maxresdefault

Une année Charles de Foucauld dans le diocèse de Viviers

Download PDF

Le lancement de l’année qui commémore le centenaire de la mort du Bienheureux Charles de Foucauld a officiellement eu lieu le 13 novembre à la maison diocésaine Charles de Foucauld à Viviers, puis le 22 novembre avec la messe télévisée à la Grande Chapelle de la maison diocésaine, présidée par Mgr Jean-Louis Balsa, évêque de Viviers. Tout au long de l’année 2016 des manifestations sont prévues.

Voici le programme du week-end du 23 – 24 janvier 2016 :

Intervenants

  • Dominique Casajus, Directeur de recherche CNRS, Institut des Mondes africains, Paris
  • Paul Pandolfi, Professeur émérite, Université Paul Valéry – Montpellier III
  • Sœur Antonella Fraccaro, Disciples de l’Évangile, Trevise (Italie)
  • Lieutenant-colonel Jean Bourcart, Service de la Défense, Département de la recherche, études et enseignement
  • Père Michel de Peyret, Aumônier de l’Ecole de St Cyr – Coëtquidan

Table ronde animée par le Père Guy Lescanne, prêtre de la Fraternité Sacerdotale
Spectacle de la Compagnie des Skowiés : « La vie de Charles de Foucauld »

Programme du week-end :

Samedi 23 Janvier

  • 9h00 Accueil
  • 9h30 Présentation
  • 9h45 1ère Intervention
  • 10h15 2ème intervention
  • 11h00 Pause
  • 11h15 3ème intervention
  • 12h00 4ème intervention
  • 13h00 Repas
  • 14h30 5ème intervention
  • 15h15 Table ronde
  • 16h30 Fin table ronde
  • 17h00 Visite libre à l’espace Charles de Foucauld
  • 18h30 Vêpres
  • 19h00 Repas
  • 20h30 Spectacle à la Grande Chapelle

Dimanche 24 Janvier

  • A partir de 7h 45 petit déjeuner
  • 9h 00 Laudes libres
  • 9h 30 Visite libre à l’espace Charles de Foucauld
  • 10h 30 Messe à la Grande Chapelle
  • 12h 00 Repas

Le lancement de l’année Charles de Foucauld a été marqué par l’inauguration de la statue de Charles de Foucauld à l’entrée de la maison diocésaine à Viviers, en présence de Christian Lavis, maire de Viviers et Monseigneur Balsa. Monseigneur Balsa a précisé :

« Nous nous retrouvons autour de cette statue du bienheureux Charles de Foucauld pour rendre grâce à Dieu le Père. L’Église offre les images des saints à la vénération publique, si elle nous fit contempler les traits de ceux qui ont fidèlement suivi le Christ, c’est pour nous faire aspirer au bonheur qui est le leur et apprendre d’eux le chemin qui y conduit. Les saints et les bienheureux sont les amis du Christ et partagent sa gloire. Ils sont aussi nos frères : ils nous aiment, ils nous assistent, ils intercèdent pour nous. »

Autres manifestations :

Capture d’écran 2016-01-02 à 16.39.24

1 comment

  1. Pauvre pécheur que je suis

    C’est par le Bienheureux Charles de Foucauld que j’ai pu assimilé le nouveau baptême par le Sang du Christ que l’humanité est sauvé et prier pour la conversion des musulmans + + +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *