SELSR9376593

Suppression des fêtes catholiques : la trahison des clercs

Download PDF

Un amendement à la loi Macron vise à supprimer les jours fériés catholiques dans les départements outre-mer (pour le moment). Cette disposition prévoit que dans les territoires régis par l’article 73 de la Constitution, et afin de tenir compte des spécificités culturelles, religieuses et historiques de ces territoires, un arrêté préfectoral peut remplacer des jours fériés par un même nombre de jours fériés locaux. Les jours fériés qui peuvent être remplacés sont : le lundi de Pâques, l’Ascension, le lundi de Pentecôte, l’Assomption, la Toussaint. Uniquement des fêtes catholiques. Resteraient en commun avec la métropole : la fête du Travail, les armistices, la fête nationale et Noël. Selon la loi, un salarié peut déjà demander des jours de congé spécifiques à l’exercice de sa religion (musulmane ou juive), ceux-ci ne pouvant pas lui être refusés. Cette fois, il s’agit d’un calendrier de jours fériés qui serait fixé par le préfet en fonction des pratiques religieuses locales.

Ce sont les départements de Mayotte (100% musulman) et de La Réunion (mixité religieuse) qui seraient principalement concernés. Malheureusement, cet amendement semble être bien accueilli à La Réunion par les autorités à l’instar de l’évêque des lieux, Mgr Aubry :

« À la Réunion, nous vibrons les uns aux autres, en partageant nos peines et nos joies. Pour éviter que les poisons extérieurs ne viennent nous contaminer, il faut aujourd’hui qu’on traduise dans les faits notre vivre ensemble ».

Mgr Gilbert Aubry propose, à la Réunion, de « donner » trois jours : le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte et le jeudi de l’Ascension.

« Ce ne sont pas vraiment des fêtes religieuses, les célébrations liturgiques ont lieu le dimanche à l’église »

Certains fidèles ne l’entendent pas ainsi  :

« Qu’avez-vous fait de votre baptême, Monseigneur (vous aurait dit Jean Paul II). Mgr Aubry, l’évêque de La Réunion, au nom du bien vivre ensemble, veut faire disparaître du calendrier chrétien les fêtes du lundi de Pâques ; du lundi de Pentecôte ; du lundi de la Divine Ascension, pour donner ces fêtes aux autres religions (musulmans, tamouls et malbars…)

De quel droit Mgr Aubry ? le Nonce apostolique de l’océan Indien est-il au courant, le Vatican est-il informé ?

Cela va-t-il concerner les autres pays chrétiens de par le monde, l’Espagne, l’Italie l’Amérique du sud avec le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Uruguay, le Paraguay et bien entendu la France et au-delà l’Europe ?

En tout cas, vous trahissez la Tiare que vous portez, votre titre d’Apôtre du Christ. Vous voulez remanier le Nouveau testament en effaçant nos fêtes chrétiennes ? Vous trahissez les Réunionnais qui vous suivent comme un berger et vous font confiance. Vous n’êtes plus pour moi mon Evêque et j’espère que tous les chrétiens de La Réunion se lèveront contre votre hérésie.

En espérant que, pour le bien vivre ensemble, le Sénat et la Cour constitutionnelle rejetteront cette guerre des religions que vous voulez créer à La Réunion.

Que chaque religion puisse avoir leurs jours fériés, c’est évident et nécessaire, mais pas au détriment des chrétiens. Qui viennent encore d’en payer le prix avec 21 chrétiens coptes décapités par l’Etat islamique. »

Si cet amendement est voté, ans aucun doute, il arrivera tôt ou tard en métropole.

34 comments

  1. zézé

    Alors Messieurs de l’Episcopat français qu’allez-vous dire, faire ? attendez-vous que ce soit ENCORE les laïcs catholiques qui montent au créneau ?

  2. brandenburg

    Que vient faire cet amendement dans cette loi micron dont le but est purement économique et un fourre-tout dans lequel on glisse n’importe quoi parce que l’on est sûr qu’elle sera votée car même pas lue tant elle est mal rédigée,bâclée sur un coin de table et demandant des centaines de décrets d’application!Si le conseil constitutionnel ne se déshonore pas une fois de plus,il censurera cette loi pour un seul motif::incohérence législative!

  3. Jean-Pierre Delmau

    A ce train là, ce seront bientôt en effet les laïcs catholiques qui deviendront des pasteurs. Dans un premier temps, il serait bon que la CEF prenne position sans tarder, ainsi que le Pape.
    Mais il faut craindre que le Pape ne doive le faire spontanément, si, par hasard, l’information ne venait pas jusqu’à lui.
    Voilà donc une bonne intention de Carême.

    • freregris

      Mais c’est déjà le cas :les laics sont maitres dans les paroisses et essaient aussi de s’infiltrer dans les communautés religieuses .Pourquoi , dans ce cas , prier pour les vocations ?

  4. Ledoux Christian

    Mon père. C’est loin l’ Orthodoxieland ?? J’ai bien envi d’y aller faire un tour pour voir comment ca se passe chez eux, et m’assurer que Pâque est bien une fête religieuse et chrétienne……

  5. joëlle

    il y en à marre des loups dans la bergerie qui est l’église , il y en à marre du monde étant aveugle au de suite ce Satan !!!
    on ne doit pas supprimer nos fêtes catholiques .

  6. JBLR

    L’auteur de l’article a omis (un oubli sans doute, je suis si naïf…) de préciser quelle avait été la réaction de la Conférence des évêques de France, qui pour une fois a réagi au bon moment… Mgr Ribadeau-Dumas a vivement condamné cette disposition.

  7. Pingback: Mgr Ribadeau-Dumas contredit Mgr Aubry | Riposte-catholique

  8. joëlle

    et lui c’est la le grand mal le pouvoir énorme hélas des laïques sur les prêtres qui commande le Seigneur .
    donc ses prêtres qui son normalement censé le représenter sur terre dans ses églises .

  9. Abbé Fabrice

    Prions pour notre Diocese. En ce début du Saint Carême prions le BonDieu de venir au secours de notre faiblesse.
    2Ti 1,12.
    Les fidèles catholiques doivent exiger la vrai foi. La prière seule nous sauvera.
    Tandis que le monde proclame l’oubli de Dieu de majesté…
    Notre secours est dans le Nom du Seigneur.

    • zézé

      Alors que retentissent les cris des catholiques : TOUS, prêtres, (progressistes et tradition) évêques (idem),et et NOUOUOUOUS. Nous en avons marre, marre de cette chienlit, marre que nous soyions considérés comme des moins que rien…. Nous sommes en dictature un point c’est tout ! ce moyen 49.3 ne devrait être employé que pour prendre une décision grave : la guerre, le couvre feu ce genre de chose. Mais pas à tout bout de champ ! Nous sommes considérés comme des moins que rien – moindre que dans les pays musulmans c’est vrai : nous ne sommes pas ENCORE égorgés, mais cela en prend le chemin. Si nous ne nous levons pas, si rien est fait ce n’est pas dans 10 ans que les femmes porteront la burka ou que nous serons égorgés, non c’est demain !!!!! a-t-on parlé du Carême au 20H ? (je ne regarde plus les infos : je sors mon chien ) – cimetière chrétien « dégradé » mais pas « profané » ? petit à petit nous ne sommes plus rien ! mais nous l’avons mérité, qu’avons-nous fait de notre Baptême ? Nous avons rejeté DIEU de nos familles, de nos églises (nous préférons faire la danse du ventre dans certaines églises) – les prêtres ne ressemble plus à des prêtres, quant aux religieuses si elles ne sont pas de la Tradition, ou dans des couvents, on ne s’aperçoit même pas (comme pour les prêtres) qu’elles ne font plus partie du monde !!!!!
      Honte à tous ceux qui ont conduit la France à cet état de rejet. J’ai mal dans mon coeur, parce qu’il n’y a personne pour nous soutenir. Comme pour toutes ces lois sataniques qui ont été votées sans la moindre parole de la part de l’épiscopat, si ce n’est qu’un léger murmure… Que faut-il à ces représentants de JESUS sur terre ?
      que tous les cimetières de France et de Navarre soient PROFANES ? que des chrétiens soient égorgés en FRANCE ? MAIS, les islamistes ne sont pas fous, ils préfèrent s’insinuer partout avec l’aide de l’état, façon pieuvre, d’étendre leurs tentacules partout : prisons, écoles, petites délinquances, « catholiques » en recherche de soi, oui oui et ensuite (ils ont déjà un parti politique) que feront tous ces gens en face d’un duel FN/ et leur parti (j’ai oublié leur sigle) ? avec des promesses d’un monde meilleur, avec avec…..hitler en a fait autant et ce fût 4 ans de massacre.
      Enfin, aujourd’hui MERCREDI DES CENDRES : tu es poussière et tu retourneras en poussière….
      Puisse ce Carême nous rapprocher de JESUS souffrant pour nous racheter de toutes nos fautes, des outrages, blasphèmes, indifférences, par lesquels IL LUI MEME OFFENSE. Bon et Saint Carême à nous TOUS.

  10. rocheteau

    que l’Eglise en France réagisse ! qu’elle se fasse entendre par la voix unanime de ses évêques ! que cesse cette politique de l’enfouissement qui a été celle de trop d’années et qui a causé en France les effets que nous connaissons ! que les chrétiens, en commençant par nos évêques et nos pasteurs, crient leur foi et osent en vivre au grand jour, comme ont su le faire nos aïeux valeureux, pour que le règne de Dieu arrive ! et nous aurons à nouveau des st Vincent de Paul, des curés d’Ars, des st Louis, ste Geneviève ste Clotilde, st François de Sales, st Louis de Montfort … pour transformer notre pays.

  11. Castille

    Il veut se faire bien voir. Et ne veut pas « perdre sa place ». Rien d’autre.

    Dans ces départements ultramarins, éloignés de la base, les représentants de l’Eglise ont très souvent tendance a se comporter en petits caudillos, a qui l’orthodoxie fait défaut, prenant leur lâcheté et leur complaisance pour de la générosité. Il arrive même que certains voeux liés a l’habit en pâtissent.

    Toutes, l’Amérique du Sud, la Centrale et les Caraibes sont infestées de cette mentalité gaucho-protestante où l’Eglise catholique ne parle plus que des droits et l’homme -ou mieux de l’écologie.

    On ressort de leurs homélies avec un curieux sentiment. C’est que l’aspiration civile et politique a trouver a se repaitre, tandis que notre âme reste plus asséchée et assoiffée qu’avant.

  12. kanjo

     » il faut aujourd’hui qu’on traduise dans les faits notre vivre ensemble  »
    alors, pourquoi organiser notre vivre séparément ?
    Ils sont en train de créer un apartheid, les juifs, les chrétiens et les musulmans ne travailleront « ensemble » que 4 jours par semaine et les athées militants se choisiront express un autre jour pour leur repos hebdomadaire. idem pour les fêtes.
    vivre ensemble, ce n’est pas seulement habiter le même pays, mais partager certaines valeurs, des coutumes, des fêtes…on n’est plus une famille, on est des colocataires.

  13. FISCHER

    On continue de découronner notre Seigneur avec l’aval de certains pasteurs, relisons les prédictions de notre Mère du Ciel à ce sujet, en particulier le message de La Sallette sur le clergé. Reprenons notre chapelet!!

  14. Bayard

    Trahir le Christ par ses actes, c’est témoigner que sa foi est morte. La Vérité ne peut être mise au rang de l’erreur, et du mensonge sur Dieu. Encore plus par un clerc, qui trahit et le Christ et ses fidèles qui lui faisaient confiance. C’est un trahison doublée d’un scandale.

  15. France

    « Voilà bien longtemps que la plupart des membres du haut clergé, ou sont aux abonnés absents, ou nous montrent les merveilles des autres religions : en particulier celle dite de « tolérance et de paix» !… au nom de laquelle des milliers de nos Frères chrétiens sont égorgés partout dans le monde !… Silence, on tue! Ces clercs ont laissé voir qu’ils étaient menés par leurs convictions politiques plus que par leur mission d’évangélisation.

    Mais, il existe encore, en France, de rares grands Evêques… Nous les connaissons bien. Dieu les bénisse ! »

  16. Hervé Soulié

    Quel misérable évêque, cet Aubry !
    J’ai honte pour lui.
    Il devrait faire un stage d’apprentissage du Christ, du christianisme et de l’évangélisation.

  17. gaudet

    Il s’agit bien d’une immense trahison de la part d’un prince de l’Eglise ! mais soulignons que la complaisance de Rome envers l’islam, dans des proportions foncièrement excessives, en constitue une supplémentaire, et même encore plus grave, au vu de la multiplicité des actes de violences atroces et des rivières de sang que les disciples de Mahomet répandent actuellement dans le monde , avec la bénédiction tacite d’une hiérarchie catholique, désinvolte , mondaine et honteusement irresponsable !

    Bien entendu nous ne pouvons nous étonner de l’existence de cette disposition perverse de la loi Macron, exprimée par un état gauchiste, dont la haine de la chrétienté , éclate désormais de manière aveuglante , à la vue de tous les chrétiens pratiquants , les poussant je l’espère, à sévèrement sanctionner cette caste politicarde dépravée , à chacun des grands événements électoraux , qui vont se profiler à l’horizon ;

    Dans l’esprit de nos gouvernants pourris , la disparition des fêtes chrétiennes n’est bien sur qu’une question de temps ! mais si cette bande de crapules se moquent ouvertement de la souffrances des catholiques, en revanche , ils craignent par dessus tout le verdicts implacable des urnes, qui pour beaucoup , je l’espère , sera le jour du jugement dernier, pour la carrière politique de ces ignobles corrompus !

  18. noelle

    bien sur qu’il est inadmissible de supprimer des fêtes catholiques, bien que cela ne m’étonne guère ni de nos politiques ni des membres de l’Eglise qui ne bronchent pas, mais le lundi de Pâques, c’est le lundi et non le jour de Pâques , il en de même pour la Pentecote; en Espagne pays qui était très catholique par excellence où suivant les régions, il y a des jours fériés pour des fêtes catholiques pas forcément souhaitées en France, les lundi de Pâques et de la Pentecôte ne sont pas fériés…il y a tellement de jours qui sont des vraies fêtes catholiques et qui ne sont pas fériés..;Jeudi Saint, 8 septembre, 8 décembre etc…

  19. Pauvre pécheur que je suis

    Quelle honte de vouloir abolir les fêtes chrétiennes au nom de si et de ça !
    L’athéisme est le pire ennemi de tous les chrétiens !

  20. phil thurau

    Il faut rester ferme sur les fêtes liées à la religion : Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Toussaint et Noël, pourquoi ne pas récupérer le Vendredi Saint comme en Alsace Moselle. Pour moi Catholique pratiquant le lundi de Pâques et de pentecôte ne sont pas des fêtes religieuse, mais des jour fériés cadeaux. De même in ne faudrait conserver que deux fêtes patriotiques pour leur redonner un sens : le 14 juillet fête de la nation et le 11 novembre, jour d’hommage aux morts pour le France de tous les conflits. On peut aussi laisser la fête du travail le 1er mai ou la regrouper avec la fête nationale. Quand au 1er janvier, ce jour m’est indifférent.

    • zézé

      La vrai fête de la France est le 15 AOUT ASSOMPTION ! puisque Louis XIII l’avait proclamé (suite à la naissance de Louis Dieudonné le 14ème) ! donc le 14 juillet n’est qu’une triste mascarade, eu égard aux Vendéens et Chouans ! et à tous ceux et celles qui ont été guillotinés parce que, appartenant à la religion catholique – quant au 11 Novembre : il représente l’anniversaire de l’armistice de 1914 ! pour nos morts il y a le 2 Novembre qui lui n’est pas férié ! etc etc…

  21. Anne Lys

    J’oubliais de rappeler que, si les lundis de Pâques et de la Pentecôte sont des fêtes chrétiennes, même si nos évêques sont trop ignorants de l’histoire de l’Eglise et de la Liturgie pour s’en souvenir, les fêtes de l’Ascension du Seigneur, de l’Assomption de la Très Sainte Vierge et de Tous les Saints sont reconnues par tous comme des fêtes religieuses, des fêtes chrétiennes.

    Si vouloir supprimer les lundis de Pâques et de la Pentecôte ne témoigne donc que de l’ignorance de ceux qui le préconisent, vouloir supprimer ces trois fêtes au profit de fêtes non chrétiennes est, de la part d’évêques de l’Eglise catholique, une véritable trahison.

  22. karr

    Ces évêques devraient faire un séjour en terre musulmane et proposer des jours fériés pour les chrétiens,ils agissent comme des apostats et ne méritent plus qu’on les suive,il faut le leur faire savoir par des pétitions,les fidèles(le petit reste) ont le devoir de le leur faire comprendre.
    En agissant comme ils le font ces évêques ne sont plus de véritables pasteurs,non au dialogue stérile avec ceux qui martyrisent nos frères,les Saints-Apôtres ont donné leur vie pour annoncer l’Evangile et non pour dialoguer,la mission de l’évêque est de conforter les fidèles et les prêtres dans la Foi Catholique et d’encourager l’annonce de la Bonne-Nouvelle aux hommes qui ne la connaissent pas,c’est ce que l’Eglise a fait depuis 2000 ans.

  23. chui Zemmour

    Allez un peu de bonheur dans tous ces commentaires un peu ou beaucoup alarmants et avec raison d’ailleurs. Hier (mercredi des Cendres) nous étions à la messe dans un petit village où célébrait un évêque émérite , un vrai catho qui ne mache pas ses mots face à la décrépitude généralisée du diocèse, la messe avait lieu à 9h30 et il y avait une escouade d’enfants de 4 à 15 ans qui n’étaient pas du lieu mais qui avaient appris que ce Monseigneur célébrait. Quel ne fut pas le ravissement de cet évêque qui n’a pas caché sa joie de voir que des parents les avaient éduqués dans la foi chrétienne et en signalant qu’ils se comportaient comme le demande notre Eglise: génuflexion, prière à genoux, communion sur la langue. Ce fut le grand étonnement de bcp habitués à venir à la messe dans cette petite église.Et certains ont demandé d’où sortaient-ils? comme par hasard ils sont les fidèles assidus de la messe de StPie V Mais croyez-vous que le clergé diocésain réfléchit à cet état de fait non, ils prennent les gens qui fréquentent cette chapelle pour des extrémistes pour ne pas dire autre chose! Il est vrai que dans notre diocèse on en est encore à 68 évêque en tête!

  24. Maurice

    Cet ecclésiastique, volontairement pas appelé par son titre, est-il pour un retour à un clergé jureur ?

    En tout cas depuis quelques dizaines d’années cela en prend le chemin !

  25. gégé

    Anne-Catherine Emmerick (visions des temps 1820-1821) Béatifiée par Jean-Paul II nous décrit la fin des temps c’est à dire notre époque! ( Extrait)

    « C’est lorsque la science séparée de la foi ont pris naissance cette église sans sauveur, les prétendues bonnes œuvres sans foi, la communion des incrédules ayant les dehors de la vertu, en un mot l’Anti-Eglise dont le centre est occupé par la malice, l’erreur, le mensonge, l’hypocrisie, la lâcheté, les artifices de tous les démons de l’époque. son danger est dans son innocence apparente.
    Elle disait cela en pensant à cette partie de l’Eglise ou elle a vu toutes choses se dessécher et mourir devant le progrès des lumières et sous le régime de la liberté et de la solidarité et de la tolérance. Sans parler de ceux qui s’opposaient à l’Eglise et pour qui la croix était une folie et un scandale. Mais même à ne considérer que les hommes qui ne voulaient pas renier la foi en Jésus-Christ on était effrayé du petit nombre de ceux qui comprenaient encore la Rédemption, que le sacrifice du Christ avait apporté au monde. C’était le temps où dans les chaires des professeurs comme dans celles des prédicateurs on gardait le silence sur la croix, sur le sacrifice et la réparation, sur le mérite et le péché, où les faits les miracles et les mystères de l’histoire de notre Rédemption devaient céder la place à de creuses théories de la révélation ; où l’Homme Dieu pour être supporté ne devait plus être présenté que comme l’ami des hommes, des enfants, des pécheurs ; Où sa vie n’avait de valeur que comme enseignement, sa passion comme exemple de vertu, sa mort comme charité sans objet. Où l’on enlevait au peuple croyant l’ancien catéchisme qu’on remplaçait par des histoires bibliques, où le manque total de doctrine devait être voilé sous un langage naïf et à la portée de toutes les intelligences. Où les fidèles étaient forcés d’échanger leur livre de piété, leurs vieilles formules de prières et leurs anciens cantiques contre des productions de fabriques modernes aussi mauvaises et aussi impies que celles par lesquelles on cherchait à remplacer le missel le bréviaire et le rituel.
    Elle eut encore une vision très étendue où ce sacrifice (l’eucharistie) lui fut montré comme la ligne de démarcation où les voies des hommes se séparent pour le temps et pour l’éternité. »

  26. Maiziere

    Je cite l’article ci-dessus: « la fête du Travail, les armistices, la fête nationale et Noël ».
    Les armistices ? Je n’en connais qu’un… celui du 11 novembre.
    Pour 1945, que je sache, l’armée allemande et le gouvernement n’ont pas bénéficié d’une suspension d’armes…
    Utilisez le vocabulaire correct svp.
    Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *