g

Vatican II expliqué aux jeunes Youkounkoun

Download PDF

C’est une étrange association qui a vu le jour. Elle se prénomme « YouCoun ». Comme « Youth Council » et non comme « Jeune C… »… Son ambition : faire connaître à la jeunesse le concile Vatican II à l’occasion des 50 ans de son ouverture et susciter un nouveau dialogue entre tous ces jeunes de sensibilités différentes.

L’initiative a été lancée par Samuel Grzybowski, étudiant en histoire et sciences politique, qui effectue un grand saut historique :

« Après les Ecritures, il est un texte central ».

Exit les Pères de l’Eglise et le développement du Magistère à travers l’Histoire de l’Eglise. Et il poursuit :

« Tout ce qu’on vit aujourd’hui comme Eglise vient de ce texte. Je pense à la liturgie, par exemple : la messe en français, le prêtre face à l’assemblée, etc. »

Voilà que ça se corse. Samuel Grzybowski a-t-il lu la Constitution conciliaire sur la liturgie, Sacrosanctum Concilium ? Elle ne parle pas de prêtre face à l’assemblée. Quant à la langue de la liturgie :

« L’usage de la langue latine, sauf droit particulier, sera conservé dans les rites latins ».

Par ailleurs, on peut lire dans cette même Constitution :

« C’est pourquoi absolument personne d’autre, même prêtre, ne peut, de son propre chef, ajouter, enlever ou changer quoi que ce soit dans la liturgie. »

Samuel Grzybowski souhaite rendre le Concile Vatican II accessible à la jeunesse :

« J’ai le sentiment que c’est nécessaire : la majorité ignore son contenu ».

Il ne croit pas si bien dire.

[NB : le titre de cet article est un clin d’oeil cinématographique : Le Corniaud, sorti à la fin du Concile, en 1965, mettant en scène Louis de Funès et Bourvil, au volant s’une superbe cadillac, dans laquelle est dissimulé le « Youkounkoun », le plus gros diamant du monde]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *