Mgr Ornellas

Le président du groupe de travail épiscopal sur la bioéthique n’organise pas de veillée de prière pour la vie

Download PDF

Actuellement, ce sont 122 veillées pour la vie naissante qui sont organisées à travers toute la France grâce à une mobilisation de blogues valeureux, comme le Salon Beige et le blogue des veillées, qui font un travail formidable dans un silence épiscopal assourdissant. C’est peu dire que les laïcs catholiques de France ne sont pas aidés par leurs évêques. Oh certes, il y a quelques évêques qui participeront aux veillées de prière pour la vie (la liste des veillées est ici). Mais il y a tout de même un grand absent : Mgr d’Ornellas, archevêque de Rennes.

En parcourant le site internet du diocèse de Rennes (http://catholique-rennes.cef.fr/?-Actualite-), on ne voit rien sur la veillée pour la vie naissante du 26 novembre, veille du premier dimanche de l’Avent. On trouve en revanche la littérature de Mgr d’Ornellas sur la pièce de Castellucci. Le président du groupe de travail épiscopal sur la bioéthique préfère louer ce spectacle « caca-boudin », se faire le chantre de l’art contemporain bling-bling (rappelons que, fort du soutien de l’archevêque, Castellucci a réintroduit dans les représentations à Rennes la scène dans laquelle des enfants de 8 ans balancent des grenades sur le visage du Sauveur), plutôt que de se pencher sur l’essentiel.

Seule, la chapelle saint François (43 rue de Redon à Rennes, Institut du Christ-Roi) organise des vêpres et la bénédiction du SS Sacrement à 19h.