Capture d’écran 2015-05-21 à 07.10.32

Mgr Dognin nommé évêque de Quimper

Download PDF

Mgr Laurent Dognin, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bordeaux depuis 2011, a été nommé évêque de Quimper et Léon hier par le pape François. Nous pouvons y voir encore un jeu de chaises musicales dans les nominations épiscopales, puisque Mgr Le Vert est à Bordeaux depuis sa démission, mais la cas de l’évêché de Quimper étant complexe, nous pouvons surtout faire remarquer que Rome a cherché quelqu’un ayant déjà une expérience épiscopale pour occuper ce siège et tenter d’y apaiser les tensions. Mgr Jean-Marie Le Vert avait démissionné le 22 janvier 2015 suite à des épreuves et une contestation de son autorité (le Père Jean-Paul Larvol, vicaire général, et deux prêtres du conseil épiscopal, venaient de démissionner.) A 55 ans, Mgr Le Vert, ancien officier de Marine formé par la Communauté Saint-Martin, a rejoint le diocèse de Bordeaux pour « une collaboration pastorale temporaire ». En terme de collaboration, nous pouvons surtout constater qu’il aura informé durant 4 mois son successeur sur l’état du diocèse de Quimper…

Mgr Dognin a été vicaire épiscopal puis vicaire général du diocèse de Nanterre. Il a été esponsable régional, Président pour la France puis responsable européen de la Fraternité Sacerdotale Jésus Caritas. Il est Président de la Commission épiscopale pour la Mission Universelle de l’Église et Président du Conseil d’orientation des radios chrétiennes francophones (R.C.F).

Né le 3 janvier 1953 à Paris, Laurent Dognin, après des études au Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux, a été ordonné prêtre le 15 juin 1980 pour le diocèse de Nanterre et consacré évêque en 2011. Il a ensuite exercé les ministères suivants :

  • 1980-1986 : Vicaire à la paroisse Saint-Justin de Levallois-Perret.
  • 1986-1991 : Vicaire à la paroisse Sainte-Geneviève d’Asnières-sur-Seine.
  • 1988-1990 : Délégué régional pour le Fraternel de Lourdes.
  • 1991-1997 : Curé de la paroisse Sainte-Geneviève d’Asnières-sur-Seine.
  • 1997-2006 : Curé de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Jacques de Neuilly-sur-Seine.
  • 1998-2003 : Doyen de Neuilly-sur-Seine.
  • 2002-2008 : Responsable régional de la Fraternité sacerdotale Jésus Caritas et président pour la France.
  • 2003-2006 : Vicaire épiscopal du secteur centre du diocèse de Nanterre et membre du conseil épiscopal.
  • 2006-2011 : Vicaire général du diocèse de Nanterre.
  • 2007-2011 : Responsable européen de la Fraternité sacerdotale Jésus Caritas.
  • Depuis 2011 : Évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bordeaux.

Le diocèse de Quimper comprend 230 prêtres incardinés dans le diocèse, dont 128 en activité dans le diocèse.

Message de Mgr Gueneley

Chers diocésains,

Alors que nous approchons de la fête de la Pentecôte qui fut à la source de l’Eglise missionnaire, je vous annonce la venue dans le diocèse de votre nouvel évêque. Il s’agit de Mgr Laurent Dognin, jusqu’à présent évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bordeaux. Mgr Dognin est envoyé par le pape François en mission apostolique, ici, dans le Finistère. Je rends grâce à Dieu pour ce don qui est fait à l’Eglise diocésaine de Quimper et Léon.
Je vous invite à faire à Mgr Dognin cet accueil chaleureux et cordial, dont vous êtes capables. Je souhaite que vous considériez votre nouvel évêque comme le pasteur choisi et envoyé par le Christ lui-même et que l’Eglise a jugé digne de mettre au service du diocèse de Quimper et Léon. Vous aurez la patience et la disponibilité nécessaires, afin de faire connaissance avec lui et de l’apprécier. Vous ferez route désormais avec lui, pour que l’Évangile soit annoncé à tous et que grandisse le Corps du Christ dans la communion.
Mgr Laurent Dognin est un homme de terrain. Son expérience de vicaire en paroisse, de curé, de doyen, de vicaire épiscopal et de vicaire général, d’évêque auxiliaire ont permis de développer en lui cette écoute bienveillante et cette charité pastorale, qui aident le peuple de Dieu qui lui est confié à grandir dans la foi et l’espérance. Son appartenance à la Fraternité sacerdotale Jésus Caritas, qui puise son inspiration dans l’exemple et les écrits du Bienheureux Charles de Foucauld,, apôtre de la fraternité universelle, ont développé en lui l’esprit missionnaire,  l’attention aux pauvres et aux migrants et le goût de la prière.
Je voudrais aussi remercier le Cardinal Jean-Pierre Ricard et le diocèse de Bordeaux d’avoir accepté de mettre Mgr Dognin à la disposition du diocèse de Quimper et Léon. Merci à Mgr Laurent Dognin d’être prêt à partager la vie des Bretons. Qu’il soit le bienvenu !
Avec les prêtres, les diacres, les religieux, les religieuses, les laïcs en mission ecclésiale, et tous les fidèles laïcs de ce cher diocèse, je lui exprime mes vœux cordiaux et fraternels. Déjà, nous le portons dans notre prière.

Mgr Philippe Gueneley
Administrateur apostolique de Quimper et Léon

La date de l’installation de Mgr Dognin est fixée au dimanche 5 juillet à  16 heures en la cathédrale de Quimper.

Message de Mgr Dognin

Aux fidèles du diocèse de Quimper et Léon.

Bordeaux le 20 mai 2015.

Chers amis,

Je tiens d’abord à vous exprimer ma joie d’avoir été nommé, par le pape François, évêque de votre beau diocèse de Quimper et Léon. J’aime la Bretagne pour l’avoir parcourue dans ma jeunesse sur terre et sur mer. J’aime son patrimoine, sa riche culture et ses traditions. J’ai hâte maintenant de faire connaissance avec vous, ses habitants, avec vous aussi prêtres, diacres, religieux et religieuses et fidèles de tous les ensembles paroissiaux, de partager vos joies mais aussi vos préoccupations. À quelques jours de la fête de la Pentecôte où nous fêterons le don de l’Esprit Saint sur les Apôtres, j’ai le profond désir de m’engager totalement avec vous sous l’impulsion de l’Esprit Saint dans l’œuvre d’évangélisation que le Seigneur nous a confiée.

Quelques mots pour me présenter : je suis né dans une famille parisienne et j’ai vécu ma jeunesse à Paris et dans sa proche banlieue. J’ai été ordonné prêtre en 1980 pour le diocèse de Nanterre où, pendant plus de trente ans, j’ai exercé mon sacerdoce comme vicaire, aumônier de jeunes, curé, vicaire épiscopal, puis général. J’ai été un prêtre profondément heureux dans toutes les charges et missions qui m’ont été confiées même si les défis ont été nombreux comme vous pouvez vous en douter. En 2011, le pape Benoît XVI m’a nommé évêque auxiliaire de Bordeaux. J’ai été pendant plus de quatre ans à bonne école auprès du cardinal Jean-Pierre Ricard qui m’a fait découvrir le ministère épiscopal. Il m’a entraîné dans sa passion et son zèle pour l’évangélisation et sa volonté d’être toujours davantage le serviteur de tous à l’image du Christ. Je rends grâce au Seigneur pour tout ce que j’ai vécu avec les prêtres, les diacres et les fidèles de ce diocèse. J’y garderai beaucoup d’amis.

À Bordeaux, j’ai découvert également la pastorale en milieu rural. Des agriculteurs et des viticulteurs m’ont aidé à mieux comprendre leur métier et à aimer la vie à la campagne, sa beauté, ses joies mais aussi ses nombreux défis. Cet apprentissage me sera bien utile en Bretagne! Je retrouve aussi un diocèse en bord de mer avec la pastorale du tourisme qui est une belle opportunité pour annoncer l’Évangile, mais aussi la vie des pêcheurs et des marins dont je suis l’évêque référent depuis trois ans et dont la vie et le travail me tiennent particulièrement à cœur.

Je connais déjà un certain nombre de prêtres de votre diocèse qui sont membres, comme je l’ai été, de la Fraternité sacerdotale Jésus Caritas (spiritualité du Bienheureux Charles de Foucauld). Cette spiritualité me nourrit profondément depuis des années par la pratique de l’adoration eucharistique, la journée de désert mensuel, la méditation de l’Évangile. Cette spiritualité me donne la volonté de vivre une plus grande proximité avec les gens et le désir de devenir vraiment « frère universel » comme se définissait Charles de Foucauld.

Ma devise épiscopale est : « Joyeux dans l’Espérance ». C’est le début d’une phrase de St Paul qui nous exhorte : « Soyez joyeux dans l’Espérance, constants dans la détresse, persévérants dans la prière » (Rm 12, 12). C’est le vœu que je vous adresse en vous assurant de ma prière et en demandant au Seigneur de vous combler de son Esprit en cette fête de Pentecôte. Priez aussi pour moi. Que Dieu vous bénisse!

Ken tuchant!

+    Laurent DOGNIN
Evêque nommé de Quimper et Léon

5 comments

  1. melchior

    Quand vous avez subi une épreuve de la nature de celle qu’a vécu Jean marie Le Vert, je doute fort que vous ayez à cœur de vous en épancher auprès d’inconnus, fussent-ils évêques auxiliaires…

  2. Joel

    Mgr Dognin est un « homme de paix » comme l’a si bien qualifié dans un article précédent ce site.
    A Bordeaux il aura laissé une image d’homme discret, tout comme l’avait été avant lui Mgr Blaquart avant d’étre nommé à Orléans.
    Mgr Dognin est allé conféré le sacrement de confirmation à l’église St Bruno pour la Fraternité st Pierre, en revanche il n’est jamais venu ( à ma connaissance) à St Eloi. Mgr Blaquart quand à lui n’avait aucun contact ( semble-t-il aussi) avec les traditionalistes bordelais.
    Nul doute que le cardinal Ricard aura besoin d’un nouvel auxilaire , si Mgr Le Vert ne reste pas à Bordeaux.
    En tout cas souhaitons bon courage et portons dans nos prières le nouvel évèque de Quimpet et Léon, la tache s’annonçant rue.

    nb: Je ne vois pas en quoi Mgr Le Vert n’aurait put s’épancher de ses soucis passés à l’auxiliare de Bordeaux…ils sont collègues, se connaissent et ( c’est mon jugement) semblent assez proches niveau personalité.

  3. Côme

    Mgr Le Vert n’a pas été discrédité car tout le monde peut attester de tout ce qu’il a fait pour ce Diocèse difficile.

    Il y a eu effectivement une cabale honteuse qui a été menée contre lui organisée par son entourage proche (allons voir du côté de l’Evêché). Il n’a pas eu le soutien de ceux qui étaient sensés l’aider. Je me demande comment tous ces gens (prêtres et laïcs – notamment l’économe diocésain) se sentent aujourd’hui dans leur coeur et leur âme par rapport a tout ce qu’ils ont pu colporter. Je suis stupéfait de voir comment des prêtres peuvent se montrer aussi « condamnatoire » vis à vis de leur évêque dans la presse. Je pense que tout le monde aura noté que Mgr Le Vert a eu la courtoisie, la décence de ne rien communiquer de ses frustrations sûrement existantes dans le grand public et auprès des chrétiens de Bretagne. Cela a suscité naturellement des questions, mais je crois que c’était la meilleure manière de réagir à cette cabale. Cela montre la hauteur de vue de cet évêque et aussi son élégance. Nul doute que notre Pape saura lui trouver une mission digne de son talent.

    J’espère que Mgr Dognin saura faire la part des choses et saura s’occuper de tous ces salariés de l’Evêché qui ont souffert sous la responsabilité de leur économe et remettre ce dernier dans une posture plus juste pour toutes et tous.

    Bonne route à Mgr Dognin et à Mgr Le Vert
    Un breton qui garde confiance dans son Eglise, malgré la piteuse façon dont toute cette histoire a été gérée par notamment l’Archevêque de Rennes et malgré la façon dont les prêtres se sont comportés autour de notre ancien évêque.

  4. Pour le Pardon de Sainte-Anne la Palud (fin août), il était là sur le site ce vicaire général avec son oeil mauvais qui n’inspire pas du tout confiance ! Espérons que Mgr Dognin saura bastonner les fourbes … et que s’il n’a besoin de rien il pourra faire appel à l’archevêque métropolitain (très brillant dans ce rôle ! ).
    RAULIC Jakez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *