L’Église a toujours dit que l’avortement consistait à tuer

Download PDF

Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des Evêques de France, était invité sur Europe 1 ce matin :

 
Mgr Olivier Ribadeau-Dumas : « L’église ne… par Europe1fr

« La question c’est que, après la loi Veil, qui date de plus de 40 ans, un certain nombre d’autres lois ont été votées ». « Dernièrement, nous avons assisté à la suppression de la nécessité de l’état de détresse chez la femme. En janvier dernier il y a eu la suppression du délai de réflexion et aujourd’hui, il y a cette question du délit d’entrave qui pourrait avoir lieu ». « Monseigneur Pontier a pensé à manifester sa préoccupation sur deux points essentiels : la liberté de choix qui est laissée à la femme de garder ou non son enfant, et la liberté d’expression ».

« Je pense que ce site [ivg.net] donne des informations nécessaires, et qui permettent à des femmes de se dire que l’unique possibilité n’est pas de tuer l’enfant qu’elles portent en elles ». « Il s’agit de tuer, l’Église a toujours dit que l’avortement consistait à tuer un être ».

« Est-ce qu’aujourd’hui proposer une alternative à l’avortement, c’est possible ? Est-ce qu’expliquer à des femmes qu’il y a des aides si elles gardent leur enfant, c’est possible ? Nous pensons que c’est ce qu’il est nécessaire de faire aujourd’hui. C’est ce que ces sites font, ils remplissent un rôle, et d’ailleurs leur audience le manifeste ».