topic

Mgr Gilbert Louis prend sa retraite

Download PDF

Monseigneur Gilbert Louis abandonne sa charge après 16 années passées à la tête du diocèse de Châlons-en-Champagne. Il avait été nommé par Jean-Paul II en 1999. A 75 ans (depuis le 31 mai), le 104e évêque de Châlons a dit au revoir aux fidèles en la cathédrale St-Etienne lors de la messe d’action de grâce célébrée dimanche 28 juin, avec les évêques de Langres, Beauvais, et Reims. Il a déclaré :

« Il y avait 125 prêtres dans le diocèse en 1999, il y en a 53 aujourd’hui. Ca en dit long… ».

Mgr Louis se retire en Normandie, près de sa famille. Il est né dans le diocèse de Séez où il a été ordonné prêtre en 1965.

Son successeur n’est toujours pas connu donc Mgr Louis va encore rester quelques semaines.

Source : France 3

4 comments

  1. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Jésus lui dit alors : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »
    Ce matin, je pense spécialement à ceux qui sont malades, soit physiquement, soit moralement.
    Ne désespérez jamais de votre sort, DIEU vous Aime et ne vous laissera pas souffrir au-delà d’une certaine limite, que Lui connaît. Un mal plus profond vous plongerait dans le coma.
    Regardez cette femme de l’Évangile, douze ans à souffrir ! Depuis combien de temps souffrez-vous ? Avez-vous dépensé tout ce que vous aviez pour vivre ?
    Regardez à votre vie. A quelle occasion ce mal s’est-il déclenché ?
    La Parole de DIEU nous dit que : « TOUT contribue au bien de ceux qui aime DIEU, même la maladie et je dirais même surtout la souffrance. Regardez à Notre Seigneur JESUS-CHRIST sur la croix, Lui qui était sans péché, pour nous sauver de la mort éternelle, a accepté de mourir sur la croix pour nous sauver. L’aimez-vous assez pour Lui dire merci de votre maladie ? Tout arrive en son temps. Votre maladie doit vous faire comprendre, qu’un certain désordre, dans votre vie, en est la cause. Oh, je sais que je ne ferais pas plaisir à tout le monde en disant ça ! Mais je ne suis pas là pour vous passer de la « pommade», mais pour vous aider à guérir; car Notre Seigneur JESUS-CHRIST vous veut en bonne santé, pour que vous alliez porter la BONNE NOUVELLE à vos frères, qui sont plus malades que vous, puisqu’ils sont, pour la plupart d’entre eux, incroyants.
    Ce n’est pas le Créateur qui vous envoie cette maladie, mais vous en contrevenant à ces Commandements, à un certain moment, consciemment ou inconsciemment vous avez « dérapé ». Le résultat c’est que vous êtes malade, ne vous plaignez pas, DIEU vous a fait Miséricorde et vous a donné un autre temps pour vous rétablir en santé. Par ce passage, par la maladie, vous êtes plus apte à comprendre la souffrance de vos frères en humanité et vous pourrez, à votre tour, prier pour leur guérison. DIEU vous Aime.
    Que DIEU, qui est miséricordieux, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  2. patrick chirac

    « Il y avait 125 prêtres dans le diocèse en 1999, il y en a 53 aujourd’hui. Ca en dit long… ». qu’a-t-il fait pour développer les vocations dans son diocèse notre brave évêque ? a-t-il renforcé le caractère catholique des établissements privés relevant de son autorité ? a-t-il lancé des missions paroissiales ? ça ne suffit pas de faire un constat d’échec.

  3. Affligeant le déclin des vocations, mais je suppose qu’à part quelques évêques qui osent parler et faire venir les communautés ecclesia dei et favoriser le rite extraordinaire et faire prier pour les vocations, exposer le Saint-Sacrement et remettre en oeuvre la confession individuelle et non les parodies d’absolutions dites collectives qui donnent bonne conscience à tous. A part ceux qui élèvent leur voix contre les lois impies des différents gouvernements attelés de toute manière à une loge ou l’autre de la F.M, les autres voient leur vocations décliner dangereusement, jusqu’à ce que nous nous bougions, nous laïcs avec nos prêtres et par là même secouions nos évêques, prions pour avoir de saintes familles qui nous donnent de vraies vocations sacerdotales, religieuses, conjugales ou célibataires consacrés ou non, mais tous avec des vies offertes à Jésus Christ, et le Coeur de Jésus et le Coeur Immaculé de Marie triompheront et la France sera peuplée de fleurs de vocations en tout genre. Nous sommes tenus à l’Espérance, vertue théologale. Il n’a probablement pas été un mauvais évêque, mais il s’est laissé emporté par le courant, comme bien d’entre nous, jusqu’à ce que nous nous réveillons. Il n’est jamais trop tard. Quoi que là c’est l’islam qui est en train de remporter la victoire momentanée. Mais seulement momentanée, le diable sait que ses jours sont comptés, et que quoi qu’il fasse et fasse faire aux hommes, la Vierge lui écrasera la tête avec son talon, elle et ses enfants, c’est pourquoi il déploie ses dernières armes dans sa folie. Mais la France fille aînée de l’Eglise retrouvera sa vocation, que lorsqu’elle tombera à terre et alors demandera pardon. « là je ferai grâce, quand je verrai les foules accourir, se mettre à genoux et demander pardon, je ferai grâce » à dit le Sacré-Coeur à Claire Ferchaud ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *