v

Vierzon : des musulmans seuls repreneurs de l’église ?

Download PDF

J’avais publié le 26 octobre le communiqué du diocèse de Bourges à propos du projet de vente d’une église vide à Vierzon. Signe des temps : les catholiques ne sont plus assez nombreux pour remplir les églises tandis que les musulmans cherchent des locaux pour les transformer en mosquées.

L’église Saint-Eloi de Vierzon dans le diocèse de Bourges (Mgr Maillard) deviendra-t-elle un lieu de culte musulman ? Des discussions sont en cours pour le rachat de l’église Saint-Éloi. Des musulmans sont sur l’affaire. Il semble même qu’il n’y ait qu’eux pour reprendre l’édifice. Plusieurs responsables d’associations cultuelles maghrébines de la ville ont manifesté leur intérêt pour cette église moderne. Le diocèse la vend pour soulager les difficultés financières. Ces musulmans sont les seuls potentiels acheteurs à s’être fait connaître, selon Le Berry. Il est certain que cette église moderne n’est pas très jolie et c’est compréhensible que personne ne veuille la reprendre. Mais faut-il pour autant la brader pour que la religion musulmane y prospère ?

Aucune autre offre n’a été faite chez ABL immobilier, agence en charge de la transaction. L’agent immobilier estime que « ce serait une bonne chose qu’un lieu de culte reste un lieu de culte ». C’est ce que pense aussi le curé… Il n’y a pourtant pas de « culte » en islam. Cette notion est tout à fait étrangère à cette religion. Le sacrifice, que l’on trouve dans toutes les religions, n’existe pas en islam. La fête de l’Aïd, qui a lieu une fois l’an, consiste à tuer le mouton, partout où cela est possible, à l’exception justement de la mosquée.

Pour le moment, les musulmans cherchent de l’argent. Il suffirait que 400 musulmans donnent chacun 500 euros, ou que le Qatar finance le projet comme il finance tant de choses en France, ou encore que la grande mosquée de Paris apporte son aide.