93282323731

Mgr Pontier désavoue Mgr Rey

Download PDF

Interrogé par La Croix, Mgr Georges Pontier, sans doute ragaillardi par la visite du franc-maçon Cazeneuve à la CEF, revient sur l’affaire Marion Maréchal le Pen, et s’oppose à l’acte posé par son confrère de Fréjus-Toulon :

Ces dernières semaines ont été agitées par l’invitation faite à Marion Maréchal-Le Pen de participer à l’université d’été de l’Observatoire sociopolitique (OSP) du diocèse de Toulon. Qu’en avez-vous pensé ?

Il y a deux manières de l’envisager. L’OSP de Toulon affirme qu’il n’est pas illégitime de dialoguer avec les responsables d’un parti qui obtient plus de 40 % des voix dans la région. On peut aussi s’interroger sur l’opportunité d’inviter un candidat, et pas les autres, à quelques mois d’échéances électorales. De ce point de vue, cette invitation n’était pas opportune, me semble-t-il. S’agissant du FN, il ne nous appartient pas de dire s’il a évolué : c’est à lui de montrer les signes de son évolution. Or, concernant sa doctrine, ceux-ci ne sont pas évidents.

Estimez-vous qu’une « digue a sauté » entre l’Église et le Front national ?

Il ne s’agit de l’expérience que d’un seul diocèse.Par ailleurs, depuis qu’il y a des élus FN, nous ne pouvons pas les ignorer. Lors de mes visites pastorales, j’invite tous les élus. Je ne peux pas faire d’ostracisme. Ce serait un déni de démocratie.

Certains catholiques reprochent à l’Église d’être plus intransigeante avec le Front National qu’avec d’autres partis favorables à l’euthanasie et à l’avortement…

Qui peut ignorer que nous sommes en désaccord avec le gouvernement sur certaines évolutions législatives en matière de bioéthique ? Si le Front National est opposé à l’avortement et à l’euthanasie, je m’en réjouis mais j’aimerais qu’il soit plus ouvert à l’accueil des étrangers. Les partis s’affrontent sur deux grandes questions : la défense de la vie et la défense de la dignité de tout homme. Toutes les deux relèvent de l’exigence évangélique. [nota : défendre la dignité des personnes à pouvoir vivre dans leur pays d’origine est certainement plus évangélique que de vider ces pays… Max B.]

Quel dialogue l’Église de France veut-elle entretenir avec les partis politiques ?

Nous avons pris acte, depuis des décennies, qu’il n’existe aucun parti chrétien à 100 %. Les catholiques peuvent se situer comme ils l’entendent sur l’échiquier politique, pourvu qu’ils vérifient qu’il n’y a pas de contradictions inacceptables avec l’enseignement social de l’Église et avec l’évangile. ​Notre rôle n’est pas de juger les partis mais d’aider les chrétiens à avoir une analyse politique qui dépasse celle de leur propre parti afin d’avoir un jugement libre. »

26 comments

  1. jejomau

    Catholique, je préfère suivre la doctrine sûre du FN qui est dans la droite ligne de celle du Maître rejetant l’avortement, l’euthanasie, le pseudo-mariage des dégénérés, et le marxisme intrinsèquement pervers revendiqué par les socialistes TRAHISSANT le peuple en vendant l’héritage de la Chrétienté à l’islamisme Satanique…..

    Que me propose Mgr Pontier et ses complices ?

    Le ralliement aux loups qui se sont infiltrés dans la bergerie et dont la plupart sont des mitrés en faveur de ces partis fourriers justement des maux précédemment cités … Mais l’on pourrait rajouter encore la tentative de faire nous faire gober le pseudo-mariage des adultérins en ce qui concerne son église en lambeaux.

    Cauchon a déjà été désavoué en son temps par Dieu Lui-même . Cauchon, symbole du pouvoir mitré face aux laïcs qui serrent les coudes et ne s’en laisseront pas conter !

    VIVE LE FN ! Vive la France !…. De par le roy du ciel…., Saint Michel patron de la France, Montjoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !!!

  2. mme

    Monseigneur Rey fait ce qu’il pense devoir faire pour le bien de son diocèse.
    Ceux qui le désapprouvent ne représentent qu’eux mêmes, on n’a rien à faire des « lumières » et des leçons de ceux qui ne suivent plus l’Evangile du Christ et qui ont des préférences contre la France !

  3. Zèbre Zélé

    Pas forcément d’accord sur tout avec le FN, j’aimerais enfin que ces brillants cerveaux m’expliquent ce qui, dans la « doctrine » du FN, serait concrètement inacceptable pour un chrétien

  4. Maurice

    Pourquoi faudrait-il ne pas inviter des personnes qui n’ont pas des idées qui conviennent ?
    Si nous ne conversons qu’avec ceux avec qui nous sommes en accord, il n’y a pas de discussions puisque nous sommes d’accord ! C’est par l’échange d’idées que nous avançons.
    Nous avons toujours eu au sein de l’église des mitrés mitées, en France actuellement ils sont majoritaires, hélas, car ils sont écoutés.
    Oui jejomau, un roi nous éviterait toute cette agitation au moment des élections puisqu’il serait là pour toujours. (ce qui n’éviterait pas l’agitation pour le 1er sinistre)

  5. Féru

    Cet évêque politiquement correct confond accueil de l’étranger et invasion, menace de terrorisme et imposition à terme d’une autre religion !

  6. PINSON

    3 hommes joviaux, dont un reconnaissable, mais qui sont les deux autres, celui à gauche du reconnaissable et
    celui dans le fond ? DONC TOUT VA BIEN ! FRANCE FILLE AÎNÉE DE l’ EGLISE…..

  7. C.B.

    « s’interroger sur l’opportunité d’inviter un candidat, et pas les autres, à quelques mois d’échéances électorales »
    Monseigneur, il faudrait vous tenir au courant de l’actualité; quand les invitations ont été faites, Madame Maréchal Le Pen n’était pas candidate à cette élection. Par ailleurs, si on invite plusieurs candidats, ce n’est plus une université d’été d’un diocèse, mais une réunion politique, pas dans le rôle de l’Église Catholique.

  8. ROUSSEL

    C’est l’habituelle hypocrisie de la langue de bois épiscopale en France. « Notre rôle n’est pas de juger les partis »,mais que fait-il d’autre vis à vis du FN ? Et pourquoi le même « jugement » n’est il pas mis en oeuvre clairement et énergiquement en ce qui concerne l’avortement, le mariage, la famille, etc…. pour les autres partis….
    Le cardinal Barbarin cohérent et vigoureux sur TOUS ces sujets dégage une ligne beaucoup plus juste que les hypocrisies « chrétiens de gauche » des Pontier etc….qui dominent la structure d’église avec des méthodes de pouvoir , bien peu « évangéliques ».
    L’église de France est anesthésiée par ce genre d’évêques, les pharisiens d’aujourd’hui. Et c’est la même hypocrisie qui domine quant au discours sur les « réfugiés », où l’église se donne bonne conscience à bon compte. Qui paiera ? La dette….
    Alors…. prions !

  9. Bayard

    Qu’on laisse gouverner le FN comme on l’a fait pour les autres partis anti-chrétiens, et l’on pourra alors juger si les différences constatées sont à son avantage ou à son désavantage. Les maires FN ont déjà démontré que la démocratie peut encore influer sur le quotidien, à l’avantage et au bien être de la population qui n’est pas encore vendue à la franc-maçonnerie et aux affidés du multiculturalisme et du multiconfessionalisme

  10. toto

    Mgr Rey, comme les autres évêques dignes de ce nom, est détesté par ceux parmi ses confrères évêques, qui sont indignes de leur charge.
    La Croix, le Pélerin, Témoignage Chrétien, la Vie (ex-catholique), les éditions Bayard… sont au service des ennemis de l’Eglise. La lutte des classes est leur B.A.BA, ils n’en sortent pas.

  11. Abbé T.Gallay

    Cela ne m’étonne pas de la part du président de la Conférence des évêques de France…toujours dans le flou
    et bien entendu la main toujours tendue envers les frères trois points !

  12. Hervé Soulié

    Intellectuellement, spirituellement, pastoralement, Pontier, il faut le reconnaître, n’arrive pas à la cheville que son confrère, Mgr Rey.
    Il crève de jalousie à son égard.
    Est-ce important, le discours de Pontier ?

    • Denis F

      Sa saule importance est que c’est la voix de celui qui prétend s’exprimer au nom de la majorité ou de l’église qui sera répétée, retenue, diffusée…

  13. montecristo

    BON ! Si j’ai bien compris … l’euthanasie, l’avortement, c’est mal, mais ce sont des idées de gauche qui accueillent des migrants … donc c’est bien !
    Par contre, être contre l’euthanasie et l’avortement c’est bien, mais ce sont des idées de droite qui refusent les migrants … donc c’est mal !

    Je me pose souvent la question : qu’est ce que le patriotisme pour l’Église ?

    A ce jour je ne connais qu’une seule réponse. Celle de Monseigneur Feltin :
    : « L’Eglise qui proclame que tous les hommes sont frères, corrige l’interprétation erronée qu’on donne parfois à cette fraternité universelle. Elle déclare en effet que chacun doit aimer particulièrement ceux qui sont nés sur le même sol que lui, qui parlent la même langue, ont hérité des mêmes richesses historiques, artistiques, culturelles, qui constituent dans l’humanité cette communauté spéciale que nous appelons notre Patrie, véritable mère, qui a contribué à former chacun de ses enfants. Elle a droit à un amour de préférence ».

  14. soleily

    « défendre la dignité des personnes à pouvoir vivre dans leur pays d’origine est certainement plus évangélique que de vider ces pays… » certainement! Mais que faisons-nous pour les aider et que pouvons-nous faire?

  15. Pontier est franc-maçon il ne faut pas s’étonner qu’il est avec ceux qui partagent ses opinions il verra quand il se présentera devant le Juge Suprême là se sera une autre affaire

  16. Denis F

    1/ Déjà, Mgr Pontier devrait se rappeler que c’est le gouvernement qui nous a une fois encore changé les dates d’élections!
    Si la vie doit s’arrêter parce que des bidouilleurs magouillent, autant ne plus rien faire, Mgr.
    Et puis au lieu de ne vivre qu’avec le temps et dans le siècle, peut-être conviendrait-il de se recentrer.

    2/ « Il ne s’agit de l’expérience que d’un seul diocèse; » Est-ce du mépris ou du dédain?
    Ou un déni?

    3/ Avec quelques raccourcis, j’apprends que PS, PG, et autres, avec leur clique, notamment, sont un parti compatible avec l’exigence évangélique… et qu’on met tout dans le même panier. Mais il est moins grave d’exterminer des enfants à naître, d’abréger des vies, de perturber des enfants par des mariages stériles, etc… que de refuser de se laisser envahir!!!
    C’est le bouquet!
    Quoi que, je comprends mal comment les « chrétiens » de gauche ont fait pour valider leur choix, ou plus exactement comment ils ont réussi à vérifier correctement « qu’il n’y a pas de contradictions inacceptables avec l’enseignement social de l’Église et avec l’évangile. »
    Bénédiction, rémission des péchés, absolution seront-elles bientôt réservées à certains seulement aussi?

  17. hermeneias

    Sans être un admirateur inconditionnel du fn de marine , marion ou jean-marie , la situation est telle , l’incurie et la rouerie du personnel politique ( et ecclésial ? ) bon teint , en place , sont tels , il est normal d’entendre aussi ce parti .

    Les évêques devraient distinguer entre l’accueil de « l’étranger » ou du « pauvre » et l’immigration de masse et de culture incompatible …. Mais il semblerait qu’ils ne veulent pas distinguer et nombres d’entre eux jouent le rôle d’auxiliaires du pouvoir républicain …..et de son idéologie .

    Notre seul guide est le Christ , la Vérité « qui nous rendra libre »

  18. Levi

    C’est une question de priorité. La vie des migrants économiques n’est pas en danger. La vie des bébés avortés et des malades et des vieux euthanasiés, oui

  19. Gilberte

    Inviter des personnes n’est pas inviter des partis politiques. Ce qui dérange Mgr Pontier, c’est l’attitude du FN vis-à-vis des étrangers, qu’importe que les autres partis prônent le gender, l’euthanasie, la fourniture d’armes aux musulmans extrémistes, entre autres turpitudes, les membres de ces partis sont les bienvenus dans l’Eglise

  20. Pingback: Le pape demande aux évêques de ne pas renoncer aux rencontres - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *