Un document sur la responsabilité des dirigeants politiques en préparation

Download PDF

Le groupe d’études à vocation internationale sur le Saint-Siège de l’Assemblée nationale vient de publier son rapport sur la mission d’études que 14 députés français ont effectué au Vatican du 26 au 28 septembre, conduits par le député de l’Ain Xavier Breton (Les Républicains). Les députés écrivent dès le début de leur rapport :

« Il est manifeste que l’accession au trône de Pierre du pape François a suscité beaucoup de changements, à portée symbolique ou plus profonds, et ouvert la voie à des thèmes nouveaux, ou renouvelés, d’intervention ».

La délégation souligne que ses entretiens

« lui ont permis de constater chez ses interlocuteurs un souci partagé de mettre en relief, aussi, la continuité, non seulement de la doctrine, mais de l’action de l’Église au-delà de la succession des pontificats ».

Lors de leur entretien avec Mgr Paul Gallagher, secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, les députés ont notamment évoqué la question de l’Europe, de la situation des chrétiens d’Orient mais aussi des relations entre la Chine et le Saint-Siège.

La question de l’immigration a été évoquée de nombreuses fois tant avec le cardinal Jean-Louis Tauran, président du conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, qui a dressé un vaste panorama de l’action du Saint-Siège en la matière, qu’avec Michel Roy, secrétaire général de Caritas internationalis, qu’avec le cardinal Peter Turkson, actuel président du conseil pontifical Justice et paix et futur préfet du dicastère pour le développement humain intégral.

« Il s’agissait bien d’un échange, car nos interlocuteurs ont convié les membres de la délégation à leur communiquer leurs analyses et leurs expériences du mouvement actuel d’immigration et se sont montrés attentifs aux réponses qui leur étaient données ».

Avec le cardinal Turkson ont également été abordées les questions d’environnement et de l’engagement en politique. Sur ce sujet, le cardinal leur a  annoncé « qu’un document sur la responsabilité des dirigeants politiques », analogue à celui « la vocation du chef d’entreprise » publié en 2012, était « en cours de préparation sous la direction d’un spécialiste français de théologie politique ».

Source