moutel

Mgr Denis Moutel s’exprime sur l’avortement

Download PDF

Dans une émission de RCF où il revenait sur l’assemblée plénière des évêques à Lourdes, début novembre 2013, Mgr Denis Moutel, évêque de St Brieuc, s’est exprimé sur l’avortement et son attachement à la Vie. A écouter (durée : 5mn18):

Mgr Denis Moutel viendra-t-il avec ses fidèles à la marche pour la vie du 19 janvier 2014 à Paris, afin de soutenir les associations d’aide aux mères en détresse, associations qui ont besoin du soutien de tous, et surtout de celui des évêques, pour poursuivre leur dur labeur quotidien, malgré les attaques du gouvernement. Cette Marche pour la vie est le moyen, pour ces associations, de prendre un grand bol d’air pro-vie et de recharger leurs batteries pour l’année.

6 comments

  1. Daniel

    Tout y es, la douceur des mots, la douceur de l’intonation, la douceur des idées. Afin de ne pas choquer ni les « catholiques progressistes » ni les gouvernants et surtout pas d’éveiller la conscience des femmes. Et surtout rien en direction des hommes qui pourtant sont responsables à 50% de l’état de ces femmes. (C’est d’ailleurs normal car afin d’assurer la liberté et la dignité des femmes la loi a ignoré totalement la responsabilité des hommes dans cette décision, comme elle a ignoré la responsabilité sociale de l’Etat dans ce choix « économique » de supprimer un bébé.
    A cette tiédeur s’ajoute l’aveu de ne rien avoir fait dans son diocèses pour aider les femmes tentées de tuer l’enfant qu’elles ont le privilège de porter en elle. Il pense que peut-être, ailleurs, il y des organisations qui s’en occupent … Rien fait …, mais pas contre, toujours cette douce tiédeur.
    Ce qui me gène c’est cette phrase du début « ça n’est pas simplement un amas de cellules, mais c’est du vivant, c’est la vie »; ça me gène car les embryons de petits chats c’est aussi « du vivant », c’est aussi « la vie ». Je m’attendais à ce qu’il en profite pour rappeler ce qu’est un être humain car c’est là que se situe le point d’encrage de l’athéisme qui fait qu’on traite un être humain comme un animal.
    Il a du quitter RCF l’âme en paix, persuadé qu’il a fait tout son travail et qu’il a bien parlé et que les gens qui penseraient le contraire sont des chercheurs de poux dans les cheveux.
    Je lui propose quelques idées :
    -Permettre (et même solliciter) les tracts sur les présentoirs de ses église;
    -Une quête pour aider les organisations qui s’occupent des femmes prêtes à avorter;
    -Un volet avortement dans le parcours catéchistique face aux filles et garçons d’âge adéquat;
    -Un invitation à la marche de janvier dans les homélies;
    -Un relais sur le site de son diocèses vers des N° d’appel pour le soutien aux femmes enceintes prêtes à avorter;
    -Un volet anti-avortement lors de la préparation au mariage (on sait que de nombreux mariés à l’Eglise n’ont que le nom de catholique);
    Comme il a l’air timide et doux, on ne va pas lui reprocher de ne pas s’encanailler dans la rue avec des manifestants …

  2. debonvouloir

    Courageux mais pas téméraire ! , charitable avec les personnes mais timoré dans la dénonciation du péché qui veut la mort de l’âme.
    Le respect de la vie humaine dès la fécondation a une cause première : la gloire de Dieu et partant le salut des âmes.

    Encore un avec qui nous gagnerons mais pas grâce à lui.

    Dommage, car prétendument c’est un « meneur » et pas un « suiveur ».

    L’Eglise est hiérarchique : triste que la « démocratie ambiante jusqu’à dans l’Eglise » fait les « suiveurs » être contraints de se comporter en « meneurs » pour simplement rester fidèles, garder et transmettre la foi catholique.

    Pauvres de nous !

    debonvouloir

  3. gaudet

    Daniel et dubonvouloir@

    Vous avez présenté tous les deux une assez fidèle idée de la situation.

    L’Eglise conciliaire en la personne de cet évêque inénarrable, a érigé la charité au rang de véritable obsession , au point même d’être devenue incapable de la moindre attitude de fermeté envers ses ennemis et les pécheurs endurcis.

    Exprimer des sentiments de compassion pour des femmes en très grande détresse morale est normal, mais encore faut il parallèlement les fautes très graves commises par les hommes, dont le comportement sexuel déraisonnable , est responsable de ces drames.

    L’avortement est une tragédie beaucoup trop atroce et déplorable , pour qu’on se contente de douces déclarations de bonne volonté, fort peu dangereuses pour les voyous de politiciens , dont la dépravation morale fondamentale , est à l’origine de l’adoption de cette législation catastrophique et inhumaine !

    D’un coté nous sommes donc confrontés à une classe politique sans scrupule , dont le niveau de pourriture mentale atteint des sommets ! et de l’autre une hiérarchie catholique qui a totalement perdu le vrai sens de l’évangile!

    Contrairement à une idée reçue le véritable évangile n’est pas uniquement un message d’amour et de miséricorde. Si on y affirme la nécessité de compassion envers les faibles , les fragiles et les victimes, notre Seigneur insiste également sur la terrible sanction qui attend les orgueilleux , les impurs impénitents et les pervers professionnels, que l’on retrouve précisément au gouvernement et sur les bancs de l’assemblée nationale !

    Autant dire que je n’aimerais pas être à la place de la maudite Simone Veil quand elle quittera cette terre pour un jugement définitif ou justement son initiative juridique criminelle sera mise en avant !

    Au risque de choquer certains lecteurs, ( ce que je conçois parfaitement ) il aurait éventuellement mieux valu que Simone veil ne survivent pas à la seconde guerre mondiale, qu’elle connaisse le sort funeste des autres juifs, car cela lui aurait éviter de participer à la vie politique française, et se faire le honteux promoteur d’une loi, aboutissant à la mort horrible de ………………millions d’enfants innocents !

    Nous faudra t il donc attendre des décennies pour enfin voir apparaître un ou des évêques , d’une fermeté admirable, les amenant à proférer des paroles d’une colère sainte et extraordinaire, quitte à être immédiatement classé par la caste des politiciens, au rang des principaux ennemis redoutables de l’idéologie maçonnique gouvernementale, et risquer la comparution devant les pires tribunaux stalinens

  4. patrick de La Rode

    la molesse de ces prélats qui ne prèchent rien, ne condamnent rie et obeisseent lâchement à une vision de France en guerre contre le Chrétienté !
    des défroqués & des désarmés…

  5. Tout est dit : ne pas choquer, ne pas gêner,
    Mais Mgr Moutel oublie que nous avons des comptes à rendre, et pas uniquement sur la bonne volonté, mais sur le don total c’est à dire non seulement entier, mais aussi efficace.

    Le planning de Mgr Moutel ne comporte aucun élément sur les marche pour la vie ni même la veillée pour la vie du diocèse.

  6. Clovis

    Et la souffrance des enfants à naître ?
    Et le caractère génocidaire de la loi ?
    Et le caractère eugéniste de la loi ?

    « Un Évêque n’est pas fait pour ronronner des choses inoffensives quand le monde est en feu ».
    Ste Thérèse d’Avila

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *