blanchet_largeur-620x349

Mgr Dominique Blanchet nommé à Belfort-Montbéliard

Download PDF

L’abbé Dominique Blanchet, jusqu’à présent vicaire général du diocèse d’Angers, a été nommé évêque de Belfort-Montbéliard, où il succède à Mgr Claude Schockert, atteint par la limite d’âge.

Né en 1966 à Cholet (Maine et Loire), cet ingénieur de l’École Centrale de Paris a une maîtrise en mathématiques et un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) en génie des matériaux. Après des études aux séminaires d’Angers et du Prado, il a été ordonné prêtre le 27 juin 1999 pour le diocèse d’Angers. Il est membre de l’Institut des prêtres du Prado depuis 2005. Il a exercé son ministère en paroisse, puis vicaire général et délégué épiscopal au service des jeunes auprès des évêques successifs : Mgr Jean-Louis Bruguès puis Mgr Emmanuel Delmas.

Ministères
1999-2005 : Coopérateur à la Paroisse Saint-Denis des Faluns (Doué-la-Fontaine).
2000-2005 : Coopérateur à la Paroisse Saint-Martin-en-Layon (Montigné-Briand).
2004-2010 : Délégué épiscopal à la pastorale des jeunes.
2004-2006 : Prêtre de l’équipe d’aumônerie diocésaine du MRJC.
2004-2015 : Aumônier Foi et Lumière.
2005-2006 : Curé in solidum des paroisses Saint-Pierre-et-Saint-Jacques-en-Chemillois (Chemillé), Sainte-Bernadette-d’Aubance-et-Jeu (Saint-Lézin) et Notre-Dame-de-la-Colline (Saint-Georges-des-Gardes).
2006-2007 : Vicaire général et délégué épiscopal au service des jeunes auprès de Mgr Jean-Louis Bruguès.
2008 : Administrateur diocésain.
Depuis 2008 : Vicaire général et délégué épiscopal au service des jeunes auprès de Mgr Emmanuel Delmas.
Depuis 2009 : Également modérateur de la curie.
2011-2013 : Également administrateur de la paroisse Saint-Maurille-en-Loire-et-Layon (Chalonnes-sur-Loire).
Depuis 2013 : Curé de la paroisse Saint-Lazare-Saint-Nicolas (Angers).

Messages au diocèse de Belfort-Montbéliard :

Chers amis,

Vous apprenez aujourd’hui qu’un nouveau pasteur a été nommé par le pape François pour le diocèse de Belfort-Montbéliard. Nous ne nous connaissons pas encore et je dois vous dire combien grande a été ma surprise quand j’ai entendu la confiance manifestée ainsi par le Saint-Père en m’appelant à vous rejoindre depuis l’Anjou. Confiant en Jésus-Christ et en  l’Eglise, je me suis laissé faire et je sais combien vous aussi êtes invités à entrer ce jour dans cette même démarche de foi et de confiance. Pour cela, je vous remercie déjà.  

Je vous viens d’une autre région mais nous partageons le même trésor. Il y a entre nous  cette grande proximité : c’est le même baptême que nous avons reçu, le même Evangile qui nous a été transmis. C’est le Seigneur qui nous appelle et nous invite à faire route ensemble. Depuis que cet appel m’a été signifié, je prie pour vous et je sens monter en mon cœur le vif désir de vous connaître, et de vous aimer.

De loin, j’entends le témoignage fort de fraternité que vous entendez donner au nom du Christ , appelés par Mgr Claude Schockert à entrer dans le dynamisme de diaconia . Je suis heureux de vous rejoindre sur ce terrain et je vous remercie de m’accueillir parmi vous comme un frère qui désire prendre la part du service que le Seigneur lui confie, avec vous et pour vous.

Qu’il me soit permis d’adresser ici un salut déjà reconnaissant à tous ceux qui se donnent pour que l’Evangile progresse  dans vos  cœurs, et qu’ainsi l’Eglise de Belfort-Montbéliard grandisse. Je pense particulièrement à mes frères prêtres que j’apprendrai bientôt à connaître, aux diacres  et à leurs familles, aux religieuses et religieux, aux Laïcs en mission ecclésiale, à tous ceux qui donnent de leur temps et de leur cœur dans l’animation des paroisses, des mouvements, et des services.

Mgr Claude Schockert vous a donné le meilleur de lui-même et n’a pas compté son temps pour être votre pasteur, à la suite de Mgr Lecrosnier.  Je ferai de même avec mes qualités, et mes limites. Vous m’apprendrez à devenir votre évêque. Je compte sur vous pour me faire découvrir et me faire entrer dans votre histoire, votre vie en territoire de Belfort et dans le pays de Montbéliard. 

Ensemble, nous continuerons à y témoigner de la Joie de l’Evangile, notre trésor. Comme nous l’indique  notre pape, elle « remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus ». C’est aujourd’hui mon espérance pour chacune, chacun de vous !

De tout cœur, et dans la joie de bientôt vous rencontrer, je me confie à votre prière. 

P. Dominique Blanchet

« BIENVENUE »

C’est ce que nous souhaitons tous dire du fond du cœur et dans un grand esprit de foi à Mgr Dominique BLANCHET, notre nouvel évêque. Notre attente est aujourd’hui satisfaite et fait place à l’action de grâces.

Bienvenue à celui qui accepte de quitter son Maine-et-Loire et la paroisse Saint-Lazare–Saint Nicolas à Angers ainsi que ses responsabilités de vicaire général et de modérateur de la curie, pour un pays qu’il ne connaît pas encore. 

Bienvenue à celui pour qui nous avons prié pour la première fois en prononçant son nom au canon de la messe au lendemain de sa nomination. Evêques, nous sommes « gardiens », avec les prêtres, de la vitalité de l’Eglise ; ceci implique au nom de notre ministère épiscopal, attention, accompagnement et discernement, pour développer la formation chrétienne, la vie de foi et de prière ; pour maintenir la communion ecclésiale ; pour éviter l’écueil du mirage des idéologies ou d’un messianisme purement temporel ou de l’élitisme.
Nous avons à inviter nos frères et sœurs baptisés à être personnellement et ensemble actifs dans la vie de l’Eglise et pour la mission.
Nous avons à les inviter, à les soutenir, à les accompagner à temps et à contretemps pour qu’ils consacrent le meilleur d’eux-mêmes à la vitalité du Corps tout entier pour l’annonce de l’évangile au cœur du monde. Cet évangile est en mesure,  en particulier,  de redonner espérance à ceux qui sont pauvres, opprimés, découragés, aveugles sur le sens de leur vie, prisonniers de leurs fragilités ou de leur péché.

Bientôt, Mgr Dominique Blanchet recevra la consécration qui fera de lui un évêque pour le service de toute l’Eglise et, nommément, de l’Eglise du Christ qui est dans le diocèse  de Belfort-Montbéliard.

Avec lui, nous aimerions, j’en suis sûr, que soit dévoilée notre communauté diocésaine, avec ses richesses, ses initiatives, son service multiforme des chercheurs de Dieu de notre temps.

Communion de baptisés, unis par une même foi et d’une même confession de foi, l’Eglise est aussi par sa structure apostolique et liturgique, lien actuel et fructueux à Jésus ressuscité.

Réalité sociale, lieu de droits et de devoirs, l’Eglise est aussi mystère intérieur et modèle de relations irréductible à tout autre modèle humain : communauté prophétique et libre, elle est aussi lieu de partage et de communion fraternelle.

Assemblée d’hommes et de femmes, de jeunes et d’enfants ouverts à l’avenir, l’Eglise ouvre au cœur de chacun, sans distinction et sans exclusion, un horizon d’espérance et de paix.

Avec Mgr Dominique Blanchet, qui dès maintenant se prépare à pousser les portes de notre Eglise diocésaine, nous souhaitons l’aimer telle qu’elle est, limitée,  mais enrichie de notre regard renouvelé, naissance permanente de vie et d’amour et symbole fort d’une perspective toujours ouverte de création et de liberté.

Mgr Claude Schockert »

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *