MGRBG-KTO

Téléthon… de graves questions

Download PDF

En ces temps de confusion, il est plaisant de trouver un communiqué d’un évêque français défendant la vie. Il s’agit de Mgr Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais :

Des bénévoles dévoués, un climat festif, une grande générosité populaire. C’est la face visible du téléthon, et elle est belle.

Je partage le souci de soutenir la recherche médicale, et d’accompagner les malades et leurs familles.

Mais tous les moyens sont-ils acceptables ?

La recherche qui conduit à détruire des embryons humains, et la mise en œuvre de pratiques d’inspiration eugéniste posent de graves problèmes. Pour sauver des vies, on en détruit d’autres.

Le refus d’un système de fléchage des dons contraint les chrétiens à choisir entre renier leur conscience ou se retirer du mouvement solidaire. Pourtant, nous pensons que l’on doit pouvoir faire le bien sans faire de mal ; que générosité et respect de la vie ne peuvent pas s’opposer.

Ce texte est à paraître en décembre dans le journal diocésain Echo. Beauvais sera une des villes phares de l’édition 2015. Des demandes de manifestations dans les églises ont été formulées c’est pourquoi l’évêque a décidé de réagir

11 comments

  1. André

    Jusques à quand et à quel lobby nos évêques obéissent pour continuer à inciter leurs ouailles à donner à une organisation qui finance, entre autre, des révolutionnaires. Il y a belle lurette que je ne donne plus.

  2. En langage ordinaire ce que dit cet évêque courageux est: ne donnez rien au téléthon car votre argent ou votre aide serviront souvent à faire des recherches à partir de cellules souches d’embryons humains. On tue d’abord des êtres humains pour peut-être avec leur corps trouver un remède à leurs maux. Inversion totale des valeurs. J’ajouterai que depuis que l’on fait de telles recherches on ne trouve rien, et que les cellules souches prélevées sans dommage sur les adultes permettent des avancées réelles (recherches d’origine japonaise). Je ne donne plus rien au téléthon depuis que le doute sur la « matière première » est apparu. Je donne à la Fondation Jérôme Lejeune. Merci à Mgr Benoît-Gonin. Puisse-t-il faire des émules parmi les évêques de France.

  3. Philibert

    Mgr Jacques Benoit-Gonnin, qui est bien informé, a parfaitement raison de réagir ainsi.

    Comme j’aimerais que cette prise de position soit celle de tous les évêques de France…

  4. moreau

    le non fléchage des dons existe depuis toujours au CCFD et tous les évêques s’en moquent éperdument !
    Françoise réveille toi ; la charité et la bonne conscience , on en crève !
    L’aveuglement sur les organismes de charité officiels, pas seulement en France, est inouï !

  5. la mission prédominent à nos « Bons » évêques réside dans ce qui est la base de leur sacerdoce l’Evangelisation de leurs brebis

    Avec l’invasion dans les diocèses des musulmans ils ont du travail

    Pourquoi un évêque parle d’autre chose que de Dieu de sa foi de sa lithurgie

  6. Daniel

    Pour ceux qui ne donnent pas ou plus au téléthon, il y a plein d’associations vraiment catholiques qui attendent vos dons.
    je rêve au jour où sur le site de la CEF on trouverait la liste de ces assoc. ça serait une mise à l’Indexe positive et l’argent affluerait par centaines de millions d’euros. Enseignement (école hors contrat) , fraternités de prêtres, biologie éthique (ex. Fondation Jérôme Lejeune), « Eglise en détresse », etc …)

  7. Benoit

    Mon père, je vous remercie de vos propos mesurés. néanmoins je me pose une question… Je suis le papa d’un jeune garçon de 14 ans atteint d’une maladie rare et mortelle, et les recherches financées par le Telethon sont son seul espoir de survie. Que puis-je lui dire?

    Mon fils est informé de l’état de la recherche. il sait que les embryons ne faisaient pas l’objet d’un projet parental et étaient de toutes manières destinés à la destruction. Il sait aussi que les cellules souches sont éternelles, se reproduisent à l’infini, et que donc les recherches sont menées grâce à un très petit nombre de lignées. il sait aussi qu’il va mourir prématurément car sa maladie est dégénérative. imaginez qu’il me regarde droit dans les yeux et me dise: papa, il y avait, peut être, une solution, mais tu n’as rien fait…

    Ne me répondez pas. Mais portez-le dans vos prières, et moi aussi, car pour nous la question que vous soulevez n’a rien de théorique.

    • Il a y 3 choses :
      – il n’est pas moral de commettre un mal pour un bien
      – il existe d’autres moyens beaucoup plus performant que de détruire des embryons humains, c’est la recherche sur les cellules souches adultes, qui manque de financement car tout est capté par le Téléthon, qui finance des recherches qui n’aboutissent pas.
      – il faut exiger du Téléthon de flécher les dons pour ne plus financer la destruction d’embryons humains.
      Max BERNARD

  8. DANG

    Je ne donnerais jamais au téléthon ni engraisserais les lobbies pharmaceutique.Je ne veux pas non plus cautionner les expérimentations sur les animaux.Je donne à qui je veux et je ne supporte pas cette mendicité cet acharnement de médias l’utisation des malades pour du mercantilisme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *