assemblee_nationale1

Nomination épiscopale de Metz : question au gouvernement !

Download PDF

Dans une indifférence médiatique quasi générale – sauf les organes de presse et d’information “de la famille” –, nous avions le 14 octobre dernier posé la question : « Manuel Valls a-t-il bloqué une nomination épiscopale ? » L’affaire était pourtant considérable et inédite depuis longtemps… Il s’est heureusement trouvé un député courageux pour reprendre notre question et la poser au gouvernement… La voici…

 Metz

14 comments

  1. Erick

    Bravo pour le député du Bas-Rhin Patrick Hetzel et puissent ses électeurs tenir compte de son attention aux intérêts de l’Eglise catholique notamment (je ne suis pas Alsacien ni résidant dans cette belle province).

  2. gaudet

    Je demande sincèrement au blog de la riposte catholique, si le gouvernement ou Manuel Gaz, entend répondra à cette question très pertinente ou si il la considère par le plus grand des mépris !

  3. Hélène

    J’admire qu’on aille au fond des choses et qu’on accule ces incapables.
    Pourra-t-on avoir la réponse si j’allais ils ont assez de courage pour en donner une?

  4. Miserey Renaud

    Bonjour à tous.
    La concorde du Concordat !.. Elle a bon dos. Qu’est-ce que Valls (et autres) reprochait EXACTEMENT au candidat évincé (je n’ai plus son nom en tête) ?

    Fraternellement et que Dieu vous garde. (Devise de ma ville de résidence)

  5. Anne Lys

    J’ai entendu dire que le candidat choisi par le pape, au mois de mai, n’était pas, pour cause d’opinions trop traditionalistes, dans les petits papiers du Président et du gouvernement, qui ont imposé le choix du candidat classé en second par le Vatican, Mgr Lagleize, évêque de Valence, dont Golias loue la plus grande « ouverture » (ce qui ne vaut pas louange à mes yeux)…

    M. Valls répondra-t-il à la question posée ? Si oui, j’aimerais connaître la réponse. Et si non, cela vaudra, je pense, réponse.

  6. Et je m’évertue à montrer depuis 1960 le caractère autoritaire et anti démocratique donc criminel de la 5ème Ripoublique. Je n’étais pas allé assez loin c’est le caractère totalitaire qu’elle manifeste aujourd’hui avec des petits dictateurs comme Valls et ses camarades bolchéviques Il me fait penser à un autre qui a sévi en Europe.

  7. Pingback: Manuel Valls n’est pas venu à Metz | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *