46fbede812ae82a3cc8923acb58f8923_L

Pas de dialogue avec les islamistes

Download PDF

Mais où se situe exactement la frontière entre musulmans « modérés » et musulmans « radicaux » ? Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a déclaré à I.Media :

« Il s’agit d’une guerre contre l’Occident, une guerre contre une civilisation ! Il faut évidemment faire travailler la raison, car même dans une guerre il y a des lois. C’est à mes yeux une nouvelle ère qui voit le jour car, autrefois, le terrorisme visait une personne, un pays ou un groupe… et désormais c’est le monde entier qui est visé. C’est une situation absolument précaire, tout peut désormais arriver n’importe où. Nous assistons aux premiers pas d’un nouveau monde qui commence aujourd’hui, non pas demain, et bien mal, avec des conséquences pour une ou deux générations. Mais le danger serait de laisser germer la haine, et c’est là que les chrétiens doivent montrer le pouvoir de l’amour.

De tels actes remettent-ils en question le dialogue avec l’islam ?

Non, bien au contraire ! Ces actes donnent bien sûr peu de crédibilité au dialogue interreligieux, mais la majeure partie des musulmans n’est pas comme cela. Ce sont des gens qui vivent normalement, qui ont l’amour du travail, d’élever leurs enfants, etc. Le dialogue est aussi notre devoir, en tant que chrétiens.

Parmi les catholiques, cependant, on peut percevoir des réactions vives après ces attentats revendiqués au nom de Dieu, certains reprochant à l’Église catholique d’être trop complaisante avec l’islam…

Nous ne dialoguons pas avec ces gens ! Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam, en espérant qu’elle ait de l’influence sur ces gens-là. L’Église reconnaît qu’il y a des parcelles de vérité dans les autres religions. Tout ce qui est différent de nous n’est pas mauvais. Quant au terrorisme religieux, le pape François l’a dit, c’est un blasphème. On ne peut pas se servir ainsi de Dieu, c’est un mensonge.

Dès lors, où de tels actes trouvent-ils leur origine ?

Ce terrorisme se nourrit du vide spirituel de l’Europe. Tous ces jeunes gens qui s’enrôlent trouvent là une identité, un but, de l’argent. Ce qui manque en Europe, c’est la dimension spirituelle. Pourquoi tous ces jeunes partent-ils ? Parce qu’ils n’ont rien chez eux : pas de travail, pas de but dans la vie, et on leur donne immédiatement 1 000 dollars par mois, avec une catéchèse musulmane très rapide. La solution passe par l’éducation : l’école et l’université. Prenez par exemple un pays comme le Liban. Qu’est-ce qui a fait ce pays ? C’est l’école. Musulmans et chrétiens étaient tous ensemble, depuis le jardin d’enfant jusqu’au baccalauréat. La manière dont on enseigne l’histoire est aussi très importante. […] »

89 comments

  1. Charlemagne

    Dialoguer, dialoguer avec l’Islam… Pour quoi faire? Aux yeux des musulmans nous sommes des croisés, des ennemis à vie. Quoi attendre d’eux qui rejettent d’un revers de main, car inscrit en toutes lettres dans le Coran, que croire en Jésus fils de Dieu est un péché absolu? Que le dogme de la Sainte Trinité est un mensonge et péché? Que Jésus né de la Vierge Marie est un mensonge punissable de mort? Quoi papoter avec ces musulmans qui passent leur temps à s’entretuer enrre chiites et sunnites depuis des lustres? Rien à en tirer de ces discussions de salon. Rien.

      • kabylie,fille aînée de l'église

        L ’Arabie saoudite, un Daesh qui a réussi

        par Kamel Daoud

        Daesh noir, Daesh blanc. Le premier égorge, tue, lapide, coupe les mains, détruit le patrimoine de l’humanité, et déteste l’archéologie, la femme et l’étranger non musulman. Le second est mieux habillé et plus propre, mais il fait la même chose.

        L’Etat islamique et l’Arabie saoudite. Dans sa lutte contre le terrorisme, l’Occident mène la guerre contre l’un tout en serrant la main de l’autre. Mécanique du déni, et de son prix. On veut sauver la fameuse alliance stratégique avec l’Arabie saoudite tout en oubliant que ce royaume repose sur une autre alliance, avec un clergé religieux qui produit, rend légitime, répand, prêche et défend le wahhabisme, islamisme ultra-puritain dont se nourrit Daesh.

        Le wahhabisme, radicalisme messianique né au 18ème siècle, a l’idée de restaurer un califat fantasmé autour d’un désert, un livre sacré et deux lieux saints, la Mecque et Médine. C’est un puritanisme né dans le massacre et le sang, qui se traduit aujourd’hui par un lien surréaliste à la femme, une interdiction pour les non-musulmans d’entrer dans le territoire sacré, une loi religieuse rigoriste, et puis aussi un rapport maladif à l’image et à la représentation et donc l’art, ainsi que le
        corps, la nudité et la liberté. L’Arabie saoudite est un Daesh qui a réussi.

        Le déni de l’Occident face à ce pays est frappant : on salue cette théocratie
        comme un allié et on fait mine de ne pas voir qu’elle est le principal mécène idéologique de la culture islamiste. Les nouvelles générations extrémistes du monde dit « arabe » ne sont pas nées djihadistes. Elles ont été biberonnées par la Fatwa Valley, espèce de Vatican islamiste avec une vaste industrie produisant théologiens, lois religieuses, livres et politiques éditoriales et médiatiques agressives.

        On pourrait contrecarrer : Mais l’Arabie saoudite n’est-elle pas elle-même une cible potentielle de Daesh ? Si, mais insister sur ce point serait négliger le poids des liens entre la famille régnante et le clergé religieux qui assure sa stabilité — et aussi, de plus en plus, sa précarité. Le piège est total pour cette famille royale fragilisée par des règles de succession accentuant le renouvellement et qui se raccroche donc à une alliance ancestrale entre oi et prêcheur. Le clergé saoudien produit l’islamisme qui menace le pays mais qui assure aussi la légitimité du régime.

        Il faut vivre dans le monde musulman pour comprendre l’immense pouvoir de transformation des chaines TV religieuses sur la société par le biais de ses maillons faibles : les ménages, les femmes, les milieux ruraux. La culture islamiste est aujourd’hui généralisée dans beaucoup de pays – Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Egypte, Mali, Mauritanie. On y retrouve des milliers de journaux et des chaines de télévision islamistes (comme Echourouk et Iqra), ainsi que des clergés qui imposent leur vision unique du monde, de la tradition et des vêtements à la fois dans l’espace public, sur les textes de lois et sur les rites d’une société qu’ils considèrent comme contaminée.

        Il faut lire certains journaux islamistes et leurs réactions aux attaques de Paris. On y parle de l’Occident comme site de « pays impies » ; les attentats sont la conséquence d’attaques contre l’Islam ; les musulmans et les arabes sont devenus les ennemis des laïcs et des juifs. On y joue sur l’affect de la question palestinienne, le viol de l’Irak et le souvenir du trauma colonial pour emballer les masses avec un discours messianique. Alors que ce discours impose son signifiant aux espaces sociaux, en haut, les pouvoirs politiques présentent leurs condoléances à la France et dénoncent un crime contre l’humanité. Une situation de schizophrénie totale, parallèle au déni de l’Occident face à l’Arabie Saoudite.

        Ceci laisse sceptique sur les déclarations tonitruantes des démocraties
        occidentales quant à la nécessité de lutter contre le terrorisme. Cette soi-disant guerre est myope car elle s’attaque à l’effet plutôt qu’à la cause. Daesh étant une culture avant d’être une milice, comment empêcher les générations futures de basculer dans le djihadisme alors qu’on n’a pas épuisé l’effet de la Fatwa Valley, de ses clergés, de sa culture et de son immense industrie éditoriale ?

        Guérir le mal serait donc simple ? A peine. Le Daesh blanc de l’Arabie Saoudite reste un allié de l’Occident dans le jeu des échiquiers au Moyen-Orient. On le préfère à l’Iran, ce Daesh gris. Ceci est un piège, et il aboutit par le déni à un équilibre illusoire : On dénonce le djihadisme comme le mal du siècle mais on ne s’attarde pas sur ce qui l’a créé et le soutient. Cela permet de sauver la face, mais pas les vies.

        Daesh a une mère : l’invasion de l’Irak. Mais il a aussi un père : l’Arabie saoudite et son industrie idéologique. Si l’intervention occidentale a donné des raisons aux désespérés dans le monde arabe, le royaume saoudien leur a donné croyances et convictions. Si on ne comprend pas cela, on perd la guerre même si on gagne des batailles. On tuera des djihadistes mais ils renaîtront dans de prochaines générations, et nourris des mêmes livres.
        Les attaques à Paris remettent sur le comptoir cette contradiction. Mais comme après le 11 septembre, nous risquons de l’effacer des analyses et des consciences.

        Kamel Daoud, 20 novembre 2015
        publié sur le site The New York Time

      • kabylie,fille aînée de l'église

        1987 : l’écrivain amazighokabyle(berbere) Kateb Yacine écrit dans le journal Awal : “L’Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même. C’est une Algérie qui s’est imposée par les armes, car l’islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang. Il croît dans l’oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l’on puisse faire à l’homme” –

      • Etienne

        Pas de temps à perdre à cela :
        – des analystes dignes de confiance l’ont fait à notre place et nous ont communiqué les résultats de ces travaux.
        – la réalité quotidienne démontre qu’ils ne se trompent pas vraiment.
        – idem pour la réponse (très) lacunaire du cardinal qui fait reposer l’origine de l’extrémisme sur le seul vide spirituel européen. (Cette partialité oikophobe est tellement systématique qu’on finit par en rire.)

    • sarah

      Il me semble que vous ne connaissez pas bien le coran qui véhicule aussi des messages de toute beauté.
      Ce sont grâce a des gens « diviseurs » comme vous que des guerres commencent.
      Surtout pas de dialogue, surtout tous les tuer jusqu’au dernier! et c’est partit.

      • kabylie,fille aînée de l'église

        ISLAM

        A CHAQUE FOIS QU’UN DJIHADISTE PASSE À L’ACTE, LES MUSULMANS MODÉRÉS JUBILENT DE JOIE

        En ce vendredi 27 novembre 2014 pendant que la France pleure ses enfants victimes de la barbarie musulmane, les musulmans continuent à réciter dans leurs prières les versets qui ont guidé la main des tueurs. Evidemment tous les musulmans n’appliquent pas à la lettre l’enseignement coranique qui mute une colombe en prédateur féroce et un enfant de chœur en bombe humaine, mais ils ne le rejettent pas pour autant.
        Ils se nourrissent des mêmes préceptes que les terroristes, ces vrais enfants du couple satanique Allah et Mahomet tant vénéré par tous les musulmans et pour lequel ils sont capables eux-mêmes de tuer et se faire tuer, ils ne peuvent donc prétendre objectivement qu’ils ne sont pas moralement et idéologiquement concernés par la pire nuit de Cristal de son histoire.
        Les djihadistes d’aujourd’hui sont les musulmans qui n’étaient pas auparavant dans le passage à l’acte. Ce n’est pas en allant combattre les djihadistes en Syrie et en Irak, voire bientôt en Libye, que l’on va tarir les sources du djihad, il est consubstantiel à l’islam.
        Tant que les musulmans n’en ont pas fini avec leur sacro-saint dogme de l’immuabilité du Coran afin de l’expurger de ses sourates ultra-violentes, liberticides, ethnocentriques, cosmiques et impérialistes qui font l’apologie de la haine de l’autre, du juif, des chrétiens, des « infidèles », des apostats, qui passent pour être une véritable solution finale pour l’humanité non-musulmane qui refuse de se plier aux lois de l’islam, le djihad et par conséquent l’islam constitue le plus grave péril que l’humanité n’ait jamais connu. Pire encore que le péril nazi, car la vermine djihadiste qui progresse que les attentats terroristes, chaque attentat fait naître des nouvelles vocations chez les jeunes musulmans pris dans la spirale nihiliste, prolifère partout dans le monde et fascine de plus en plus des jeunes musulmans tout heureux de trouver dans la voie du djihad un vecteur pour se construire une illusion d’identité forte et leur procurer des sentiments d’invincibilité et de toute puissance pour venger l’islam des humiliations que l’Occident lui a infligées, tenu pour responsable de la fin du Califat ottoman.
        N’est-ce pas cet Occident tenu tant honni par les musulmans et notamment les jeunes des cités-émirats qui ne sont que les pouvoirs publics européens ont laissé se développer en toute impunité et bienveillance pour acheter un zeste de paix sociale qui est leur première cible ?
        Ils ont beau être les premiers à profiter de ses bienfaits, que cela n’en déplaise aux défenseurs de la veuve et de l’orphelin musulmans soi-disant stigmatisés, ostracisés, marginalisés et injustement maltraités par leurs anciens colonisateurs, mais l’attrait de l’islam auquel ils veulent rendre son prétendu lustre passé est bien plus important que la main qui les nourrit et qu’ils ne jurent que par sa destruction.
        Leurs délires messianiques leur font perdre la raison et décuplent leurs pulsions autodestructrices et mortifères. Pour eux, l’heure de la reconquête a sonné et le futur gouvernement mondial sous l’égide de l’islam est en marche. Ils y croient dur comme fer. Il n’y a pas de respect de la vie qui tienne, seule la volonté d’Allah et son enseignement guident leurs pas. Ils sont des objets entre ses mains, ils ne vivent que pour et par les besoins de sa cause. Il n’y a de vie que dans la dissolution de la sienne et sa dilution dans le bain d’acide sulfurique que Mahomet a concocté pour les crédules.
        L’utopie musulmane fait l’effet sur eux d’une drogue de la pire espèce. Ils ne mesurent guère les conséquences de leurs actes ni sur eux-mêmes et encore moins sur autrui. On les appelle des kamikazes, ils ne sont en réalité que de la chair à canon de l’islam pour terroriser le monde jusqu’il finisse par tomber sous sa dictature. Rien d’autre qu’une arme de destruction massive et psychologique.
        Plus ils appuient sur la gâchette de leur Kalachnikov et actionnent leur ceinture d’explosifs au milieu de la foule, plus les musulmans hypocrites jubilent de leurs exploits morbides dans leurs mosquées et plus le monde tremble de peur et de frayeur.

        https://salembenammar.wordpress.com/2015/11/

      • Laoudal

        Bourgeois: Ne traitez pas d’idiot tous ceux qui ne partagent pas votre cause. Celà rapetisse votre pensée qui est déjà lilliputienne. Seule, une bonne psychanalyse peut vous remettre dans le droit chemin.

      • Charlemagne

        N’écrivez pas de sottises Sarah. Allez au fond du fond du Coran que je connais bien. Le mot « Amour » y est absent. Du début à la fin. Dieu a donné à l’humanité son fils Jésus pour nous sauver par la croix et sa Résurrection. L’Islam nie la Vérité proclamée et contraint à croire que Jésus n’est que le simple fils charnel de Marie. Fils charnel de Joseph. Il n’est ni Dieu, ni fils de Dieu fait homme.
        Et L’Islam punit tout chrétien qui n’abjure pas sa Foi en la parole libératrice du Seigneur, de cette même mort. L’Islam asservit l’humanité. Tout le contraire du christianisme catholique. Mais vous avez le droit de croire au Mal. Il prend toujours les plus beaux atours pour plaire. Ne succombez pas à la tentation.

  2. C.B.

    « Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam »
    Je crains fort que « la partie saine de l’islam » soit un ensemble vide.
    Si ce qui caractérise l’islam est le coran (considéré comme « la vérité » -ce qu’ils prétend être- et non comme un tissu de mensonges et de contradictions -ce qu’il est-), alors il n’y a pas grand’chose de sain là-dedans.
    Ou bien on cherche à établir une communication avec des gens sains qui se réclament vaguement de l’islam, et cela va aboutir à leur faire prendre conscience qu’ils ne peuvent pas prendre l’islam au sérieux (cf. Joseph Fadelle).

  3. hermeneias

    Voilà un discours typique d’une partie non saine de l’église catholique qui se berce d’illusions et de voeux pieux .

    Les musulmans sains , et non « la partie saine de l’islam  » qui n’existe pas , ne doivent pas être très musulmans pour pouvoir faire appel à leur raison , à leur intelligence et à leurs sentiments .

    Mais l’aveuglement de certains clercs s’explique par une volonté forcenée de montrer qu’ils ont eu raison , que Vatican 2 , jusque dans ces errements , a eu raison

    • Daniel

      Totalement d’accord :
      Dommage que Mr. TAURAN soit président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux car il a une pensée confuse et un net manque culturel. Prenons 4 affirmations :

      « Il s’agit d’une guerre contre l’Occident, une guerre contre une civilisation » 
      >> C’est vrai, mais l’affirmation coranique que la société musulmane, régie par le Coran, « est  la société la meilleure » est valable pour tous les musulmans y compris pour ceux qui « dialoguent ». Et Mr. TAURAN n’en tire aucune conclusion quant au « dialogue ». Sa pensée s’arrête en cul de sac et le mot « dialogue » n’a pour lui aucune définition sémantique. Il fait un constat sensible du réel puis répète sa leçon qui n’a plus aucun lien avec le réel. Cette juxtaposition fait croire qu’il dit quelque chose mais en fait on ne peut rien en faire de concret. La suite le prouve.

      « De tels actes remettent-ils en question le dialogue avec l’islam ? Non, bien au contraire  ! Ces actes donnent bien sûr peu de crédibilité au dialogue interreligieux, mais la majeure partie des musulmans n’est pas comme cela. Ce sont des gens qui vivent normalement, qui ont l’amour du travail, d’élever leurs enfants, etc. Le dialogue est aussi notre devoir, en tant que chrétiens »
      >> Travailler pour vivre et aimer ses enfants ça n’a rien à voir avec la religion, donc ça n’est pas un argument. Il dirait « la majorité des musulmans (en Occident car ailleurs dans les pays musulmans la démocratie est un peu plus difficile) s’exprime par un vote en faveur de candidats présentant des vertus morales, ils choisissent la voie des urnes plutôt que l’égorgement, ils s’investissent en politique pour mettre un peu de morale dans le droit positif des occidentaux, ils respectent les chrétiens et enseignent ce respect à leurs enfants », ça ce serait parlant en matière de religion. Mais alors, quand on lâche ainsi les 2/3 du texte fondateur de sa religion « culturelle » autant la quitter. Si le nouveau testament préconisait des atrocités et si les patriarches oecuméniques d’orient, par exemple, me disaient à moi chrétien d’Occident, de tuer, alors je me ferais bouddhiste !

      « Nous ne dialoguons pas avec ces gens  ! Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam, en espérant qu’elle ait de l’influence sur ces gens-là »
      >> Hélas Mr. TAURAN, dans le Coran (que lisent et appliquent intégralement les islamistes) il est écrit que si on fait alliance avec les mécréants c’est uniquement temporaire et local pour des raison de stratégie et de rapport de force. Donc aucun « musulman islamiste » n’écoutera un « musulman modéré » qui a fait copain-copain avec les mécréants, donc votre souhait c’est comme rêver toucher le gros lot du loto, et du premier coup.

      « Ce terrorisme se nourrit du vide spirituel de l’Europe. Tous ces jeunes gens qui s’enrôlent trouvent là une identité … Ce qui manque en Europe, c’est la dimension spirituelle … avec une catéchèse musulmane très rapide »
      >> Super Mr. TAURAN vous avez compris pourquoi des centaines de baptisés chrétiens se convertissent à l’Islam ! : Un vide spirituel créé par les Eglise chrétiennes, une catéchèse « très rapide » !
      Alors vous allez faire quoi pour combler ce vide avec une vraie catéchèse Mr le beau parleur ?

  4. Xavier

    Le meilleur service que nous, chrétiens, pouvons rendre aux musulmans, c’est de les délivrer de l’islam qui enchaîne et pervertit leurs âmes. Car l’islam est vraiment une chaîne d’esclavage. Et comme les musulmans sont tous croyants, il faut que les catholiques cherchent à nouveau à les convertir, comme ils le faisaient avant ce malheureux concile Vatican II. L’Eglise doit renoncer à cette pastorale faussement  »missionnaire », totalement stérile et désastreuse, instaurée après le concile, et qui veut simplement aider les musulmans à être  »de bons musulmans », sans chercher à les convertir.
    Petite prière missionnaire après le chapelet et la sainte communion:  »Seigneur Jésus, jetez un regard miséricordieux sur tous ces musulmans qui vivent en Occident. Ne les repoussez pas, mais attirez-les à votre Sacré-Coeur pour qu’ils se convertissent à vous, dans votre sainte Eglise catholique. »

    • Charlemagne

      Parfaitement d’accord avec Xavier. S’il y a une chose à faire, plutôt que de papoter comme c’est le cas, c’est de convertir les musulmans au christianisme et de les libérer de leur fausse croyance qui brille comme l’or dont est frappée la fausse monnaie du diable: celle de Daech.

    • sarah

      allez y! lancez vous dans une guerre sainte, bravo!
      Ne vous rappellez vous pas les propos de base de Jesus?
       » Ne vous posez pas en Juges afin de n’être pas jugé; car c’est de la façon dont vous jugez qu’on vous jugera, et c’est la mesure dont vous vous servez qui servira de mesure pour vous.
      Qu’a tu a regarder la paille qui est dans l’oeuil de ton frère? Et la poutre qui est dans ton oeuil tu ne la remarque pas? Ou bien, comment vas-tu dire a ton frère : attend j’ote la paille de ton oeuil. Seulement voila, la poutre est dans ton oeuil! Homme au jugement perverti, hote d’abord la poutre de ton oeuil, et alors tu verra plus clair pour oter la paille dans l’oeuil de ton frère. »
      et le célèbre « aimez vous les uns les autres » l’avez vous tellement entendu qu’elle vous sort de l’oreille des que vous l’entendez?
      Je suis catholique, mais j’ai dans le village, une super nounou. Elle est musulmane, transpire de bonté, et est le coeur du village. Elle a toujours plein d’idée pour l’animer, et pour rien au monde je ne voudrai qu’elle change ou qu’on la blesse avec vos genres de propos… et qu’elle se renferme.
      Je vois bien plus d’amour dans ses discour que dans vos discours « haineux » envers ceux que vous ne connaissez que très mal. Nous sommes tous humain avant tout ZUT!!!

      La chrétienneté a connu aussi dans son passé des coté sombres et radicaux, ne l’oublions pas. On tuait non seulement tous les non chrétien, convertissait de force, mais aussi on s’entre tuaient même entre chrétien… catholique, protestant, cathares ça ne vous dit rien? çe n’est pas parce que Daech se prétend musulman et utilise allah que nous devons condamner tous le monde, ou que nous devons nous même nous radicaliser.

      • kabylie,fille aînée de l'église

        Votre « nounou » madame n’a CERTAINEMENT jamais lu le ‘meinkampf mahométan » JAMAIS!
        Les deux mamelles avec lesquelles sont nourris tous ces « pauvres adeptes » du dogme mahométan, sont l’analphabétisme et l’ignorance .

        Madame,ne soyez pas EGOISTE,partagez donc LA BONNE PAROLE(evangile) avec votre « nounou ».Dites lui tendrement et doucement qu elle est est beaucoup plus proche du christ sauveur, par rapport à la description que vous nous faites de votre « nounou » que de l’anté christ qu’elle suppose par ignorance ,analpahbétisme et illettrisme être « un prophéte » d un dieu arabe qui pour inciter ses premiers adeptes dans les conquêtes mahométanes leur dit » JE SUIS VENU A VOUS PAR L’EGORGEMENT »!Un dieu arabe ,allAH, qui ne comprend que l’arabe( il est en effet non licite pour un musulman de s’adresser à allah dans une autre langue que l’arabe!!!on comprend le rôle de cheval de troie de l’arabisme colonial de la « soumission ou islam »)

      • Laoudal

        Vous avez bien raison Sarah! Tous ces  »grands chrétiens » qui donnent des leçons aux mécréants (c’est à dire à tous ceux qui ne partagent pas leur dogmatisme et leur haine) en déversant sur eux une pseudo culture, entièrement livresque, qui fait fi du coeur et de la raison, ont déserté la maison de leur père.
         » Laissez venir à moi les esprits simples » n’est pas une phrase pour eux! Ils ont besoin d’ aller chercher dans des textes et des personnages de l’âge de pierre, les pseudos arguments sensés justifier leurs peurs et leurs fantasmes.Ils ne vivent pas, ils sont déjà morts.
        Continuer à aimer votre nounou comme elle est. Ne cherchez pas à la convertir .Elle est surement plus proche de Dieu qu’aucun d’entre nous.

        • Daniel

          Vous avez tort Sarah! Tous ces « grands athées » qui donnent des leçons aux chrétiens (c’est à dire ceux qui partagent la Paix du Christ et non leur haine du Christ) en déversant sur eux une pseudo culture, entièrement conçu de main d’homme, qui font fi de la loi naturelle du coeur et de la droite raison, ont déserté la maison du Père de toute l’humanité » etc …
          Des phrases comme ça, n’importe qui peut donc en écrire et cela bloque magnifiquement le dialogue … On sent tout de même beaucoup de haines dans vos propos excessif Monsieur Laoudal. Vous avez du avoir à souffrir de quelque chose…
          Bien sur qu’il y a des gens nés de parents musulmans qui sont bons, et heureusement ! (Et lorsque je dis « bon » c’est bon avec des non-musulmans car entre musulmans il est naturel d’être bons, of course).
          Mais votre façon viscérale de voir les choses fait que vous confondez le particulier avec la généralité, la position personnel d’une femme – certainement très gentille car elle est créature née bonne de Dieu – et la référence livresque (le Coran) de la religion que vous lui assignez sans lui demander son avis parce qu’elle est d’origine ethnique d’un peuple qui a été converti par les armes à l’Islam il y a bien 1300 ans.

          • Laoudal

            Je constate, sans haine aucune, que votre commentaire est poivré de fautes  » d’accord, » comme si ce mot vous était totalement étranger dans le fond comme dans la forme!

            Ne pensez-vous pas que, si vous étiez né de l’autre coté de la méditérranée de parents musulmans, vous seriez aujourd’huit musulman, fier de l’être et persuadé d’être dans le vrai?
            Vous ètes catholique par ce que vos parents vous ont élevé dans cette religion et que celle-ci est la religion dominante en Occident depuis qu’un certain Constantin l’a déclarée religion d’état.
            Votre origine ethnique est donc également à l’origine de votre catholicisme. S’il est vrai que les évangiles sont un message d’amour et de paix, il n’en reste pas moins que, très loin du message évangélique,L’Institution catholique a également cherché à s’imposer par la force pendant les années les plus sombres de son histoire (empereur Constantin, croisades, inquisition, St Barthélémy etc..) et son origine est tout aussi livresque que le mahomètisme et le judiasme: Dieu n’a jamais rien écrit et Jésus non plus… La Bible, à qui l’on a fait dire tout et son contraire en fonction des intèrets, peu avouables, de chacune des trois religions monothéistes et la source de ses trois religions.
            Chacune d’elle a choisi ses prophètes et ses textes, en prétendant que les autres étaient dans l’erreur. Celà dure depuis des siècles et conduit, encore aujourd’hui, des gens comme vous à proférer des horreurs pour soutenir qu’ils détiennent l’unique vérité.

          • Achille

            @Laoudal
            – « Ne pensez-vous pas que, si vous étiez né de l’autre coté de la méditérranée de parents musulmans, vous seriez aujourd’huit musulman, fier de l’être et persuadé d’être dans le vrai? »
            Probablement, et il aurait tort. Comme Saint Paul de Tarse, il se tromperait de bonne foi.

            – « Vous ètes catholique par ce que vos parents vous ont élevé dans cette religion. »
            Et contrairement aux musulmans, il pourrait apostasier ou se convertir s’il le souhaitait. Un musulman qui apostasie ou se convertit risque la mort, parfois de la part de sa propre famille.
            http://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-calvaire-d-un-converti-au-christianisme-en-terre-d-islam_857579.html

            – « et que celle-ci est la religion dominante en Occident depuis qu’un certain Constantin l’a déclarée religion d’état. »
            Constantin de l’a nullement déclarée religion d’état, vous inventez. Et même si la progressive conversion de Constantin au christianisme s’est accompagnée d’une politique impériale favorable aux chrétiens, le paganisme n’a jamais été persécuté car, pour lui, l’unité de l’empire passait avant tout.

            – « Votre origine ethnique est donc également à l’origine de votre catholicisme. »
            Origine ethnique ? Non. On peut à la limite parler de culture locale plus favorable pour une foi ou une autre, mais le choix individuel finit toujours par se poser, pour le christianisme en tout cas. Les coptes ne sont pas européens, or, ils sont chrétiens, ultra minoritaires et persécutés. Et ils s’efforcent de tenir bon.

            – « S’il est vrai que les évangiles sont un message d’amour et de paix, il n’en reste pas moins que, très loin du message évangélique,L’Institution catholique a également cherché à s’imposer par la force pendant les années les plus sombres de son histoire (empereur Constantin, croisades, inquisition, St Barthélémy etc..) »
            Vous relayez là les éternels poncifs des mensonges qu’on nous rabâche sur l’Histoire depuis plus de cinquante ans. Lisez Jean Sevillia. C’est très bien détaillé et documenté. Vous apprendrez enfin la vérité.

            – « et son origine est tout aussi livresque que le mahomètisme et le judiasme: Dieu n’a jamais rien écrit et Jésus non plus… »
            Et ces bases « livresques », comme vous dites, sont fort différentes. Leur contenu aussi. Leur lecture aussi. Les musulmans prétendent qu’un exemplaire du Coran se trouve au paradis. Il n’est rien dit de tel pour les Évangiles ou la Bible. Le rapport des croyants avec ces livres et la marge d’interprétation accordée sont donc radicalement différents.

            – « La Bible, à qui l’on a fait dire tout et son contraire en fonction des intèrets, peu avouables, de chacune des trois religions monothéistes »
            Vous pouvez préciser ?

            – « et la source de ses trois religions. »
            Pas pour les musulmans. Contrairement à une idée reçue, leur Bible n’est pas la même que celle des juifs et des chrétiens. Les musulmans se basent sur une version apocryphe de la Bible. Abraham par exemple y est dépeint comme un chef de guerre, à des années-lumière de l’Abraham que juifs et chrétiens connaissent. Nous avons en fin de compte bien peu de choses en commun avec les musulmans.

            – « Chacune d’elle a choisi ses prophètes et ses textes, en prétendant que les autres étaient dans l’erreur. »
            C’est un reproche que vous pouvez faire uniquement aux musulmans. Tout dans la Bible (juive et chrétienne) mène au Christ. Tout s’accomplit avec lui, Mahomet n’a jamais été annoncé nulle part, c’est donc un affabulateur.
            Quant aux juifs, ils n’ont certes pas reconnu le Messie, mais ils ne s’en sont pas inventé un autre pour autant, ils n’ont donc rien « choisi ».

            – « Celà dure depuis des siècles et conduit, encore aujourd’hui, des gens comme vous à proférer des horreurs pour soutenir qu’ils détiennent l’unique vérité. »
            Excusez-nous de nous être formés sur le sujet, de connaître la vraie nature de l’islam et de tenter de mettre les gens en garde. Si on avait été plus ignares, on aurait peut-être été plus « gentils », en effet. À croire que « gentil » devient synonyme de « naïf ».

    • agapé

      « Le meilleur service que nous, chrétiens, pouvons rendre aux musulmans, c’est de les délivrer de l’islam qui enchaîne et pervertit leurs âmes.  »
      Et vous comptez faire comment Xavier?

        • Laoudal

          1) Pourquoi ce que dit Jean Sevilla, aussi respectable soit-il, serait-il parole d’évangile et serait ‘La °vérité » ? Il est surement, à l’entendre et à le lire, soucieux de donne  »son interprétation  » historique de certains évènements de l’histoire, ce qui est son droit, mais sa vision des évèmements se heurte à d’autres visions historiques qui ne vont pas dans le même sens, ce qui est bien normal. Mais vous , parceque celà vous arrange, vous ne retenez qu’une seule interprétation et vous l’érigez en  » vérité  »

          2) Il n’est jamais prudent de canoniser un auteur pour faire du négationisme sur son dos. Car, à vous lire, les croisades, l’inquisition, la St Barthélémy, l’antisémitisme traditionnel de l’Eglise, ne seraient que pure fiction et mensonge, ce qui est historiquement faux et alors même que les derniers Papes ont reconnu que l’Eglise devait faire repentance sur ses errements et turpitudes passés.
          Cela revient à nier l’existence des chambres à gaz, pendant la seconde guerre mondiale, en se réfugiant derrière l’évangile selon Jean Marie!

          3) Vous prétendez connaitre la vraie nature de l’Islam et traitez d’ignares ceux qui ne se sont pas  »formés » comme vous.
          Mais, qu’appelez-vous formés? Auprès de qui cette formation a-t’elle été acquise? en écoutant qui? en lisant quoi?
          Voilà 2000 ans que les textes du Coran sont interprétés, manipulés, disséqués, par ceux-la mêmes qui s’en réclament. Voilà 2000 ans que les islamistes se battent entre eux, sur l’historicité des textes, la traduction des mots, ‘ interprétation.des sourates à qui chacun fait dire ce qui l’arrange. Et vous, petit grain de sable, à l’echelle de la planète, qui se prend pour une montagne, vous prétendez connaître la vraie nature de L’Islam???!!!

          Tant de prétention dans vos certitudes invalide tous vos arguments!
          Seuls les humbles qui doutent toute leur vie et se remettent chaque jour en question, ont une chance de trouver grâce auprès de Dieu…. S’il existe.

          • Achille

            @Laoudal
            – « Pourquoi ce que dit Jean Sevilla, aussi respectable soit-il, serait-il parole d’évangile et serait ‘La °vérité » ? »
            Parce qu’il cite quantité de sources et de preuves. Elles sont toutes référencées dans ses ouvrages.

            – « Il est surement, à l’entendre et à le lire, soucieux de donne »son interprétation » historique de certains évènements de l’histoire, ce qui est son droit, »
            Pas la sienne, la vraie, tout simplement.

            – « mais sa vision des évèmements se heurte à d’autres visions historiques qui ne vont pas dans le même sens, ce qui est bien normal. »
            En effet, c’est bien normal, et ça offusque particulièrement tous ces gauchos qui voudraient nous faire avoir honte de l’Histoire de notre beau pays, honte de ses racines judéo-chrétiennes, honte de tout ce qui a fait sa grandeur. Détail intéressant, vous remarquerez que personne n’a jamais pu contredire la validité de ce que dit Jean Sévillia. Ses sources sont trop bétonnées. Au lieu de cela, ses détracteurs le traitent tout simplement de révisionniste, petit mot merveilleux qui détient le pouvoir de clore tous les débats.

            – « Mais vous , parceque celà vous arrange, vous ne retenez qu’une seule interprétation et vous l’érigez en » vérité »
            Vous parlez de vous à la deuxième personne ?

            – « Il n’est jamais prudent de canoniser un auteur pour faire du négationisme sur son dos. »
            Du négationnisme ? Voici donc venir le petit cousin du révisionnisme, tout aussi pratique que son auguste parent. Or il se trouve que je ne pratique ni l’un ni l’autre, j’observe les faits, les preuves, les sources, et me fais mon opinion, c’est tout.

            – « Car, à vous lire, les croisades, l’inquisition, la St Barthélémy, l’antisémitisme traditionnel de l’Eglise, ne seraient que pure fiction et mensonge, ce qui est historiquement faux »
            Et sur quoi vous basez-vous pour affirmer que ce n’est pas historiquement faux ? (juste pour clarifier les choses, « ils l’ont dit à la télé » n’est pas une référence valable).

            – « et alors même que les derniers Papes ont reconnu que l’Eglise devait faire repentance sur ses errements et turpitudes passés. »
            Lesquels ?

            – « Cela revient à nier l’existence des chambres à gaz, pendant la seconde guerre mondiale, en se réfugiant derrière l’évangile selon Jean Marie! »
            Votre comparaison est fort maladroite, déjà parce que la négation des chambres à gaz ne repose sur aucune preuve crédible, et ensuite parce que Jean-Marie n’a jamais nié leur existence. Il s’est fendu tout au plus d’un commentaire très très maladroit et amphibologique à leur sujet.

            – « Vous prétendez connaitre la vraie nature de l’Islam et traitez d’ignares ceux qui ne se sont pas »formés » comme vous. »
            Ah, c’est donc ça qui vous chiffonne ? Le terme « ignare » ? Allez, je change pour « pas/mal informé », si vous préférez.

            – « Mais, qu’appelez-vous formés? Auprès de qui cette formation a-t’elle été acquise? en écoutant qui? en lisant quoi? »
            Des conférences sur le sujet (la dernière en date : « La Bible face au Coran (Les vrais fondements de l’islam) par le Père François Jourdan, eudiste, Docteur en théologie des religions). En lisant les articles de spécialistes : L’abbé Guy Pagès, Rémi Brague, Abdellah Tourabi, Annie Laurent et Lina Murr Nehmé, entre autres. Des témoignages d’ex-musulmans (le dernier en date : celui de Majid Oukacha). Des blogs aussi, comme Le Salon Beige ou Riposte Catholique, qui relayent des articles et des infos curieusement absents de nos mass media.
            Et vous, vous lisez quoi ?

            – « Voilà 2000 ans que les textes du Coran »
            Juste pour info, l’islam n’existe que depuis 1400 ans et des poussières.

            – « sont interprétés, manipulés, disséqués, par ceux-la mêmes qui s’en réclament. »
            Interprétés, pas vraiment, vu qu’il n’y a pas grand-chose à interpréter. Le Coran est assez premier degré.

            – « Voilà 2000 ans que les islamistes se battent entre eux, sur l’historicité des textes, la traduction des mots, ‘ interprétation.des sourates à qui chacun fait dire ce qui l’arrange. »
            En effet.

            – « Et vous, petit grain de sable, à l’echelle de la planète, qui se prend pour une montagne, vous prétendez connaître la vraie nature de L’Islam???!!! »
            Loin de moi l’idée de me prendre pour une montagne, mais que les musulmans se battent depuis toujours pour savoir s’il faut abattre les femmes adultères ou seulement les fouetter à sang, abattre les infidèles ou seulement les réduire en esclavage, épouser 4 femmes ou 200 relève sans doute de questionnements légitimes à l’aune de leurs charmants textes sacrés mais n’enlève pas grand-chose au fait que l’islam est une religion intrinsèquement mauvaise, cf. la nature de leurs querelles.

            – « Tant de prétention dans vos certitudes invalide tous vos arguments! »
            La seule chose qui peut invalider un argument est un contre-argument solide. Taxer de prétention tous ceux qui ne pensent pas comme vous relève de la facilité.

            – « Seuls les humbles qui doutent toute leur vie et se remettent chaque jour en question, ont une chance de trouver grâce auprès de Dieu…. S’il existe. »
            Vous ne m’en voudrez pas si je préfère chercher des conseils de vie chrétienne réussie auprès de quelqu’un d’autre qu’un quasi-athée.

        • Laoudal

          Achille!
          La croyance, par définition, ne repose sur aucune preuve. Ce que vous croyez n’a pas besoin de preuves pour être votre croyance!
          Mais la croyance ne s’applique pas à l’histoire. On peut croire en Dieu, mais on ne peux pas croire en l’Histoire. L’histoire dit les èvenements et apportent la preuve que ces évènements ont eu lieu.et se sont ces preuves qui confirment la véracité de ces évènements. Après quoi chacun peut donner une interprétation personnelle de ces évènements en fonction de sa croyance.( ce qui est un autre débat)
          Les croisades, le massacre de la St Barthèlèmy, l’inquisition, l’édit de Milan et le Sol Invictus (qui ont permis à la religion chrétienne de s’étendre sur tout l’empire Romain,) sont des faits qu’ aucun historien, de quelque confession qu’il soit, ne remet en question
          Jean Sévilla serait le premier consterné d’ apprendre qu’il sert de caution au négationisme obscurantiste qui se déploie chaque jour sur ce site.
          Tout le reste de vos  »réponses » ne reposant, comme c’est le cas chez les intégristes en général et chez vous en particulier, que sur des présupposés et non sur des arguments, je ne m’y attardrai pas.
          Mais, quand, avec un esprit hautain et prétentieux, vous accusez vos contradicteurs de ne répéter que ce qu’ic ont entendu à la télé, vous atteignez le degré ultime de la mauvaise foi et de la gougeaterie.

          • Achille

            @Laoudal

            – « La croyance, par définition, ne repose sur aucune preuve. Ce que vous croyez n’a pas besoin de preuves pour être votre croyance! »
            Où ai-je dit le contraire ?

            – « Mais la croyance ne s’applique pas à l’histoire. »
            Où ai-je dit le contraire ?

            – « On peut croire en Dieu, mais on ne peux pas croire en l’Histoire. »
            Où ai-je dit le contraire ?

            – « L’histoire dit les èvenements et apportent la preuve que ces évènements ont eu lieu.et se sont ces preuves qui confirment la véracité de ces évènements. »
            Ça tombe bien, c’est exactement ce que fait Jean Sévillia dans ses ouvrages.

            – « Après quoi chacun peut donner une interprétation personnelle de ces évènements en fonction de sa croyance. ( ce qui est un autre débat) »
            Pas vraiment non.

            – « Les croisades, le massacre de la St Barthèlèmy, l’inquisition, l’édit de Milan et le Sol Invictus (qui ont permis à la religion chrétienne de s’étendre sur tout l’empire Romain,) sont des faits qu’ aucun historien, de quelque confession qu’il soit, ne remet en question »
            À ces sujets, je vous demandais vos sources. Les avez-vous retrouvées ?

            – « Jean Sévilla serait le premier consterné d’ apprendre qu’il sert de caution au négationisme obscurantiste qui se déploie chaque jour sur ce site. »
            En effet, et fort heureusement aucun négationnisme obscurantiste ne se déploie chaque jour sur ce site, nous voilà donc rassurés.

            – « Tout le reste de vos »réponses » ne reposant, comme c’est le cas chez les intégristes en général »
            « Intégriste » ! Encore un petit mot fort pratique ! Vous en avez des tonnes en réserve dites-moi !

            – « et chez vous en particulier, »
            Et tout le reste de vos « réponses » ne reposant, comme c’est le cas chez les gens peu formés en général et chez vous en particulier, que sur des piques et petites insultes louvoyantes mais jamais sur des arguments, je ne m’y attarderai pas.

            – « que sur des présupposés et non sur des arguments, je ne m’y attardrai pas. »
            Je vous ai fourni pléthore d’arguments, de sources et de références. Vous ne m’en avez fourni aucune.

            – « Mais, quand, avec un esprit hautain et prétentieux vous accusez vos contradicteurs de ne répéter que ce qu’ic ont entendu à la télé »
            En même temps, comme vous ne m’avez fourni aucune référence d’ouvrage ni d’expert ni quoi que ce soit d’autre, je ne peux que conclure que votre principale source d’information est la télé, et le fait que cette phrase vous dérange autant vient le confirmer. Vos visions erronées de l’Histoire aussi, symptomatiques du lavage de cerveau télévisuel. Ça n’a rien de vraiment étonnant. Ce merveilleux outil d’aliénation des masses fait très bien son boulot depuis plusieurs générations maintenant. Distillant ses mensonges, l’air de rien. Tant de nos contemporains se retrouvent biberonnés à ses programmes bidons et abrutissants dès leur plus jeune âge qu’il n’y a quasiment plus de place pour rien d’autre et qu’il ne leur viendrait pas à l’idée qu’elle puisse mentir.

            – « vous atteignez le degré ultime de la mauvaise foi et de la gougeaterie. »
            Blah blah blah. Des arguments, par pitié !!!

        • Laoudal

          Achille!

          D’abord une mise au point! : Sachez que derrière mon pseudonyne il ya ( malgré le mépris que vous affichez à son encontre) un professeur de médecine, agrégé de philosophie et diplomé de la faculté libre de théologie de Vaux sur Seine. Il ya aussi un homme de près de 80 ans qui a passé un bon tiers de son existence à lire d’innombrables livres de philosophie et de théologie et qui n’a jamais eu le temps de regarder une télévision, qu’il ne possède d’ailleurs pas…
          Donc j’ai décidé de rompre là avec un monsieur prétentieux, dont le tendon d’Achille est situé au niveau d’ un cerveau formaté et conditionné pour ne considérer comme vrai que ce qui va dans le seul sens de certitudes préétablies: Donc, une culture à sens unique, et le triomphe de l’intolérance et l’aveuglement du dogmatisme…..

          • Achille

            @Laoudal

            – « D’abord une mise au point! : Sachez que derrière mon pseudonyne il ya ( malgré le mépris que vous affichez à son encontre) un professeur de médecine, agrégé de philosophie et diplomé de la faculté libre de théologie de Vaux sur Seine. »
            Formidable !

            – « Il ya aussi un homme de près de 80 ans qui a passé un bon tiers de son existence à lire d’innombrables livres de philosophie et de théologie »
            Topissime ! Il ne devrait donc pas être trop difficile pour vous de m’en citer les références ? Références que je demande depuis mes deux commentaires précédents mais qui ne viennent désespérément jamais.

            – « et qui n’a jamais eu le temps de regarder une télévision, qu’il ne possède d’ailleurs pas… »
            Et voilà bien un point (peut-être le seul) que nous avons en commun. Champagne !

            – « Donc j’ai décidé de rompre là avec un monsieur prétentieux, dont le tendon d’Achille est situé au niveau d’ un cerveau formaté et conditionné pour ne considérer comme vrai que ce qui va dans le seul sens de certitudes préétablies: Donc, une culture à sens unique, et le triomphe de l’intolérance et l’aveuglement du dogmatisme….. »
            Quelle exquise façon de m’avouer que vous êtes à court d’argument. Allez, gros bisou Laoudal, et sans rancune !

  5. on ne dialogue pas avec une religion instaurée par un mégalomane furieux au 8 ième siècle qui impose sa loi écrite (coran)par la violence , coran qui enseigne la violence envers les autres religions et les femmes, rien à voir avec le message du Christ
    un bon musulman, s’il veut l’etre se doit d’appliquer le texte écrit, et s’il réfléchit et prend des distances doit en toutes logique quitter cette religion , en choisir une autre ou s’abstenir…..
    de meme un chrétien ,s’il veut se conformer aux textes de l’évangile doit passer sa vie à donner ses biens, son temps, sa vie
    un vrai chrétien c’est ça! heureusement en y renonçant partielement on ne tombe pas dans la violence –pour autant c’est l’avantage des textes chrétiens( je parle du message du Christ), pas de violence physique
    en ce qui concerne les évenements présents , un musulman » modéré » devrait en toutes logiques abjurer sa religion, ou faire acte de contrition ou participer aux diverses manifestations de commémoration
    hélas 3 fois hélas, je n’ai ni vu , ni entendu personne le faire
    le musulmans de béziers au bistrot lundi soir(je revenais de la cérémonie) étaient gais et parlaient arabe–(le français n’existe peu pour eux)
    un enfant arabe que je connais vaguement m’a dit que son père lui avait dit que  »c’était bien fait »

  6. Joseph2

    Le terrorisme religieux, le pape François l’a dit, c’est un blasphème. Le terrorisme, c’est bien ce qu’on enseigne à tous les musulmans: tuer, asservir tous les mécréants. Allah n’est pas le Dieu des chrétiens. L’Islam n’est pas une religion mais un système politico-religieux. .

    • Charlemagne

      Ce n’est pas faux. Expéditif comme exposé succinct mais fort loin d’être faux. Bien au contraire !
      Raccourci tout à fait concret, correspondant à l’actualité que nous vivons (subissons!).
      Merci pour cet excellent témoignage!

  7. DUFIT THIERRY

    Le cardinal Tauran tombe de plus en plus bas.
    Jamais un rappel de la Foi Catholique sans laquelle on ne peut se sauver : dogme de la Sainte Trinité, de la divinité de Notre Seigneur. On peut remarquer que le cardinal Tauran ne parle JAMAIS de Jésus-Christ comme si Notre Seigneur n’existait pas.
    Pour le cardinal Tauran pas question de convertir les musulmans. Pour lui la solution passe par l’éducation !!!
    Un franc-maçon ne tient pas un autre langage.
    Entre autres hérésies le cardinal dit  » l’Eglise reconnait qu’il y a des parcelles de vérité dans les autres religions ». Comment un cardinal peut-il dire de telles hérésies ? C’est scandaleux.
    Notre Seigneur a dit « quiconque est de la vérité écoute ma voix ».
    Le cardinal Tauran avec son dialogue suicidaire avec les musulmans porte une part de responsabilité dans les évènements qui arrivent car il encourage l’islamisation de l’Europe.
    Ces nouvelles déclarations ne font que confirmer que le cardinal Tauran est hérétique et apostat.

    • Charlemagne

      Missolonghi, nous aurons au moins montré notre bonne volonté. Ce qui n’est pas le cas des idéologues prisonniers de leurs phantasmes…
      Merci pour votre ironie bien sincèrement partagée!

  8. Myriam

    L’Eglise pourrait-elle lire comprendre
    (Difficile pour tous!) le Coran
    Avant de placer la charité chrétienne
    Sur le même plan que la culture islamiste?

    Un peu de cohérence serait de demander la liberté religieuse pour les musulmans et les modifications
    Indiscutables et nécessaires
    Sur le droit de tuer au nom
    de Dieu…..

    L’Eglise sait-elle qu’ELLE est musulmane et qu’ELLE vit en mécréante ????
    Que les chrétiens sont des êtres inférieurs?????tolérés mais ne peuvant être des dirigeants …

    Discutons avec des interlocuteurs respectueux non avec des dominateurs,

    Rome est ouverte à tous!!!!
    Médina est interdite !!!!
    Sauf erreur,

  9. zézé

    Si l’on avait été à la hauteur nous aurions été de vrais missionnaires auprès des musulmans pour les CONVERTIR, et non pas dialoguer avec eux pour voir si dans le coran il y aurait une phrase qui pourrait se rapprocher des EVANGILES. Or rien de tout cela ! La 3ème ripoublique avait donné des ordres. Ne pas évangéliser l’Algérie, comme l’avait demandé le Père Charles de Foucault, nous en voyons les résultats au fil des années.

    Le dialogue …; plus on dialogue avec les musulmans, plus ils se fichent de nous….
    Dialoguer veut dire écouter, et l’on doit être deux.
    Or, eux, veulent nous imposer leur religion, comme on a dialoguer avec les protestants, et on voit ce que cela donne dans les Eglises, qui se sont peu à peu vidées ! vidées de leurs fidèles, vidées des statues, on a enlevé les autels, on y a mis des tables, la Sainte Communion est devenu un repas…. bref tant de blasphèmes envers Jésus.
    Alors le dialogue avec les musulmans quels qu’ils soient même modéré n’existe que dans le fantasme politique et il ne peut pas EXISTER, dans la réalité ; soit ils se convertissent à notre religion, soit ils sont malheureusement nos ennemis pour lesquels il faut prier jusqu’à leur conversion.

      • Kraskail

        Connaissez vous le Conseil Pontifical pour la Pastorale des migrants et des personnnes en déplacement
        établi par Jean Paul II socio du club Bilderberg(CIA, prince Bernard de Hollande notoire Nazi,Juppé, Fillon, Valls, Macron,Baroin anti crêche de Noêl, Touraine destructrice de la médecine indépendante … etc)
        Son document de rérérence est l’Erga migrantes caritas christi approuvé le 1er Mai 2004 par l’atlantiste pape Jean Paul. Sont inclus le regroupement familial et prônés le dialogue religieux notamment tiens donc avec les immigrés musulmans.
        Le cardinal André Vingt Trois,en est membre depuis 2007 et s’immisce dans le barrage Herpes dans l’élection du Nord Pas de Calais Picardie.
        A rajouter Mr Ulrich comme étendard de la lutte anti

  10. MEYER

    Cela fait penser à la période de « la main tendue aux communistes » de l’après guerre ! Période où l’Eglise de France, au lieu de parler de ‘religion’ a parlé de ‘problèmes sociétaux’ … contrairement à la parole du Christ : « Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » – Par cela, cette Eglise de France s’est fourvoyée dans un domaine qui n’est pas le sien : la charité n’est pas une ‘politique’ (les politiques savent très bien le faire et en tirer profit) – la charité est une attitude des uns vis-à-vis des autres selon les paroles du Christe, là encore : »Aime ton prochain comme toi-même » – la dimension spirituelle ayant disparu, n’est restée que la dimension économico-politique où l’Eglise, malgré son bon vouloir, n’a pas fait la mesure ni le poids

  11. montecristo

    Au cours de l’Histoire, les chrétiens n’ont pas souvent obéi aux Évangiles !
    Souvent … heureusement !
    Car, comment nous reprocher d’avoir fait des guerres, quand il s’agissait le plus souvent de nous défendre des envahisseurs ? N’avons nous pas sanctifié Geneviève ? Jeanne d’Arc ?
    Mais, les musulmans ont toujours obéi au Coran ! Toujours pour envahir, piller, massacrer !
    C’est encore le cas aujourd’hui et ce sera toujours le cas !
    Les musulmans n’obéissent pas aux Ulémas … encore moins les plus « modérés ».
    Ils obéissent à ceux qui prêchent le Coran !
    Il peut y avoir de bonnes gens chez les musulmans, qui sont en fait de mauvais pratiquants, comme il y a de mauvais chrétiens, mais en aucun cas une possible interprétation de l’Islam qui serait acceptable par les chrétiens.
    Alors … laissez nous mettre les Évangiles de côté … momentanément … au moins pour nous défendre !

  12. A l’attention de Monsieur le camerlingue du Pape François

     » Les musulmans radicaux sont ceux qui coupent les têtes, les musulmans modérés sont ceux qui tiennent les pieds de la victime  » ( Marco Polo, Le Million )

    Extrait d’un commentaire d’un internaute publié sur

    L’omerta dans les cités face au terrorisme
    http://www.bvoltaire.fr/charlesdemassieux/lomerta-cites-face-terrorisme,220069
    …/…
     » Pire : cet ennemi connaît nos us et coutumes et sait comment nous frapper le plus cruellement possible. C’est un monstre que nous avons nourri en même temps que nous nous sommes déshabitués à nous battre. En ce sens, il y a bien une cinquième colonne en France, composée de très nombreux individus. Prétendre le contraire, c’est s’aveugler ou, pire, collaborer avec l’ennemi. »
    ====
    D’où la question par analogie, quand on suit le raisonnement développé dans l’analyse ci-dessus :

    Le Cardinal Jean-Louis Tauran ne se comporte-t-il pas comme un collaborateur de l’islam au sein même de l’Eglise ?

  13. alain blaise

    Comment le SEIGNEUR JESUS-CHRIST pourra-t-il nous libérer de nos ennemis si les pasteurs de l’Eglise tels ce Cardinal Tauran trouve des « parcelles de vérité » dans les autres religions alors que l’Eglise , censée non seulement être conduite par l’Esprit de vérité dans la vérité toute entière ( Jean 16, 13 ) est également et surtout « la plénitude de JESUS-CHRIST qui remplit tout en tous » ( Ephésiens 1, 22 -23 ) ? Quelle folie ( Isaïe 44, 25 ) . Peut-être le cardinal Tauran fait-il mine de l’ignorer qu’ il y a aussi des « parcelles de vérité  » chez celui – le diable – qui transporta Notre Seigneur sur le haut du Temple et lui cita le psaume 90 ( 91 ) ou encore notre père dans la foi Jacques ne parle-t-il pas d’une sagesse qui vient du diable : Jacques 3 , 15 ?
    S’il existe des « parcelles de vérité » dans l’islam , pourquoi n’en existerait-il pas chez tous ceux qui se réclament de l’islam , djihadistes y compris ?
    Comment alors JESUS de Nazareth prétenderait-il être la plénitude de la vérité , lui qui affirme clairement « Je suis la Vérité…personne ne va vers DIEU sans passer par moi ( Jean 14, 6 )si en dehors de lui on trouve des « parcelles de vérité » ?
    Car insensé est celui qui dit que l’Islam qui nie , non seulement l’incarnation et la divinité de JESUS de Nazareth ( Colossiens 2, 9 ) , mais encore sa mort sur la Croix pour le salut des hommes et sa résurrection pour leur justification ( Romains 4, 25) est dans la vérité du Père de JESUS . Celui qui dit cela fortifie plutôt les mains des dhihadistes ( Jérémie 23 , 14 ).

  14. Nous avons vu que l’Islam a promu d’envoyer à l’Europe 500 000 djihadistes: voici les « pauvres réfugiés » que messieurs Hollande et Valls installent dans les villes et villages de France, alors qu’ils savent que l’État islamique haine l’Europe et qu’ils veulent la détruire!
    Nous savons que l’Islam est un allié des communistes et le contrairem comme de ces deux ci dessus: ces sont les globalistes; ces sont les idiotes-utiles de la Nouvelle Ordre Mondiale!
    “Les juifs disent « Uzayr est fils de Dieu » et les chrétiens disent « Le Christ est le Fils de Dieu », telle est leur parole provenant de leur bouche. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! ” Coran, 9-30.
    Le diabolique Coran et cette « religion » sont des distilleries de la haine 24 heures par jour!
    Combattons les djihadistes!

  15. gege

    Ce Français de Bordeaux, prince de l’Église est un diplomate comme le cardinal Casaroli qui avait créé l’ost politique et qui s’aplatissait devant les soviétiques. C’est un carriériste qui a passé sa vie à la curie et qui a été stoppé dans son avancement par la maladie. Un diplomate prêt à toutes les concessions à tous les compromis à toutes les compromissions….. encore trois ans à le supporter.

  16. Charlemagne

    Alain, tout ce que tu dis est vérité. Nous la partageons tous. Sans le moindre doute. Soyons gardiens de la Foi. Qu’on nous dise enfin si tenter de convertir les musulmans est inutile. En ce cas pourquoi dialoguer avec eux? Pour passer le temps?

  17. Mézière

    Monsieur le Cardinal,

    Vous dites, avec raison, que « ce terrorisme se nourrit du vide spirituel de l’Europe ».
    Mais posez vous des questions sur vous et votre Eglise. Qui a vidé les églises, encores pleines au début des années ’60 ?
    J’étais enfant, mais je me souviens de ces curés moquant et ridiculisant ce qui s’était fait depuis des siècles. Curés qui ont abandonné la voie publique en troquant la bien visible soutane pour le jeans et la chemise à carreaux.
    En ces temps de grand bouleversement,les pauvres fidèles, désolés, maltraités, humiliés, sortaient de la messe en levant les bras au ciel en disant « c’est le concile ».
    Oui, Messieurs les cardinaux, évêques, curés, vous avez détruit la foi, envoyé aux orties des siècles de beauté liturgique, les dogmes, etc. et vous venez parler d’un vide spirituel QUE VOUS AVEZ CREE !
    J’ai vécu le passage de l’ancienne liturgie à la nouvelle. L’enfant que j’étais a été profondément choqué !
    Je pense que depuis la mort du grand Pie XII, l’Esprit-Saint, toujours présent dans l’Eglise (Jésus l’a promis), n’est plus écouté.
    Et récemment, monsieur Bergoglio et sa clique ont célébré avec joie (!) le 50e anniversaire de la réforme liturgique… Un jour de deuil où ils devraient pleurer et faire leur mea culpa…

    • Charlemagne

      Merci Mézière !
      Je me sens moins seul ce soir, car j’ai vécu les mêmes situations entre ancienne et « nouvelle » liturgie !
      Auquel ajouter l’oubli du CREDO DE NICÉE où chaque mot, pesé, soupesé, à un sens précis. Et donne une indiscutable consistance au contenu de la FOI CATHOLIQUE ROMAINE.
      De même la disparition de la vue quotidienne de nos prêtres en soutane, les a rendus complètement invisibles: c’est comme s’ils avaient été, d’un coup, effacés de la face de la terre. Disparus!
      Oui, oui, oui l’habit FAIT le moine ! Et fait sens ! Et a un sens !
      Une anecdote. Un jour feu mon pauvre père, après la Messe dans un village interpelle celui qu’il croyait être un simple sacristain. Réponse sur un ton offusqué et quelque peu piqué au vif de ce dernier: « Mais Mônsieur JE suis le curé de cette Eglise! »
      Réplique laconique de feu mon Père: « Aaah, bon ? Mais comment voulez-vous que je le sache ou le devine ? »
      Le curé répondit: « Mais Mônsieur à la croix que je porte au revers de ma veste !!! »
      Et mon Père pour clore cet échange: « Il faut alors avoir une très, très bonne vue! Car moi aussi je porte une petite croix aussi grande que la votre sous ma chemise. Mais je ne suis pas curé! »

      • Mézière

        Merci pour votre commentaire.

        J’ai écrit quelques commentaires sur une chanson de Brassens:

        Chanson sortie au moment où Monseigneur Lefebvre
        était sanctionné par Rome.

        Tempête dans un bénitier, ce fut un ouragan
        Le souverain pontife avecque
        Les évêques, les archevêques,
        Nous font un satané chantier. mot parfaitement choisi

        Ils ne savent pas ce qu’ils perdent, 15 siècles de tradition religieuse
        Tous ces fichus calotins, aux orties !
        Sans le latin, sans le latin, langue universelle, propriété de
        La messe nous emmerde. personne
        A la fête liturgique,
        Plus de grandes pompes, « il faut faire simple » disaient-ils
        Sans le latin, sans le latin,
        Plus de mystère magique.
        Le rite qui nous envoûte oubliée la grandeur, la beauté de Dieu
        S’avère alors anodin, anodin= pauvre, banal, vulgaire
        Sans le latin, sans le latin,
        Et les fidèles s’en foutent. l’indifférence générale
        O très Sainte Marie mère de la majorité silencieuse amorphe
        Dieu, dites à ces putains dont ont tant besoin les dictateurs
        De moines qu’ils nous emmerdent
        Sans le latin.

        Je ne suis pas le seul, morbleu!
        Depuis que ces règles sévissent,
        A ne plus me rendre à l’office de 50% de pratiquants en 1965
        Dominical que quand il pleut. à 4 % en 2015

        Il ne savent pas ce qu’ils perdent
        Tous ces fichus calotins,
        Sans le latin, sans le latin,
        La messe nous emmerde.
        En renonçant à l’occulte, le sens de la grandeur de Dieu,
        Faudra qu’ils fassent tintin, du mystère et du sacré
        Sans le latin, sans le latin,
        Pour le denier du culte.
        A la saison printanière
        Suisse, bedeau, sacristain,
        Sans le latin, sans le latin
        Feront l’église buissonnière, c’est fait..
        O très Sainte Marie mère de
        Dieu, dites à ces putains
        De moines qu’ils nous emmerdent
        Sans le latin.
        Ces oiseaux sont des enragés, enragés ou diaboliques
        Ces corbeaux qui scient, rognent, tranchent mots ô combien justes
        La saine et bonne vieille branche saine devenue gangréneuse
        De la croix où ils sont perchés. autodémolition
        Ils ne savent pas ce qu’ils perdent,
        Tous ces fichus calotins,
        Sans le latin, sans le latin,
        La messe nous emmerde.
        Le vin du sacré calice
        Se change en eau de boudin, perte de la foi en la transsubstantiation
        Sans le latin, sans le latin
        Et ses vertus faiblissent. lex orandi lex credendi
        A Lourdes, Sète ou bien Parme, la forme de laprière détermine
        Comme à Quimper Corentin, la forme de la foi
        Le presbytère sans le latin autrement dit, après la
        A perdu de son charme. réforme liturgique, la foi
        O très Sainte Marie mère de a changé ; elle n’est plus celle
        Dieu, dites à ces putains d’avant le concile de Vatican II
        De moines qu’ils nous emmerdent
        Sans le latin.

    • zézé

      @Mézière
      MERCI ! vous avez dit la vérité sur le pourquoi du « vide spirituel » d’aujourd’hui de la France et de l’Europe ! Votre commentaire reflète malheureusement la situation actuelle de l’Eglise.

  18. Merci monsieur le cardinal de votre invitation:

    « Mais le danger serait de laisser germer la haine, et c’est là que les chrétiens doivent montrer le pouvoir de l’amour. »

    D’accord donc pour pratiquer le dialogue avec tout le monde, y compris avec les djihadistes qui sont nos frères en humanité.

    Ce dialogue sera fondé non sur la foi (car la division de croyances est impossible à dirimer en invoquant la foi), mais sur la raison universelle de l’homme.

    En revanche le « vide spirituel » de l’Europe n’est pas venu tout seul. Il fut répandu par le clergé, le haut clergé et certains papes, en ce que, abusant de la confiance que lui faisait la population croyante de l’Europe, il a foulé aux pieds la liberté religieuse et la liberté culturelle de l’Europe, les droits particuliers des Européens. Il est inutile, voire injuste, d’incriminer les populations européennes. D’autant que les crimes intellectuels du haut clergé se continuent sous nos yeux.

    Nous n’avons pas besoin d’une culpabilisation supplémentaire ! La propagande officielle est déjà de trop !

    Cela dit, merci monsieur le cardinal de votre appel à la raison et à la justice donc au dialogue facteur de paix et de concorde !

  19. gege

    Le seul bienfait que l’on peut souhaiter et espérer pour l’humanité dans les années à venir est la disparition de l’islam. De la même manière que l’on a assisté à la disparition du nazisme et du communisme.

    • Charlemagne

      Alors, il y a du travail sur la planche pour des dizaines et dizaines d’années de prière !
      En commençant par « recatholiciser » notre propre France qui ne sait plus ce que prier veut dire.

  20. Le rejet de l’attitude de ce malheureux cardinal, exprimé par les commentateurs est sain, et je le partage.
    Mais je réitère mes propos :
    https://asasuite.wordpress.com/2015/03/31/si-on-se-decidait-a-ouvrir-les-yeux/#_Toc415518828

    Les deux phalanges anti-Christ, l’islam et la franc-maçonnerie ont gagné à eux un large pan de l’Église à leurs dimmitudes convergentes.
    Oui, défendre idéologiquement et militairement notre identité chrétienne est nécessaire ; mais les armes humaines ne peuvent suffire. La victoire de Jésus ne peut venir que de Lui, si nous Le supplions de remédier à toutes nos compromissions avec l’Ennemi.
    La victoire de Jésus, quand tous ses ennemis auront été mis sous ses pieds, c’est-à-dire quand ils seront à genoux devant lui, ne peut venir que de leur conversion à sa Personne. Hors de lui, pas de salut, ni ici, ni après.
    Pénétrons bien le sens de la prière donnée par Marie à Fatima :
    « O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, et conduisez au Ciel, toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. »
    Il est clair qu’elle nous demande de prier « surtout » pour les musulmans, pour les franc-maçons et les chrétiens apostats. Nous devons les récupérer, coûte que coûte. C’est la vocation des disciples du Christ venu pour sauver ceux qui sans lui (et donc sans nous) sont perdus et perdent le monde.
    Oui, l’Église est coupable, aux plus hauts niveaux. Mais nous sommes aussi l’Église, et le Ciel est avec nous, si suivons Marie.

    • Yerpud

      Pourtant, Jésus étant Dieu et Dieu étant tout puissant, il n’a pas pas besoin qu’on le prie pour quet les franc-maçons se convertissent par miracle!: il sait ce qu’il a à faire. D’autant que ce n’est pas votre prosélitisme désuet qui risque de convaincre qui que ce soit.Quant aux musulmans, qui croient également en Dieu, ils n’ont pas besoin de conversion. On voit là le coté obsessionn de votre combat.

      • Quatre phrases, quatre idioties.
        Vous vous enfoncez mon ami qui prétendez éclairer les autres à partir des ténèbres de l’incroyance.
        Je n’avais pas besoin de pub, merci; mais si vous y tenez, continuez.

        • Laoudal

          Bourgeois: Ne traitez pas d’idiot tous ceux qui ne partagent pas votre cause. Celà rapetisse votre pensée qui est déjà lilliputienne. Seule, une bonne psychanalyse peut vous remettre dans le droit chemin.

          • Carolus Magnus

            Visiblement, Ladoudal, vous écrivez avec les mots d’une personne qui est en état de souffrance intérieure.
            Souffrance personnelle sans le moindre doute et peut-être même dans votre entourage.
            Lorsque vous aurez trouvé la paix dans votre cœur, il s’ouvrira de lui-même à la Foi comme les fleurs éclosent au soleil. Mais pour cela cessez d’écouter la raison raisonnante et son cortège de bruits. Penchez-vous, avec humilité, sur votre Vie. Faites le vide dans votre âme et priez.
            Vous trouverez la Voie du salut, celle qui apaise et vous aidera à aller de l’avant.
            Avec sagesse et non plus avec revendication et excès.
            Bonne chance et bon dimanche.

  21. Jean-Christophe

    Amour et vérité
    Les psaumes associent systématiquement ces deux termes
    Or je ne lis que le mot « amour  » isolé dans la bouche de nos pasteurs
    Le Coran nie la passion du Christ faisant des apôtres des menteurs
    Le parfum qui se dégage de la lecture du Coran est il celui qui monte après la lecture de l’Evangile ?
    J’affirme que le parfum de l’ancien Testament se marie très bien avec celui de l’Evangile. Ce n’est pas étonnant car Notre Seigneur Jésus est roi des Juifs
    Les Musulmans se réclament d’Abraham mais Abraham tenait tête à Dieu car il était un homme libre, craintif mais libre.
    Une seule fois il a été soumis, une grande erreur, mais Dieu qui connaît les coeurs l’a consolé en le bénissant
    Nous savons tous que le fils mis sur le bûcher était Isaacs.
    Que disent les Musulmans à ce sujet ?
    Je souhaite que les Chrétiens se donnent pour devoir après ces crimes abominables de lire le Coran

    • Charlemagne

      Jean-Christophe je ne comprends pas bien cette histoire de « parfums ».
      Il ne s’agit pas de parfumerie ici mais de dogmes de la Foi catholique: la mienne en l’occurrence.
      Ayant étudié les textes sacrés et les ayant comparés au Coran je peux affirmer, sans faire erreur, que les bases ou fondements, c’est-à-dire les dogmes de la catholicité sont irréconciliables avec le précité Coran.
      Bon dimanche.

      • Daniel

        Il parle du parfum de l’encens qui est le symbole visible de ce qui monte vers Dieu lors de la messe, lecture et surtout offertoire. Vous entendez la messe en latin ou en français ?

  22. kabylie,fille aînée de l'église

    De la colonisation arabomusulmane en général et de la malédiction du couple colonial arabisme/islam en particulier en Kabylie.

    En dehors de l’islam, je ne connais aucune religion aliénante. La foi des chrétiens est basée sur les dix commandements dont s’est inspirée, sur le fond comme sur la forme, la déclaration des droits de l’Homme. L’histoire de la pensée judéo-chrétienne est sous-entendue par le message biblique et ses conséquences sur les actes des personnes, lesquelles peinent à s’élever, à s’arracher au poids de la nature humaine. Je ne vais pas tomber dans les lieux communs de la dialectique fin XIXe siècle, hostile à l’Église, et je préfère vous rappeler que pour ce qui concerne les Imazighen, la religion chrétienne ne leur a pas été imposée, tout comme le judaïsme auquel nombre de communautés amazigho-kabylo-berbères ont adhéré.

    Sous Rome avant Constantin, les chrétiens étaient martyrisés comme Félicité par exemple. Il y a eu des chrétiens en Afrique du Nord, bien avant que l’Europe ne s’évangélise. Il n’y pas eu d’affrontement inter-cultuels entre anzariens, païens divers, juifs et chrétiens. Pour enfoncer le clou, sachez que c’est avec l’arrivée des envahisseurs arabes pour imposer leur pentacle maléfique l’islam, cheval de Troie de l’arabisme, qu’ont débuté les premiers conflits de religion de notre Histoire et que d’une certaine manière, ça continue de nous endeuiller à cause de la colonisation arabo-musulmane qui ,hélas, jusqu’à ce jour, perdure en y imposant la déliquescence sociale, humaine et environnementale.

    Tout berbériste connait Oqba et sait son rôle vil dans notre aliénation au panarabisme. Les amazigho-kabylo-berbères ne trouvent dans leur histoire faite par les divers occupants, aucun alter ego juif ou chrétien, ou de n’importe quelle religion même. Nos sœurs et frères kabyles qui, en Kabylie ou ailleurs dans la diaspora, retrouvent le christianisme et le judaïsme de leur ancêtres avant l’arrivée des mahométans ou qui deviennent athées, ont le mérite de déchirer un peu plus le voile coloniale arabo-islamique qui étouffe la Kabylie et font la démonstration, qu’on a le droit de penser autrement malgré le joug de l’arabo-islamisme colonial qui les opprime et les humilie , et que cette doctrine mahométane n’est pas une fatalité que la Kabylie doit subir sans réaction.

    Je me suis toujours défini comme résistant au couple colonial : islam/arabisme, mais je sais aussi distinguer le bon grain de l’ivraie, car pour moi un Kabyle musulman sera toujours une sorte de mutant qui sciemment ou pas, collabore ou collaborera à tout ce que cette colonisation arabo-islamique imposera comme joug humiliant à l’identité amazigho-kabyle en l’arabo-islamisant, sa soumission sectaire au dogme mahométan, cheval de Troie du panarabisme colonial est ainsi parfaitement réussie !

    Le maléfique Okba ne pouvait rêver de meilleurs mutants kabyles arabisés servant l’imposture oumma arabo-islamique ! les dynasties harkies almoravides et almohades avaient, dans un passé récent, été utilisées par l’arabisme colonial pour arabo-islamiser, presque totalement l’Afrique du Nord et en particulier, malheureusement, la Kabylie qui, à ce jour, vit le malheur colonial mahométan que cette dynastie harki (collabo) almoravide (imravdhen) a propagé et entretenu par l’ignorance, l’ostracisme et la répression des villages kabyles qui refusaient « le dogme mahométan ». L’oppression de nos sœurs et frères chrétiens de Kabylie est dans la logique coloniale de cette malédiction de la secte mahométane.

    Pour moi le sang compte et j’aime ma terre et mon peuple kabyle, mais je lui préfère encore la liberté de conscience, et l’arabo-islamisme à ce niveau est en opposition diamétrale avec elle. N’est-ce pas paradoxal de se dire Kabyle et fier de l’être, militant pour la kabylité, si l’on est surtout musulman, et que l’on prêche et psalmodie et agit en arabe ? Ne peut-on s’adresser à l’être suprême dans la langue de nos mères… Tout le contraire du christianisme qui s’est adapté à notre faune et flore (au contraire du binaire diabolique mahométan hallal/haram) en faisant sienne notre langue kabyle et en valorisant nos us et coutumes ancestrales méditerranéennes tout commet les Espagnols, les Corses, les Sardes, les Siciliens. Le christianisme nord africain était chez nous chez lui cinq (05) siècles avant l’arrivée des envahisseurs mahométans.

    La malédiction mahométane arabo-islamique est une colonisation en Afrique du Nord qui s’est imposée par le seif (le coutelas), id amene (le sang) et timess (le feu). Notre peuple kabyle aura tôt ou tard son autonomie. L’arabo-islamisme colonial comme tout joug d’oppression est un mauvais élève qui apprend mal les leçons d’histoire …

  23. kabylie,fille aînée de l'église

    Saint Augustin : Un illustre amazigho-kabyle pére de l’église chrétienne

    Enfant amazigh [1] de Tamazgha [2], l’Algérie actuelle, avait toujours revendiqué son africanité du nord. Le nom Afrique, dérive de l’appellation Amazigh ou Numide en général et en particulier en langue kabyle de « tafriqt », qui signifie, taferka « terre », « propriété terrienne ». Celui qui vit sur une terre est nommé Aferkiw, cela a donné Africanus en latin, dont le territoire correspond à la province romaine d’Afrique.

    Celui qui a façonné la pensée de l’homme occidental moderne est un amazigho-kabylo-berbère notre aïeul saint Augustin ! Nous, nous le savons, beaucoup d’érudits le savent mais des falsificateurs de tout poil, Arabo-musulmans, Européens ignares, revanchards et complexés de voir la vérité en face, à savoir que la pensée civilisationnelle de l’Occident a eu comme précurseur un Africain du Nord, amazigho-kabylo-berbère (que l’on désignait du terme de Numide) saint Augustin, essaient, ici ou là, les uns et les autres donc, de le faire passer pour un Romain d’Afrique, alors que la vérité, la pure vérité est écrite noir sur blanc dans son livre, Les confessions lorsqu’il revendiqua sa langue maternelle l’amazigho-kabylo-berbère (le numide).

    Dans ses Confessions saint Augustin écrivait pourquoi il avait une aversion pour la langue grecque et fit en même temps allusion à sa langue maternelle…

    Aversion pour la langue grecque

    Pourquoi donc haïssais-je ainsi la langue grecque, pleine de ces fables ? Car Homère excelle à ourdir telles fictions. Doux menteur, il était toutefois amer à mon enfance. Je crois bien qu’il en est ainsi de Virgile pour les jeunes grecs, contraints de l’apprendre avec autant de difficulté que j’apprenais leur poète. La difficulté d’apprendre cette langue étrangère assaisonnait de fiel la douce saveur des fables grecques. Pas un mot qui me fût connu ; et puis, des menaces terribles de châtiments pour me forcer d’apprendre. J’ignorais même le latin au berceau ; et cependant, par simple attention, sans crainte, ni tourment, je l’avais appris, dans les embrassements de mes nourrices, les joyeuses agaceries, les riantes caresses.
    Ainsi je l’appris sans être pressé du poids menaçant de la peine, sollicité seulement par mon âme en travail de ses conceptions, et qui ne pouvait rien enfanter qu’à l’aide des paroles retenues, sans leçons, à les entendre de la bouche des autres, dont l’oreille recevait les premières confidences de mes impressions. Preuve qu’en cette étude une nécessité craintive est un précepteur moins puissant qu’une libre curiosité. Mais l’une contient les flottants caprices de l’autre, grâce à vos lois, mon Dieu, vos lois qui depuis la férule de l’école jusqu’à l’épreuve du martyre, nous abreuvant d’amertumes salutaires, savent nous rappeler à vous, loin du charme empoisonneur qui nous avait retirés de vous.

    Il se confessa donc en disant J’ignorais de même le latin au berceau, sa langue maternelle, celle de sa mère sainte Monique (prénom Mouna en berbère) était tamazight (le berbère ou le numide).

    Le christianisme était chez nous, en Afrique du Nord, Tamazgha, terre amazigho-kabylo-berbère, chez lui presque 4 siècles avant l’arrivée des envahisseurs mahométans. Vers l’année 390, dans une lettre à Augustin, Maximus de Madaure mettait tout son orgueil à célébrer les dieux romains dont les statues ornaient la place de sa cité (cf. supra, p. 194-195). En revanche, cet obscur rhéteur païen avait cru spirituel d’ironiser sur les noms « berbères » -odiosa nomina, en fait noms d’origine punique ou libyque- portés par des martyrs chrétiens numides (berbères) de la province.

    Dans sa réponse, le futur évêque d’Hippone, qui n’était pas encore prêtre, traduisait bien, en une réplique cinglante, ce sentiment de fierté ombrageuse, toujours vif au cœur de ses compatriotes et qui l’accompagna toute sa vie :

    « En serais-tu donc arrivé jusqu’à oublier que tu es un Africain, écrivant à des Africains, et que l’un et l’autre nous habitons en Afrique » (Lettres, 17, 4) ».
    Sang amazigho-kabyle (berbère) ne sait mentir ! mutants berbères arabo-islamisés par l’islam, fossoyeurs de votre identité au profit de l’imposture Maghreb arabe colonial, prenez-en de la graine !

    Le peuple amazigh (berbère ou numide ou kabyle) a donné à la chrétienneté trois illustres successeurs à saint Pierre, des papes tels Victor Ier, Myltiade, et Gelase (saint Gelasius). La démocratie laïque est un modèle de gouvernance d’origine amazigho-kabyle qui a façonné tout l’Occident.

    Si tout le monde connait l’impact des enseignements de saint Augustin sur l’autonomie de la réflexion et la façonnement de l’homme occidental et Tertullien qui a été à l’origine de la pensée protestante, le pape saint Gelasius Ier (492-496) D’ORIGINE KABYLE (Kabylie maritime)- troisième pape d’origine africaine- qui a été à l’origine de la séparation de l’Église de l’État est moins connu ou pas du tout connu.

    Selon Joseph Ratzinger (l’actuel Pape Benoit XVI), l’idée de la séparation et la distinction des pouvoirs entre l’Église et l’État a été pour la première fois formulée par le Pape Gelasius en 494 dans sa fameuse lettre à l’empereur byzantin Anastasius dans laquelle il exprimait sa vision de l’Occident. Dans cette lettre, le Pape kabyle Gelasius avait explicité que : « En politique les prêtres doivent se plier aux lois de l’empereur, et en matière de religion l’empereur doit écouter le prêtre. »

    La pensée laïque de Gelasius a été d’une importance vitale pour le développement ultérieur de l’Europe et a posé, une bonne fois pour toutes, les fondations morales de l’Occident où la promotion de l’idéal démocratique a été une continuation adaptée du modèle du pape Gelasius qui est vécue comme un devoir moral en parfaite harmonie avec la foi.

    Je vous propose de lire ce livre, Joseph Ratzinger and Marcello Pera, Without Roots : The West, Relativism, Christianity, Islam, pour découvrir que les États-Unis n’auraient pas pu établir la première démocratie laïque du monde sans l’adaptation du model de gouvernance qui a été originellement recommandé par cet ancien Amazigh.

    Si Joseph Ratzinger (Pape Benoit XVI) a fait cette observation, je ne vois pas pourquoi le peuple kabyle ne peut pas défendre l’héritage de ses ancêtres chrétiens.

    • Kabylie,fille aînée de l’église,
      Merci pour vos éclaircissements au sujet de la Kabylie et de Saint Augustin son bien-aimé représentant.
      Satan s’acharne sur les meilleurs amis du Christ. Sur eux, il se venge du Sauveur, la cause de toute sainteté. Il a horreur de la sainteté (Rappelons-nous ce qu’il a fait d’Adam et Eve).
      C’est le même acharnement qui a réduit la Kabylie en soumission arabo-islamique, qui veut réduire la France et toute l’Europe, au même fléau, avec la bénédiction de son allié objectif, la franc-maçonnerie.
      La Kabylie est sans doute fille ainée spirituelle de l’Église. La France, la nation française, sous la conduite de ses rois, a secondé l’Église dans son expansion, malgré l’islam ravageur (cf. la Vierge de Boulogne).
      Louis XIV a failli dans sa mission vis-à-vis de l’islam. La France a lâché l’Église au pire moment. C’est l’Europe centrale qui a suppléé à sa déficience. La Pologne a sauvé l’Autriche (Vienne en 1683) de l’invasion mahométane de l’empire Ottoman avec la neutralité honteuse de la France. (voir, par exemple : http://www.institut-strategie.fr/RIHM_83_14.htm )
      La franc-maçonnerie, après avoir neutralisé définitivement la France par sa révolution, est venue à bout de la fermeté chrétienne de l’Autriche par la guerre de 14-18 et de celle de l’Espagne et de l’Italie par la guerre de 40-45.
      Que reste-t-il de l’Europe catholique ?
      La Grèce et les pays de l’Europe centrale sont le dernier rempart.
      L’invasion des « migrants » islamistes va achever le travail de soumission de l’Europe. Celle-ci va basculer dans la frénésie satanique du tandem infernal islam/Franc-Maçonnerie.
      Kabylie, notre sœur ainée dans la foi, nous pourrons nous donner la main dans la désolation.
      Vous êtes l’image de ce que nous allons devenir si nous ne réagissons pas, en suivant les incitations franc-maçonnes à la démission et à la compromission.

        • kabylie,fille aînée de l'église

          Tanemirt ,Mass Bourgeois (merci , Monsieur en amazighokabyle langue de saint augustin) pour avoir cette intelligence de comprendre que la terre TAMAZGHA(pays des imazighenes(berberes)en kabyle) n’est pas une terre de l’imposture coloniale monde « dit arabe »!Mais ,hélas,une terre colonisée par ces asiates arabes qui ont déférlé un maléfique jour du 7e siecle sur leur cheval de troie appelé SOUMISSION ET NON PAS PAIX ,L ‘ISLAM .Ce luciférien cheval de troie de l’arabisme colonial.
          Tamazgha( afrique du nord) ayant été mis sous leur joug ,les mahométans ont continué leurs conquêtes sur l europe à partir de l espagne ,en enrôlant,hélas, les africains du nord ,les iamazighenes ,les berberes,sous la menace de mourir ou de servir dans l’armée coloniale arabe pour servir de chair à canon pour l’araboislamisme colonial!
          La suite tout le monde la connaît.
          Parmi ces peuples amazighs ou bérbéres un SEUL PEUPLE EST RESTE rebelle à cette colonisation le peuple KABYLE,d’ailleurs à ce jour.
          L’armée française lorsqu’elle a conquis les territoires actuels qu’elle a surnommé L’ALGERIE(hé oui algérie est une appellation française,decret du general schneider 1839, http://nice.algerianiste.free.fr/pages/alger_1839/algerie1839.html) elle a trouvé LA KABYLIE AUTONOME du pouvoir araboislamiste ottoman .Malheureusement Nous, Kabyles, qui vivons la persécution de cette mega secte ,appelé ISLAM OU SOUMISSION A L’ARABISME COLONIAL ,depuis si longtemps, savons quel est son vrai visage, sa vraie nature et ses insoupçonnables intentions. Ce que nous subissons depuis si longtemps, la France l’a découvert depuis la fin des années 70. Le retour de bâton n’est dû à aucun hasard ; en coraniquant et en arabaisant l’Afrique du Nord depuis le milieu du 19e siècle madame fafa officielle ne pouvait s’attendre à autre chose qu’à l’apocalypse qu’elle vient de subir. Malheureusement, comme toujours dans ce cas de figure, c’est de pauvres innocentes et innocents qui en paient les graves bévues des dirigeants français depuis le règne de Louis Philippe.

          L’histoire nous apprend qu’au milieu des années 40 du 19e siècle ; Monseigneur Lavigerie, cardinal d’Alger, avait été reçu, suite à sa demande d’audience, par Louis Philippe qu’il aurait tenté de convaincre de re-christianiser l’Afrique du Nord en se forçant de le sensibiliser sur le fait que cette partie du monde était judéo-chretienne avant qu’elle ne soit envahie par les obscurantistes hillaliens. Le roi des français s’est dressé face au prélat et lui rétorque sèchement : « on ne réanime pas un cadavre ! »

          Et voici que le cadavre que Louis Philippe avait refusé de réanimer se redresse et fait des dizaines de vrais cadavres en plein Paris.

          Avec la création et l’avènement du royaume arabo-musulman à partir de 1860, Napoléon III a bouclé la boucle ; sauf qu’il avait oublié que le dit royaume, dont il rêvait sur les territoires amaziγ, il allait l’avoir dans l’hexagone.
          Parlant des obscurantistes dans sa chanson « Manhattan Kaboul » le naïf Renaud dit : « ceux-là ont-ils jamais lu le coran ? » Mais mon cher Renaud, ceux-là passent leur vie entière à lire ce livre que vous défendez tous sans y avoir compris le moindre verset. Réveille-toi et réveille ta France.

          • Daniel

            Oui, et merci pour ttes ces lumières. Nous prions pour que la voie du Christ revienne en Kabylie et redonne vie à sa société.

            Pour ce qui est du gouvernement français de l’époque coloniale, il est vrai que même l’armée d’occupation française maintenait « l’ordre musulman » (sur ordre de tous les gouvernements, même si ceux-ci faisaient leur fond de commerce humaniste de critiquer les esclavagistes) Le bienheureux Charles de Foucaud s’en plaint amèrement dans ses lettres quand l’armée lui interdit de travailler contre l’esclavage que les musulmans imposent aux peuples noirs qu’ils vont razzier régulièrement à l’orée de l’Afrique noire.
            C’est une réalité historique qui signe la forfaiture intellectuelle des faux humanistes, pères de ceux qui nous gouvernent.

    • Charlemagne

      Oui, oui certes, amazigho-berbere et africain, tant que vous voulez. Telle est la souche ethnique.
      Mais avant toute chose CIVIS ROMANORUM, citoyen romain de l’empire.
      En effet ne se nomme-t-il pas Augustinus : »petit Auguste » en l’honneur des empereurs romains?
      Là est toute la différence. L’assimilation par la « romanité » impériale de ceux qui en sont dignes. Ceux qui n’en étaient pas dignes, aussi loin de Rome eussent-ils habité comme c’était le cas pour Saint Augustin, n’étaient jamais appelés à devenir citoyens romains.
      Une leçon, au passage, pour les universalistes républicains qui distribuent sans discernement la citoyenneté française.
      Même aux assassins qui veulent tuer la République.

      • kabylie,fille aînée de l'église

        Début du Christianisme en TAMAZGHA(afrique du nord)

        Durant tout le premier siècle, la religion chrétienne s’étend sur tamazgha( Berberie, province romaine .
        D’abord, elle est combattue par le pouvoir impérial romain ; les persécutions suivent de peu la propagation de cette nouvelle religion et les Berbères offrent de nombreux martyrs à la cause chrétienne.
        Il semble que le christianisme ait gagné l afrique du nord dès la fin du premier siècle, notamment à partir des communautés juives qui s’y trouvaient en diaspora ainsi que par les relations que cette région entretenait avec le Moyen-Orient comme avec la rive Nord de la Méditerranée.

        Les premiers indices connus de la présence de l’Eglise amazighokabyle remontent à la fin du II° siècle. Ils sont essentiellement constitués par les témoignages des martyrs..

        Acte de naissance du christianisme amazighokabyle

        Le 17 juillet 180, un groupe de chrétiens comparaît devant le proconsul romain de Carthage. Leur martyre signe l’acte de naissance d’une église vigoureuse où « indigènes » et colons romains sont étroitement mêlés.

        Le christianisme, est né comme toujours de par le monde, dans les synagogues juives où il fut importé par les voyageurs et les marchands, ils se répandit rapidement en Afrique du Nord, essuyant immédiatement de terribles persécutions.

        Le sacrifice de la jeune Perpétue et de son esclave Félicité, au mois de juillet 203, ne fut que l’une des étapes les plus connues de cette geste sanglante.

        Sainte Perpétue,sainte amazighokabyle est la Patronne de l’église Notre-Dame de Vierzon, où on trouve des reliques de la sainte.
        doc Histoire du martyre de ces saintes

        « Le sang des martyrs est semence de chrétiens.» ( citation de Tertullien)

        pochoirfrise104.jpg

        En 313, l’empereur Constantin proclame enfin la liberté religieuse ; dès lors, les Berbères christianisés vivent leur foi au grand jour.
        A cette époque, on dénombre plus de quatre cents évêchés et les églises fleurissent sur le sol berbère

        De grandes personnalités amazighokabyles (berbères) émergent et contribuent au rayonnement du christianisme,

        Parmi eux Tertullien, le premier auteur chrétien au monde de langue latine, ainsiqu’Apulée, Donat et surtout saint Augustin (354-430), un des plus grands Tertullian_2docteurs de l’Eglise.

        Si certaines tribus choisissent cette nouvelle religion, comme d’autres auparavant avaient embrassé le judaïsme, plusieurs continuent de pratiquer les rites païens ou animistes hérités de coutumes ancestrales ainsi que de croyances puniques.

        Une grande figure : Saint Augustin

        Saint Augustin est la grande figure qui a fait la gloire de l’église amazighokabyle .

        augustinNé à Taghaste (l’actuelle Souk Ahras) en 354, son père était un berbère païen et sa mère une fervente chrétienne.

        Il fit une bonne partie de ses études à Madaure à l’Est de Constantine, puis à Carthage.

        Sous l’influence de sa mère Sainte Monique, après une vie passablement dissolue, il se convertit à la foi chrétienne en 387 et devint par la suite évêque d’Hippone de 397 à 430, date de sa mort.

        Il a laissé une oeuvre écrite considérable qui a eu une grande influence sur la pensée religieuse de l’époque : des sermons, des commentaires de l’Ecriture et des méditations. Le livre des « Confessions » est le plus connu .

        De lui, on a dit qu’il a formé l’intelligence de l’Europe.

        pochoirfrise104.jpg

        Savons-nous qu’il y eut un pape berbère saint Victor 1er (189-199) et un empereur romain et non des moindres, Septime Sévère (193-211) !

        Le Pape berbère Melchiade

        Ignorons-nous que, lors du premier concile de Carthage, en 200, soixante-dix évêques d’Afrique proconsulaire (la Tunisie actuelle) y assistaient? L’Italie n’en comptait alors que trois, l’Espagne quatre et jusque vers 250, un seul en Gaule, celui de Lyon. De là vient sa prépondérance comme Primat des Gaules..

        Dans les «Chroniques N’Imazighen»,, 1999, l’auteur prenant comme source Henri de la Bastide , assène qu’au cinquième siècle, l’Eglise d’Afrique du Nord compterait plus de six mille quatre cents saints et trois cent seize évêchés !

        L’Afrique du Nord est une des régions de l’empire romain où les évêchés sont les plus nombreux : il y en aura plus de 600 au VIe siècle au moment de l’invasion arabe.

        Cantique Chretien Kabyle ( iyaw a necnut)

        https://www.youtube.com/watch?v=I73R0N5WRyk

        .

        • Daniel

          Sans oublier Saint Cyprien, de Carthage, avocat converti à l’âge de 46 ans et décapité en 258 lors des purges anti-chrétiennes chez les notables. Il refusa de s’enfuir et attendit un an chez lui sous le coup d’une condamnation avant d’être saisi par l’occupant romain. Il voulait « affermir ses frères »

  24. dj

    « Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam » !!!!!!!!!
    >
    Tous les musulmans doivent obéir à ce qui est prescrit par le coran.
    Que dit le coran ?
    >
    Pour le savoir, il suffit de lire:
    http://www.lenoblecoran.fr/malek-chebel/
    >
    LES CHRÉTIENS:
    >
    1:6 – Conduit nous sur le droit chemin

    1:7 – Le chemin de ceux que tu as comblé de tes bienfaits (1),
    et non pas de ceux qui ont suscité ta colère (2), ni le chemin
    des égarés.(3) (1) les musulmans, (2) les juifs, (3) les chrétiens

    2:120 – Mais les juifs et les chrétiens ne t’approuveront que
    lorsque tu auras embrassé leur religion. Dis au contraire
    que la direction d’allah est la bonne direction. Ne te
    soumets pas à leurs passions après ce que tu as reçu comme
    révélation, sinon tu n’auras en allah ni protecteur ni défenseur.

    2:221 – N’épousez les femmes polythéistes que si elles
    décident de croire. Une esclave croyante vaut mieux que la
    polythéiste, quand bien même elle vous plait. De même,
    ne mariez pas vos filles à des incroyants tant qu’ils n’ont
    pas cru, car l’esclave croyant est meilleur que le polythéiste,
    même si ce dernier vous séduit. Ceux là appellent à l’enfer
    tandis que dieu vous invite sur le bon chemin…….. »

    3:110 – Vous formez la meilleur communauté qu’on ait fait
    surgir auprès des hommes, vous appelez au bien et vous
    refusez le mal. Vous croyez en dieu. Si les gens du livre
    voulaient croire, cela serait mieux pour eux. Certains sont
    croyants, mais la plupart sont des pervers.

    3:149 – Ô vous les croyants, si vous obéissez aux incroyants,
    ils vous ramèneront à vos anciennes erreurs, et vous serez
    parmi les perdants.

    3:151 – Nous jetterons dans le coeur des incroyants une terreur à la mesure
    de ce qu’ils ont associé à Allah [des divinités] auxquelles nul pouvoir n’a été
    octroyé. Leur refuge sera le feu. Sinistre est le séjour des injustes.

    4:44 – N’as-tu pas vu ceux (les chrétiens) qui disposent d’une partie
    du Livre et qui, se fondant là-dessus, vendent l’incohérence et veulent
    vous faire quitter le droit chemin ?

    5:17 – Ceux qui disent: dieu est jésus, fils de Marie, commettent
    un péché…..

    5:51 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas les juifs et les chrétiens
    comme alliés, ils sont alliés les uns pour les autres.
    Celui qui, des vôtres, en fera des alliés sera des leurs. Allah
    ne guide pas un peuple d’injustes.

    5:57 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas comme associés ceux
    qui, parmi les peuples ayant reçu le livre avant vous et parmi
    les incrédules, tournent en dérision votre religion et en font
    un motif de distraction. Craignez allah si vous êtes croyants.

    5:72 – De fait, ceux qui ont dit que dieu était le messie, fils de
    Marie, ont commis un péché. Le messie a dit: Ô fils d’Israël,
    adorez dieu, mon seigneur est le vôtre, car celui qui lui donne
    des associés, dieu lui interdira l’accès au paradis et le destinera
    à l’enfer. Il n’y aura aucun soutien pour les injustes.

    5:73 – Sont considérés comme incrédules ceux qui disent ceci:
    dieu est la troisième partie d’une trinité, car il n’est d’autre
    dieu que le dieu unique. S’ils ne cessent de telles affirmations,
    ceux qui auront été incrédules subiront un cruel châtiment.

    5:77 – Dis: Ô vous les détenteurs du livre, ne surenchérissez
    point sur votre religion et ne l’associez à rien d’autre que
    la vérité. Ne suivez point l’orientation d’un peuple précédent
    qui s’est égaré et qui a entraîné à sa suite beaucoup de gens,
    lesquels ont perdu le droit chemin.

    8:55 – La pire engeance aux yeux d’allah est composée des
    incroyants qui s’obstinent à ne pas croire.

    9:17 – Il n’est pas donné aux polythéistes de fréquenter les
    mosquées d’allah, dès lors qu’ils témoignent contre eux-mêmes
    de leur incroyance. Ceux là verront leurs œuvres s’annuler et
    demeureront dans le feu immuablement.

    9:28 – Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté.
    Qu’ils ne s’approchent pas de la mosquée sacrée….. »

    9:29 – Combattez ceux qui ne croient pas en dieu et au
    jour dernier, et qui ne déclarent point illicite ce qu’allah
    et son envoyé ont déclaré tel, ceux qui n’observent pas la
    religion du vrai, alors qu’ils sont dépositaires d’un livre
    sacré, tous ceux là il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils
    aient payé la capitation d’une main et qu’ils manifestent
    une grande humilité.

    9:113 – Il n’est pas donné au Prophète et aux croyants de demander
    pardon à Allah pour les polythéistes, fussent-ils des proches, après
    qu’il leur fut annoncé qu’ils seront les hôtes de la fournaise.

    9:123 – Ô vous qui croyez, combattez ceux des infidèles qui
    sont dans les contrées voisines et qu’ils trouvent chez vous
    quelques dureté. Sachez qu’allah est avec ceux qui le craignent.

    14:13 et 14 – « …Nous anéantirons les injustes. Et nous vous
    installerons sur cette terre après eux. Cela pour ceux qui
    craignent ma présence et ma menace. »

    17:39 – Voilà un échantillon de la sagesse que ton seigneur t’a
    révélée. N’associe aucun autre dieu à allah, tu seras jeté en
    enfer, pitoyable et banni.

    32:18 – Le bon croyant peut-il être mis sur le même pieds que
    le pervers ? Cela ne se peut.

    48:6 – Les mécréants et les mécréantes seront punis, ainsi que
    ceux qui, hommes ou femmes, ont associé un autre dieu à dieu
    et tous ceux qui ont spéculé négativement sur l’existence d’allah.
    Autour d’eux, que du malheur, car allah sera fâché contre eux.
    Il les maudira et leur préparera l’enfer comme triste fin.

    52:43 – A moins qu’ils n’aient un autre dieu qu’allah, mais
    la grandeur d’allah dépasse largement ce à quoi ils l’associent.

    60:4 – Vous avez eu en abraham et ceux qui l’entouraient un
    bel exemple. Lorsqu’ils disent à leur peuple: nous sommes
    innocents de ce que vous êtes et de ce que vous adorez en
    dehors de dieu. Nous vous renions. Que la haine et l’inimitié
    scellent à jamais nos rapports jusqu’au jour où vous
    croirez en dieu seul………….. »
    >
    >
    LE JIHAD LA GUERRE:
    >
    2:98 – Celui qui est ennemi de dieu, de ses anges, de ses
    prophètes, de Gabriel et de Mickaïl…allah ne peut être que
    l’ennemi des incrédules

    2:115 – A allah appartiennent l’orient et l’occident.
    Dans quelque direction que vous vous orientiez, il y a la
    face d’allah. Car allah est vaste et omniscient.

    2:154 – Ne dites pas que ceux qui meurent au service de dieu
    sont des morts mais des vivants. Mais vous n’en avez pas
    conscience.

    2:161 – Ceux qui en revanche, meurent alors qu’ils sont
    incroyants, seront maudit par allah, par les anges et par
    tout le genre humain.

    2:162 – Ils demeureront éternellement en enfer, sans rémission
    de peine, et n’auront aucun répit.

    2:178 – Ô vous qui croyez ! Il vous est prescrit, selon l’usage,
    la loi du talion en cas de meurtre: l’homme libre pour
    l’homme libre, l’esclave pour l’esclave, la femme pour
    la femme……….. »

    2:190 – Combattez dans la voie de dieu ceux qui vous
    combattent, mais ne soyez pas des provocateurs, car allah
    n’aime pas les transgresseurs.

    2:191 – Tuez-les partout où vous les rencontrerez; chassez-les
    des endroits d’où ils vous ont chassé, car la subversion est
    plus grave que le meurtre. En revanche, il ne faut pas
    les combattre au sein de la mosquée sacrée jusqu’à ce qu’ils
    engagent les hostilités. Mais dès lors qu’ils vous combattent,
    tuez-les, car tel est le traitement des incroyants.

    2:192 – S’ils interrompent leur agression, vous en ferez de
    même, allah est celui qui pardonne et qui fait miséricorde.

    2:193 – Quand au combat, il doit aller jusqu’à ce que la discorde
    cesse et que la religion de dieu s’impose. Sitôt l’agression
    finie, l’hostilité ne sera plus dirigée que vers les injustes.

    2:194 – Le mois sacré contre le mois sacré. Les interdits sont
    soumis au talion; Celui qui vous agresse, agressez-le à
    la manière dont il a agi. Pour le reste, craignez dieu, car
    allah aime ceux qui le craignent.

    2:195 – Dépensez dans la voie d’allah ce que vous pouvez,
    mais ne vous mettez pas en situation de péril. Faites le bien,
    dieu aime ceux qui font le bien.

    2:216 – On vous a prescrit le combat, bien qu’il vous
    répugne, car il arrive que vous détestiez une chose qui vous
    est utile, de même qu’il vous arrive d’aimer une chose alors
    qu’elle est néfaste pour vous. allah sait, et vous ne savez pas.

    2:217 – « ………La subversion est plus néfaste que la guerre, car
    ils vous combattront jusqu’au jour où vous abandonnerez votre
    religion, pour autant qu’ils y parviennent. L’apostat qui meurt
    dans son incroyance et qui trépasse tout en étant impie,
    celui là verra ses bonnes actions devenir inutiles sur terre
    comme dans l’au-delà. Il fait partie de ceux qui fourniront
    l’aliment du feu où ils demeureront éternellement. »

    2:221 – N’épousez les femmes polythéistes que si elles
    décident de croire. Une esclave croyante vaut mieux que la
    polythéiste, quand bien même elle vous plait. De même,
    ne mariez pas vos filles à des incroyants tant qu’ils n’ont
    pas cru, car l’esclave croyant est meilleur que le polythéiste,
    même si ce dernier vous séduit. Ceux là appellent à l’enfer
    tandis que dieu vous invite sur le bon chemin…….. »

    2:244 – Combattez dans le chemin d’allah et sachez qu’allah
    sait et entend tout.

    2:286 – allah ne charge pas une âme sans qu’Il lui trouve des issues
    Elle aura ce qu’elle a engrangé et sera débitrice de ce qu’elle aura fait.
    seigneur, ne nous afflige pas de nos oublis ou de nos erreurs.
    seigneur, ne nous charge pas des peines dont tu as chargé ceux
    qui nous ont précédés. seigneur, ne nous charge pas de ce que
    nous ne pouvons porter. Sois indulgent à notre égard, pardonne-nous
    et accorde-nous ta miséricorde, tu es notre seigneur et maître.
    Fais-nous vaincre le peuple des incroyants

    3:141 – De façon aussi à valoriser ceux qui croient et à
    anéantir les incrédules.

    3:157 – Si vous êtes tués dans la voie d’allah ou si vous
    décédez de mort naturelle, vous récolterez un pardon
    venu d’allah et une miséricorde qui valent bien plus que
    ce qu’ils amassent.

    3:158 – Morts ou tués, vers Dieu vous serez rassemblés.

    3:169 – Ne crois pas que ceux qui ont combattu dans la voie d’Allah sont
    morts. Non, ils sont vivants auprès de leur Seigneur. Ils seront gratifiés.

    4:71 – Ô vous qui croyez, prenez bien garde en temps de guerre:
    attaquez l’adversaire en petits groupes, ou en masse compacte.

    4:74 – Que ceux qui troquent la vie d’ici-bas contre la vie
    dernière combattent dans la voie d’allah, car celui qui se
    bat au nom d’allah, vainqueur ou vaincu, recevra de nous
    une récompense immense.

    4:84 – Combat dans la voie d’allah, tu n’es responsable que
    de toi même. Galvanise les croyants, en espérant que dieu
    puissent stopper la violence des infidèles, allah étant le plus
    fort dans sa violence et son châtiment est le plus sévère.

    4:89 – Ils aimeraient que vous abjuriez comme ils ont abjuré
    de façon à être semblable à eux. Ne prenez parmi eux comme
    compagnons que ceux qui se sont déjà mis en route vers
    le seigneur. S’ils font marche arrière, saisissez vous d’eux
    où qu’ils soient et tuez les. Ne prenez parmi eux ni
    protecteur ni aide.

    4:90 – Sauf ceux qui sont liés à un clan avec lequel vous avez établi
    un pacte et qui éprouvent beaucoup de peine à vous combattre
    ou à combattre leur propre clan. Car, si Allah l’avait voulu, Il aurait pu
    les avantager sur vous et ils vous auraient combattus et vaincus.
    Si désormais ils ne vous combattent point et se tiennent à l’écart,
    et si de plus ils vous proposent la paix, Allah ne vous donne aucune
    raison supplémentaire de les combattre.

    4:91 – A l’inverse, il est des gens qui désirent la paix et la
    sécurité pour vous autant que pour leur peuple, mais qui,
    à chaque occasion, reviennent en masse à la sédition. Si
    d’aventure ils ne s’éloignent pas du conflit ou s’ils ne s’en
    remettent pas à vous et ne cessent de se battre, appréhendez
    les et tuez les où que vous les trouviez. Allah vous donne sur
    eux une autorité pleine et entière.

    4:95 – Ne sont pas égaux les croyants qui sont passifs – hormis les infirmes –
    et ceux qui en martyrs paient de leurs personnes et de leurs biens dans
    la voie de Dieu. Allah préfère les martyrs dans la voie de Dieu à ceux
    qui sont passifs. Certes, Dieu a promis des récompenses à tous les croyants,
    mais Il met les combattants au-dessus des non-combattants en leur octroyant
    une belle récompense.

    4:101 – Si vous parcourez la terre et si vous craignez que
    les infidèles ne vous prennent par surprise, il ne vous sera pas
    tenu rigueur si vous raccourcissez vos prières, car les
    infidèles sont pour vous un ennemi notoire.

    5:33 – Telle est la rétribution de ceux qui mènent la guerre
    à allah et à son prophète, et de ceux qui sèment le désordre
    sur terre. Ils seront tués ou suppliciés, tandis que leurs mains
    et leurs pieds seront amputés, à moins qu’ils ne soient
    bannis de terre. Telle est leur rétribution: une honte ici-bas
    et un châtiment sévère dans la vie future.

    5:35 – Ô vous les croyants, craignez allah et suivez le chemin
    qui vous mène à lui. Combattez en son nom, peut-être
    serez vous parmi les bienheureux.

    6:45 – Quand au peuple qui s’est révélé injuste, il fut anéanti.
    Louange à allah, le maître des mondes.

    7:4 – Combien de cités nous avons détruites, lorsque notre
    colère s’est abattue sur elles la nuit et au milieu du jour !

    8:7 – Ainsi, lorsque allah vous promettait que l’une des troupes
    se rendrait à vous, vous aviez établi que seuls les moins braves
    le feraient. Mais allah a voulu que la vérité triomphe en imposant
    son verbe et et en éradiquant les mécréants.

    8:9 – Quand vous aviez demandé l’aide de votre seigneur, il vous
    a dit en retour: je mets à votre disposition, les uns après les
    autres, mille anges.

    8:12 – Quand ton seigneur révélait aux anges: je suis solidaire
    avec vous. Renforcez ceux qui ont cru, quand à moi, je jetterai
    l’effroi dans le cœur de ceux qui n’ont pas cru. Frappez les au
    dessus du cou; frappez aussi chaque doigt.

    8:15 – Ô vous les croyants, si vous rencontrez les incroyants marchant
    en rangs serrés en vue de vous attaquer, ne leur tournez pas le dos.

    8:16 – Celui qui, ce jour là, battra en retraite, hormi pour ceux
    qui se préparent à un autre combat ou qui rejoignent un autre
    corps d’armée, celui là subira la colère d’allah. Son séjour
    sera l’enfer et le sort avilissant qui l’accompagne.

    8:17 – Vous ne les aurez pas tués, car allah les a tués. Tu
    n’as pas décoché de flèches lorsque tu en décochais: c’est
    allah qui a décoché, cela pour mettre à l’épreuve, et de manière
    favorable, les croyants. allah est celui qui entend et qui sait.

    8:39 – Combattez-les jusqu’à ce que la dissension soit anéantie
    et que le culte soit entièrement consacré à allah. Mais, s’ils
    s’arrêtent, allah voit parfaitement ce qu’ils font.

    8:55 – La pire engeance aux yeux d’allah est composée des
    incroyants qui s’obstinent à ne pas croire.

    8:56 – Ceux avec lesquels tu as passé alliance, mais qui régulièrement
    ne cessent de rompre cette alliance, ils ne craignent pas Dieu.

    8:57 – À moins de les acculer à la guerre et de disperser ceux qui les
    entourent. Peut-être reviendront-ils à de meilleures dispositions ?

    8:60 – Armez vous contre eux de toutes les forces que vous
    pourrez et de chevaux afin de jetter l’effroi dans le cœur de
    l’ennemi d’allah et le vôtre. Il est d’autres ennemis que vous
    ne connaissez pas, mais qu’allah connaît. Tout ce que vous
    dépensez dans la voie d’allah vous sera intégralement rendu
    et vous ne serez pas lésés.

    8:60 – Armez vous contre eux de toutes les forces que vous
    pourrez et de chevaux afin de jetter l’effroi dans le cœur de
    l’ennemi d’allah et le vôtre. Il est d’autres ennemis que vous
    ne connaissez pas, mais qu’allah connaît. Tout ce que vous
    dépensez dans la voie d’allah vous sera intégralement rendu
    et vous ne serez pas lésés.

    8:65 – Ô prophète, galvanise les croyants dans le combat. Vingt
    d’entre eux plus endurants prendront le dessus sur deux cents,
    cent d’entre vous gagneront mille incroyants, car ceux-là
    constituent un peuple qui ne comprend pas.

    8:72 – Ceux qui ont cru, qui ont émigré avec toi et mené combat
    à l’avantage d’allah, tant avec leurs biens propres qu’avec leurs
    personnes, ceux qui les ont accueillis et qui les ont aidés dans
    leur victoire, tous ceux là sont les alliés les uns des autres. Les
    croyants qui n’ont pas émigré, tu ne leur dois rien tant qu’ils
    n’ont pas émigré. S’ils te demandent quelque assistance au
    nom de la religion, il t’incombe de leur prêter assistance, sauf
    si cela devait se faire au détriment d’un éventuel pacte que tu
    aurai passé avec un autre groupe. allah est clairvoyant quand
    à vos actes.

    8:74 – Quand aux croyants qui ont émigré, qui ont mené combat
    dans la voie d’allah, de même que ceux qui leur ont accordé
    l’hopitalité et qui, de ce fait, les ont aidé à vaincre, ceux-là
    sont les vrais croyants. Ils recevront un pardon et une immense
    récompense.

    9:4 – À l’exception des polythéistes avec lesquels vous avez conclu
    un pacte et qui, de surcroît, n’ont pas manqué à leur parole, ni encouragé
    qui que ce soit à votre encontre. Vous respecterez ce pacte durant la période
    pour laquelle il a été établi, car Allah aime les gens qui Le craignent.

    9:5 – Lorsque les mois sacrés se seront écoulés, combattez
    les idolâtres là où vous les trouverez. Prenez-les, assiégez-les
    et attendez les en embuscade. S’ils se repentent, se mettent
    à prier et s’acquittent de leur aumône, vous les laisserez en
    paix. allah est celui qui pardonne, il est miséricordieux.

    9:11 – S’ils reviennent à dieu, s’acquittent convenablement de
    leurs prières et de leur aumône, ils seront alors nos frères en
    religion. Nous expliquons nos versets pour un peuple qui
    comprend.

    9:14 – Combattez les, allah les punira par vos mains. Il leur fera
    honte et fera de vous des vainqueurs. Il guérira le cœur du peuple
    des incroyants.

    9:20 – Ceux qui ont cru, qui ont émigré avec le prophète, qui
    ont combattu dans le sentier d’allah, en ayant sacrifié leurs
    biens et leurs personnes, sont placés auprès d’allah au rang
    le plus élevé. Ceux là sont les gagnants.

    9:28 – Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté.
    Qu’ils ne s’approchent pas de la mosquée sacrée….. »

    9:29 – Combattez ceux qui ne croient pas en dieu et au
    jour dernier, et qui ne déclarent point illicite ce qu’allah
    et son envoyé ont déclaré tel, ceux qui n’observent pas la
    religion du vrai, alors qu’ils sont dépositaires d’un livre
    sacré, tous ceux là il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils
    aient payé la capitation d’une main et qu’ils manifestent
    une grande humilité.

    9:36 – Le nombre des mois auprès d’Allah est de douze,
    ainsi qu’il est révélé dans le Livre le jour même où Allah
    a créé les cieux et la terre. Parmi ces mois, quatre sont sacrés,
    car tel est le culte immuable. Durant ces mois, il vous est recommandé
    de ne pas être injustes envers vous-mêmes, mais combattez
    sans merci les polythéistes, autant qu’ils vous combattent.
    Sachez qu’Allah est auprès de ceux qui Le craignent.

    9:38 – Ô vous qui croyez, qu’avez-vous à ne rien faire et à vous trouver
    si lourds lorsqu’il vous est crié : Venez combattre dans le sentier d’Allah ?
    Vous préférez la vie immédiate à la vie future, mais que valent les
    agréments de cette vie terrestre dans l’au-delà, sinon peu de chose ?

    9:39 – Si vous ne partez pas en campagne dans la voie d’allah,
    vous subirez un tourment cruel. Il substituera à votre place
    un autre peuple et vous ne pourrez aucunement lui nuire.
    allah est puissant en toute chose.

    9:41 – Lancez vous, légers ou lourds. Combattez dans la voie
    tracée par allah en usant de vos biens et de vos personnes, car
    cela est mieux pour vous, si au moins vous le saviez.

    9:44 – Ceux qui croient en allah et au jour dernier ne te demandent
    pas de les dispenser de combattre dans le sentier de dieu par
    leurs moyens et leurs personnes. Allah est au courant des
    hommes pieux.

    9:73 – Ô prophète, combats les infidèles et les hypocrites.
    Sois extrêmement ferme envers eux. Leur dernière demeure
    est l’enfer. Quel funeste destin.

    9:86 – Quand une sourate t’est parvenue dans laquelle il t’est ordonné
    de croire en Allah et de combattre avec Son Prophète, certains d’entre eux,
    des privilégiés, te demandent de les exempter : Laisse-nous rester
    avec les gens tranquilles, [ceux qui se sont planqués] à l’arrière.

    9:88 – Mais le Prophète et les croyants qui l’accompagnaient ont combattu
    corps et biens : à ceux-là, les bienfaits terrestres ; ils seront les bienheureux.

    9:111 – allah a acheté aux croyants leur âme et leurs biens
    au prix du jardin qui les attend. Ils combattent dans le
    sentier d’allah: ils tuent et sont tués, en promesse véritable
    faite dans la torah, l’évangile et le coran. Qui plus qu’allah
    est à même de tenir ses promesses ? Réjouissez vous
    donc de l’échange que vous avez conclu. Tel est l’immense
    succès.

    9:123 – Ô vous qui croyez, combattez ceux des infidèles qui
    sont dans les contrées voisines et qu’ils trouvent chez vous
    quelques dureté. Sachez qu’allah est avec ceux qui le craignent.

    10:4 – « ……Quand à ceux qui n’ont pas cru et qui auront été
    infidèles, ils auront, en guise de traitement, une boisson
    bouillante et un terrible châtiment.

    10:13 – Nous anéantîmes en effet des générations entières
    avant vous, lorsqu’elles se montrèrent iniques et dès lors
    qu’elles reçurent sans les croire leurs envoyés avec des signes
    explicites. C’est de la sorte que nous rétribuons le peuple
    des mécréants.

    14:13 et 14 – « …Nous anéantirons les injustes. Et nous vous
    installerons sur cette terre après eux. Cela pour ceux qui
    craignent ma présence et ma menace. »

    16:110 – Ceux qui ont émigré, après qu’ils eurent été éprouvés,
    puis qui ont combattu avec pugnacité, recevront après tout
    cela de la part de ton seigneur un grand pardon et une
    miséricorde.

    17:33 – Ne tuez aucun être qu’Allah a décrété comme étant sacré, à moins
    que cela ne se justifie en droit. Au cas où quelqu’un est tué injustement,
    Nous avons donné à son tuteur le pouvoir de sévir, mais qu’il ne dépasse
    pas les limites prescrites. Il sera d’autant plus secouru

    17:58 – Il n’est aucune cité que nous ne détruirions ou punissions
    d’un châtiment extrême avant le jour de la résurection. Tout cela
    est inscrit immuablement dans le livre.

    22:45 – Que de cités furent ainsi détruites ! Elles gisent maintenant
    sombres, abandonnées et inhabitées par leurs occupants, puits
    comblés et magnifiques palais déserts.

    22:55 – Les infidèles seront dans le doute et le scepticisme
    jusqu’au jour où, subitement, l’heure les saisira, ou bien, où
    le jour de l’extermination les atteindra.

    22:58 – Quand à ceux qui auront émigré dans le sentier
    d’allah, puis auront été tués ou simplement seront morts,
    ceux là seront récompensés d’un bien immense venu d’allah,
    car allah octroie le meilleur salaire.

    22:60 – Par ailleurs, celui qui riposte à la hauteur de l’outrage
    qu’il a subi, et si cet outrage se répète à nouveau, allah lui
    portera secours et le fera vaincre. Allah est celui qui pardonne,
    celui qui efface les péchés.

    22:78 – Combattez dans la voie d’allah à la hauteur de ce qu’il
    conçoit….. »

    25:14 – N’appelez pas à une seule fin mais à l’anéantissement
    total !

    33:9 – Ô vous les croyants, souvenez vous constamment de la
    bénédiction qu’allah vous a octroyée. Car lorque des armées
    ennemies vinrent vous combattre, nous envoyâmes un vent
    puissant et une légion que vous ne voyiez pas, car allah
    observait ce que vous faisiez.

    33:26 – allah a fait descendre de leurs forteresses ceux des
    gens du livre qui ont prêté main-forte aux coalisés: il a jeté un
    effroi terrible dans leurs cœurs. Ainsi vous avez tué une partie
    d’entre eux, et vous faites de l’autre des prisonniers.

    33:27 – allah vous a cédé en héritage leur terre, leurs maisons,
    leurs biens et un pays que vos pieds n’ont pas foulé, car allah
    est puissant sur toute chose.

    33:50 – Ô prophète, nous avons déclaré licite pour toi les épouses
    légitimes que tu as dotées, les captives de guerre que dieu t’as
    destinées, les filles de tes oncles paternels et maternels, les filles
    de tes tantes paternelles et maternelles qui ont émigré avec toi,
    de même que la femme croyante qui se donne à toi pour peu que
    tu acceptes de l’épouser. Tout cela t’est réservé, à l’exclusion des
    autres croyants. Nous savons ce que nous leur avons prescrit
    quand à leurs épouses et à leurs esclaves. Il n’y a pas lieu,
    prophète, d’éprouver la moindre gêne à cet égard. dieu est celui
    qui pardonne. Il est le miséricordieux.

    33:60 – Si en effet, les hypocrites, ceux qui ont un mal en eux
    mêmes et les activistes de Médine ne cessent pas d’importuner
    les croyants, nous te pousserons à les attaquer, ce qui fait que
    leur voisinage sera de courte durée.

    33:61 – Ils seront alors maudits partout où ils seront appréhendés.
    Ils seront mis à mort de manière implacable.

    47:35 – Ne vous diminuez pas en appelant à la paix alors que
    vous êtes en situation de force. allah est avec vous et ne
    réduira pas le mérite de vos actions.

    48:16 – Dis à ceux qui, parmi les Bédouins, sont restés en arrière :
    Vous serez invités à combattre un peuple d’une
    rare puissance. Vous les combattrez, à moins qu’ils ne se
    soumettent à l’islam. Si vous acceptez d’obéir, allah vous
    pourvoira d’un bien immense. En revanche, si vous vous
    rebiffez comme vous l’avez déjà fait auparavant, vous subirez
    un terrible châtiment.

    57:4 – Si vous rencontrez des infidèles, frappez les au cou jusqu’à
    les terrasser. Ensuite enchaînez les pour les empêcher de fuir.
    Une fois la guerre terminée, vous les libérerez ou les rendrez
    contre rançon. Si dieu l’avait voulu, il s’en serait débarrassé tout
    seul, mais cela est fait pour vous mettre à l’épreuve. Ceux qui
    meurent dans la voie d’allah, leurs efforts ne sont pas vains.

    61:4 – allah aime ceux qui, en rangs serrés comme une solide
    bâtisse, mènent le combat pour sa cause.

    61:11 – Vous croyez en allah et en son prophète; vous combattez
    dans la voie d’allah avec vos biens propres et vos personnes, tel
    est le meilleur choix pour vous, si vous saviez.

    61:12 – allah pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des
    jardins où coulent des ruisseaux. Vous trouverez également des
    demeures confortables dans le jardin d’Eden. Tel est le grand
    triomphe.

    66:9 – Ô prophète, mène le combat contre les incroyants et les
    hypocrites. Sois dur avec eux ! Leur port d’arrivée sera l’enfer.
    Quel séjour détestable !

    • Charlemagne

      Merci DJ pour ce rappel très utile.
      J’ai moi-même lu ces sourates car avant de prendre position je m’instruis et j’ai lu le Coran (=récitation) pour savoir de quoi je parle.
      Cet effort ne semble pas partagé par toutes celles et ceux qui, par ignorance et par paresse, viennent nous causer et faire la leçon, sinon la morale, sur notre manque d’enthousiasme dans le « partage » avec les musulmans…
      Ces derniers doivent bien rigoler sous cape et sous niqab de la « niaiserie » affichée par tant de chrétiens (catholiques, protestants,…) qui ne comprennent rien à rien. Et se font avoir avec tant de facilité !
      Merci.

    • kabylie,fille aînée de l'église

      Le mein kampf ,qui livre les pensées d’ adolph hitler est interdit de vente
      Le coran,le mein kampf de mahomet qui incite au crime contre l humanité doit être également interdit de vente!

  25. Dont acte! La « partie saine » de l’islam est donc la Confrérie des Frères Musulmans représentée en France par les membres de l’UOIF! Or les Frères Musulmans sont des islamistes soutenus par le QATAR…ils sont représentés par Amar LASFAR, Tareq OUBROU, Azzedine GACI, les frères RAMADAN,etc… ils tiennent Congrès chaque année au BOURGET…Mgr TAURAN oublie son Alliance avec la Ligue Islamique Mondiale et l’Arabie Saoudite en 2008 pour réclamer la criminalisation du blasphème à l’ONU!

    Il est temps que l’Eglise Catholique revoit la forme de son « dialogue islamo-chrétien », son discours sur « l’islam religion de paix et de tolérance », sa colusion avec les Frères Musulmans et son encouragement à la main mise de cette confrérie sur « l’islam de France » (qui n’existe pas)!

    Elle doit d’urgence organiser la nouvelle évangélisation des musulmans en France et en Europe et s’organiser pour accueillir dignement ces nouveaux convertis en danger de mort dans leur communauté.
    L’Eglise Catholique doit avoir le courage son dialogue mondain avec les Frères Musulmans qui n’en croient pas leurs yeux!

    Oui nous devons aimer nos frères et soeurs musulmans, et pour cela notre devoir est de leur faire connaitre Jésus-Christ en n’oubliant pas que l’évangélisation commence par l’exemple…plus nous seron des disciples exemplaires du Christ et plus ils viendront à Lui.

  26. Il y a des musulmans qui sont nés musulmans et pour qui la foi consiste à « bien se conduire » en ne nuisant pas à son voisin, beaucoup sont venus en France, pour ne pas être soumis à la police religieuse officielle ou officieuse…mais ils se sont retrouvés piégés dans un pays où les islamistes Frères Musulmans ou Salafistes font la loi dans les Qartiers et sont courtisés par les politiques de tous bords! J’en connais, eux-mêmes me disent qu’il faut que la France soit très dure avec tous ces islamistes… Ne commettons pas l’erreur fatale qui serait de les mettre tous dans le même sac! Cette présence musulmane peut-être une chance pour l’Eglise, car nombreux sont de futurs convertis potentiels…il suffit de voir tout le travail effectué par Joseph FADELLE alias Mohamed MOUSSAOUI, converti au péril de sa vie! Aimons les, c’est le préalable indispensable à tout espoir de conversion de leur part! C’est un défi pour tous les catholiques car il nous oblige à prendre plus que jamais notre foi au sérieux et à nous convertir nous-mêmes, avant de vouloir convertir les autres.

    • Votre discours est sensé ; mais pourquoi le rendez-vous ambivalent ?
      Vouloir convertir sincèrement les « autres », comme vous dites, pour leur faire connaître Notre Seigneur est, en soi, un geste d’amour vrai. Il exprime un degré suffisant de conversion de soi-même pour pousser à l’amour qui sauve.
      L’évangélisation passe par l’exemple, certes ; mais elle commence par la prière ; car c’est Dieu qui convertit, malgré nous, malgré nos insuffisances. Pourquoi attendre d’être parfaits.
      Deuxième point, Vous souvenez-vous que (ce sont les chiffres officiels) 93 % des musulmans ont voté pour F. Hollande et l’ont ainsi amené au pouvoir. Se sont-ils souciés de ce que cela allait engendrer ? Les Valeurs laïques de la République, en long, en large et en travers, la christianophobie associée à l’obsession hypocrite de l’anti-racisme au point de légitimer la tyrannie de l’anti-islamophobie.
      Les musulmans étaient-ils tous inconscients de ce qu’ils faisaient ? Ne se sont ils pas eux-mêmes mis dans le même sac ?
      Ils ne sont pas tous des terroristes radicaux ; mais vivez au milieu d’eux, vous ressentirez leur racisme foncier et le désir fondamentalement islamique de conquérir le pays qui les a accueillis. Pour en faire quoi, à votre avis ?
      Leur conversion nécessitera beaucoup de prière. Et la plus efficace, celle de Jésus lui-même, lors de la messe, si nous l’en supplions.
      Prier Dieu pour quelqu’un, c’est l’aimer en vérité. C’est le signe que notre propre conversion est engagée. Elle ne sera jamais achevée. Pourquoi mettre un bémol à la volonté de convertir ? Elle est saine, en soi et sanctifiante.
      Dernier point, nos frères et sœurs les musulmans ne seront nos frères et nos sœurs que quand ils ne seront plus musulmans.
      En attendant, s’ils sont véritablement musulmans, ils nous considèrent comme leurs ennemis. La déclinaison des quelques versets du coran du commentaire précédent (dj) le montre bien.
      Nous devons prier pour nos ennemis, n’en faisons pour autant pas trop vite nos amis ; ce serait du pur angélisme avec, pour le moins, une bonne dose de dhimmitude. C’est exactement ce que fait ce cher cardinal. Il y a urgence à leur conversion, pour eux et pour nous, malgré le discours actuel de l’Eglise.
      Je répète : https://asasuite.wordpress.com/2015/03/31/si-on-se-decidait-a-ouvrir-les-yeux/#_Toc415518828

    • Charlemagne

      « Joseph FADELLE alias Mohamed MOUSSAOUI, converti au péril de sa vie. »

      TOUTE LA VIOLENCE DE L’ISLAM EST CONCENTRÉE DANS CETTE SIMPLE PHRASE !

      Rien n’est écrit dans l’Évangile que si une brebis est égarée en terre musulmane, elle doit être tuée par celui ou celle qui reste catholique.

      L’offre catholique est pacifique.

      L’offre musulmane c’est la violence et la mort.

      Toujours: en actes et/ou en paroles. Et l’une et l’autre sont liées.

      D’où le silence assourdissant des « grandes âmes » musulmanes de France qui n’ont pas pipé mot dans l’immédiat des actes barbares qui ont frappé à mort notre Pays et nos Enfants.

  27. Monsablon

    « Nous dialoguons avec la partie saine de l’islam, en espérant qu’elle ait de l’influence sur ces gens-là. L’Église reconnaît qu’il y a des parcelles de vérité dans les autres religions.  »

    Quel paumé…
    Ce n’est pas avec de tels « princes de l’Eglise » que le pape va s’en sortir….

  28. me

    Sarah, vous devriez conversez ou lire les convertis de l’islam, eux, mieux que personne saurons vous expliquer ce qu’est l’islam bien que tous les musulmans ne le pratiquent pas comme les terroristes mais ce sont des « tueurs » en puissance. (Lors de la guerre d’Algérie, des « pieds noirs » racontent avoir pu se sauver parce que certains de leurs voisins musulmans sont venus les avertir de partir en leur disant « partez maintenant sinon demain ils viendront avec nous et ils NOUS obligeront à vous chasser et peut-être pire »).
    Cherchez le mot AMOUR dans le coran et dites nous où vous le trouver… cette religion est une vraie dictature dans ses principes, il ne faut pas chercher à comprendre il faut appliquer les préceptes. Même les convertis ne peuvent recouvrer leur liberté pleine et entière lorsqu’ils quittent l’islam.

  29. Carolus Magnus

    Et pour ceux qui éventuellement souhaitent continuer de « dialoguer avec les musulmans » voici une nouvelle tardive mais certainement illustrative des islamistes ou appelez-les comme vous voudrez, ça ne change rien à l’affaire :

    http://www.christianophobie.fr/breves/allemagne-une-chretienne-erythreenne-attaquee-par-des-musulmans#.VpvxAlJEnIU

    Allemagne : une chrétienne érythréenne attaquée par des musulmans
    En Allemagne, une femme d’origine érythréenne enceinte de huit mois, marchait aux côtés de son mari lui-même Érythréen quand des musulmans originaires d’Algérie les ont violemment agressés. Le couple était de sortie avec deux autres personnes. Alors qu’ils étaient devant la vitrine d’un magasin, les quatre personnes ont été approchées par un groupe d’une dizaine d’Algériens. Un des Algériens a alors vu une croix autour du cou de la femme enceinte de 25 ans et a commencé à l’insulter. La situation a rapidement dégénéré, un des Algériens la frappant avec une bouteille en verre. Quand la police est intervenue, les Algériens s’étaient déjà enfuis.

  30. Laoudal

    Achille:
    Arrêter de vouloir jouer au plus malin car celà en devient ridicule!
    Vous confondez volontairement la vérité des faits avec la vérité de l’interprétation de ces faits. C’est une forfaiture de l’esprit qui ne trompe personne, mais très souvent l’apanage des négationistes de tous poils.

    Vous allez-même jusqu’à mettre en doute que les derniers papes, y compris le pape actuel, ont régulièrement appelé les chrétiens intégristes comme vous à se repentir des turpitudes ( heureusement passées, sauf pour vous) de L’Eglise.

    Je me contenterai donc de vous citer une source indiscutable( parmi bien d’autres), car récente et provenant d’un pape canonisé par l’Eglise (J’espère au moins que vous ne me demanderez pas la preuve de l’existence de ce pape !)

    Je cite donc Jean-Paul II :  » Tertio Millennio adveniente  » 1994.

     » Il est donc juste que le deuxième millénaire arrivant à son terme, l’ Eglise prenne en charge, avec une conscience plus vive, le pêché de ses enfants, dans le souvenir de toutes les circonstances dans lesquelles, au cours de son histoire, ils se sont éloignés de l’esprit du Christ et de son évangile, présentant au monde, non point le témoignage d’une vie inspirée par les valeurs de la Foi, mais le spectacle de façons de penser et d’agir qui étaient de véritables formes de contre-témoignage et de scandale  »

    Il ne s’agissait pas encore à cette époque de dénoncer, comme le firent, par la suite, Benoit XVI et le pape François, les turpitudes des prélats pédophiles ni du lobby homosexuel au sein de la curie romaine.
    mais de dénoncer, aussi bien, l’attitude de L’Eglise dans l’affaire Gallilé (cf : compte rendu de la séance de l’académie pontificale du 31 octobre 1992) que l’existence d’une culture anti judaique propagée par l’Eglise ( publication des conclusions de la commission vaticane pour les relations avec le judaîsme, préfacée de la main même du pape), que l’inquisition (  »Les méthodes de violence et d’intolérance utilisées dans le passé pour évangéliser » :Tertio millennio adveniente: No 33 ), que les torts causés aux non-catholiques dans l’Histoire de L’Eglise ( Moraves le 21 mai 1995, indiens d’amérique et africains déportés comme esclaves le
    13 octobre 1992 et 21 octobre 1992) etc… etc…

    Mais je sais que toutes ces sources ne vous convaincront pas car vous me répliquerez que Jean-Paul II n’apportait pas la preuve de l’existence de Gallilé, de la culture anti-judaîque de l’Eglise d’avant Vatican II, des violences utilisées par le passé pour évangéliser ,ni la complicité de L’Eglise dans la traite des noirs!
    Car, bien-sûr, La seule vérité, c’est celle de l’Eglise  » d’avant  ». Depuis vatican II, elle est devenue un repère de francs-maçons aux ordres de Satan!!

  31. Struyven

    Je connais, depuis le temps, à peu près tous les commentaires que l’un et l’autre faites. Puis-je vous donner ma façon de penser. Le Seigneur a dit :  » Faites et je ferai le reste… » Je pense que ce qui se passe est devenu hors de notre portée et que Seul le Seigneur pourra encore faire évoluer en bien et changer le cours des choses. C’est pourquoi, nous avons parlé inlassablement, tous, avec nos arguments, afin de défendre nos pays d’Europe et notre foi chrétienne. Vous sous-estimez la puissance de la prière et du sacrifice agréables à Dieu. Aimez (bénissez) vos ennemis. C’est possible ? OUI ! Il suffit de regarder la Croix ! Ne lions pas les Mains du Seigneur, essayons d’avoir, tout comme Lui, un Amour de compassion pour nos frères et sœurs qui s’égarent. Voilà, je pense ce qu’il plaît à Dieu. Seul l’amour et l’humilité remporteront la victoire. Elle se trouve dans le Divin et n’est plus à notre portée. Aidons le Seigneur dans ce qu’Il nous demande, appelons l’Esprit-Saint sur tous les enfants de Dieu sur terre. Ce n’est plus à nous de trier l’ivraie et le bon grain car nous sommes sous l’emprise de forces sataniques. Revenons de tout cœur à Dieu, prions la sainte vierge Marie, invoquons à longueur de journée……..Là ! Dieu viendra à notre secours et Jésus reviendra dans les cœurs
    qui l’acceptent. « Je ferai des Cieux nouveaux et une terre Nouvelle ». Croyons-nous assez en la puissance de Dieu qui a un plan de salut pour nous ? Où en doutez-vous ? Que Dieu vous bénisse tous et aies pitié de nous, qu’Il exauce nos prières. Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *