Le pape, un dictateur…

Download PDF

J’ai reçu un courrier du père Jean-Marie Roumégoux, prêtre du diocèse de Bordeaux. Cela vaut son pesant de cacahuètes :

Chers amis,  J’apprends par le journal « La Croix » de ce lundi 9 mai 2011 (page 17) que l’évêque australien Mgr William Morris, évêque de Toowoomba est relevé de ses fonctions pour avoir demandé un débat sur des idées qui sont actuellement en discussion au plan international, national ou local.

En 2006, dans une lettre pastorale, cet évêque d’un grand diocèse qui, en 2014, n’aura que 3 prêtres de moins de 60 ans, demandait qu’un débat soit ouvert et que l’on réfléchisse sur la possibilité d’ordination d’hommes mariés, voire de femmes

En son temps (1995) j’avais réagi auprès des évêques de la région lorsque j’avais appris la révocation de Mgr Jacques Gaillot. (voir fichier ci-joint). Je crois qu’il ne faut pas laisser passer cet acte. Il est important  qu’Evêques, prêtres, diacres, laïcs se mobilisent pour dénoncer cette injustice.

Sic. Et l’abbé, que je ne connais pas, prend le soin de laisser ses coordonnées, que je vous livre : 06.79.57.31.69   roumegouxjm@ymail.com

Dans le fichier joint, on trouve une lettre du Curé de Coutras datée de 1995 appelant au soutien de Mgr Gaillot contre le Pape. En voici quelques extraits :

Je viens protester auprès de vous tous. Je compte sur une intervention « musclée » de votre part pour rappeler que le Pape et son entourage sont des serviteurs et non des dictateurs, qu’il ne faut pas confondre autorité et autoritarisme. J’attends de vous une lettre claire, précise et non ces déclarations ménageant la chèvre et le chou, si nuancées, si balancées, si « lénitives » qu’à la fin on se demande ce que l’auteur a voulu dire. […]. Depuis le XIXe siècle il y a eu un développement considérable de la place de Rome dans le catholicisme. Le rôle des évêques n’a pas suivi. Il en est de l’Eglise comme de toute société : il y a des trop puissants parce qu’en face il y a trop d’impuissants; il y des dictateurs parce qu’en face il y en a trop qui ont une âme d’esclave. Comment se fait-il que vous n’ayez pas réagi quand, par exemple, le Catéchisme de l’Eglise Catholique se permet (2370) de dire que tout moyen artificiel de contraception est « intrinsèquement » mauvais. Ce sont tous ces silences qui permettent à Rome de faire maintenant ce qu’elle veut, ne se rendant même pas compte qu’elle détruit ce qu’elle veut préserver: l’unité.

L’abbé Jean-Marie  Roumégoux est à la retraite depuis mi-2010. C’està-dire qu’entre 1995 et 2010, il a continué de sévir… avec la bénédiction des évêques locaux. Il est aujourd’hui à la maison de retraite de Pessac.