bernard clement

Le vicaire général du diocèse de Metz viré sans procès

Download PDF

Mgr Pierre Raffin, évêque de Metz a piqué une colère en plein conseil épiscopal et il a exclu illico son vicaire général, Mgr Bernard Clément (photo), en place depuis 1993.

Il a ensuite convoqué l’ensemble du clergé mercredi après-midi, pour annoncer qu’il « prenait ses responsabilités ». Les prêtres du diocèse n’ont pas eu plus d’explication officielle à cette décision. Dans le même temps, Mgr Raffin effaçait toute trace de Mgr Clément du site internet du diocèse. Seul demeure l’abbé Jean-Marie Wagner et sa belle cravate, vicaire général depuis 2006, survivant de la purge qui sait désormais à quoi s’en tenir avec son évêque. Néanmoins, les prêtres du diocèse, qui connaissent bien Mgr Clément, s’attendaient quand même à une mise au point plus claire.

À quelques mois du départ de l’évêque, qui atteindra l’âge fatidique des 75 ans le 13 février 2013 (et non 2012, comme je l’avais écris), chacun s’interroge sur le sens de cette exclusion. A moins que cette colère soit à mettre sur le compte du caractère de Mgr Raffin, dont le comportement est connu jusqu’à Rome. Il faut ajouter que Mgr Raffin, dominicain de son état, a déjà eu l’occasion de faire preuve de son irascibilité, notamment dans l’affaire des Lazaristes, réussissant à créer une fronde contre lui dans son propre diocèse pour n’avoir pas usé de diplomatie.

6 comments

  1. Une petite precision s’impose: Mgr Raffin est ne le 13 fevrier 1938, ce qui veut dire qu’il atteindra ses 75 ans en 1913 et non pas en fevrier prochain. Le clerge devra donc patienter meme en s’impatientant! Je suis lecteur assidu de riposte catholique et vous sais gre de nous tenir au courant des actualites dans l’Eglise. Merci encore!

  2. germain

    Bonjour,

    je suis lecteur assidu de votre site, mais je voudrais réagir a propos de l’article concernant Mgr Clément ex vicaire général du diocèse de Metz.

    Son départ  » sans procès » n’est pas le fruit d’un coup de tête de notre évêque. IL a été mis en lumière par enquête que cepretre menait une double vie, et qu’il y avait des problèmes plus qu’important de comptabilité notamment dans les comptes diocésains du casuel qu’il gérait…

    Pour éviter un scandale et livrer cet homme en pâture, Mgr Raffin a préféré le remercier sans plus de détails pour lui permettre de se justifier avant toute poursuite ou dénonciation.

  3. Paul

    Bonsoir Germain,

    je ne sais pas d’où tu tiens ces infos, en tout état de cause, Mgr Raffin a indiqué (entretien du 3/12/2011 sur Jérico) qu’il lui donnerait une nouvelle charge en septembre 2012… ce qui ne me semble pas compatible avec le 1er motif que vous indiquez !

  4. Joseph POTIER

    J’ai adressé une lettre à l’évêché pour faire part de mon indignation par rapport aux orientations en matière de célébration de la messe en un lieu unique.
    Quid de nos églises locales restaurées et entretenues grâce aux dons, impôts et taxes des anciens et contemporains qui souvent se sont saignés ?
    J’en ai profité pour dénoncer les méthodes de management qui s’apparentent à celles, peu glorieuses, de certaines entreprises du CAC 40 !

  5. RENOUX M.M.

    Etant donné que nous avons un nouvel Evêque depuis un bon moment et que Mgr Clément a désormais un ministère dans lequel il peut donner toute sa mesure je suis navrée que vous mainteniez cet article ! De vrais catholiques savent pardonner et se reconstruire n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *