pedoph

Pétition pour la nomination d’un autre président pour la commission pédophilie de la CEF

Download PDF

Le Collectif J’ai mal à mon Eglise lance une pétition destinée à la Conférence des évêques de France, afin qu’elle nomme un autre président qu’Alain Christnacht à la tête de la commission sur la pédophilie :

« La commission pédophilie de l’Eglise catholique en France va avoir un travail extrêmement important et délicat à mener.

Or rien ne justifie de confier la présidence de cette commission à une personne qui participe, en particulier comme fondateur et membre du think tank Terra Nova, à l’élaboration et la promotion de projets en totale contradiction avec l’enseignement de l’Eglise.

De fait, toutes les mesures prises François Hollande dans le domaine de la famille ont été préparées et préconisées par Terra Nova, de la loi Taubira à la mise sous conditions de ressources des allocations familiales en passant par la mise sous conditions du congé parental.

La nomination de M. Alain Christnacht, qui fut aussi directeur de cabinet de Christiane Taubira, est très inquiétante, aussi bien sur le discernement que la naïveté de ceux qui ont pris cette décision : pensent-ils encore vraiment que le fait de s’allier avec les pourfendeurs de la pensée et de la société chrétienne va attirer sur eux leurs bonnes grâces ? Comment pouvaient-ils imaginer qu’un nombre immense de catholiques ne se sentiraient pas trahis par ceux qui devraient leur donner l’exemple du courage et de la cohérence ? Et s’ils l’ont prévu, c’est encore pire car cela signifierait qu’ils ont préféré plaire au monde médiatico-politique qu’aux attentes et besoins du peuple chrétien déjà durement malmené.

N’y avait-il personne d’autre de hautement qualifié, capable d’assumer la Présidence de la commission pédophilie ? N’y avait-t-il personne, chez les catholiques ou au moins proches de la pensée chrétienne, qui soit susceptible de remplir ce mandat ? Serions-nous tous des incapables aux yeux de nos évêques ? Nous, catholiques, sommes profondément heurtés et atteints. Certes, l’enseignement de l’Eglise nous guide et nous soutient, mais nous nous sentons abandonnés des évêques de France, véritablement incompris, seuls. Cependant, nous ne pouvons croire que la situation en restera là.

Nous espérons sincèrement que la CEF comprendra notre émotion et renoncera à cette nomination.

Le collectif J’ai mal à mon Eglise. »

A signer ici

26 comments

  1. Pingback: La question du jour : la catho-réacosphère laïque va-t-elle faire exploser la CEF ? « cril17.info

  2. Il est difficile d’avaler qu’un type déjà gavé d’argent public, vienne en plus profiter du denier du culte.

    Il y en a plus qu’assez de ces magistrats qui mangent partout pour promouvoir tout ce qui détruit la France.

  3. Chouan catho de Bretagne

    Christnacht, Christ nuit …sible ?
    Le Président de la CEF s »est plantié encore une fois. Il aurait pu conseiller à son conseiller de s’orienter vers l’Education dite nationale où il aurait eu du pain sur la planche !!!

    • Rascol

      Il faut croire que Benoît XVI s’est planté aussi au sujet d’Alain Cristnacht: il l’a fait chevalier de l’ordre de St Grégoire le Grand en 2011. Mgr Pontier est en bonne compagnie.

      • Cette décoration regrettable ne fait que sanctionner les bonnes relations que monsieur Christnacht entretint avec les ecclésiastiques lors de son passage à la mairie de Paris où il était chargé de relations avec l’Église catholique et probablement les autres…

        « Il devient dans le même temps conseiller (à temps partiel) chargé des relations avec les Églises du maire de Paris Bertrand Delanoë8 – fonctions qu’il abandonne en 2011. » (Wikipedia)

        En 2011, on ne connaissait pas l’existence des Tueurs de la République, révélée début 2015.

        Je ne comprends d’ailleurs pas le silence de l’Église au sujet de ces abominations perpétrées par la Présidence de la République. Il faut en demander l’abolition immédiate. Pourquoi le silence des évêques ?

  4. Germain BERTRAND

    J’ai signé la pétition mais je regrette de ne pouvoir écrire aux promoteur de cette pétition, d’ailleurs anonyme et n’indiquant aucune adresse pour qu’on s’adresse à eux.

    Je regrette en outre qu’ils ne citent pas le paragraphe suivant de l’exhortation postsynodale de notre pap François :
    251. Au cours des débats sur la dignité et la mission de la famille, les Pères synodaux ont fait remarquer qu’en ce qui concerne le « projet d’assimiler au mariage les unions entre personnes homosexuelles, il n’y a aucun fondement pour assimiler ou établir des analogies, même lointaines, entre les unions homosexuelles et le dessein de Dieu sur le mariage et la famille ». Il est inacceptable que « les Églises locales subissent des pressions en ce domaine et que les organismes internationaux conditionnent les aides financières aux pays pauvres à l’introduction de lois qui instituent le “mariage” entre des personnes de même sexe ».

    Dieu vous garde Garmon

    • Merci Rascol de nous avoir rappelé cela. Et pendant ce temps-là, un des plus proches collaborateurs de madame Taubira (même s’il n’était pas son collaborateur au moment du vote de la « loi », il fut son collaborateur après l’entrée en vigueur de la loi) est nommé, moyennant finance, à un haut poste auprès des évêques !

      Trêve de discussions oiseuses: voilà un texte de Terra nova :

      « Alors que le débat autour du mariage pour tous attise les violences homophobes, il est urgent de prendre des initiatives de fond pour refaire société. Pour garantir une réelle égalité des droits entre homosexuels et hétérosexuels, notre système juridique doit lui aussi évoluer. Dans cette note, Sophie Lemaire et Mehdi Allal proposent d’enrichir le principe d’égalité énoncé dans l’article premier de la Constitution française, en mentionnant l’orientation sexuelle, afin de mettre un terme à la hiérarchisation institutionnelle des discriminations. »

      http://tnova.fr/notes/face-a-l-homophobie-mettre-fin-a-la-hierarchisation-des-discriminations

      Voilà ce que soutient Chrisnacht, l’impartial magistrat ! Y-t-il une chance pour que les relations homosexuelles donnent naissance à un enfant ?

      Que répond Mgr Pontier à cela ? Il utilise l’argent de l’Église pour payer un soutien à l’homosexualité publique. Et il se tait.

  5. Tony

    On se demande qui peut bien agir les ficelles à la CEF de Paris et comment après « discernement » on peut nommer des types qui ont des casseroles qui font tant de bruits! La CEF a l »art de s’attirer les ennuis! A quand un vrai chef dans ce navire qui prend l’eau? Pourtant les évêques prudents et ayant de l’autorité ne manquent pas. Ces temps-ci ont ressent la même atmosphère étrange que dans les années 68-78 avant l’arrivée de notre grand Jean-Paul II.

  6. charles

    La nomination de ce président ne peut-elle pas être interprétée comme un moyen pour cacher le lobby gay dans l’église de France et le soutien dont il dispose au sommet de la CEF ?

    Quand on veut lutter sérieusement contre la pédophilie au sens large, inévitablement on s’attaque à la pédérastie et à homosexualité et à leurs réseaux.

  7. Rascol

    Ce n’est pas parce qu’on mécontente Mgrs Rey et Aillet que la CEF « explose » ! On ne demande pas à M.Christnacht de porter la bonne parole à la CEF, on le charge d’une mission délicate: c’est justement sa spécialité !

    • Denis F

      Je préfère ignorer l’allusion à nos bons pasteurs…
      Car ils se fichent bien, personnellement, de ne pas être contentés, EUX !!!
      Mais innocence et naïveté sont deux choses bien différentes!
      Et puis, dans l' »éducation » nationale, qui dirige une commission?
      Le Nonce apostolique?
      Le Pape lui-même?
      Pas que je sache…
      Alors, je ne vois pas pourquoi un sectateur de cette espèce devrait pouvoir être spécialiste!
      A moins d’y avoir goûté…?
      La neutralité n’existe-t-elle plus qu’en rêve dans nos pays pourris et corrompus???
      Attendons-nous au pire d’une telle « présidence » et de la soumission de nos prélats!
      Car je doute que ce soit innocent!
      D’ailleurs, elle est où la commission sur la pédophilie des musulmans, svp???
      Elle est pourtant nettement plus répandue…
      Mais utile, peut-être?

  8. MEYER

    Le président de la CEF est sans doute le « primat » de l’église de France … mais il apparaît de plus en plus comme le fossoyeur de l’église catholique, c’est à dire « universelle » … à chacun ses ambitions

  9. sygiranus

    De toutes façons, le CEF n’est qu’un « bidule » théoriquement destiné à aider les évêques dans leur exercice de responsables de LEUR diocèse. Elle n’est pas canoniquement fondée et ne représente pas l’Église sauf aux yeux des bobos ! Malheureusement elle en prend la place et ses âneries permettent à la clique malpensante de dauber l’Église et de saper l’influence qu’elle devrait avoir sur tous.

  10. Pingback: Pétition pour la nomination d’un autre président pour la commission pédophilie de la CEF | "La voix de Dieu" Magazine –

  11. Je voudrais connaître la position de monsieur Christnacht à propos des assassinats perpétrés par les « Tueurs de la République » ?

    Les réprouve-t-il de toute son âme ? Car si le chef de l’État peut ordonner des assassinats, un homme de droit, de justice ne peut que condamner fermement ce genre d’actes et demander fermement la punition des coupables, si haut placés soient-ils.

    Donc la question demeure : monsieur Christnacht réprouve-t-il ces assassinats ?

    • Bien sûr les assassinats de bébés dans le ventre des mères, subventionnés par l’État fait déjà de l’État un criminel et ses collaborateurs une bande de criminels.

      Mais ces crimes sont les conséquences de « lois ». Il y a donc une apparence de légalité à ces crimes.

      En revanche les assassinats par les « Assassins de la République » se font en dehors de toute réglementation, même de « droit » purement positif. Monsieur Christnacht au niveau de la hiérarchie auquel il se situe doit donc clairement condamner ces assassinats qui se perpètrent en secret de nombreuses fois par an. L’affaire Saint-Aubin a prouvé que ces assassinats se perpètrent en France et que les victimes en sont des Français (cela dit même s’il s’agit d’étrangers, ce sont des crimes monstrueux absolument condamnables).

      Sinon, il a perdu tout légitimité à juger les cas d’abus sexuels et de viols d’enfants.

      Selon, le mot de saint Augustin: « Ôtée la justice, que sont les États sinon de grandes bandes de voleurs ? » C’est pourquoi notre magistrature de 2016 rend des sentences dont la valeur morale est sujette à caution (j’ai même constaté plusieurs fois leur perversité). Le choix d’un haut magistrat français ne se justifie en rien, n’assure de rien, ne vaut rien.

  12. Myriam

    Beaucoup de bruit pour rien?

    Nous attendons la même attention des médias et de l’état concernant
    L’éducation Nationale, associations,
    Et centres de vacances!

    Écoutes 24/24 des personnes désirant se confier!
    Ce qui vaut pour les uns vaut pour les autres
    Égalité des traitements !
    Fraternité dans la recherche de la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *