couv

Tout regard suspicieux porté sur les religions blesse les croyants

Download PDF

Mgr Olivier Ribadeau Dumas, Secrétaire général et Porte-parole de la Conférence des évêques de France, a publié un communiqué à l’occasion de l’anniversaire de l’attentat contre Charlie Hebdo et l’on comprend qu’il critique la couverture anniversaire du journal satirique qui préfère s’en prendre au Bon Dieu plutôt qu’aux vrais responsables. A noter au passage la mention du respect de la vie depuis sa conception… :

« En ce début d’année 2016, la Conférence des évêques de France s’associe aux hommages rendus en mémoire des victimes des attentats perpétrés en janvier 2015 et porte aussi, dans sa mémoire, les victimes des attentats du 13 novembre.

Ces blessures subies par la Nation toute entière le sont d’abord pour des personnes ; nos pensées et nos prières vont aux victimes, aux personnes blessées, à leur famille et à leurs proches.

Aujourd’hui, il y a urgence, urgence face aux si nombreux sujets qui nous attendent.

Depuis un an, qu’a-t-on entamé de nouveau ? Quel réveil véritable ont provoqué ces tragiques événements.Tirant des enseignements de notre passé, avons-nous su proposer des perspectives pour la société de demain ?

Sans doute, est-il urgent de repenser notre modèle éducatif, d’apprendre à œuvrer avec les plus démunis, d’entrer dans une réelle sobriété heureuse respectueuse de la Création, de considérer l’homme comme une personne digne d’un infini respect depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle, de lutter contre les injustices, d’accueillir la différence et de changer de regard sur l’étranger.

Sans doute est-il urgent d’écouter notre jeunesse et de lui offrir des perspectives d’épanouissement et de bonheur.

Mais l’Eglise le dit, c’est ensemble que nous réussirons à imaginer et construire l’avenir de notre pays dans le respect de chacun, en reconnaissant l’apport de tous à la collectivité. Tout regard suspicieux porté sur les religions blesse les croyants et tend à les exclure de la communauté nationale.

C’est ensemble, sans exclusion d’aucune sorte, que nous parviendrons à redonner un élan et une perspective à notre pays. »

18 comments

  1. Carolus Magnus

    « Tout regard suspicieux porté sur les religions blesse les croyants et tend à les exclure de la communauté nationale. »

    Très, très, très bien dit !!!

    A commencer par la une de Charlie hebdo et par le regard suspicieux focalisé sur les catholiques et chrétiens de France, par ces laïques qui déchaînent ires et procès à la simple vue d’une crèche !

    Muets en revanche quand le communautarisme, par politiques complaisants interposés, prolifère dans ces quartiers et villes où les catholiques et chrétiens de France sont, petit à petit, tous é-v-i-n-c-é-s.

    Du coup, là l’on entend plus personne piper mot, ni se préoccuper de l’exclusion des catholiques et des chrétiens d’une « communauté nationale » qui a tendance, localement, à se liquéfier.

    Mais tant que ça ne se voit pas et que personne ne proteste…

    • DUFIT THIERRY

      « Tout regard suspicieux porté sur les religions blesse les croyants et tend à les exclure de la communauté nationale. »

      Très, très, très bien dit !!!
      NON Au contraire c’est très très mal dit !!! Une fois de plus les évêques mettent toutes les religions à égalité comme si elles étaient toutes vraies et menaient toutes au Salut. Le reste du communiqué de Mgr Ribadeau Dumas est du même acabit et n’a rien de catholique.
      En revanche je suis d’accord avec le reste du commentaire de Carolus Magnus.

  2. machault

    ….. de changer de regard sur l’étranger ? lequel ?
    Quel mauvais regard avons nous sur lui , mais pas amalgame , Monseigneur et si vous alliez faire un petit tour chez les Chrétiens d’Orient avant de nous culpabiliser pour voir ce qui s’y passe, avec votre croix pectorale bien évidemment, et même dans la France Fille ainée de l’Église certains ne la porte plus ,je pense à un certain Académicien et sans doute d’autres y compris le cardinal VINGT TROIS , croix pectorale mise dans une poche de sa veste lors de la pose de la première pierre de la construction d’un nouveau bâtiment à l’Institut catholique à Paris , photo parue dans la revue « Notre 6ème  »
    Le pape François et comme les clercs disent d’accueillir l’étranger, une fois cet acte de « charité » fait que fait-on ? Si vous avez la solution allez porter la bonne nouvelle aux chaînes T.V et autres qui nous transmettent que ce qu’on leur dit de transmettre, alors que d’autres crient dans une langue que je ne connais pas, et passent aux actes, pas d’amalgame bien évidemment , ils ne sont pas tous comme cela, mais ceux qui le font en sont.

  3. S’emparer d’une croyance pour s’en moquer arbitrairement est évidemment contraire à la liberté religieuse. Il y a eu d’autres victimes d’assassinats en 2015.

    Les évêques se font les simples porte-paroles de la propagande gouvernementale. Les trois mots hyperboliques sur « l’infini respect » que l’on devrait à l’être humain ne me convainquent pas du contraire.

    • Carolus Magnus

      L’irrespect de l’autre que vous semblez avaliser par votre position, s’oppose à l’intelligence du vivre ensemble. Rien à voir avec la foi.

  4. Bien evidemment Charlie Hebdo est un vulgaire torchon que tout catholique devrait rejetter avec le plus profond mépris.

    Notons d’ailleurs que les journaleux actuels de cette feuille de choux , pratiquent la diatribe et la satyre en sens pratiquement unique, en s’en prenant aux convictions des chrétiens de France , car ils ont bien conscience de l’absence de risque et de menace émanent de cette communauté bien sur trés paisible. Donc fini les articles et autres dessins caricaturaux envers le prophéte Mahomet , car nos scribouillards sont désormais sous le poids d’une terreur non illégitime , et refusent de mourir pour de simples dessins d’humour , tout en ressentant la nécéssité de continuer à vendre leur canard, pour des raisons purement alimentaires.

    Donc la rédaction de Charlie Hebdo, dorénavant pète littéralement de trouille devant l’islam, tout en orientant ses injures les plus dégoutantes contre l’innocente communauté chrétienne, dont ils ne craignent strictement rien . Reconnaissons qu’en matière de lâcheté la plus répugnante il est bien difficile de faire mieux!

    Quant à l’expression affirmant que la critique des religions infligent des injures aux croyants, je me permets de la récuser totalement au vu des évênements sanglants et tragiques , dont la France fut victime au cours de cette année 2015 trés violente .

    Non , non et non! les chrétiens et citoyens français, considérant l’ensemble des tueries que les djihadistes répandent dans le monde, ont parfaitement le droit de se pencher sur la nature intime de l’islam, de se poser les bonnes questions , et ceci sans prendre en considération les déclarations faussement rassurantes des imams médiatiques , ou les fallacieux appels au calme de cette hiérarchie catholique , abusivement consensuelle, au point de perdre toute crédibilité !

  5. Françoise

    Christianophobie : Charlie Hebdo ne tire aucune leçon des attentats d’il y a une année et leurs sinistres conséquences pour les chrétiens dans le monde, Charlie Hebdo persiste et signe et « la France » lui rend hommage !!! La honte.

  6. Gilberte

    « Tout regard suspicieux porté sur les religions » quelle religion? celle qui fait de la femme un être intermédiaire entre l’homme et l’animal ou celle qui a pris pour modèle la Vierge Marie? celle qui proclame la soumission à Dieu, ou celle qui parle de libération du péché? pas d’amalgame

  7. Eve

    Sur le gribouillage, un barbu, comme on en trouve partout, coiffé bizarrement d’un triangle, à l’oeil, du jamais vu ! avec un engin sur le dos, qui fait froid dans le dos et l’air ahuri !
    pas l’air catholique du tout !

    Ce n’est pas pour défendre l’exécrable production des gribouilleurs, mais

    s’il est possible d’imaginer Dieu ! vraiment là ce n’est pas lui !

  8. michadri

    Tout en étant contre le dessin de la une ,en représentant le Dieu des juifs et des chrétiens charlie hebdo admet que le seul véritable Dieu est le notre et non cette invention islamique qu’est allah…merde !!

  9. em

    Ce « torchon » porte la responsabilité des évènements graves survenus. Lorsque l’on fait commerce de
    la provocation il faut s’attendre à ce que celui qui est offensé se révolte et malheureusement, l’un des offensés n’a pas craint d’utiliser les armes !
    L’Eglise catholique n’utilisera jamais ces moyens mais on aurait pu entendre la voix des évêques défendant tout ce qui blessait les fidèles, or on constate toujours l’unisson des responsables religieux avec le « politiquement correct » de ce pays. Ils sont toujours prêts à culpabiliser ceux qui sont scandalisés par de telles attaques contre leur FOI !!!

  10. gege

    Il est tout de même sidérant que des journalistes dont la rédaction a été décimée par des islamistes au nom d’ Allah publient en première page l’auteur des crimes comme étant le Dieu des chrétiens!!!!

    • Gégé

      Comme je l’ai expliqué en détail , les scribouillards de ce torchon nommé charlie hebdo, ont pris la terrible leçon des tuerie de janvier 2015 , et ont donc décidé de réorienter l’inspiration de leurs production non pas tant pour cesser de manier l’injure et la provocation, mais au contraire continuer à vendre en trainant dans la boue des catégories sociales et culturelles, par essence pacifiques!

      La mort atroce de leurs collègues fut , à raison, vécue comme un immense traumatisme, et les survivants n’ont pas découvert en eux mêmes le courage de reprendre à leur compte la démarche des anciens, consistant à brocarder l’ensemble des confessions religieuses, ayant compris que de continuer à injurier Mahomet , pouvait les exposer à des attaques mortelles éventuelles supplémentaires .

      Nos journaleux actuels de ce canard, ne sont donc ni des héros ni encore moins des martyrs volontaires, et confrontés à la nécéssité de continuer à interesser le public , pour des raisons bassement alimentaires, ils ont carrément choisi la voie la plus moralement imbuvable ! , consistant à attaquer la population chrétienne, dont ils ne craignent aucune réaction de défense , et ceci d’autant plus que les evêques français laissent littéralement tomber leurs meilleurs fidéles pratiquants .

      Je ne reproche pas aux « journalistes » de charlie hebdo d’éprouver de la crainte face au danger de mort ! mais je rejette leur attitude présente , les conduisant à s’acharner sur le peuple chrétien sans défense, ce dernier étant déjà tellement fragilisé tant par un pouvoir socialiste athée et hostile, que par une montée terrifiante du salafisme , qui a terme condamnera l’ensemble des membres de l’Eglise à une mort cruelle et certaine .

      En cela les membres de la rédaction de ce journal , se couvrent de la plus dégoutante des abjections ! ne méritent pas du tout notre respect! et aurait du définitivement fermé leur entreprise , consécutivement à la disparition tragique de leurs camarades de travail !

      En bref ce journal n’aurait jamais du reparaître !

      • Carolus Magnus

        J’approuve TOTALEMENT le commentaire de notre ami Jean-Michel GAUDET.

        Et j’ajoute que ce dimanche 10 janvier 2016, jour du Seigneur, ce gouvernement qui se dit à priori laïc, fait ouvertement propagande en faveur de l’Islam…

        Il autorise, avec le soutien et le grand renfort des médias chargés d’en faire la publicité, une journée « Mosquées portes ouvertes » !!!!

        A-t-on jamais entendu parler d’un quelconque soutien d’Etat à une putative journée « Eglises et Cathédrales portes ouvertes » ?

        NON, jamais !

        Mais pour les musulmans l’Etat déroule le tapis rouge des complaisances !

        Une honte.

  11. lacausse

    outrée par ce journal et tous les hommages….je compatie pour les victimes ,mais,ils savaient bien ce qu’ils faisaient, puisque cela continue…AVEC LES AUTRES…
    et puisque l’islam fait peur,harro sur les cathos…
    que des LAÏCARDS le fassent,pourquoi pas,mais,que DES EVEQUES ….NON..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *