Rome trahira-t-elle les catholiques français ?

Dans un tweet publié hier avant la visite de François Hollande au pape, l’abbé Christian Venard, aumônier militaire, a écrit sur le réseau twitter :

vLe risque est grand en effet, quand on connaît le fonctionnement de la Secrétairerie d’Etat, de passer par pertes et profits les attentes et besoins des catholiques du pays du chef d’Etat visiteur au profit de relations diplomatiques apaisées. D’autres Etats ont connu ce problème, dont la Chine encore récemment, malgré la lettre de Benoît XVI, qui n’a pas du arriver dans certaines boîtes de la Secrétairerie. 

Car du côté du Pape, les choses sont plutôt claires : il a soutenu la Marche pour la vie du 19 janvier, motivant ainsi les nombreux catholiques français, qui ont parfois l’impression d’être abandonnés par leurs évêques sur ce sujet fondamental.

Néanmoins, le communiqué du Saint-Siège a voulu montrer que les relations entre la France et le Vatican sont plutôt froides, comme le souligne mon confrère :

« on parle d’entretiens « cordiaux » – comme on dit en terme diplomatique pour signifier qu’on n’est d’accord sur rien ou sur très peu de choses ».

Et le Saint-Siège n’a pas éludé les sujets qui fâchent et que François Hollande ne souhaitait pas évoquer. Il faut dire que les catholiques ont réuni en très peu de jour plus de 100 000 signatures pour demander au Pape de refuser la mise sous le tapis de ces points :

« Dans le contexte de la défense et de la promotion de la dignité de la personne humaine, quelques arguments d’actualité ont été examinés, comme la famille, la bioéthique, le respect des communautés religieuses et la protection des lieux de culte. »

Alors, les catholiques français seront-ils trahis par la Secrétairerie d’Etat ? A première vue, il semble que non. Mais il est encore trop tôt pour en être certain.

21 comments

  1. Benard Marguerite

    Sanctionner les catholiques français à cause d’un chef d’Etat peu … Je vous laisse penser la suite . Notre Pape François n’agira point ainsi .
    Je suis certaine qu’ il trouvera une solution autre .

  2. En aucun des cas visés par l’abbé Vénard, le Vatican n’a trahit les catholiques.

    D’ailleurs la Ralliement tel que l’ordonne l’encyclique Au milieu des sollicitudes est moralement obligatoire s’agissant d’une question de morale traitée par le Pape.

  3. Jean-Pierre Delmau

    Il faut faire confiance au Pape, parfois apparemment un peu mal informé, mais honnête et sincère dans la propagation de la Foi, et qui n’envoie pas dire ce qu’il pense. Ce ne sont certainement pas la « droiture » et le « caractère » de notre président qui l’auront impressionné.
    Quant aux vœux des catholiques français, même si le message peut ne passer par tous les évêques, on peut compter sur quelques relais fiables à Rome.

  4. arnaud de laportalière

    Le titre : « Le Vatican : une tradition de trahisons des forces vives cathos françaises… » est-il de Maximilien Bernard ou de l’auteur du tweet , Christian Venard ?

  5. Philomène

    Ce pape a quand même l’air un peu naïf, du genre « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », ce n’est pas un offensif, on n’a pas grand chose à attendre de lui, à part des propos angéliques et lénifiants.

  6. Lyle

    C’est vrai que je me pose des questions , quand on voit cela si la personne n’a pas la foi, elle quitte l’Eglise, j’ai foi en Dieu, je doute des hommes, c’est pour cela que sa SS le Pape n’aurait pas du être cordial avec cet homme, qui montre son rejet des Catholiques comme jamais vu en France.

    • patrhaut

      Comme VOUS ne l’avez jamais vu ! Croyez-vous qu’en 1792-1793 et après, qu’entre 1871 et 1914 (1905), les catholiques, prélats, prêtres et fidèles, ont moins souffert que vous ? Peut-être était-ce moins sournois mais avec les prélats, prêtres et fidèles catholiques d’aujourd’hui, il est inutile que leurs ennemis leur confisquent leurs biens, les conspuent, les exilent, les tuent, les assassinent, puisqu’ils ont donné les clés et ont fourni la corde pour se faire pendre !

  7. patrhaut

    Peu importe ! Les catholiques français, dans leur grande majorité, ne méritent rien d’autre que l’indifférence de la part du Vatican, Secrétairerie ou non, Pape en premier. Quel est le pape qu’ils ont défendu comme ils auraient dû ? Jean-Paul II, Benoît XVI ? Quand on se souvient des réactions au moins négatives, souvent hostiles, des catholiques français de plus de quarante ans, vis à vis des deux derniers papes; quand on voit que 80% des Français actuels (on ne va pas me dire qu’il ne reste que 20% de Français qui se souviennent d’être catholiques!) approuvent la loi qui est passée cette semaine sur l’IVG; quand on voit 90% des évêques de France raser les murs, mettre la « discrétion » comme première valeur et ne jamais s’exprimer franchement, officiellement, en masse, sur ce qu’il se passe depuis 20 mois contre la famille, les enfants, les faibles, les malades et les mourants, contre la femme quoi qu’il en paraisse, contre leur propre religion, édifices, offices et ouailles, on se demande encore si le Vatican va trahir les catholiques français ! Mais que les catholiques français, à commencer par leurs bergers, qui trahissent tous les jours leur baptême et leur Eglise, commencent à ne pas se trahir eux-mêmes et le Vatican, Pape et Secrétairerie ne les trahiront pas.

  8. Sylvie Houbouyan

    Et le lendemain de sa visite édifiante chez le Pape, Hollande répudie Valérie Trierweiler sans autre raisons que celles de son confort personnel.

  9. Roger AUBERT

    « Je ne suis pas venu apporter la paix ». Deux contre trois et trois contre deux, au sein des familles, des états, de l’Eglise, même.
    Les catholiques sont dans l’expectative… Il faut refuser cette fausse paix en faisant ami avec les Hitler, les Pol pot, les dictateurs de tous bords… Et notre bon François HOLLANDE a été placé là par le Ciel pour que la dégringolade, donc, le relèvement qui va suivre soit plus rapide.
    Espérons que cette visite à l’homonyme à Rome soit bénéfique… On pourrait avoir un doute, puisque les principes de l’oecuménisme insérés comme un poison destructeur ont pour conséquence une fausse paix où l’on n’ose plus chasser les marchands du Temple, avertir en éducation, en paroisse (comme à Ars avant 1859) des défauts, de préparer les fins dernières urgemment !!! Or, tout chez nous en France, est propre à favoriser la damnation de la jeunesse et la destruction lente d’une fausse Eglise moderniste anesthésiée…
    Enfin, espérons encore ! Peut-être que les prières d’âmes humbles et souffrantes, cachées… auront eu leur effet.

  10. Joseph

    Je n’aime pas du tout ni le titre ni la question de la conclusion. Il n’ont rien de chrétien !
    Après tout, il n’y a pas que je sache une collision d’intérêts entre les catholiques de France et les catholiques du reste du monde.

  11. Maurice

    Il est vrai que ce Pape me pose plus de problèmes qu’il ne m’apporte de solution.
    Sans être sédévacantiste, je suis de plus en plus enclin à penser qu’ils (les sédévacantistes) n’ont pas tout à fait tord, surtout depuis « l’affaire » des Franciscains de l’Immaculée, comment le Pape a-t-il pu laisser faire ça ? !

  12. Nussbaum Raymond

    France , fille ainée de l’Eglise…
    Tristesse et amertume, des Présidents divorcés, remariés, des enfants illégitimes, des maîtresses, chanteuse, actrice et j’en passe… Oui pauvre France…
    Mariage pour tous, avortements, tout est permis actuellement, c’est ça la France Catholique ?
    Français réveillez-vous, adoptez une conduite meilleure pour …la Fille aînée de l’Eglise, prions…

  13. Jeanjean

    En attendant, en Russie, on bâtit des églises alors qu’en France, on les laisse détruire dans le plus grand silence des autorités épiscopales. Comme dit le proverbe, « qui ne dit mot consent ».
    Les évêques concernés par ces destructions ont-ils reçu une quelconque remontrance de Rome ?

  14. de crozé de Clesmes

    le clergé Francais a fait le lit des Socialiste qui sont anticatho par idéologie .qui s’ils ce disent catholique le font pour mieux détruire .Ils ont complètement démoli une région ultra pratiquante comme la Bretagne ,et par exemple l’université fabriquant le plus de « anarcatho » qui confonde le social et le spirituel et la foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>