XVM4f3d0996-b889-11e5-8e31-6ce095433cb6

Profanation à Fontainebleau : où est la CEF ?

Download PDF

Suite à la profanation survenue le week end dernier à Fontainebleau, où l’église Saint-Louis a été brûlée après avoir été profanée, certains sites se sont émus avec raison du retard pris par le gouvernement pour condamner cet acte odieux, alors que les mêmes ministres sont toujours prompts à dénoncer l’atteinte à « la République » lorsqu’une mosquée ou une synagogue sont juste taguées. Mais il y a un autre acteur qui est resté bien silencieux et qui l’est encore : c’est la Conférence des évêques de France. L’évêque de Meaux, Mgr Nahmias, s’est déplacé et a prévu de célébrer des messes de réparations dans les églises qui ont brûlé. Mais la CEF : rien. Pas de communiqué, pas de soutien ni de prières.

Non, mais les fidèles de Fontainebleau ont reçu un message de soutien de poids, en la personne du cardinal Sarah, Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Voici cette lettre :

6a00d83451619c69e201b8d19051e8970c

23 comments

  1. Sami

    « Peu importe les responsables »?
    D’abord il y a des coupables , ensuite il importe de les trouver, de les faire connaître , de leur faire dire les motifs de leur haine et à qui ils veulent faire du mal en brûlant une église.
    Sinon,  » l’assassin court toujours  » comme dirait l’inénarrable Charlie

  2. marie

    Certains eveques ne sont que des fonctionnaires de d.ieu et non des pasteurs
    d.ieu triera les siens
    mais un article de arte rappelait que 530 actes de vandalisme religieux se faisaient en france 80pc etaient contre les lieux chretiens
    mais ils disait que cela venait de ce que les lieux cbretiens etaient les plus nombreux

    que voila un raisonnement fallacieux
    zemmour avai ete condamne pour dire que si les musulmans etaient mlus nombreux en prison c est qu ils etaient plus voyous que les autres

    d un cote peine jurisue donx zemmour et de l autre endoctrinement pour expliquer de facon fallacieuse que donc il n y a rien a voir si les eglises brulent

    merci mr hollande
    merci mr vzlls
    merci mr cazeneuve

  3. jejomau

    La CEF, c’est comme « La Croix ». Les viols en Allemagne? Silence radio. Les femmes réduites en esclavage et achetées 8 euros (une Yezidi) au Moyen-Orient par un Arabe ou un Turc venu faire son marché ? Silence radio. Les profanations des églises en France ? silence radio. Les viols dans la « jungle de Calais » ? Silence radio. 150 MILLIONS de chrétiens persécutés dans le monde (à côté, les morts palestiniens et autres persécutions font pâle figure) ? silence radio.

    En revanche, tous les jours …. Oui quasiment tous les jours : ils nous bassinent sur tel migrant qui n’a pas obtenu ses papiers ou tel barque rempli de 2 pelés un tondu qui a été secouru au large de la Grêce !!

    • léa

      complètement d’accord! c’est une constatation, la religion catholique a une hiérarchie irresponsable, elle n’ose plus dénoncer le massacre de nos églises, de nos tombes etc… peut-être pour ne pas choquer? oui bien sûr!
      en tous les cas avec les tradis, les évêques ne prennent pas de gants!

  4. Nous pouvons exprimer notre reconnaissance au cardinal Sarah de Rome , pour avoir rédigé cette lettre de compassion et d’encouragements. La conférence des évêques de France demeure fidèle à elle même, dans le domaine de la froideur et de l’indifférence, là même ou les fidèles sont dans une situation de besoin de soutien et de réconfort.

    Cette conférence des évêques , s’enferme de plus en plus dans une sorte de tour d’ivoire , passablement dégagée des réalités vécues par les citoyens français et les fidèles catholiques, et en cela bien des évêques se présente d’avantage comme des « fonctionnaires de religion » plutôt que de vigoureux pasteurs spirituels , conduisant un peuple sur les chemins périlleux de l’effroyable monde , dans lequel ils sont contraints de vivre et qu’ils subissent douloureusement , comme le démontre cet acte de destruction inqualifiable.

    Le seule sujet ou les autorités de l’Eglise de France donne de la voix , est la question des migrants, envers lesquels nous serions censés éprouver un amour inconditionnel, en s’interdisant un droit pourtant essentiel de critique lucide, pour le moins indispensable au vu de la vague atroce de viols et d’agressions trés brutales dont furent victimes les femmes allemandes, mais également suisses ou suédoises, dans une quasi indifférence médiatique éhontée!

    Comment donc ne pas établir un rapprochement bien pertinent entre le comportement mental abusivement consensuel de nos évêques réunis en conférence, et le visage déplorable que nous présente en permanence l’oligarchie de la gôche caviar, passée championne dans le domaine des pires transgressions morales! la question dés à présent mérite d’être posée !

    C’est donc avec grand peine , que nous parvenons à découvrir parmi les membres de cette conférence, un prélat en mesure de formuler un véritable discours méritoirement conservateur tant sur la foi que sur les valeurs morales, et les exemples plus que navrants des Barbarin,, Dagens et autres Etchegarray , n’est pas là pour nous aider en cette tâche délicate .

    Pour ma part , je serais tenté de songer que ces prélats sont largement dominés par la crainte , plus ou moins dissimulées, que ce soit envers un gouvernement félon, la montée d’un salafisme triomphant et dangereux, ou les forces d’extrême gauche comptant dans leurs rangs des éléments vindicatifs et donc redoutables .

    J’avais il y a plusieurs mois, rédigé une lettre destinée à mon évêque Mrg Aillet de Bayonne, l’enjoignant d’immédiatement porter plainte en justice , contre une groupe gauchiste ayant placardé des affiches fort menaçante contre la communauté catholique du pays basque. Ma démarche de fidèle pratiquant fut non suivie d’effet , car l’évêque de Bayonne, sans explication, ne se présenta jamais dans un poste de police pour porter plainte contre ces scélérats , qui s’en étaient bien pris pourtant à ses plus humbles fidèles du diocèse. La raison d’une telle non réactivité , malgré l’absence d’explication, doit être apparemment mis sur le compte d’une crainte de représailles .

    C’est justement cette atmosphère mortifère de crainte viscérale qui semble bien habiter la conscience de la plupart de nos évêques, dont le fossé les séparant de leurs illustres prédécesseurs nettement plus dynamiques , devient littéralement abyssale

    • toto

      Ce n’est pas nécessairement l’évêque qui doit porter plainte (ce serait mieux) mais n’importe quel catholique,ou prêtre. L »avez-vous fait? Si , non, pourquoi?
      Parce que ces groupuscules menaçants ont l’appui des politiques, du système judiciaire et financier. Et vous le savez bien.

      • léa

        je pense quand même que les responsables religieux de la religion catholique devraient s’exprimer!
        au moins dans les autres religions leur chefs interviennent quand un fait du même genre arrive!

  5. LISEZ « La lettre ouverte de Mgr Jan Pawel Lenga, évêque du Kazakhstan, sur la crise de l’Église ».
    Des petites trèches:
    … « Malheureusement de nos jours il devient de plus en plus évident qu’au Vatican à travers le secrétariat d’état on a emprunté la voie du politiquement correct. Certains nonces sont au plan de l’Eglise universelle des diffuseurs du libéralisme et du modernisme. Ils se sont approprié le principe du « sub secreto Pontificio » par lequel on cloue habilement le bec des évêques. On leur fait comprendre que ce que dit le nonce est pratiquement ce que souhaite le pape. Avec de telles méthodes les évêques sont séparés les uns des autres, si bien que les évêques d’un pays donné ne sont parfois plus à même de parler d’une seule voix dans l’esprit du Christ et de l’Eglise pour défendre la foi et la morale. Pour ne pas tomber en disgrâce auprès des nonces, certains évêques acceptent leurs recommandations qui ne reposent que sur leurs propres paroles. Au lieu de diffuser la foi avec zèle, de proclamer courageusement l’enseignement du Christ, de tenir bon dans la défense de la vérité et de la morale, les évêques, lors des conférences épiscopales, s’occupent souvent de choses qui n’ont rien à voir avec les devoirs des successeurs des apôtres.
    Dans tous les domaines de l’Eglise on remarque une diminution notable du « sacrum ». C’est « l’esprit du monde » qui mène paître les bergers. Ce sont les pécheurs qui indiquent à l’Eglise comment elle doit être à leur service. Dans leur embarras les pasteurs taisent les problèmes actuels et en fait se paissent eux-mêmes. Le monde est tenté par le diable et s’oppose à l’enseignement du Christ. Mais pourtant les pasteurs sont tenus – que cela leur plaise ou non – d’enseigner toute la vérité sur Dieu et les hommes ».
    … « Où sont alors les apologistes d’aujourd’hui qui annoncent clairement et de façon compréhensible aux gens les dangers menaçants de la perte de la foi et de celle du salut » ?
    … « De nos jours la voix DE LA PLUSPART des évêques ressemble plus au silence des agneaux face aux loups enragés, les fidèles dans ce cas sont souvent comme des brebis sans défense. Les hommes ont reconnu le Christ comme étant celui qui parlait et agissait, comme celui qui détenait l’autorité et qui transmit cette autorité à ses apôtres. Dans le monde d’aujourd’hui les évêques devraient se détacher de tous les liens du monde, et, après avoir fait pénitence, ils devraient se convertir à Christ, afin que, fortifiés par l’Esprit Saint, ils proclament courageusement que le Christ est le seul Sauveur. Au final tout un chacun aura à rendre compte à Dieu de ce qu’il aura fait et de ce qu’il n’aura pas fait.
    N’est-il-pas que fait la différence de cet êvèque des autres en silence?
    ….

  6. job

    nous arrivons à la fin des temps ! Satan est maitre de ce monde . Il a corrompu 99% de l’humanité!
    une poignée de ses adorateurs maitres banquiers sont sur le point de réussir l’avènement du Nouvel ordre Mondial et de régner sur les peuples réduits en esclavage de force .
    tout est en place pour l »apocalypse que jean à prophétisé. toutes les religions monothéistes sont « raccord »
    c’est imminent

    alors VIENS JÉSUS leur montrer qui est le vrai POUVOIR ! rechasse les marchands du temple et met le paquet!

  7. coeurunis

    L’honneur de Jésus Christ est bafoué:
    Qui se lèvera pour le défendre?
    L’Église de France, proche du pouvoir avec son idéologie mondialiste et franc maçonne? Non.
    Il ne convient plus d’affirmer ouvertement sa foi et de défendre son Seigneur, car les seules religions tolérées en France sont La laïcité, l’Islam et le Judaïsme qui inondent les tribunaux de procès d’opinion.
    La résistance chrétienne a de beaux jours devant elle: C’est elle qui défendra l’honneur de Jésus Christ et sa patrie, la fille ainée de l’Église, la France.

  8. Je crois que le président de la CEF attends que le Grand Rabbin et le Recteur de la Grande mosquee condamne cet incendie.

    Tant qu’ils ne l’ont pas fait il craint dépasser pour intolérant…

  9. balanine

    Merci d’avoir eu la bonté d’avoir écrit cette lettre de réconfort ! Que vous soyez à Rome ou dans une autre région du monde, merci. Je prie pour que nous ayons des « pasteurs » tels que vous dans notre pays la France.

  10. Et moi qui pensais naïvement que nos églises étaient enfin sécurisées depuis que des milices musulmanes s’en occupaient ? Plus sérieusement, et je ne suis pas le seul à évoquer la chose, est-ce-si difficile que cela d’installer des systèmes de  » video- surveillance  » ? qu’attendent donc les autorités ecclésiastiques ? je me le demande … alors, ne venez pas pleurer … il y a profanations parce qu’il n’y a pas de sécurité à l’intérieur de nos églises. Point. Il y en a dans mon supermarché, pas dans mon église … allez savoir pourquoi ? La négligence coûte bien plus cher que l’installation de cameras videos … problème, avec des cameras bien planquées on pourrait bien attraper les délinquants et surtout les identifier – et c’est peut-être sans doute pour cette raison qu’ il n’y en a pas dans nos églises … et oui ! le vivre ensemble pourrait en prendre un coup !

  11. Gilberte

    La lettre du cardinal Sarah est très émouvante, par contraste le silence des évêques français est choquant; ils sont résignés. Les responsables de la mise à l’écart de l’Eglise n’iront pas à Canossa, le XIe siècle est bien loin, c’est maintenant l’opinion des laïques qu’il ne faut pas mécontenter, cela ne favorise pas l’évangélisation. « Celui qui a peu il lui sera retirer même ce qu’il a » avait dit Jésus

  12. MEYER

    Si le Christ « a porté sa croix », il nous faut, chrétiens catholiques de Fance ‘supporter’ (au sens …) ‘La Croix’ : c’est en étant charitable avec cette institution que nous gagnerons (peut-être) notre paradis … Ah ! Si Mrg Emmanuel d’Alzon voyait ce qu’on a fait de son idée des Assomptionnistes … : une affaire mercantile qui va jusqu’au déni de ses valeurs originelles

  13. Courivaud

    on s’en fout de la CEF qui ne sert à rien, coûte cher, et déresponsabilise des évêques !
    Donc, que l’évêque du lieu proteste et plus que protester, agisse efficacement pour mettre fin à un tel scandale.
    Qu’il trouve un bon avocat et qu’il commence par parler un peu mieux de l’utilité du droit et des procédures, « pour nous changer » de tous ces discours « bonententistes » du genre : il vaut mieux la charité que la loi, et tout le baratin qui va avec

  14. Et là, elle est où la CEF ?

    Les chrétiens du camp de clandestins de Grande-Synthe martyrisés par les islamistes

    http://islamisation.fr/

    Extrait de l’entretien de Minute avec un bénévole d’une association protestante sur place : Un certain nombre de sites internet et de blogs font état, à l’inverse des media classiques qui demeurent silencieux, de violences s’étant déroulées au camp de migrants du Basroch, à La Grande-Synthe, depuis le début de l’année, et ayant particulièrement frappé des chrétiens. L’un d’eux serait même décédé. Pouvez-vous nous dire exactement ce qu’il en est ?

    Daniel O. : Effectivement, un de nos frères iraniens vient d’être assassiné pour sa foi dans le camp de réfugiés de Dunkerque [Grande-Synthe, où se trouve le camp, est une commune limitrophe de Dunkerque, Ndlr]. Il venait de se convertir au christianisme, ce qui est un « crime » si on en croit le Coran.
    …/…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *