t

Témoignage chrétien appuie les contestataires au sein de l’Eglise

Download PDF

Dès l’introduction d‘un article consacré à Mgr Bagnard, évêque (bientôt en retraite) d’Ars :

« Jusqu’où un évêque peut-il imposer sa marque sur un diocèse ? Le cas de Mgr Guy Bagnard, qui s’apprête à quitter le diocèse de Belley-Ars, illustre peut-être les limites d’un exercice solitaire du magistère épiscopal. »

Voilà qui est typique de cette presse confessionnelle et contestataire, figée dans des schémas datés des années 1970, c’est-à-dire cherchant à réformer les structures en affaiblissant le ministère reçu des apôtres. Témoignage chrétien plaide en faveur des groupes de pression, ces associations, groupements et groupuscules qui veulent réformer la structure de l’Eglise. Sans voir que ces « conseils » ont vidé les séminaires et les églises, là où Mgr Bagnard a justement rempli un séminaire, après l’avoir fondé.

Témoignage chrétien raconte ainsi que l’abbé Pierre-Yves Monnoyeur, curé à Bourg-en-Bresse, se plaint du Conseil pastoral de paroisse (CPP), lequel exerce des « pres­sions répétées » pour changer le credo « sur le modèle de celui des réformés ». Il dénonce aussi la politisation (à gauche) de plusieurs membres du CPP. Bref : une association de laïcs faussement représentatifs, tentant de réformer l’Eglise par l’entrisme. Mgr Ba­gnard, qui a la force de gouverner, a dissous ce CPP. Quelle horreur pour Témoignage chrétien, qui dénonce une « méthode expéditive ». Mgr Bagnard explique pourtant que sa décision est fondée sur 

« le refus de ces laïcs d’accepter la législation de l’Église : le CPP n’est qu’un organe consultatif, en aucun cas une instance de délibération ».

Le P. Monnoyeur dénonce aussi « la volonté d’un groupe très structuré de laïcs d’ériger leur paroisse en tribune politique, voire en Église parallèle ».

Témoignage chrétien peut s’inquiéter, comme il peut s’inquiéter de sa propre disparition : ce canard compte bien moins de lecteurs que votre blogue…

3 comments

  1. jejomau

    « Témoignage Chrétien »…. n’est pas chrétien. C’est un évêque français qui le dit:
    « Je sais que votre journal me prends souvent en partie sans jamais m’avoir rencontré » …. « Je me demande parfois ce qu’il reste de témoignage chrétien dans votre revue qui juge les gens aussi facilement sans aucune enquête objective. La déontologie du journaliste est-elle de faire dire à quelqu’un ce qu’il a envie de lui faire dire (cf. les propos du pape dans l’avion pour le Cameroun) ou de chercher à rendre compte de la pensée de la personne interviewée. Puisse l’Esprit Saint souffler sur Témoignage chrétien! »

    Mgr Cattenoz – 21.06.2011

  2. L’Eglise est fondée sur la foi. C’est pourquoi elle est protégée par la liberté religieuse, droit humain fondamental. Appliquer les grilles de lecture marxiste, donc rationaliste, à une institution fondée sur la foi, ne pouvait que conduire à l’échec (le mieux) ou à de très graves injustices par violation du droit fondamental de l’homme à la liberté religieuse. Si vous n’aimez pas l’Eglise telle qu’elle est, vous avez la possibilité juridique d’aller ailleurs assouvir votre besoin de militantisme, mais vous n’avez aucun droit à attaquer la foi de votre prochain. L’autorité de l’évêque est fondée sur la foi. C’est parce que le croyant voit dans ses décisions la volonté de Dieu qu’il obéit à son évêque.

  3. jejomau

    Au sujet des journalistes de TC… et de leur « professionnalisme »:

    « pisser sur le Christ c’est l’insulter, je souhaiterais un débat sur l’intuition créatrice de l’artiste pour savoir si vraiment il a le droit de faire n’importe quoi et enfin, j’ai demandé à ce que puisse être organisé une table ronde avec des gens de la fondation Lambert, de la Mairie d’Avignon, des Francs-maçons et des chrétiens pour réfléchir sur la polémique soulevée par la photo de Cérano. De manière étrange toute mes références à la franc-maçonnerie ont disparu des interviews. A la SEPTIEME DEMANDE d’interview sur le sujet, j’ai mis comme condition que ne disparaissent pas mes propos sur les maçons. Je trouve étrange que la proposition d’un dialogue disparaisse aussi facilement dans la loi du silence franc-maçon! »

    Mgr Cattenoz écrivant à Témoignage Chrétien à propos d’un article sur « Les rapports entre les francs-maçons et les catholiques seraient-ils en train de changer ? » Entretien avec Paul Pistre, auteur de Catholiques et francs-maçons, éternels adversaires.(écrit le 25 mai 2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *