f

Le réseau maçonnique de la présidente du Secours catholique

Download PDF

Lu sur Le Terrorisme pastoral :

« Sur la fiche Wikipédia de Véronique Fayet, la première qualification qu’on peut lire, est : « CATHOLIQUE PRATIQUANTE ».

Dans notre article précédent nous avons découvert le curieux catholicisme de la dame. Elle-même donne  la dimension véritable de sa religion en déclarant qu’il ne faut pas s’arrêter aux questions morales (avortement, etc…) qui divisent mais qu’il faut aider les pauvres parce que c’est le moyen de se réunir.

Drôle de paroissienne ! Drôle de conception de la charité pour une présidente du Secours catholique investie  par le Comité Permanent des évêques !

Avec un tel discours on se croirait au CCFD « Humaniser le monde avec et par-delà la religion » ou encore au Rotary.

Si la curiosité vous pousse à lire l’avant dernière ligne des engagements de Véro, vous lirez qu’elle a été fondateur et secrétaire générale du réseau ELISAN de 2008 à2013 – European, local inclusion and social action network.

Véro est une femme de réseau et pas n’importe lequel !

ELISAN est une de ces milliers d’organisations européennes qui diffusent l’esprit européen à travers des actions de sensibilisation aux merveilles de la solidarité bâtisseuse de paix !

Nous ne résistons pas à vous livrer la quintessence de cette pensée d’avenir. « Etablir la dimension sociale de la cohésion territoriale en Europe », établir « une société cohésive, communauté solidaire composée d’individus libres poursuivant des buts communs par des voies démocratiques ».

Le Réseau

Le président fondateur de cette géniale association est un franc-maçon  (membre de la loge La Lumière du Nord depuis 1984) adhérent du PS depuis des décennies, il est passé par le CERES avant de devenir l’homme lige de Martine Aubry.  Président du Conseil Général du Nord, Patrick KANNER est une des figures les plus éminentes du PS.

S’il a choisi Véronique Fayet c’est parce qu’il a découvert en elle la forme d’esprit typiquement maçonnique décrite dans le livre de Jean Mourgues « La pensée Maçonnique, une Sagesse pour l’Occident ». L’auteur désir pour accueillir les non-initiés « une structure d’accueil où les rencontres s’établissent non au niveau de l’identité religieuse, ou ethnique, ou nationale, mais au niveau de la simple humanité ».

Véro a le profil.

Le bureau d’ELISAN comporte d’autres personnages hauts en couleurs, notamment deux Belges.

Paul-Emile Mottard, député PS, provincial de Liège.  Né à Herstal, il est allé dans sa ville natale à l’inauguration d’une Maison de la Laïcité où l’on peut trouver tous les formulaires pour mener une vie laïque parfaite avec entre autres documents à disposition, un formulaire de débaptisation.

Très versé dans la culture il a aussi inauguré un musée de la Vie wallonne. La pensée profonde qui structure le musée mérite le détour : « Il appartient à chacun de définir lui-même la valeur qu’il attribue à la vie ».

Yvan Mayeur est bourgmestre  de Bruxelles. Franc-maçon, il a succédé à  un autre franc-maçon, Freddy Thielemans, qui avait sorti le champagne à la mort de Saint Jean-Paul II.

Ces deux élus PS ont soutenu toutes les lois les plus destructrices de la vie et de la société en Belgique. Celles précisément, dont il ne faut pas parler parce qu’elles divisent selon Véronique Fayet !

Stefano VALDEGAMBERI, italien de Vénétie,  de l’Union du Centre, milite pour l’indépendance de la Vénétie. Il a fondé son propre parti, L’Avenir du Peuple. Un premier referendum lui a apporté une large majorité. Il attend le vote de l’Ecosse le 18 septembre prochain.

En d’autres termes il applique la politique des eurocrates : faire exploser les nations. Au lieu de perdre son temps dans des querelles vaines, les politiques français feraient mieux de comparer la réforme de Hollande avec celle préconisée à Bruxelles.

Le président de L’ELISAN, Patrick Kanner verrait d’un bon œil un gouvernement de la région Nord à la manière des lands allemands. Curieux !

Un commentateur a déclaré que Véronique Fayet était catholique mais sans « revendications identitaires ». Belle formule ! (Il y a d’autres femmes qui ont cette religion au sein de la CEF !)

Pas étonnant qu’elle soit si bien intégrée dans un appareil maçonnico- européiste.

A-t-elle sa place au Secours catholique ?

21 comments

  1. rocheteau

    bof…. ça vous étonne ?
    C’est le triomphe du Menteur, du Diviseur, du Satan qui pare le mal de toute séduction.
    A cause de lui, on a tout confondu ! sous prétexte de partage, d’aide au pauvre, de secours aux démunis, de charité envers les petits, on veut se passer de toute morale ! on mélange le péché avec le pécheur sans se soucier que Jésus lui-même, notre Maître, notre modèle, s’il a accueilli chaque pécheur, et leur a pardonné en leur recommandant de ne plus recommencer, a en horreur le péché qui est la vraie cause de son Incarnation, de sa Passion et de sa Mort épouvantable comme prix de notre Rédemption.
    la vraie charité c’est l’annonce de la Vérité ! ne faut-il pas que les personnes, même et surtout les pauvres que l’on est amené à secourir, doivent connaître ce qui cause leur malheur et se sentir appelés à une vraie conversion ? Saint Vincent de Paul, Mère Térésa, n’ont-ils pas dit clairement où est le Bien, où est le mal ?

  2. jejomau

    Véronique Fayet est EXCOMMUNIEE de facto……..

    « Nous avons appris par la renommée publique qu’il se répand au loin, chaque jour avec de nouveaux progrès, certaines sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou convents nommés de francs-maçons ou sous une autre dénomination selon la variété des langues, dans lesquels des hommes de toute religion et de toute secte, affectant une apparence d’honnêteté naturelle, se lient entre eux par un pacte aussi étroit qu’impénétrable, d’après des lois et des statuts qu’ils se sont faits, et s’engagent par un serment prêté sur la Bible, et sous les peines les plus graves, à cacher par un silence inviolable tout ce qu’ils font dans l’obscurité du secret. etc… etc… Nous avons conclu et décrété de condamner et de défendre ces dites sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules appelés de Francs-Maçons, ou connus sous toute autre dénomination, comme Nous les condamnons et les défendons par Notre présente constitution valable à perpétuité. »

    Pape Clément XII –

    « La fourberie de ces hommes pervers est véritablement indigne. Dans leur œuvre corruptrice et néfaste… ils ne sont que des instruments de celui qui eut recours au serpent pour séduire et perdre nos premiers parents. »

    Pape Pie VI –

    « Nous confirmons de nouveau et nous ordonnons de maintenir les anathèmes prononcés par nos prédécesseurs, contre ces sortes de sociétés secrètes d’hommes séditieux. »

    Pape Pie VIII –

    Le but fondamental et l’esprit de la secte maçonnique avaient été mis en pleine lumière par la manifestation évidente de ses agissements, la connaissance de ses principes, l’exposition de ses règles, de ses rites et de leurs commentaires auxquels, plus d’une fois, s’étaient ajoutés les témoignages de ses propres adeptes. En présence de ces faits, il était tout simple que ce Siège Apostolique dénonçât publiquement la secte des francs-maçons, comme une association criminelle, non moins pernicieuse aux intérêts du christianisme qu’à ceux de la société civile. Il édicta donc contre elle les peines les plus graves dont l’Eglise a coutume de frapper les coupables, et interdit de s’y affilier. »

    Pape Léon XIII –

    « Vous savez le but que se sont assigné les sectes impies qui courbent vos têtes sous leur joug, car elles l’ont elles-mêmes proclamé avec une cynique audace : « Décatholiciser la France ».

    Pape Pie X –

    Le canon 2335 stipule que les catholiques affiliés à la Franc-Maçonnerie ou d’autres associations du même genre intriguant contre l’Eglise ou les pouvoirs civils légitimes, encourent « ipso facto » l’excommunication réservée au siège apostolique

    Pape Benoît XV

    Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’Eglise et à la Franc-Maçonnerie

    On a demandé si le jugement de l’Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n’en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

    Cette Congrégation est en mesure de répondre qu’une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d’autres associations également passées sous silence parce qu’elles sont inclues dans des catégories plus larges.

    Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

    Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l’épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

    Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l’audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

    A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le 26 novembre 1983.

    Joseph, card. Ratzinger, Préfet

  3. raoul

    Dehors les francs maçons: prêtres, évêques, religieux, religieuses, laïques: tous fidèles sujets de satan.L’ Eglise que vous blasphémez n’est pas votre domaine.Tous ensemble vrais chrétiens, chassons par nos prières à Jésus Sauveur toutes ces personnes inutiles à la société.

  4. gégé

    Peu importe la pratique religieuse de la dame, il y a aujourd’hui des pratiquants non croyants et des prêtres qui célèbrent la messe alors qu’ils ne croient plus à rien ou n’ont jamais cru.
    Tous ces imposteurs vont disparaître, le temps de l’apostasie n’a que trop duré. En attendant prions mes frères!

    • Philomène

      Je ne savais pas qu’il y avait des pratiquants non croyants et des prêtres athées! Je tombe de haut, vous avez l’air mieux renseigné que moi.

  5. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Bonsoir,
    La plaisanterie n’a que trop duré.
    Il est urgent d’extirpé de tel personnage du pouvoir Catholique.
    Cette dame,
    en déclarant: « qu’il ne faut pas s’arrêter aux questions morales (avortement, etc…) qui divisent mais qu’il faut aider les pauvres parce que c’est le moyen de se réunir. » Est un imposteur.
    225 000 bébés tués dans le ventre de leur maman, chaque année, dans notre beau pays de France et cela pour aider les pauvres!
    De qui se maque-t-on?
    Prions mes amis, le Diable a pris pied dans la place du catholicisme!
    Que DIEU bénisse tous ceux qui luttent, avec les armes spirituelles, que le Seigneur a mis à notre disposition.
    Maranatha!
    Merci!
    JFL

  6. santelli

    Le poison satan est dans notre société civile et dans notre Eglise depuis bien longtemps. Ceux qui ont le pouvoir le savent et ne font rien, sinon en paroles, parfois. La seule pensée unique veut que ceux qui attaquent ce poison soit aussitôt taxés d’extrême droite, de nazis, d’ennemis des droits de l’homme, etc. Il devient donc très dangereux de se manifester et c’est pourquoi si peu ose se dévoiler par crainte d’encourir les foudres de la « bien pensance ». Le courage manque à ceux qui le pourrait car ils n’ont pas le zèle d’un Saint Jean Baptiste ou d’un Saint Aubin en l’an 529, pour dénoncer les mouvements et associations mortifères malgré les haines et les atteintes à leur vie.

    • Les franc-maçons ont une stratégie : s’introduire dans tous les rouages de la société, aux niveaux les plus influents et de manière cachée, sous l’étiquette d' »humanistes » pour endormir le bon peuple et occulter le relativisme et surtout le changement radical des paradigmes de valeurs.
      Un homme a compris la méthode pour lutter contre ces sociétés perverses en utilisant la même méthode d’entrisme : Saint Josémaria Escrivà de Balaguer fondateur de l’Opus Dei, qui essaie de contrer cette plaie mondiale. Malheureusement ils sont stigmatisés et assimilés au franquisme .
      J’ai connu des franc-maçons (du bas de l’échelle) et même s’ils « prétendent  » accepter les « chrétiens » dans leurs rangs, il faut voir la rage qu’ils manifestent contre ceux qui savent lutter contre eux avec leurs armes…..

    • ces sociétés secretes ont une stratégie: s’introduire dans tous les rouages de la société, aux niveaux les plus influents et de manière cachée, sous l’étiquette d' »humanistes » pour endormir le bon peuple et occulter le relativisme et surtout le changement radical des paradigmes de valeurs.
      Un homme a compris la méthode pour lutter contre ces sociétés perverses en utilisant la même méthode d’entrisme : Saint Josémaria Escrivà de Balaguer fondateur de l’Opus Dei, qui essaie de contrer cette plaie mondiale. Malheureusement ils sont stigmatisés et assimilés au franquisme .
      J’ai connu des franc-maçons (du bas de l’échelle) et même s’ils « prétendent  » accepter les « chrétiens » dans leurs rangs, il faut voir la rage qu’ils manifestent contre ceux qui savent lutter contre eux avec leurs armes…..

  7. gerard

    Merci a vous ,nous avons d’un coté notre Église Catholique qui se Cathoprotestentique , et de l’autre nos gouvernants mondio qui se vautre dans la pire des concupiscences.Que vos prophéties vienne vite SaintNylus.

  8. gégé

    @ Philomène :
    Quelques exemples vécus: Un laïc animateur qui lit les lectures à la messe et distribue la communion me dit lors d’une discussion qu’il ne croyait pas à la résurrection.
    Des prêtres dont les discours sont diamétralement opposés aux enseignements de l’Eglise et du pape sont légion.
    Fonctionnaire du ministère de l’Intérieur j’avais eu une discussion avec un patron régional de la DST qui m’expliquait comment des agents de l’URSS vivaient parmi nous comme des taupes sans rien faire de particulier attendant seulement qu’on les active.Il m’avait signalé qu’il y avait parmi eux des jeunes qui avait fait leur séminaire et étaient devenus prêtres.
    Il y a le cas bien connu d’un supérieur de monastère breton qui professait après le Concile des hérésies à jet continu, il quitta son état de prêtre et l’Eglise en emportant la supérieure du couvent d’à côté . Vingt ans après il écrivait un livre dans lequel il affirmait qu’il n’avait jamais cru, même enfant, que Jésus était fils de Dieu!!!
    Tel le chanoine J. Turmel de Rennes apostat de la pire espèce qui rejeta tous les dogmes de l’Eglise et lutta toute sa vie contre elle tout en gardant sa soutane jusqu’à la mort.

    • Anne Lys

      Ce laïc qui ne croit pas à la Résurrection n’est pas une exception. Dans les paroisses où règne encore « l’esprit (médiatique, comme l’ont souligné nos papes pour qui ce n’est pas le vrai concile) du Concile » (et où la moyenne d’âge des fidèles est proche de 70 ans), je crois bien qu’un bon tiers des pratiquants refuse une partie au moins de son Credo.

      Mais ce ne sont que des laïcs. Quand Mgr Noyer, évêque émérite d’Amiens, sitôt qu’atteint par la limite d’âge il s’est senti plus libre de s’exprimer, il a, lui aussi, déclaré qu’il ne croyait pas à la Résurrection qui, à son avis, n’était qu’une rumeur née chez les Chrétiens pour les consoler de la mort de Jésus… c’est beaucoup plus grave.

      Mais il faut dire que les évêques imbus de « l’esprit (médiatique) du Concile » ne respectent nullement les paroles du Christ : ils sont heureux de voir diminuer leur troupeau, sous prétexte qu’ainsi ils conserveront le « petit reste » des Chrétiens parfaits. Ils veulent « enfouir » l’Eglise et sa parole, interdisant à leur clergé et aux fidèles de manifester leur foi hors du domicile et de l’église, comme si le Christ avait ordonné de mettre la lumière sous le boisseau et non sur le lampadaire et comme s’il n’avait pas ordonné de crier son message « sur les toits ». Ils interdisent, comme un infâme « prosélytisme », toute tentative de convertir des non-catholiques, comme si le Christ n’avait pas dit de baptiser toutes les nations…

  9. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Bonsoir,
    Oui je suis un pauvre pécheur! Méaculpa!
    C’est pourquoi je fait des fautes de grammaire, d’orthographe et de conjugaison.
    C’est pourquoi je vous demande, aussi, humblement pardon et vous demande de corriger:
    – d’extirper et non d’extirpé.
    – moque-t-on et non maque-t-on.
    Merci!
    JFL

  10. Anne Lys

    Il y a bien longtemps que je ne fais plus de dons au Secours catholique. Le dernier président vraiment catholique de cette œuvre a été je crois Pierre Boisard, qui a été « débarqué » en 1995 par un Conseil d’administration qui voulait transformer cette œuvre catholique en ONG politiquement correcte et qui y a parfaitement réussi. Il est aujourd’hui difficile de trouver dans les documents émanant du Secours catholique et dans son action quoi que ce soit de spécifiquement catholique. Il a rejoint les rangs des « assoces » que les vrais malheureux de notre temps regardent avec méfiance…

    Heureusement, il reste encore en France et ailleurs des œuvres dont les dirigeants et les collaborateurs « aiment leur prochain comme eux-mêmes pour l’amour de Dieu » et qui pratiquent la vraie charité. Personnellement, je fais confiance, entre autres, à l’Ordre de Malte, aux Petits Frères des Pauvres et aussi à l’œuvre d’Orient qui vient au secours des Chrétiens persécutés, notamment ceux qui ont dû quitter Mossoul à pieds, avec les seuls vêtements qu’ils avaient sur le dos, ayant été dépouillés de leurs papiers, argent, bijoux, vêtements de rechange et provisions…

  11. Léa

    Le Secours dit « catholique » a besoin énormément d’argent, il faut le savoir. Si on leur propose des livres pour les écoles au sein des missions, on vous répond qu’ils ne peuvent pas les acheminer! voilà c’est tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *