b

Surtout, ne pas évangéliser ni témoigner !

Download PDF

Une exposition sur la Bible -«La Bible, patrimoine de l’humanité»- est organisée dans le diocèse du Mans, du 3 au 23 mars, dans la chapelle de l’Oratoire du lycée Montesquieu (entrée libre et gratuite).

Sur 350 m2, à travers des textes mais aussi de l’image, du son et de la vidéo, les visiteurs pourront connaître les réponses aux questions usuelles comme « tous les chrétiens ont-ils la même Bible ? » « et les juifs ? » « dispose-t-on d’originaux ? ». Élaborée par l’Alliance biblique française (ABF), cette exposition tourne en France depuis plusieurs années, avec le soutien du ministère de la Culture.

Mais ce que ne veut pas le diocèse, dirigé par Mgr Le Saux, c’est que l’on puisse l’accuser de prosélytisme… Gilles Berthomé, président de l’association locale à l’origine de la venue de l’exposition au Mans, est formel :

« L’idée est née d’une réflexion du groupe oecuménique du Mans qui regroupe catholiques, protestants réformés, évangélistes et orthodoxes. La communauté juive est aussi associée. L’objectif est de faire découvrir un texte du patrimoine de l’humanité qui reste finalement méconnu. »

Gérard Chesnais, délégué (laïc) oecuménique pour l’Eglise catholique, également très investi dans l’événement, précise :

« Il ne s’agit absolument pas de récupérer des ouailles ! » « Nous nous plaçons sur le terrain de la connaissance, pas sur celui de la foi […] une exposition sur la Bible aborde forcément la question de la foi et de Dieu. Mais de façon distanciée. »

Cet ancien responsable de la formation des laïcs du diocèse du Mans, puis « aumônier » à la prison de Coulaines, n’a sans doute jamais lu ce livre de la Bible qu’est lEvangile selon Saint Matthieu :

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.