cropped-vie-2

Quel évêque n’a pas organisé de veillée pour la vie ?

Download PDF

En 2010, le pape Benoît XVI avait demandé aux évêques du monde d’organiser une veillée de prière pour la vie naissance le samedi en la vigile du premier dimanche de l’Avent. Initiative excellemment relayée par Le Salon Beige, qui avait permis de voir environ 500 veillées en France. Depuis, à la même date, des veillées de prière sont organisées. L’an passé, il y en avait encore 200 en France. Cette année, à 2 jours de l’évènement, on compte environ 170 veillées pour la vie. C’est beaucoup et peu à la fois, car dans bon nombre de diocèses, il n’y en a pas une seule.

Alors ne tardez plus, il reste 2 jours pour organiser une veillée. Vous trouverez le mode d’emploi sur ce blogue.

Mention spéciale pour Mgr Legrez, qui présidera lui-même une veillée dans sa cathédrale à Albi :

image-2

6 comments

  1. Marie

    Comme l’indique votre titre, on pense spontanément que c’est le rôle naturel des évêques d’organiser des veillées pour la vie. Sauf que la majeure partie d’entre eux ne font rien en ce sens, ce sont toujours les laïcs qui sont en 1e ligne, suivis de plus ou moins loin (ou pas) par leurs chefs naturels. Le monde à l’envers. Je n’aimerais pas être à leur place lorsqu’ils auront à rendre les comptes de leur manque d’enthousiasme à servir leur Créateur à travers ses créatures les plus petites, les plus faibles et les plus persécutées.

    • Certes, je comprends votre point de vue. Mais les laïcs, selon ce qu’enseigne le Compendium jouisse d’une certaine autonomie dans leur sphère. Ils doivent donc à utiliser cette autonomie. Eux aussi ont leurs responsabilités et leurs missions sur lesquelles ils seront jugés.

  2. Papilou

    Dans tous les cas n’attendez rien de « Celui » de Carcassonne-Narbonne, toujours absent dans un silence assourdissant depuis toujours ,que ce soit pour les manifestations de la Manif pour tous, Cloches du 15 août, etc…Le ou les possibles séminaristes ont fui le diocèse…et bien sûr rien à l’horizon…bref un diocèse à la dérive! Heureusement quelques communautés religieuses ayant un apostolat et rayonnement si important et de qualité, telles que l’Abbaye de Lagrasse, Monastère Mater Dei, Abbaye de Notre Dame de Donezan, etc… mais toutes fruits du prédécesseur de Mgr Planet, véritable fossoyeur de ce diocèse!

  3. allegrovivace

    l’apostasie est une réalité « d’Eglise » de moins en moins rampante et de plus en plus galopante, depuis si longtemps !…

    Le pire, quand on est malade, est de l’ignorer ou de ne pas combattre le mal.

    Le pire du pire est de crier sur tous les toits être en bonne santé comme le claironne la pastorale issue de Vatican II qui a installé le relativisme, le loup dans la bergerie, par toutes sortes de plus ou moins bonnes raisons qui alimentent l’apostasie en France, ce qui comble de satisfaction les tenants de « l’Homme Autonome », républicain, « sans Dieu ni maître »,
    depuis 1792…

    Allegrovivace

  4. Ecossais

    Allez Mgr BOUILLERET plutôt que de nous parler politique, donnez l’exemple du bon pasteur et organisez cette veillée de prière!
    La magnifique chapelle du centre diocésain restaurée a grand frais serait un lieu parfait.

  5. gege

    @Papilou : Sans vouloir défendre Mgr Planet, je mettrai un bémol à votre constat. L’évêque de Carcassonne est entouré de « requins-progessistes » qui tenaient la maison avant son arrivée du temps du brave Mgr. Jacques Despierre et même avant lui, du temps de Mgr Pierre-Marie Puech. nous avons là l’explication de l’état actuel d’un diocèse sinistré.
    Les véritables fossoyeurs sont : (liste non exhaustive) : Les abbés Albert Gau ancien député,rédacteur en chef de la croix du midi, André Mazières vicaire général et conseil épiscopal, Étienne Trille rédacteur à « la croix du midi »,Jacques Aupin défroqué,Robert Berland,( !!!)mieux vaut ne pas en parler tellement le scandale est grand! Christian Biscaye, Marc Fournier, responsable des vocation, Jean Laux, Alphonse Fournil chrétiens-médias, conseil presbytéral, Henri Farret, André Vergne, catéchèse , conseil épiscopal et presbytéral et bien d’autres… On peut ajouter un diacre ou deux.
    Ces prêtres n’ont pas servi l’Église de Jésus-Christ, ni celle de Rome, ni celle du Vatican, ni celle des papes qu’ils ont tous conspués mais une idéologie mensongère et intrinsèquement perverse soit disant issue de l' »esprit du concile »!
    On reconnait l’arbre à ses fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *