0

Mgr Ravel aux Antilles

Download PDF

Du 17 au 20 octobre, l’évêque aux armées Monseigneur Luc Ravel était à Fort-de-France pour une visite pastorale des forces armées aux Antilles. Aux côtés du Père Henry – aumônier militaire catholique des forces armées aux Antilles, il s’est rendu à la base navale ainsi qu’à bord de la frégate de surveillance Ventôse pour échanger avec les marins des Antilles. Il a également visité le régiment de service militaire adapté de Martinique et discuté avec les jeunes martiniquais en formation. Le lendemain, après une célébration de la messe à la chapelle du morne Desaix, le 33e régiment d’infanterie de Marine a accueilli à son tour l’évêque aux armées pour une discussion libre avec les soldats. La visite pastorale aux forces de Mgr Ravel s’est achevée par une rencontre à la gendarmerie de Desaix.

Durant son déplacement, Mgr Luc Ravel a déjeuné en compagnie de deux autres confrères basés aux Antilles : Mgr David Macaire – archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France en Martinique et Mgr Jean-Yves Riocreux – évêque de Basse Terre et de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Ce déjeuner, organisé en la résidence du commandant supérieur en présence de représentants civils et militaires des différentes unités des forces armées aux Antilles, avait pour objectif d’entretenir les liens avec le Diocèse local et d’échanger sur le rôle de l’armée dans l’environnement antillais.

1

Source : http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/societe/monseigneur-ravel-rencontre-civils-et-militaires-des-forces-armees-329140.php?pos=0#pubs_top

3 comments

  1. Je ne suis pas très au courant des déplacements de Mgr Ravel, alors je pose la question suivante : « Est-ce que l’évêque aux armées se rend sur les théâtres d’opération comme au Tchad, au Mali… pour bénir les soldats et les encourager à servir Dieu et la France, au mieux de ce qu’ils peuvent vu les conditions difficiles dans lesquelles ces soldats exercent leur métier ? » .
    Une maman de soldat qui s’inquiète de savoir que les soldats qui patrouillent en ville, au Tchad par exemple, n’ont pas le droit d’être armés pour ne pas choquer les Tchadiens qui sont contre leur présence !?

    • pm

      Dans les médias, on ne nous dit rien de la nécessaire présence de nos militaires en pays étranger.
      S’ils ne peuvent être armés que font ils là bas alors ? Ils bronzent et usent le carburant de leurs camions ?
      Si les tchadiens, qui sont chez eux, ne veulent pas de nos militaires que ne le font ils savoir à l’U.E. ?
      Il y a surement de nombreuses jeunes femmes et mères de famille qui aimeraient que leur mari fasse autre chose de plus en accord avec leur profession que d’être exposé ainsi pour rien !

  2. Abbé Benoist Galvan

    Ma chère Christine,
    Oui Monseigneur Ravel visite aussi les soldats en opération surtout à l’occasion des grandes fêtes chrétiennes. En dehors de l’évêque aux armées, les aumôniers militaires sont là aussi pour s’occuper de votre fils.

    L’abbé Benoist Galvan
    Aumônier militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *