sncc

Service National de la catéchèse de quelle religion .

Download PDF
Je vous laisse apprécier les photos suivantes. Il s’agit du calendrier que les services de catéchèse et les libraires religieux ont reçu récemment de la part du Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat. Vous remarquerez que les fêtes juives et musulmanes sont presque plus mises en avant que les fêtes catholiques, quasiment inexistantes.
0
 0

23 comments

  1. rocheteau

    quelle honte !
    ces poltrons, qui ne sont convaincu de rien, qui ne défendent pas la Vérité, ils sont condamnés…. bientôt on n’entendra plus parler d’eux

  2. les fêtes juives appartiennent à notre culture  » judéo  » chrétienne.
    Ancien n’est pas synonyme obsolète. Acquérir le sens des fêtes juives , c’est approfondir notre FOI.
    La ferveur juive est un plus pour le christianisme. l’enseignement de l’Ancien testament est toujours pertinent.
    Jérémie disait 1000av JC « maudit soit l’homme qui met sa confiance en l’homme » mon curé devrait le relire car il s’est permis de s’exclamer « ayons confiance dans l’homme »
    en revanche JC a dit « vous qui êtes méchants , vous ne donnez pas un serpent ou un scorpion à votre enfant.
    Cette idée de Bisounours défendue par Luc Ferry (l’homme Dieu)est dangereuse car fausse (plus je connais les hommes , plus j’aime mon chien)
    mon curé commet une faute professionnelle et Jérémie parle en vérité , au nom de Dieu.

  3. Erick

    @oize,
    Non les fêtes juives n’appartiennent pas à notre culture car judéo-chrétien ne signifie pas mosaïquo-chrétienne !! Les fêtes juives sont tirées de l’Histoire du peuple hébreux après sa sortie d’Egypte.
    Aujourd’hui les Juifs pratiquants suivent une religion établie essentiellement tant sur la Torah que sur le Talmud.
    La religion catholique a construit l’Europe en 1.800 ans sur les subtrats celte, grec (la raison causale) et romain (le droit positif); les Juifs y ayant vécu de manière mouvementée et en communauté séparée jusqu’au XIXe siècle, tant en Angleterre qu’en France ou pays germaniques.
    Les fêtes juives, ne vous en déplaise, ne sont pas constitutives du calendrier européen, de la toponymie des lieux géographiques d’Europe, etc, etc… Les fêtes chrétiennes sont communes aux Européens chrétiens ou athées et même aussi pratiquées par ces derniers: voir la vente des objets en chocolat pour Pâques, entre-autre. Les fêtes juives ne sont suivies que par les personnes juives ou de culture juive, voire par leurs invités non-juifs. Cela fait vraiment trop peu pour « appartenir » à notre culture. Sans aucune inimitié (de ma part du moins).

  4. L.

    C’est scandaleux !!
    Ils n’osent plus dire  » oui si c’est oui, non si c’est non  » !
    C’est la grande confusion, et le triomphe momentané des couards.

  5. YVES

    Si c’est un calendrier religieux je ne vois pas pourquoi les fêtes musulmanes y figurent.
    Mais, comme le dit Oizel plus haut, nous n’avons pas en tant que chrétiens rejeté l’ancien testament.
    Maintenant vous ne montrez que 4 mois!et les fêtes chrétiennes y figurent bien.
    Un gros manque il est vrai: la nativité de la Vierge Maris 8 septembre!!

  6. charlier

    Nos instances religieuses consentantes nous font accepter l’inacceptable par étapes…ceci est un degré de plus après les catéchismes et les aumôneries défaillantes!
    Il ne faut pas s’étonner si on ne donne plus au denier du culte dans la mesure ou ils ne sont même plus gardiens de notre belle religion catholique et de la doctrine sociale de l’Eglise.

  7. L’absence totale des saints est incompréhensible !
    On aurait pu éviter cette attitude de soumission aux modes du temps ….
    Cela démontre encore une fois le manque de foi en Notre Seigneur Jésus Christ de la hiérarchie catholique française ,
    Doublée d’une ignorance de l’ histoire du monde et de celle de l’Eglise et sans doute d’une stupidité insondable pour beaucoup de ses membres.

  8. Jean-Claude Chevalier

    ici au Québec, nous avons un crucifix juste au dessus de la tête du président de l’Assemblée Nationale et le gars qui va enlever ce crucifix de là n’est pas né….

  9. Melmiesse

    Le 14septembre fête de la Croix Glorieuse: ah non c’est le Yom kippour; le 15 octobre fête de Sainte Thérèse d’Avila: ah non c’est l’Aïd el kébir ; la Présentation de Marie au Temple, l’Immaculée Conception: 21 novembre, 9 décembre: superstition: cela gênerait les musulmans. Les P et T vendent d’excellents calendriers et pour la catéchèse, restons Français, la France de Saint Martin de Tours, de Saint Irénée, de Jeanne d’Arc, même s’ils ne sont pas sur le calendrier religieux moderne

  10. joachim

    Ce calendrier est visiblement catholique et il ne sert à rien d’ignorer les autres religions. Les fêtes juives étaient celles du Christ, elles sont riches de sens pour notre foi chrétienne. Les fêtes musulmanes et juives sont l’occasion de sympathiser avec d’autres croyants et de leur faire découvrir le Christ. Bref, je ne vois pas où est le problème.

    • philiberte

       » je ne vois pas où est le problème. »
      peut-être qu’en vous documentant sur certaine d’entre elles, vous vous feriez une idée. mais pour ça, il faut avoir l’esprit ouvert, et ne pas dire comme les bobos qui sont conditionnés.

    • Daniel

      Sachez aussi, Joachim, que les musulmans exècrent ceux qui tentent de les convertir (lisez le Coran s’il vous plait avant de vous exprimer) de plus, des jugements ont été rendus qui interdisent aux musulmans de souhaiter une bonne fête religieuse aux autres religions, « si ce n’est que par pure civilité entre voisins liés d’amitié humaine et dans un but de bonne cohabitation », donc quand nos évêques donnent dans la surenchère et la provoc contre de nombreux catholiques qu’ils veulent chasser de l’Eglise romaine, ils ne font que provoquer des rires en face, chez nos amis musulmans qui doivent se dire « ce sont bien des nuls ces chrétiens associateurs ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *