est-à-dire de façon totalement opaque) les synodes des évêques sur la famille. Certains le disent isolé. Visiblement, il n’en est rien.

L’autre est l’un des 4 vice-présidents de ces mêmes synodes… Le cardinal Vingt-Trois a enseigné la théologie des sacrements au séminaire de Saint-Sulpice et il connaît aussi le sujet actuellement en débat au sein de l’Eglise. C’est pourquoi, comme l’écrit le Salon Beige, il vient d’envoyer un clair signal aux participants du synode, à une semaine du début des débats.

8 comments

  1. Otto

    Ou serait-il juste un peu gêné par la situation quand un cardinal passe une semaine à Paris, totalement ignoré par le diocèse officiel ?
    Ou est-ce un mouvement tactique ?
    On n’en sait rien.

  2. Pingback: Le cardinal Burke célèbre la messe de 10 h à Notre-Dame de Paris - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  3. Hervé Soulié

    C’est un geste courtois de la part du cardinal Vingt-Trois.
    Plusieurs collaborateurs directs du pape François, y compris ceux qui vont participer au prochain synode, pourraient utilement s’inspirer de cette gentillesse.
    La même remarque s’applique au cardinal Schönborn, de Vienne, qui s’est montré fort tolérant aux impolitesses de ses prêtres récemment, lors de la visite en Autriche de Mgr Burke.

    • Courivaud

      Il s’agit d’un geste normal lorsque l’on est entre cardinaux. Un signe d’hostilité ou d’impolitesse aurait été plus que malvenu, non pas parce que c’est mal élevé, mais parce que l’on ne respecterait pas les « minimaux » de la communion et de la charité au sein de l’Eglise catholique.

      pour la courtoisie envers certains groupes qui sont au sein de l’Eglise catholique, on repassera, en ce qui concerne Mgr Vingt-Trois : les péripéties de la « manif’ pour tous » l’ont bien montré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *