sales

L’Eglise officielle est dépossédée de l’information par internet

Download PDF

Les 16e Journées d’Etudes François de Sales se sont déroulées à Annecy fin janvier  et ont rassemblé 223 journalistes, éditeurs et acteurs des médias chrétiens sur le thème « Relever le défi du numérique ». Vos serviteurs de Riposte catholique n’étaient pas invités… La Fédération Française de la Presse Catholique y a présenté « Les 7 défis de la presse catholique« . Bernard Bienvenu, président du directoire du groupe HCR et président de la FFPC, tire ce bilan :

« Ce qui me frappe aussi, c’est la participation croissante des services communication des diocèses, des universités catholiques et de nos confrères étrangers. Croyez-en ma longue expérience des Journées François de Sales, je m’aperçois que plus on est nombreux, plus on est différents et plus c’est réussi »

La prochaine fois, il invitera alors ses confrères blogueurs catholiques du bout du banc….

« Pour une institution comme l’Eglise, compte tenu de son histoire, de sa culture et de la manière dont elle communique traditionnellement au peuple chrétien, le fait d’être dépossédée du magistère de l’information est vraiment une révolution. Il nous faut apprendre à ne rien sacrifier la mission d’annonce de la Parole et en même temps, composer avec l’interactivité et le dialogue propres au numérique. Je suis persuadé que pour les journalistes comme pour le magistère ecclésial, le numérique peut être une formidable occasion de rejoindre le plus grand nombre, bien plus que les courroies traditionnelles.

Il est bien évident aujourd’hui que, grâce à internet, la parole se libère au sein de l’Eglise. Les laïcs, pourtant mis en avant par le dernier Concile, peuvent enfin dire ce qu’ils pensent de la balade qui leur a été infligée ces dernières décennies. Les blogues pulullent, les lettres par courriel également, touchant plusieurs centaines de milliers de catholiques. L’information se diffuse hors de la presse officielle de l’épiscopat, des prêtres n’ont plus cette désagréable impression d’être seuls face à leur hiérarchie…

1 comment

  1. de Lamotte Bertrand

    Je partage votre point de vue; l’histoire de la petite paroisse de Niafles en 2007 en est un exemple concrêt. Sans le relais internet cette communauté aurait été dissoute. Heureusement grâce à la bienveillance de quelques uns et de l’évêque actuel les choses se construisent aujourdui dans la paix liturgique; tout en restant vigilant et éveillé …
    http://soleil151.free.fr/niafles/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *