sslcqjjxkqfbclsbo6tgxtnf6-m

Martyrs de la Révolution : qu’attendent nos évêques

Download PDF

Sur Le Salon Beige, Jean Lahire écrit que ce n’est  pas à un évêque français que nous devons la canonisation du premier martyr de la Révolution française.

Mais qu’attend notre épiscopat pour avoir le courage d’instruire les causes des victimes de la révolution française quand les évêques d’autres nations ayant subi l’équivalent sont, eux, totalement décomplexés vis-à-vis du politique?

Un lecteur du même salon précise :

Le 16 octobre 2016 le Pape François canonisera à Rome le frère Salomon, Nicolas Leclercq, l’un des 191 martyrs du 2 sept 1792 à Paris, béatifiés par Pie XI le 17 octobre 1926- [Biographie].

Ce sera le premier Saint martyr de la révolution. Noel Pinot béatifié en 1926 n’est pas encore canonisé.

Aux 275 béatifiés par les Papes précédents (St Pie X effectua en 1906 la première béatification des martyrs de la révolution, celle des 16 carmélites de Compiègne), Jean-Paul II ajouta en 1984 les 99 martyrs d’Avrillé, en 1995 les 64 martyrs des pontons de Rochefort, et en 1996 la bienheureuse Catherine Jarrige, qui, bien qu’ayant survécu à la révolution, fut béatifiée comme confesseur de la foi pour son action pendant la révolution au service des prêtres réfractaires. 439 bienheureux !

Benoit XVI béatifia Marguerite Rutan en 2011.  440 bienheureux.

Dans deux mois le premier Saint, grâce à un miracle obtenu au Vénézuela !

A ma connaissance, au moins 12 causes de béatification sont « en attente »,  regroupant 470 bienheureux futurs, dont les 108 enfants de moins de 7 ans  des Lucs , mais il faudrait, pour qu’elles débouchent, des miracles obtenus, et donc qu’on demande ces miracles.

Les Evèques espagnols ne cessent de faire demander des miracles par les martyrs « en attente » de la guerre d’Espagne. Pas étonnant, avec cette action,  qu’il y ait parmi les martyrs de la guerre d’Espagne de nombreux  saints et au moins 3 fois plus de bienheureux, que parmi les martyrs de la révolution.

Même attitude des évêques du Mexique, et mêmes résultats pour les « Cristeros » des années 1926-1928. 25 Saints canonisés en 2000, le 26ème sera canonisé le 16 octobre 2016. Et des bienheureux  …

« D’innombrables autres causes en béatification sont examinées par une commission spéciale de la Conférence des évêques du Mexique, qui se démène aussi pour dépouiller les candidatures sans nombre déposées par les familles et les associations mexicaines » (La Nef 2014)

En France, c’est le silence, y compris à propos de la prochaine canonisation.

A Rome il faudrait le 16 octobre de très nombreux Français arborant le « Coeur et la Croix du Christ », ce signe repris par la Chouannerie du Maine et de la Vendée,  par les « chouans du Tyrol » d’Andreas Hoffer, par les Cristeros, etc sans oublier par le Bx Charles de Foucauld ….

Saint Salomon, priez pour nos évêques, obtenez-nous de nombreux évêques courageux, dans la Communion des Saints …. »