MonsRUNIN, Evÿque de Corseeigneur B

Un concept d’écologie humaine faite du respect de la personne

Download PDF

L’évêque du Havre, Monseigneur Jean-Luc Brunin, a présenté à Paris, puis au Havre, l’encyclique du pape François :

« C’est un texte important qui arrive à un moment névralgique, dans une société secouée par des crises. Par le passé, toutes les encycliques papales correspondaient à des moments clés de l’Histoire. Ce texte intervient avant la tenue de la COP 21, la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se déroule à Paris à la fin de l’année ».

Une première encyclique à la fin du XIXe siècle abordait l’émergence de la classe ouvrière et la justice sociale, celle de 1963 était attentive au maintien de la paix dans le monde. L’encyclique de 1967 interviendra en pleine période de décolonisation et, plus tard, en 2009, l’encyclique de Benoît XVI portera sur la crise économique et financière. Le pape François constate que tous les problèmes sont interconnectés :

« Il fait le constat que tout est lié, la crise écologique, la crise économique et sociale. Il avance un concept d’écologie humaine faite du respect de la personne qui se place à côté d’une écologie environnementale. Il est à la fois sur un plan à éthique et spirituel… »

« Le pape François en appelle à des modes de vie plus simples, plus sobres et plus solidaires qui rompent avec la logique de compétition. Il donne dans son texte de vraies pistes d’actions. Pour lui, l’éducation est primordiale. Il considère également l’écologie comme un espace, une Maison commune où l’homme est en relation avec les autres ».

Source : Paris Normandie

9 comments

  1. « Le pape François en appelle à des modes de vie plus simples, plus sobres « … Ça y est, on va entrer dans une méga-récession ! Chômage mondial en perspective, et, par la suite, assistance sociale (*…plus solidaires ). violences civiles, famines, maladies et mort… La fin d’un cycle… Que ça va être beau !!!

  2. Juste en passant, je n’ai jamais entendu Jésus dire:  » Il considère également l’écologie comme un espace, une Maison commune où l’homme est en relation avec les autres ». Lui, il annonçait le Royaume de Dieu, mission concédée à ses disciples. Jusqu’à quand ? (Matthieu 24:14) 14 Et cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans toute la terre habitée, en témoignage pour toutes les nations ; et alors viendra la fin.
    Et sous la direction de qui feraient ils cette proclamation ? (Matthieu 28:20) […] Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ”
    **** Péchés écologiques, faut avoir de l’imagination pas à peu près… Tiens, presqu’autant que l’invention du purgatoire… Ça promet… A+

  3. soleily

    Je travaille avec des ados sur la liberté.
    C’est pour que nous soyons vraiment libres que Christ nous a libérés. Tenez donc ferme et ne vous laissez pas remettre sous le joug de l’esclavage. Galates 5,1 (TOB)
    J’insiste sur le lien entre liberté et unité de la personne:les 3 C (corps -pulsions; cerveau – réflexion, méditation; cœur – affection, prière, volonté)
    Je suis heureuse que le pape François s’attache à cette unité indispensable au niveau de toute notre humanité. Économie, écologie et social sont liés et à notre époque où la mondialisation risque de nous asphyxier, il est urgent de travailler à leur unité en y creusant un passage pour le Souffle de l’Esprit Saint.
    Je pense que le Saint Père dit les choses mieux que moi et je lui suis reconnaissante de nous offrir ce fruit de sa liberté pour nous aider à travailler humblement mais de tout notre cœur, de tout notre corps, de tout notre cerveau, au règne de notre Père.

  4. Spartacus

    Malheureusement, la véritable Education, celle qui consiste à lire, écrire et compter pour s’ouvrir au monde n’est jamais évoquée dans cette encyclique. On y parle de « conversion » écologique. A voir ce qui se passe dans notre pays, cette conversion ou éducation est un embrigadement des enfants. dans nos écoles, on apprend la bonne pensée écologiques aux enfants qui doivent influencer leur parents. (Dixit Vincent Peillon). ce genre de méthode pratiqué en Allemagne et en URSS conduit là où l’on sait.

  5. moreau

    la nouvelle religion : l’art du vivre ensemble et du blablabla ! Combien d’ordinations en France l’année prochaine pour en célébré le culte ?

  6. Cassianus

    La logique de la compétition ne peut pas être opposée à la solidarité. Ce serait comme opposer l’aspiration à l’expiration et recommander aux hommes, pour leur santé, de moins aspirer ou de moins expirer. Les hommes sont solidaires en vue d’une suprématie ; ils veulent cette suprématie en vue de venir en aide à de plus faibles qu’ils veulent protéger parce qu’ils les aiment. Renoncer à la compétition (et donc à faire des perdants) serait renoncer aussi à assister des proches qui ont besoin d’être assistés et défendus. Le Pape François ne veut sûrement pas que les Chrétiens cessent de vouloir se faire une place honorable dans le monde et abandonnent leurs enfants à la misère pour l’illusoire satisfaction morale de ne plus être en guerre avec des concurrents.

  7. hermeneias

    Et euuuh c’est quoi « le règne de notre Père » soleily

    Serait ce la grande société , le « big world » gouverné par le « big brother » onusien …et ses financeurs , multiculturelle et écologiquement correcte , c’est à dire conforme à la «  »science » » ( pseudo science ou idéologie ) officielle et à ses « dogmes » ?
    Science instrumentalisée par une idéologie tyrannique qui prône une écologie en trompe l’oeil et , en m^me temps , contraception hormonale à tout va , systématique et massive , comportements déréglés de toutes sortes anti écologiques , PMA GPA …. Le respect de la Creation est le cadet de leurs soucis !

    Et malheureusement le pape actuel se fait l’auxiliaire des « maitres du monde » .

    Pas de Salut sans la Grâce et la conversion personnelle !

  8. zézé

    Je pense qu’il FAUT mettre DIEU et LE servir avant toute chose ! et la planète s’en portera que mieux ! car si nous respectons DIEU et sachant que TOUT vient de Lui alors nous respecterons, la nature, les humains et les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *