10953973_948015028555651_7118934271809627886_n

Le frère dominicain David Macaire nommé évêque de Fort-de-France

Download PDF

Comme cela avait donc fuité, Le frère dominicain David Macaire vient d’être nommé évêque de Fort-de-France, aujourd’hui par le pape François. Il succède à Mgr Gilbert Marie Michel Méranville, né le 4 février 1936, archevêque de Fort-de-France depuis 2004, atteint par la limite d’âge.

Vous pourrez retrouver ici la biographie du désormais ex-prieur du Couvent des Dominicains de la Sainte-Baume et Recteur du Sanctuaire de la Sainte-Baume. Cet ancien aumônier de Scouts d’Europe et de Scouts Unitaires de France, appartient à cette génération montante au sein de l’Eglise qui est en France, une génération marquée par l’enseignement des papes Jean-Paul II et Benoît XVI, de formation thomiste, d’allure très classique, pour ne pas dire romaine, sensible à la beauté de la liturgie, voire à la forme extraordinaire du rite romain.

Le diocèse de Fort-de-France compte 392 291 habitants, 36 prêtres incardinés dans le diocèse et 50 prêtres en activité.

L’ordination épiscopale de Mgr Macaire doit avoir lieu début mai à Fort de France. D’ici là, le 22 mars, il sera le prédicateur de la messe du 5ème dimanche de Carême, de la messe télévisée du « Jour du Seigneur ».

Fr-David-Macaire

16 comments

  1. remy

    J’ai pu écouter le père David, et d’autres dominicains, lors d’un séjour personnel et lors d’une université d’été à la sainte Baume, il est à la fois profond, fort, sans langue de buis, d’expression simple et claire, souvent imagée, et avec de l’humour !
    C’est une très bonne nouvelle pour la Martinique et les Martiniquais !

      • Boris

        Niveau liturgique c’est très ….. enfin c’est rien du tout … Que l’on cesse de dire que cette personne est proche de la forme extraordinaire du rite romain ! avez vous sa consécration ? Sa première messe ?… Il y a tous de la fiesta des îles mais absolument rien de pieux … Et de liturgique convenable et solennel

  2. TONY

    Le Père Macaire fait depuis quelque temps une émission sur Radio Espérance intitulée « Comment va ton âme? « chaque dimanche à 19h et auparavant une autre émission très bien menée à l’adresse des jeunes. On écoute avec beaucoup d’attention de d’admiration ce qu’il nous dit à chaque fois avec son talent de prêcheur et sa science qui est grande. Voilà une bonne nouvelle pour l’Eglise! Bon vent à notre cher Père Macaire!

  3. Abbé T.Gallay

    Je suis très heureux de cette nomination. j’ai eu la grâce de rencontrer le Père Macaire lors d’un séjour au couvent dominicain de Bordeaux avant qu’il ne vienne à la Sainte Baume, j’ai apprécié cet homme, sa simplicité, son humour, sa foi et son talent de prédicateur. que Dieu l’assiste dans ses nouvelles fonctions.En communion de prière avec l’église qui est en Martinique.

  4. Francine

    Bonne nouvelle ! j’ai eu l’occasion d’écouter le Père David Macaire lors de la vénération des reliques de Sainte Marie-Madeleine, et j’ai beaucoup apprécié son enseignement – il est très profond et il a beaucoup d’humour – Dieu le bénisse !

  5. Bruno ANEL

    Apparemment, le P.Macaire aurait souhaité être ordonné le dimanche de la Divine Miséricorde, en avril. Mais comme il souhaiterait surtout être ordonné par le cardinal haïtien Chibly Langlois, ce sera probablement en mai. (Info La Croix)

  6. Eric E.G. NOGARD

    Eric E.G. NOGARD
    24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE
    Tél. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

    MARTINIQUE PROVINCE FRANÇAISE
    Amie du Canada

    NewsLetter : 2015/1041

    Fort-de-France, le 16 Mars 2015

    La Spécificité peut être une Cellule Maligne !

    =====

    La Spécificité peut être une Cellule Maligne !

    Éric E.G. NOGARD
    Le petit Chroniqueur.

    *** *** ***

    C’est ce qui, à Martinique Province Française d’Amérique, nous frappe assez d’inquiétude, pour que nous en référions à notre Jeune Archevêque tout récemment intronisé,

    Monseigneur David MACAIRE.

    La rage de « Spécificité » peut être révélatrice d’une Cellule Maligne, donc Cancéreuse, au sein d’une Communauté quelle qu’elle soit, quand elle est Religieuse notamment.

    Pensons-y tant soit peu.

    F1 : Notre Jeune Archevêque fraichement intronisé.

    • Le propre d’un adepte, n’est-il pas de se reconnaître au sein de sa Communauté, comme de reconnaître tous ceux qui en sont membres, et de s’en sentir, ou le frère, ou la sœur, ou le camarade, voire le fils ou le père, ou même le Grand-Maître.

    Ainsi, STALINE ne fut-il pas le petit père d’une certaine Communauté.

    Ainsi, le Grand-Orient, n’a-t-il pas son Grand-Maître.

    Ainsi, le Catholicisme Romain n’aurait-il pas son Pape… Il Papa di Roma.

    • Le propre d’une Communauté, n’est-il pas d’avoir ses Rites bel et bien Codifiés, réputés Orthodoxes, voire sacrés, tout le reste étant réputé profane, c’est-à-dire « étranger » sans la moindre implication de jugement de valeur.

    N’est-ce pas en ceci, distinguer le Sacré du Profane, sans exclure quiconque, à l’instar de celui-ci qui méprise le Goy, comme de celui-là qui crache sur le Roumi, ou comme cet autre qui n’en a que pour ceux de sa Loge, aux dépens, voire à l’exclusion de tout’autre.

    • La Discipline communautaire, n’implique-t-elle pas la soumission aux règles établies par la Communauté entière, l’observance de ces règles devant faire l’objet de la plus grande vigilance de la part de toute la Pyramide Communautaire, sous l’Autorité de son Guide, de son Leader, de son Chef.

    N’est-ce pas en ceci que s’exprime l’Unité Corporelle, Physiologique et Spirituelle de toute Communauté, et que devrait s’exprimer toute Communauté, dans le respect de la Liberté – non licencieuse – d’Expression de chacun.

    En revanche.

    Revendiquer de prétendues spécificités et forcer à les faire admettre par les Autorités Locales, jusqu’à ce qu’on se distingue au point de faire tumeur dans un ensemble dès-lors mis en danger.

    N’est-ce pas là une caractéristique de déviance, la déviance n’est-elle pas le propre de la Cellule Maligne, de la Tumeur Cancéreuse, de la SECTE.

    • Et nous voilà conduits à crier Gare !..

    Gare au Speciosus des Spécificités dont la Martinique se réclame à hauts cris.

    • Et nous voilà conduits à assortir notre expression de Bienvenue et de Soumission à Monseigneur MACAIRE – dont nous reproduisons un portrait en annexe – de la mise en garde contre la Déviance en Secte Martiniquaise Catholico-Vaudouiste de notre Catholicisme Romain, par le biais de la Confusion, tant entre le profane et le Sacré, qu’entre l’Autorité Ecclésiastique et les fantasmes locaux.

    Éric E.G. NOGARD

    Mgr David Macaire : Nouvel archevêque de la Martinique.
    Article du Journal La Croix, présentant monseigneur David Macaire, le nouvel Archevêque de la Martinique.
    http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Un-portrait-du-dominicain-David-Macaire-nouvel-archeveque-de-la-Martinique-2015-03-09-1289128
    D.R

    Archevêque de Fort-de-France, le P. David Macaire jusqu’à présent Prieur du Couvent des Dominicains de la Sainte-Baume et Recteur du Sanctuaire de la Sainte-Baume.
    « C’est un beau cadeau que mes frères m’ont fait, mais je ne savais pas que ce serait un cadeau d’adieu ! » Avec humour, le dominicain David Macaire évoque le « grand moment » qu’il a vécu à Lourdes en octobre dernier, en prêchant le pèlerinage du Rosaire. Si bien qu’apprenant le 25 février sa nomination à la tête du diocèse de Fort-de-France, il a vu dans cette date un « signe de Lourdes » : le 25 février 1858, la Vierge demandait à Bernadette « d’aller boire à la source ».
    Trois semaines plus tôt, le dominicain avait « déjà un peu compris » ce qui l’attendait en recevant une demande d’information de la part du nonce. Et ce, alors même qu’il s’efforçait de ne pas retourner en Martinique afin d’« éviter que l’on pense à (lui) pour certaines charges »…
    Prière et lecture de la Bible en famille
    Frère David est en effet connu en Martinique où il a vécu jusqu’à ses 18 ans – il y est arrivé à quatre mois, étant né à Nanterre en 1969 – aux côtés de son frère aîné et de ses parents fonctionnaires – « comme tous les Antillais ! », sourit-il. « Avec ¬Maman, on priait tous les soirs et Papa nous lisait la Bible », souligne-t-il, en évoquant ses années de scoutisme et de servant d’autel.
    Après ses études à l’École nationale des techniciens de l’équipement à Montpellier, puis quelques années à travailler pour le ministère de l’équipement, il décide en 1991, lors du pèlerinage du Rosaire, d’entrer chez les dominicains. Ce qui le conduit à Marseille pour son noviciat, à Bordeaux pour sa philosophie puis à Toulouse pour sa théologie.
    Ordonné prêtre à Toulouse en 2001, il reste dix années à Bordeaux, d’abord comme père-maître (responsable des jeunes profès), puis comme prieur du couvent dominicain, tout en étant aumônier scout, aumônier de lycée, accompagnateur spirituel des équipes Notre-Dame, assistant des Fraternités laïques dominicaines et prédicateur de retraites.
    > A lire  : L’Église de la Martinique dans la crise
    Ordonné par le cardinal Chibly Langlois  ?
    En 2011, Frère Macaire devient recteur du sanctuaire de la Sainte-Baume, dans le Var. « Nous avons mis l’accent sur l’accueil spirituel, l’accueil matériel étant déjà très bien assuré par l’hôtellerie », explique-t-il en rappelant les « 30 000 nuitées » assurées chaque année, sans parler des nombreux groupes sur la journée.
    « Les gens savent qu’ils trouveront tout sur place : enseignement, confession, beau cadre… », poursuit le dominicain qui, à lui seul, a assuré 300 conférences et prédications l’an dernier. D’ailleurs, membre de l’équipe des prédicateurs du « Jour du Seigneur » (France 2), il doit assurer la messe télévisée du 22 mars.
    Demain mardi, le nouvel évêque antillais s’envole pour une dizaine de jours en Martinique pour les premiers contacts officiels : il connaît déjà un certain nombre de prêtres qui lui ont manifesté leur joie dès l’annonce de sa nomination.
    Quant à la date de son ordination épiscopale à Fort-de-France, il aurait aimé qu’elle coïncide avec le dimanche de la Divine Miséricorde – le dimanche qui suit Pâques – mais comme il souhaite être ordonné par le cardinal haïtien Chibly Langlois, évêque des Cayes, « ça sera plutôt début mai ». « C’est peut-être un retour au pays, mais pas à la case départ, conclut-il. Au contraire, une nouvelle aventure commence ! »
    CLAIRE LESEGRETAIN

    *** *** ***

    Nota : Nous ne traitons que de Faits et de Noms rendus Publics.

    *** *** ***

    N.B.: – Nous Recommandons instamment et systématiquement l’ouverture de la (ou des) pièce(s) jointe(s) à l’e-mail, sous format Pdf, les illustrations y sont incluses.

    *** *** ***

    Avis de vente de Mémoire.

    Demandez le Mémoire de « Martinique Province Française d’Amérique » au Front National Français.

    Eu égard à l’Indépendance et à la Justesse de son analyse, il vaut pour tout Parti du Spectre Politique Français.

    Il est au prix de Vingt Cinq Euros Net (25,00 €uros Net). Port gratuit par courrier postal ordinaire. Port forfaitaire de 7,50 €uros par courrier recommandé suivi. Règlement par tout moyen de paiement à l’ordre d’Éric E.G. NOGARD.

    Ne Peut être reproduit – même partiellement – sans l’autorisation de l’Auteur.

    Liens Suggérés :

    http://www.lecarrefourdesopinions.ca
    http://www.lescrutateur.com/
    http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/reflexions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *