nouveau-logo-la-croixpng-289134

Selon La Croix la CEF soutient Mgr Aillet

Download PDF

Il en faut peu pour être heureux… et pour La Croix pour tirer des conclusions rapides et définitives.

J’avais noté l’absence de soutien des confrères de Mgr Aillet suite à son lynchage, d’abord par le ministre, puis par un député au sein de l’Assemblée,  puis par l’incendie public de son effigie (et demain ce sera quoi ? De la peinture sur l’évêché ? Une messe interrompue ? Un entartrage ?…). Enfin, maigre soutien, puisque j’avais un bref (140 signes maximum) gazouillis du porte-parole de la CEF, Mgr Olivier Ribadeau-Dumas. C’est tout à son honneur, mais cela ne remplace pas un communiqué officiel de la CEF, une déclaration de soutien de Mgr Pontier, que sais-je encore…

Mais pour La Croix, cela suffit : ma consoeur Sixtine Fourneraut estime que ce tweet signifie que :

La Conférence des évêques apporte son soutien à l’évêque de Bayonne

En découvrant ce titre, je me suis plongé dans l’article, en espérant y découvrir une déclaration indignée de l’archevêque de Marseille, voire de celui de Paris. Peine perdue, le seul message est celui-ci :

Reprise par plusieurs médias, l’affaire a suscité la réaction du porte-parole de la conférence des évêques de France sur Twitter, le 22 février au soir. « Ne pas être d’accord avec quelqu’un ne légitime pas tout, a-t-il déclaré. Traiter ainsi Mgr Aillet ne favorise pas le dialogue. C’est indigne ».

Vraiment, il en faut peu à La Croix.

 

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *