islam

Quand des évêques encouragent l’islamisation

Download PDF

Le blogue L’Observatoire de l’islamisation s’est penché sur les relations qu’avaient nos évêques avec les musulmans français. L’auteur de ce blogue confond les relations avec « l’islam » et les relations avec « les musulmans », confusion assez répandue, y compris chez nos évêques malheureusement (ainsi, il faut bien lire Nostra Aetate, qui ne dit pas « L’Eglise regarde aussi avec estime l’islam », mais « L’Eglise regarde aussi avec estime les musulmans« , ce qui est bien différent, l’Eglise cherchant à dialoguer avec les personnes et non avec le système islamique, système politico-religieux totalitaire). Néanmoins, ce blogue  rapporte que

[d]es prêtres font des quêtes pour les mosquées (des cas existent en France), [d]es évêques inaugurent les mosquées et vont même jusqu’à demander l’extension du concordat en Alsace (Mgr Doré, qui n’a pas été désavoué depuis) afin que l’islam soit enseigné par des imams à l’école, et qu’ils puissent toucher des subventions pour leurs mosquées, comme à Strasbourg.

Addendum : Pour bien saisir ma critique portée sur le blogue L’Observatoire de l’islamisation, il faut lire ce qui y est écrit, comme :

Pour comprendre la logique de rapprochement avec l’islam qu’a entrepris l’Eglise catholique depuis Vatican II, il faut lire la déclaration Nostra Aetate sur L’Eglise et les religions non-chrétiennes, qui contient nombre d’énormités, comme le supposé « rayon de Vérité qui illumine » que contiendrait l’islam, dont il faudrait « respecter » la manière de vivre, donc la charia.

Il n’y a pas de logique de rapprochement avec l’islam, il y a une logique de rapprochement avec les musulmans, et c’est bien différent. Là où l’après-Concile et son fameux « esprit » a fait faire n’importe quoi c’est que certains imaginent que ce rapprochement ne vise pas à apporter la Vérité aux musulmans, c’est-à-dire à les évangéliser, mais à dialoguer dans une sorte de syncrétisme.