Scandale à Versailles : le Curé de ND demande de virer un vicaire opposé au mariage pour tous

Download PDF

Mgr Eric Aumônier a-t-il été pleinement informé de cette affaire ? Que lui a-t-on raconté pour le convaincre d’expulser un abbé de son diocèse ? A-t-il voulu apaiser l’un de ses curés, lesquels ne lui rendent pas toujours la vie très facile ? A-t-il pris en grippe lui aussi le vicaire de la paroisse Notre-Dame ? La question est posée. 

Dans le contexte actuel : c’est parfaitement édifiant !

A Notre Dame de Versailles un jeune vicaire depuis 9 mois va être remplacé et envoyé dans un monastère sur le fondement de l’incompatibilité d’humeur avec le curé à sa demande auprès de l’Evêque.

Rien de très grave, le Père F a eu le tort d’un trop grand dynamisme dans la paroisse. Très rapidement il a su s’imposer auprès des jeunes, reconstruire une ambiance dans les aumôneries, les groupes scouts. Plutôt progressiste sur la forme mais attaché à l’unité et à la doctrine catholique, le père F a rapidement créé un élan de jeunesse dans cette paroisse au grand bonheur des paroissiens dans toutes leurs diversités. La messe du dimanche soir qu’il célèbre accueille de plus en plus de monde au grand dam du Père Guy Cordonnier qui ne voulait absolument pas que la messe s’intitule messe des jeunes sur le bulletin paroissiale (sic) grand sujet de discorde entre eux !. Mais plus grave encore le Père F a vivement invité les paroissiens à combattre la loi Taubira. C’est là probablement son pêché le plus grave aux yeux du père Cordonnier.

Il faut dire que le curé de la paroisse Notre Dame ne voit pas d’un bon œil la manif pour tous. Le jour de la manif du 24 mars, il déconseillait en prêche aux paroissiens de se rendre avenue de la Grande Armée car d’après lui il allait pleuvoir ce jour là. Petit à petit, et en quelques années le père Cordonnier a créé l’unanimité contre lui. Son conseil pastoral a presque entièrement démissionné, il a révoqué son webmaster, et il reçoit très mal les associations familiales catholiques. Il éjecte parfois manu militari les familles avec enfants pendant les messes, il conteste l’autorité de son évêque en refusant le synode dans la paroisse et surtout du pape en déclinant l’application du Motu Proprio Summorum pontificum alors que 125 familles demandent son application. Toutes les initiatives qui permettraient à cette paroisse de renaître sont systématiquement clouées au pilori et aucun dialogue n’est possible avec personne.

Et aujourd’hui le Père F qui, en bon prêtre catholique, a souhaité évangéliser les jeunes et moins jeunes est la victime expiatoire de la mauvaise volonté et humeur du Père Cordonnier.

Hélas, le cas de ce prêtre est symptomatique de ce qui se passe dans le diocèse de Versailles : les jeunes prêtres trop dynamiques mais pas inféodés (comme les abbés Amar ou Grosjean) sont mis dans des placards.

22 comments

  1. c

    Oui, et c’est malheureusement dans d’autres diocèses aussi.
    Les « vieux » version soixante huitards du monde sécularisé et qui ont le pouvoir aujourd’hui, existent aussi dans l’église.
    C’est terrible.
    J’espère que ce pauvre jeune curé expulsé dans un monastère, sera dans un bon monastère, pour se ressourcer et prendre la décision qui s’impose.
    Les évêques doivent prendre en compte cette évolution des mentalités de leurs ouailles qui en ont marre de ce « soixante-huit » complètement dépassé et qui les « persécutent » au quotidien. Et dire que pendant ce temps les prêtres par exemple ecclesia dei ne peuvent pas avoir de paroisses personnelles pour faire revivre la chrétienté et des personnes de tout âge qui ont soif de retrouver leurs racines catholiques et de recevoir un enseignement vrai dont ils ont été privés ou qu’ils n’ont jamais eu.

  2. Job

    La situation de l’Église de France est comparable à celle du pays. A croire que l’état comateux de cette Église (comme celle du pays d’ailleurs) semblait satisfaire tout le monde, en-dehors… mais aussi en son sein.
    Mais miracle ! depuis la manif pour tous, le malade ouvre les yeux ; il bouge. De quoi rendre amères tous ceux qui voulaient euthanasier le malade…

  3. Pingback: Scandale conciliaire à Versailles : le "Curé" de ND demande de virer un "vicaire" opposé au mariage pour tous | Sedevacantisme

    • Charles

      Je suis scandalisé par cette décision il faut envoyer une pétition pour soutenir ce prêtre contre son Curé et savoir pour quelle raison l’Evêque de Versailles soutien le Curé de la Cathédrale .

      Décidément nous ne savons plus à quel Saint nous voués !!!! Pauvre France…Pauvre Eglise…

      Charles.

  4. Hélène

    Qui pourra faire entendre raison à cet homme à qui je dénis le titre de prêtre ? Pourquoi ce genre d’information n’a droit qu’à une diffusion restreinte? Il faut parler de ce prêtre dans toutes les paroisses et voir les réactions.

    Pourquoi ceux qui contestent la forme extraordinaire du rit romain ne sont même pas capables de célébrer une forme ordinaire valable?

    Pourquoi certains pretres et beaucoup d’évêques ne respectent pas le Pape et contestent sans arrêt Rome?

    Pourquoi les catholiques et leurs prêtres ne savent pas prendre position sur les sujets de société en fonction tout simplement des enseignements de l’Evangile?

    Pourquoi nous tardons tant à faire savoir à tous que nous voulons des prêtres qui soient des guides spirituels sûrs, des messes qui soient des Sacrifices dignes et respectueux, des églises qui ne soient QUE des lieux de culte, des catéchismes qui parlent de Dieu, de Son Fils, du Saint-Esprit, de Sa Parole?

    Pourquoi alors que nous sommes si nombreux à penser cela nous continuons de subir la loi de quelques personnes autoritaires, sectaires et sans connaissance liturgique et/ ou théologique?

  5. Pingback: Kirche heute, 10. Juni 2013 | Moment Mal

  6. Daniel

    Pourtant il est issu d’un milieu traditionaliste, il a publiquement incité les paroissiens à manifester contre les spectacles blasphématoires en son temps, et il a dit au sujet de la manif pour tous (Salon Beige) « Je n’oublie pas et j’encourage ceux qui se joindront à la manifestation de ce 24 mars après midi. La responsabilité du législateur est grande, mais la nôtre aussi : nous ne déléguons à nos élus ni nos consciences ni nos responsabilités. Il est normal et bon de manifester de façon démocratique son désaccord devant des projets que nous considérons comme nocifs.
    Par contre, il a trop de messes selon le rite extraordinaire sur son diocèse (déjà ouvertes par son prédécesseur) et fait un peu de blocage sur le sujet.
    Est-ce qu’il maîtrise son clergé ou doit accepter certaines choses, puisqu’apparemment le vicaire obtenait des résultats (et un vicaire ne peut faire que ce que le curé lui délègue. Le vicaire a t’il été trop loin, a t’il désobéi ??) Difficile de juger, il faut penser que l’Evêque du lieu s’exprimera …

  7. Pingback: Notre-Dame de Versailles : l’abbé F. tente de calmer le jeu | Riposte-catholique

    • minestrone

      Vous croyez encore à ce nonce qui à tant déçu et qui est le plus insignifiant qu on ait eu de mémoire d homme??? J admire votre foi

  8. Je suis paroissien de Notre-Dame. Je ne suis pas au courant des bisbilles entre le Père Cordonnier et le père F. Mais je ne reconnais pas tout ce qui est écrit dans cet article. En particulier l’affirmation selon laquelle le Père Cordonnier a déconseillé de manifester le 24 mars à cause de la pluie est fausse. Je me souviens même l’avoir entendu dire qu’il fallait bien se couvrir !

    Il est en outre faux de dire que le curé a refusé le synode dans la paroisse. J’y ai moi-même participé avec d’autres paroissiens de Notre-Dame.

    Il faut faire attention à ce qui se dit sur Internet. Tout vérifier. J’ai personnellement entrepris ce travail au sujet du mariage homosexuel en créant un site sur la question de la manipulation : http://www.mariagehomo.eu . Mon travail a visé à démonter les manipulations et les mensonges des promoteurs de la loi Taubira et de nos gouvernants.

    Je regrette que l’auteur du présent article n’ait pas vérifié toutes les informations qu’il envoie. Certaines sont justes, mais d’autres sont fausses. Mélanger le vrai et le faux est dommageable.

  9. LABAYE

    ON AIMERAIT ENTRAUTRE QUE LA TENUE VESTIMENTAIRE DE MONSIEUR LE CURE ANNONCAT SON ETRE DE PRETRE ET QU’il presente une tete de ressucite potentiel

  10. Soulié

    Bonjour !
    Une solution serait d’alerter le nonce apostolique à Paris.
    Il n’y aura peut-être pas de suite visible immédiate mais un « marqueur » du sinistre abbé Cordonnier sera en quelque sorte posé et au premier incident à venir, il apparaîtra clairement que c’est lui le problème…
    Il ne faut jamais hésiter en pareil cas à saisir sans retard, non seulement l’évêque, ce qui va de soi et a sûrement été fait, mais aussi directement le nonce du Pape. Cela a souvent de l’effet !

  11. Goupille

    Si même à Versailles vous avez ce genre de problèmes avec ce genre de curés « modernisto-destructeurs », imaginez ce à quoi nous sommes confrontés au fin fond des diocèses de province.

    Maintenant la situation est limpide : il est temps que les Catholiques se lèvent et exigent de Rome qu’ils nous débarrassent de ces vieux fourneaux qui s’incrusteront tant que ne sera pas achevée la mission qu’ils se sont donnée : éradiquer le Catholicisme en France.

    Cela va faire cinquante ans qu’ils sévissent, avec le résultat que nous voyons. Dehors.

  12. Le silence de certains de nos évêques…
    en regard de ce qui se passent en France…
    profanations des Eglises et Cathédrales…
    vandalismes des cimetières…
    laissez faire dans les écoles dites catholiques…
    est coupable…
    « qui ne dit mot consent »
    Avons nous des marchands du temple
    parmi nos pasteurs?

  13. Raphaël M. Blanc

    S’il n’est pas assez bien pour vous, plutôt que de le mettre dans un couvent, envoyez-le nous, en province, y a du boulot et de l’espace pour les turbulents ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *