aillet5

Mgr Aillet consacre son diocèse aux coeurs de Jésus et de Marie

Download PDF

Dimanche 8 juin, près de 1500 personnes ont participé à la journée « Diocèse en fête », au collège-lycée Immaculée Conception à Pau. La consécration du diocèse au Sacré-Coeur de Jésus et au Coeur Immaculé de Marie a eu lieu à l’issu de la messe célébrée par Mgr Marc Aillet.

Mgr l’évêque :

Cœur Sacré de Jésus, fournaise ardente de charité, regarde tes fils et tes filles du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, assemblés devant toi : évêque, prêtres, diacres, consacrés, familles, fidèles laïcs, nous tournons tous ensemble nos regards vers « ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour » (Jésus à sainte Marguerite-Marie).

c« Cependant les hommes sont de glace pour Dieu ! » (Saint Michel Garicoïts). Aussi, nous reconnaissons volontiers nos ingratitudes, nos irrévérences et nos froideurs pour toi, dans l’Eucharistie, Sacrement de ton amour. Nous demandons humblement pardon pour tout ce qui blesse la charité fraternelle au sein de nos familles, de nos communautés et de notre presbyterium : jugements les uns sur les autres, reproches et procès, esprit de compétition et de division, instinct de pouvoir, de vengeance et de domination. Nous confessons notre manque d’ouverture, de bienveillance et de sollicitude pour tous ceux qui se tiennent aux périphéries de notre Eglise, à commencer par les plus éloignés, les plus petits, les plus fragiles.

Démunis, voire désemparés devant les épreuves traversées par notre Eglise – vieillissement de nos assemblées, tarissement des vocations au Sacerdoce et à la vie consacrée dans nos familles et nos communautés, difficulté à transmettre la foi aux jeunes générations – et devant les menaces qui pèsent sur l’avenir de notre humanité – « culture du déchet » (Pape François), où l’on rejette les enfants, les jeunes, les personnes âgées ou handicapées, agressions contre la famille, atteintes à la liberté religieuse et de conscience, phénomènes d’exclusion, de marginalisation et de chômage, idolâtrie de l’argent, violences pour motif d’intérêt ou de religion –, nous nous tournons vers ton Cœur lent à la colère et plein d’amour et nous nous réfugions à l’abri de ta miséricorde.

En nous appuyant sur les multiples signes d’espérance, cachés ou tangibles, que nous contemplons au sein de notre Eglise – esprit de prière et de sacrifice, don de soi au service des pauvres, engagement généreux dans nos communautés et dans la cité, pastorale des jeunes et des recommençants, offrande des consacrés et des malades – nous voulons renouveler la consécration de notre baptême en nous consacrant solennellement à ton Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, ta Mère et notre Mère.

Toute l’assemblée :

Tous, nous nous engageons à te répondre amour pour amour, en esprit de réparation pour nos ingratitudes et celles du monde entier, en te disant :

Moi …, je donne et consacre à ton Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, ma personne, ma vie, mon intelligence, ma mémoire et ma volonté, mes joies et mes peines, mon passé, mon présent et mon avenir, afin que tout ce que je ferai et souffrirai soit pour l’amour et la gloire de Dieu, et l’extension de ton Règne de vérité, d’amour, de justice et de paix dans le monde qui m’entoure.

 Ministres ordonnés et séminaristes :

Nous, évêque, prêtres, diacres et séminaristes, nous te consacrons notre formation et notre ministère ; et nous nous engageons à être entre tes mains les instruments dociles et obéissants de ta Parole, de ton agir sauveur et de ta charité pastorale au service des âmes,  en redisant le premier acte de ton Cœur divin uni au Cœur Immaculé de Marie, ta Mère et notre Mère : « Me voici, sans retard, sans réserve, sans retour, par amour pour la volonté de mon Dieu ! » (Saint Michel Garicoïts).

 Consacrés :

Nous, consacrés dans la vie contemplative ou dans la vie active, nous consacrons à ton Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, notre pauvreté, notre obéissance et notre chasteté parfaite et l’exercice généreux de nos charismes, pour rappeler à tous les baptisés leur vocation commune à la sainteté et pour être aux yeux du monde signe de la primauté absolue de Dieu et prophétie du monde à venir.

 Familles :

Nous, familles chrétiennes, nous te consacrons la vie de notre famille, nos joies et nos épreuves, et nous nous engageons à être d’authentiques « sanctuaires d’amour et de vie » (Saint Jean Paul II), consacrant au Cœur Immaculé de Marie nos efforts pour annoncer, célébrer et servir l’Evangile de la Vie, défendre la dignité et l’inviolabilité de la vie humaine depuis sa conception jusqu’à la mort naturelle et transmettre la foi à nos enfants.

Toute l’assemblée :

Nous tous, fidèles du Christ, dans le souffle de l’Esprit de Pentecôte, nous consacrons toutes nos forces pour l’annonce de ton Evangile d’espérance à tous les hommes, jusqu’aux périphéries,  « inquiets de voir tant de nos frères vivre sans la lumière, la force et la consolation de ton amitié, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie » (Pape François). En signe durable de notre consécration, nous nous engageons à ne pas déserter nos assemblées dominicales, à nous approcher fréquemment du Sacrement de la Réconciliation, à participer, dans la mesure de nos  possibilités, à l’adoration eucharistique perpétuelle pour obtenir de ta miséricorde de saintes vocations sacerdotales et religieuses et soutenir spirituellement la mission des prêtres et des laïcs de notre diocèse.

Mgr l’évêque :

Moi, Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, je veux en toute soumission et amour, consacrer solennellement à ton Sacré Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, ton Eglise particulière de Bayonne, Lescar et Oloron, afin qu’elle soit un signe toujours plus crédible de ton amour rédempteur pour les hommes et les femmes qui peuplent notre beau diocèse, te laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient, sans exception, selon ton bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen

Toute l’assemblée :

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous !

7 comments

  1. toto

    Imaginez que tous les évêques en France fassent de même… La France sortirait de son apostasie en quelques mois. Nous en verrons bientôt les fruits bénéfiques dans le diocèse de Bayonne. Satan doit se rouler par terre de rage.

  2. Thècle

    Bravo et Merci Monseigneur, ceci est une vraie consécration…..
    De nombreuses grâces rejailliront sur ce diocèse
    Monseigneur Bruguès lorsqu’il était évêque d’Angers il y a quelques années avait fait aussi cette consécration…
    Que les Evêques de France prennent modèle.!!.

  3. Alex

    Oui, c’est navrant que tous les diocèses soient incapables de s’accorder par ce bel exemple.

    En même temps, c’est pas sacramentel donc ça ne vaut pas une seule messe.

    Et puis il ya de quoi s’interroger sur le vécu des Sacrements de l’évêque et ouailles , Sacrements desquels découle le renouvellement de la vie consacrée de tout baptisé.
    La vie sacramentelle est là la puissance d’amour de Dieu, et notre union et consécration à Lui.

    Ca fait un peu « pour se persuader d’y être » que je trouve douteux, avec espoir de grâces supplémentaires, comme s’il était besoin de renforcer des sacrements du peuple de dieu, déjà parfaits.

    Mais bordel à part, c’est un fait remarquable rarissime.

  4. Pingback: Dans la logique de l’imbroglio religieux romain, voici l’imbroglio français … « CRIL17 INFO

  5. Hercule

    Enfin ! c’est fait…

    Bravo et Merci Monseigneur Aillet pour cette très belle et magnifique journée de Pentecôte…
    avec cette consécration du diocèse aux deux Coeurs unis dans l’Esprit-Saint comme à Kérizinen…

    J’aurais aussi bien aimé qu’en prière finale, le grand Saint Joseph, terreur des démons, soit associé à cette double consécration qui protègera notre diocèse de beaucoup de vicissitudes, de maux et d’épreuves…

    Maintenant, j’en profite pour demander à tous de beaucoup prier pour Monseigneur Marc Aillet et pour ses clercs, afin qu’ils soient tous en pleine obéissance en ces temps de division et de grande confusion…

    UdP et Meilleures pensées.

  6. LE GUEN

    Que tous les évêques de France et du monde fasse la même démarche, et on verra les vocations refleurir, les grâces du Sacré-Coeur de Jésus et du Coeur Immaculé de Marie pleuvront sur les diocèses. Jésus l’a promis à ceux qui honorent son Sacré-Coeur. Oui cela a un pouvoir exorcisant Satan doit être fou de rage, car la présence du Sacré-Coeur et du Coeur Immaculé de Marie chasse automatiquement Satan. Donc c’est à une pluie de grâces qu’il faut s’attendre dans ce diocèse. Merci Mgr, quel courage aussi, car vous montrez la voie à suivre à vos confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *