b

Le pape n’appelle pas le cardinal Barbarin à démissionner

Download PDF

Dans l’avion du retour du Mexique, lors de la traditionnelle séance avec les journalistes, le pape François a répondu ainsi à une question sur les problèmes d’abus sexuels commis par des prêtres :

« Un évêque qui déplace un prêtre dans une autre paroisse quand un cas de pédophilie a été découvert, est un homme inconscient et la meilleure chose qu’il puisse faire c’est de présenter sa démission. C’est clair ? »

Evidemment, et il fallait s’y attendre, toute la presse a vu là une condamnation du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, appelé à démissionner par le pape lui-même pour n’avoir pas suspendu un prêtre qui avait commis des abus sexuels 20 ans plus tôt.

Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège a dû expliciter les propos du Souverain Pontife et prendre la défense du cardinal français Philippe Barbarin :

“Je ne pense pas que cette réponse du pape puisse se référer à ce cas“. “Selon moi, cela n’a absolument aucun fondement“. “La question a été posée par un journaliste mexicain qui avait à l’esprit le cas du père Maciel (fondateur des Légionnaires du Christ) ou ceux des Etats-Unis“.

Il s’agissait alors “de cas effectifs de couverture (…) irresponsable“ de prêtres pédophiles, qui été transférés au risque que de récidiver ailleurs.

“le cas du cardinal Barbarin est complètement différent : il n’a absolument pas pris d’initiatives pour couvrir (ces faits), mais il s’est trouvé face à une situation qui remontait à des années auparavant“.

Le cardinal n’avait pas reçu “d’accusations particulières“ sur ce cas “délicat et complexe“.

“le cardinal avance avec beaucoup de responsabilité“.

Serait-il inconvenant de déclarer que le pape a parlé avec moins de responsabilité ?

De son côté, le cardinal Philippe Barbarin – actuellement en déplacement au Burkina Faso –  a accepté de répondre à Lucie Baverel, journaliste à RCF Lyon et envoyée spéciale pour couvrir le déplacement dans le diocèse de Koupéla.

« Il faut vraiment respecter profondément le travail de la justice »

3 comments

  1. gustave

    Le Cardinal doit aussi être condamné pour complicité,abus d’autorité pour avoir couvert ce fait à la justice,et non assistance à personne en danger.
    Mais il faudrait avoir un peu d’amour propre pour le faire,et éviter ainsi qu’on salisse un peu moins notre Eglise,qu’il doit aussi aimer,j’en suis certain.
    Mais c’est un lâche qui a été promu Cardinal

  2. rocheteau

    mais personnellement je regrette que le Cardinal Barbarin qui a souvent de très bonnes initiatives, se laisse aussi aller à des démarches ambiguës, comme celle de la confirmation en cérémonie commune avec une « pasteurette » protestante… que notre Cardinal Primat des Gaules soit cohérent dans la proclamation de sa foi pour le bien de tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *