a

Une petite pensée pour nos moutons

Download PDF

A l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd, le Service des Relations avec l’Islam, de la Conférence épiscopale envoie ce message :

Conseil pour les relations interreligieuses – Service pour les relations avec l’islam, SRI

Paris, le 25 octobre 2012

Chers amis musulmans,

Le vendredi 26 octobre 2012, vous célébrez la Fête du sacrifice, Aïd el Adha. Elle commémore le geste de soumission à Dieu d’Abraham, Ibrahim, père dans la foi des croyants juifs, chrétiens et musulmans. Fraternellement, au nom de l’Eglise catholique en France, nous vous adressons nos meilleurs vœux.

Que cette fête soit l’occasion d’implorer Dieu, l’Unique, en faveur de la paix dans le monde, de la justice et de la dignité pour tous les hommes.

Cette fête se déroule pour vous dans un contexte difficile, marqué par la guerre civile en Syrie, par des tensions dans d’autres régions et par des comportements hostiles vis-à-vis de vous, dans notre pays, comme l’occupation récente du chantier de la mosquée de Poitiers. En septembre dernier, avec Mr Moussaoui, nous engagions nos concitoyens, à un sursaut de fraternité. Cet appel reste d’actualité.

Pour les uns et les autres, cette fraternité s’enracine dans notre foi en Dieu et nous conduit au respect de tout être humain créé par Lui. C’est pourquoi nous prions Dieu, Seigneur des univers et Père miséricordieux de l’humanité entière, pour qu’Il convertisse nos cœurs et nous donne l’audace d’initiatives communes qui servent la compréhension mutuelle, le vivre ensemble, la justice et la paix.

Nous implorons Sa bénédiction sur vous et vos familles.

Bonne fête de l’Aïd el Adha,

Mgr Michel Dubost,

Evêque d’Evry, président du Conseil pour les relations interreligieuses

P. Christophe Roucou,

Directeur du Service national pour les Relations avec l’Islam, S.R.I.

9 comments

  1. G.G

    Et bien sur les chrétiens attendront la réciprocité … Comme la construction d’églises sur les terres d’islam. C’est un cauchemar !
    De voir la dhimmitude de notre clergé me donne envie de vomir, et plus encore … De leur tourner le dos définitivement.

  2. Denis Lussier

    Désolé de jeter un pavé dans la marre, La question est de savoir si, hors de l’Église, point de salut! Est encore vrai en lisant une telle effluve d’œcuménisme. Pourquoi ne pas dire la Vérité? Qu’est-ce que est juste selon le Créateur (qui n’a –pas- de nom, oh non!)? Que nous dit-il dans sa parole?

    (Romains 10:2-4) 2 Car je leur rends témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu ; mais non selon la connaissance exacte ; 3 en effet, ne connaissant pas la justice de Dieu, mais cherchant à établir la leur propre, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. 4 Car Christ est la fin de la Loi, pour que tout homme qui exerce la foi (dans le Christ) ait la justice. (Sinon tu n’es pas sous la justice de Dieu qui veut te conduire à la vie éternelle)

    (Colossiens 2:16, 17) 16 Que personne donc ne vous juge sur le manger et le boire, ou à propos d’une fête ou de l’observance de la nouvelle lune ou d’un sabbat ; 17 car ces choses sont une ombre des choses à venir, mais la « réalité relève du Christ ».

    (Hébreux 10:1) 10 En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses, [les hommes] ne peuvent jamais, avec les mêmes sacrifices que d’année en année ils offrent continuellement, rendre parfaits ceux qui s’approchent.

    Vous célébrez la Fête du sacrifice, Aïd el Adha ! Vous êtes à côté de la track, point final.
    Un jugement sera prononcé avec vigueur : « (Révélation 19:1, 2) 19 Après ces choses j’ai entendu ce qui était comme une voix forte d’une grande foule dans le ciel. Ils disaient : “ Louez Yah ! Le salut et la gloire et la puissance appartiennent à notre Dieu, 2 parce que ses jugements sont vrais et justes. Car il a exécuté le jugement sur la grande prostituée (Babylone la Grande) qui corrompait la terre avec sa fornication, et il a vengé le sang de ses esclaves, [qu’elle avait répandu] de sa main. […]

    Que faisaient ses esclaves?…

  3. frannot

    C’est lamentable ! Comment s’aplatir à ce point ! Comment peut-on pratiquer une si vile flatterie ? « Ils » n’auront aucun mal à nous placer. dans la dhimmitude, nos pasteurs nous y jettent.

  4. antoine

    Un bel exemple de l’état de dhimmitude dans lequel est tombé une grande partie de notre épiscopat.
    Les propos de ces 2 clercs sont scandaleux et les excluent de la communauté catholique.
    Mais, qu’attendre de ces 2 personnages…

  5. Anne

    Consternant….
    Ces ecclésiastiques naïfs et irresponsables n’ont jamais lu le coran, ne regardent pas autour d’eux ce qui se passe dans le monde, n’ont que faire de nos frères chrétiens persécutés, ne voient pas l’islamisation galopante de notre pays…
    Quand comprendront-ils ?

  6. Victoria

    Ce texte est scandaleux! Comment un prêtre peut écrire cela le jour où, après l’indicible horreur de la torture et la mort d’un prêtre, un attentat a été perpétré aux obsèques de ce prêtre?

    Le pêre Roucou a-t-il toute sa tête ou se l’est-il déjà faite couper par ses « amis »?

  7. Melmiesse

    La religion chrétienne s’enracine dans l’histoire par la venue au monde de Jésus ; pour moi Abraham est un mythe fondateur de l’état hébreux , il n’est pas le père dans la foi de tous les croyants n’ayant pas d’existence réelle prouvée. Quant au contexte difficile pour les musulmans c’est plutôt une aubaine que ce réveil fondamentaliste qui n’est difficile que pour les chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *