catholiques en colère

Des catholiques piquent une « sainte colère »

Download PDF

Des catholiques qui ne sont pas contents – et qui ont quelques raisons de ne pas l’être ! – viennent de lancer cet après-midi une page facebook qui se nomme, précisément, Catholiques en colère… Mais la colère n’est-elle pas un péché pour des catholiques ? Pas du tout, il y a une colère saine et salutaire, celle qu’on qualifie de « sainte colère » : « Une sainte colère est donc AUTRE qu’une colère humaine spontanée ; elle cherche la ressemblance avec la colère de Dieu , sans prétendre y parvenir », écrivait Lytta Basset dans son ouvrage Sainte Colère. Jacob, Job, Jésus (Labor et Fides/Bayard, 2002). À découvrir ici. Et plus si affinité…

8 comments

  1. messager

    Je ne pense pas que ce soit une bonne idée
    ç’est répondre à des emmerdeurs !qui feront tout pour continuer
    C’est donner du pain aux cochons alors que ne pas répondre ,au bout d’un moment les autres arrêtent d’eux même !
    Nous verrons ce qui va suivre dans les jours qui suivent

  2. Maxime

    Les Catholiques n’ont eu que trop tendance à couvrir leur lâcheté par le « tendre l’autre joue », depuis plus d’un siècle.

  3. Marie Francoise

    Il est temps pour les Catholiques de dire NON et aussi de se mettre en colere quand on est attaque de partout et nos enfants intoxiques contre tout ce qui est le plus important pour notre salut .OUI il y a de sainte colere et la tolerance n’est pas toujours une virtue .Sacha Guitry disait il y a des maisons pour cela mais pas la mienne.

  4. Christine

    Ce n’est pas être judéo-chrétien de ne pas accepter les crèches dans les mairies, alors que le burkini, la burka, le jihab est tout le temps là devant nos yeux. Des processions religieuses ont été bannies! Nous sommes judéo-chrétien et non pas musulman!

  5. AZZOLINI LINDA

    Il paraît que nous sommes en guerre ! Alors défendons-nous contre les agresseurs ! Devons-nous nous laisser masssacrer ? Durant la dernière guerre, des catholiques ont pris les armes et sont entrés dans la résistance contre le fascisme au péril de leur vie. Beaucoup sont morts pour défendre des valeurs universelles qui ne se négocient pas. N’assistons-nous pas à une montée d’un autre fascisme : l’islamisme ? Ouvrons les yeux avant qu’il ne soit trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *