Di Falco

Le voyage d’un autel préconciliaire

Download PDF

Le dimanche 25 septembre, Mgr Di Falco, évêque de Gap, a consacré un nouvel autel à Romette, lequel intègre la façade de l’ancien autel qui se trouvait depuis plusieurs années fixée au mur dans la nef. Autres photos.

Dans la grande folie qui a suivie le concile Vatican II, le maître-autel de l’église de Romette avait été démonté. Le tabernacle avait été repositionné là où il est maintenant et la façade en  marbre avait été remisée dans le grenier. C’est encore une chance qu’elle n’ait pas été brisée, vendue, perdue… Puis elle a atterrie dans la sacristie, le curé devant penser que cette façade qui avait supportée la pierre d’autel sur laquelle avait été célébrée des centaines de fois le Saint Sacrifice, n’avait pas sa place dans un grenier. Puis, elle a été remisée dans un couloir pour terminer finalement fixée au mur de l’église dans la nef. De peur qu’elle ne s’abîme, l’idée a germé de la réutiliser pour en faire un nouvel autel intégrant cette façade. Voilà en quelque sorte la réforme de la réforme, appliquée à l’architecture liturgique : l’utilisation des richesses du passé pour la liturgie.