EGLISE A VENDRE

Vendre des églises aux musulmans : normal dans le diocèse de Vierzon

Download PDF

Je trouve ce communiqué du diocèse de Bourges tout à fait surréaliste, alors que s’ouvre l’année de la foi et que nos évêques sont réunis en synode sur la nouvelle évangélisation. Il y a comme qui dirait, un léger décalage :

« Le diocèse de Bourges a mis en vente l’église Saint-Eloi pour lui assurer les moyens financiers nécessaires à sa mission sur Vierzon. Si la décision de l’attribution finale revient à Mgr Armand Maillard, évêque de Bourges, le père Alain Krauth, curé de la paroisse, a donné des pistes de réflexion (Source CEF)  » Dans l’Evangile du 14 octobre 2012, « le jeune homme riche » (Marc 10, 17-30), Jésus invite « à savoir se détacher des biens matériels ». A la question « Faut-il vendre l’église Saint-Eloi ? », le P. Alain Krauth a rappelé que les paroissiens ont été consultés en 2011, que l’Equipe d’Animation Pastorale, le Conseil Pastoral et le Conseil Economique se sont prononcés en faveur de la vente de l’église « qui se trouve dans un quartier dont la population diminue et qui sert le moins au culte ». « Peut-on vendre une église à des musulmans ? » a-t-il alors poursuivi. Le Concile Vatican II, a-t-il souligné, dans sa Déclaration sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes a affirmé que « L’Eglise regarde aussi avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un (…). Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté » (Nostra aetate § 3). Une ligne claire, confortée par le pape Jean-Paul II lors de la rencontre interreligieuse d’Assise (Italie) en 1986, confirmée par Benoît XVI 25 ans plus tard. Alors, faut-il envisager de vendre l’église Saint-Eloi aux musulmans de Vierzon ? « Pour ma part, répond le prêtre, il me semble que si ce bâtiment pouvait permettre à des musulmans modérés de pouvoir célébrer dignement leur foi, dans le respect de la laïcité française et dans des relations courtoises avec la communauté catholique, alors cette vente favoriserait la paix civile et le vivre ensemble. A l’inverse, je regretterais que cette église puisse être achetée par une communauté ou un groupe aux idées radicales, de quelque religion qu’ils puissent être ». »

13 comments

  1. senex

    LesTradis qui cherchent des lieux de culte décents sont priés de s’abstenir….! L’enfer est vraiment pavé de bonnes intentions…Suicidaire…..

  2. Michèle

    Bonnes intentions, dites-vous, @ senex? Mouais…J’aimerais voir ce qui resterait de l’aménité et du discours irénique de ces bonnes âmes si un acquéreur tradi se pointait..

  3. G.G

    Si l’islam est une religion de paix et d.amour j’invite le père krauth et mgr Maillard à vite aller évangéliser en Syrie … Par exemple …
    Je ne sais ce qu’en passe à cette heure le prêtre torturé et les fidèles ´ explosés ´ venus à ses obsèques.

    On marche vraiment sur la tête ! En tous cas, moi, je suis écœurée

  4. ankou

    « Pour ma part, répond le prêtre, il me semble que si ce bâtiment pouvait permettre à des musulmans modérés de pouvoir célébrer dignement leur foi, dans le respect de la laïcité française et dans des relations courtoises avec la communauté catholique, alors cette vente favoriserait la paix civile et le vivre ensemble. A l’inverse, je regretterais que cette église puisse être achetée par une communauté ou un groupe aux idées radicales, de quelque religion qu’ils puissent être ». 

    J’ai relu cet article pour bien comprendre le commentaire de – senex –, c’est pour ça que j’ai mis en en-tête et entre parenthèse se passage.
    Alors comme ça, ce prêtre préfère voir des musulmans prier dans cette église transformée en mosquée que de voir des « tradis » venir y prier ?
    Que sommes-nous pour lui ?
    Des êtres impurs qui ne doivent surtout pas avoir des lieux pour y faire des offices ?
    S’il n’était pas un prêtre, je lui donnerais des tartes à 5 doigts pas plaisir ! Avec du rab. Comment le Saint-Père peut-il tolérer cette attitude ? La connaît-il au moins ? Je serai bien content de connaître son avis sur ce comportement.
    Mais au fait, les riverains, qu’en pensent-ils en dehors de la religion ?
    Savent-ils que leurs biens immobiliers auront de grands risques d’être affaiblis dans leurs évaluations ?
    Que pensent-ils de voir passer devant chez eux des personnes en pyjamas ou avec des torchons sur la tête ?

    Il est vrai que c’est la mode de favoriser les musulmans au détriment des Catholiques !!

  5. Melmiesse

    Je lis: « Jesus invite à se détacher des biens matériels » mais vendre c’est recevoir de l’argent pas s’en détacher . Il parait que Saint François d’Assise avait renoncer à son héritage pour suivre Jésus. Vendre à des musulmans signifie retirer Jésus du tabernacle et laisser la place à ceux qui dénient la Trinité et la divinité du Christ ainsi que sa résurrection ceci pour de l’argent. Nouvelle histoire de Faust

  6. DINO

    S’il ya besoin d’argent pour les besoins »de l’église et il ya d’autres façons de vendre un immeuble de l’Eglise. Vendre aux islamistes me semble incompatible avec toutes les bonnes choses mentionnées par le père Krauth .. Les musulmans modérés sont un fantasie ..De cette facon augmentera la delimitazone de l’Église visible en recul dans le monde et à l’islam alternatif. Si les musulmans veulent, ils peuvent construire leurs mosquées pour leur utilisation sans gâcher nos églises. Une fois abandonnees les églises seront utilisé pour de nombreuses autres fins bonnes, mais pas religieux, ni laïcistes .. Rappelons-nous que dans n’importe quel pays islamique est possible de construire une église et souvent là où les églises existent déjà, doivent être cachées.
    J’ai été à Burges et vu la magnifique cathédrale .. on doit faire revivre la foi, comme celle qui a généré la cathédrale .. Parce que ne pas commencer avec beaucoup de prière et de jeûne comme le saint Curé d’Ars?

  7. BOUBERT

    il est désolant de constater que certains archevêques qui devraient être le guide vers le bon Pasteur sont plutôt des fossoyeurs de notre religion.
    Il est temps que la nouvelle génération revienne au fondamentaux d’une religion dont la foi et tournée vers le Christ qui a souffert pour racheter nos péchés et qui malgré tout nous aime et nous sauve.
    Mais c’est ce même Christ qui a chassé les marchands du temple!

  8. E.GEO

    Après lecture de cet article,effectivement il semble bien y avoir 2 poids/2 mesures: pourquoi des catholiques dits traditionnalistes ne pourraient-ils pas profiter de ce lieu de culte pour célébrer selon le rite Saint Pie x? Je précise que catholique, je pratique dans le rite Paul VI et que je respecte les autres pratiques.
    Cela conforte l’idée de christianophobie même en France. Les coups bas viennent même de l’intérieur!!!

  9. Pingback: Vierzon : des musulmans seuls repreneurs de l’église ? | Riposte-catholique

  10. jullin

    Il faut conserver coûte que coûte nos églises, avoir des lieux de prière qui se réouvriront un jour, qui permettront l’adoration, les sacrements.
    Imaginer vendre aux musulmans est un semi-reniement inconscient, un manque de foi, un manque de connaissance complet de l’islam, un manque de soutien aux voisins qui vont comprendre bien vite dans quelle galère l’évêché les a mis pour quelques sous. Et les familles des donateurs de l’époque d’achat ou de don du terrain, et des donateurs pour la construction, n’ont-ils pas leur mot à dire ? Familles de Vierzon, opposez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *