ob_e45c0b_silence-ratp-1

RATP : enfin une réaction de la CEF

Download PDF

C’est sur le site de la CEF :

La Conférence des Evêques de France (CEF) s’élève, elle aussi, contre cette mesure prise par la régie publicitaire de la RATP visant à faire supprimer le bandeau « au profit des chrétiens d’Orient » qui était prévu sur l’affiche du concert des « Prêtres ».
Elle constate l’unanimité de cette indignation, par-delà les appartenances religieuses, politiques et sociales. Elle voit dans cette indignation le signe de la solidarité de la France et des français envers des populations persécutées.
En ce temps de Pâques où les chrétiens fêtent la Résurrection du Christ, la Conférence des Evêques de France tient à rappeler que par-delà cette légitime indignation face à une mesure absurde, c’est la situation des chrétiens d’Orient qui suscite notre profonde inquiétude.
Plus qu’une mention sur une affiche, ce sont les chrétiens d’orient eux-mêmes qui ne doivent pas être occultés.
La CEF soutient ces initiatives visant à apporter de l’aide concrète aux chrétiens d’Orient.
Elle se félicite que la France ait porté au plus niveau international la préoccupation de ces peuples martyrisés. Elle espère vivement que des mesures seront prises pour venir en aide à ces chrétiens ainsi qu’à toutes les minorités persécutées, en Orient et partout dans le monde.
L’odieux massacre au Kenya appelle à une dénonciation unanime et a une action résolue pour la protection de toutes ces minorités déplacées, martyrisées et assassinées.

7 comments

  1. Salomon

    Il aura fallu que tout le monde ait condamné, y compris Vals et les communistes dans « l’huma » , c’est à dire d’être bien sûr de rester dans le politiquement correct pour que la CEF se décide à l’ouvrir.
    Et encore en prenant bien soin de ne pas condamner la régie publicitaire de la RATP, en masquent la malveillance ou la bévue en parlant des chrétiens plus que de la pub, en y mêlant les autres minorités du moyen-orient, en passant de la pommade à Fabius pour son soutien politique à l’ONU, et en ajoutant pour faire bonne mesure des victimes africaines dont on ne dit pas qu’elles sont chrétiennes.
    Il est vraiment difficile d’être plus consensuel et soumis à oligarchie maçonnique au pouvoir.

  2. France

    Réaction non pas en tant que conférence des Evêques de France mais en raison de « l’unanimité de cette indignation, par-delà les appartenances religieuses, politiques et sociales »; au nom d’une philosophie?

  3. Marcel the patriot

    Il n’y a aucune excuse pour la RATP nous avons tous vues et aux sues de tous sa position position face au massacre de nos frères chrétien ils ont choisis le camp de l’islam qui est le camp de la lâcheté de l’assassina et du racisme et tous cela pour flattée leur employé musulman qui crache et frappe leur collège
    Féminin ,il n’y a pas de recul la vérité est au grand jour .

  4. Maurice

    Aucune excuse pour la RATP et la CEF !
    Le clergé français me désole de plus en plus, il est servile envers le pouvoir. Pas de vague, ne gênons pas le pouvoir quoiqu’il dise ou fasse.

    Heureusement qu’il y en a un autre qui ose lors des sermons de prononcer des paroles en accord avec les pensées des fidèles, évidement, il ne faut pas aller chez les néo-protestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *