24601

Mgr Giraud nommé archevêque de Sens-Auxerre

Download PDF

Le 5 mars, le pape François a nommé Mgr Hervé Giraud, jusque-là évêque de Soissons, Laon et Saint-Quentin,archevêque de Sens-Auxerre et Prélat de la Mission de France. Le diocèse compte 342 724 habitants, dont 208 900 catholiques, 106 prêtres.

Mgr Yves Patenôtre devient administrateur apostolique dans l’attente de l’installation de Mgr Hervé Giraud, le dimanche 19 avril, à la cathédrale Saint-Étienne de Sens. Mgr Patenôtre, qui a 75 ans depuis le 23 janvier, écrit :

« Ce jeudi 5 mars, je suis à Rome avec le pèlerinage des 15-30 ans. Le matin, nous avons célébré la messe auprès de la tombe de Pierre. Je vous informe de la nomination de mon successeur : Monseigneur Hervé Giraud, jusqu’à maintenant évêque de Soissons.

Évidemment, c’est un beau symbole pour moi que de célébrer auprès de Pierre le jour où le pape François m’invite a prendre un autre chemin pour annoncer la joie de l’Évangile. Soyez-sûrs que vous serez tous très présents dans ma prière, avec beaucoup d’action de grâces.

C’est le dimanche 19 avril que Monseigneur Giraud sera accueilli et installé à la cathédrale Saint-Étienne de Sens. Toutes précisions nous seront données dans les semaines qui viennent.

Entouré de jeunes du diocèse, je vous redis toute la joie que j’ai eue de vivre ces années avec vous. Vous savez toute mon amitié fraternelle. Avec une immense reconnaissance je demande au Seigneur de nous bénir et de nous garder dans sa paix. »

Mgr Hervé Giraud écrit à son tour aux fidèles de Sens-Auxerre :

« Frères et sœurs, chers amis,

Alors que le pape François m’envoie vers vous, les premiers mots qui me semblent devoir être prononcés sont ceux-là même que le Christ ressuscité a adressés à ses disciples et que j’aurai tant de fois la grâce de pouvoir redire en célébrant au milieu de vous : “La Paix soit avec vous”. En cette expression sont résumés la joie et la confiance que j’éprouve à venir au milieu de vous comme serviteur de la Parole.

Des Églises de Lyon, puis de Soissons, Laon et Saint-Quentin, au soin desquelles il m’a été demandé successivement de veiller, je garde en mémoire d’innombrables visages et autant de témoignages de la foi dans le Christ ressuscité qui, aujourd’hui encore, donne un sens à l’existence de tant d’hommes et de femmes. Parmi vous, je pourrai pareillement rendre grâce pour tout ce qui peut être réalisé en ce monde par la célébration de la foi, l’annonce de l’espérance, le service de la charité. Conscient de tout ce qui a déjà été accompli, je ne veux d’ailleurs pas manquer d’exprimer toute ma gratitude à Mgr Yves Patenôtre et rendre grâce pour les fruits de son épiscopat.

Qu’il me soit permis de saluer également mes frères prêtres avec qui je partagerai la plénitude d’une belle et exigeante mission. Les diacres permanents nous y aideront de leurs propres charismes, en rappelant l’urgence du service, de l’attention à toutes ces “périphéries” qui sont parfois si proches. En cette année de la vie consacrée, je ne veux pas manquer non plus de m’adresser à tous ces frères et sœurs qui, dans la contemplation et l’action apostolique, apportent tant à l’Église. Et puisque c’est dans le silence du cloître de la Pierre-qui-Vire que, lycéen, j’ai pu discerner les premiers appels du Christ, tous ceux qui souhaitent donner leur vie au service de l’Evangile, notamment les plus jeunes, peuvent compter sur mon soutien attentif.

Toute cette sollicitude s’étend bien évidemment à vous, frères et sœurs, fidèles de l’Église de Sens-Auxerre qui me ferez découvrir votre belle région, qui m’encouragerez dans ma mission en vous engageant vous-mêmes, au nom de votre baptême ou d’une mission confiée par l’Eglise.

Le 19 avril, en la cathédrale de Sens, mon installation sera célébrée. Dans l’allégresse pascale, nous pourrons confier au Christ ressuscité cette nouvelle étape qui s’ouvre pour nous tous. Puisque nous sommes “ressuscités avec le Christ”, il nous guidera ensemble, et dans sa Paix, vers tous ceux de nos frères qui en ont tant besoin. »

Né en 1957, entré au séminaire interdiocésain Saint-Irénée de Lyon, il a obtenu une licence canonique de théologie morale à l’Université Grégorienne à Rome, une Capacité doctorale à l’Institut Catholique de Paris. Il a été :

  • 1985-1987 : Chapelain à Saint Louis-des-Français à ROME et étudiant à l’Université Pontificale Grégorienne
  • 1987-1988 : Prêtre-étudiant à l’Institut Catholique de PARIS
  • 1988-1992 : Vicaire à PRIVAS (aumôneries, scoutisme, MEJ…)
  • 1989-1992 : Enseignant de théologie morale (IPER à LYON, Congrégation Saint Victor)
  • 1992-1997 : Directeur au Séminaire Interdiocésain Saint-Irénée à LYON
  • 1995-1998 : Membre du Conseil Presbytéral du diocèse de VIVIERS
  • 1995-1999 : Membre du Collège des Consulteurs du diocèse de VIVIERS
  • 1997-2003 : Supérieur du Séminaire Universitaire à LYON
  • 1997-1999 : Membre du Conseil National de la Pastorale Familiale
  • 1997-1998 : Membre du Conseil National des Grands Séminaires
  • 1999-2002 : Secrétaire de la Commission Épiscopale des Ministères Ordonnés chargé des Grands Séminaires, secrétaire du Conseil National des Grands Séminaires
  • 2003-2007 : Évêque auxiliaire de LYON (25 mai), vicaire général modérateur
  • Juin 2005 : Président de la Commission épiscopale des ministres ordonnés et des laïcs en mission ecclésiale
  • 13 novembre 2007 : Nommé évêque coadjuteur de Soissons, Laon et Saint-Quentin
  • 22 février 2008 : Évêque de Soissons, Laon et Saint-Quentin
  • 5 novembre 2008 : Réélu à la présidence de la Commission épiscopale des ministres ordonnés et des laïcs en mission ecclésiale
  • 9 novembre 2011 : Élu Président du Conseil pour la communication de la Conférence des évêques de France.

Mgr Giraud est bien connu des médias pour ses twittomélie. Voici la dernière :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *