Envoyez un message de soutien à Mgr Léonard !

Monseigneur

Dans la tempête médiatique que vous traversez, je tiens à vous assurer de mes prières.

Les diverses polémiques qui se sont succédées ces derniers jours m’ont paru extrêmement choquantes.

Mais je crois que, plus que votre personne, c’est le discours même de l’Eglise sur la sexualité et sur l’amour humain qui est visé. On le constate un peu partout en Europe, différents lobbies travaillent activement à la marginalisation du catholicisme, voire à l’interdiction  pure et simple de son discours moral.

C’est une grande consolation pour nous, fidèles catholiques, de savoir que vous ne cédez ni ne cèderez pas à ces lobbies. Vous manifestez ainsi pour notre édification que vous n’avez pas reçu la mission de plaire aux médias et aux belles consciences auto-proclamées d’une société à la dérive et que vous êtes l’un des évêques qui savent qu’ils ont reçu le mandat d’éclairer les consciences par la loi divine et la loi naturelle. Merci pour cela Monseigneur !

Puis-je ajouter que l’attitude de certains représentants du clergé catholique, hurlant avec les hyènes, comme le triste abbé Ringlet, m’a particulièrement indigné ?

Loin de ce tintamarre médiatique, nous, fidèles catholiques, prions avec ferveur pour recevoir de Dieu des évêques saints et courageux pour la défense de l’Église et aussi de la Cité.

Prénom Nom

PS : j’adresse une copie de ce message aux chargés de communication de la conférence épiscopale, ainsi qu’à la congrégation des évêques à Rome.

4 comments

  1. Pema

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si vous connaissez un moyen pour envoyer directement à Mgr Léonard un message de soutien. À part peut-être envoyer un courrier à l’évêché de Bruxelles ?

    Merci d’avance,
    Pema

    (AL : notre système envoie directement votre message sur l’adresse courriel personnelle de Mgr Léonard.)

  2. Pire

    Bonjour,

    je trouve ça hyper dommage d’envoyer ce texte à Monseigneur Léonard, tout simplement parce qu’il n’est pas du tout personnel … Pensez-vous qu’il sera plus touché par 50 lettres personnelles qui lui sont adressées, avec ce qu’on ressent et ce qu’on pense de lui, avec des remerciements personnels, ou par 50 lettres toutes les mêmes, mis à part le nom et prénom qui changent, à tel point qu’il ne les lira plus après avoir lu les 3 premières lignes de chaque … ?

    Bien sûr, ça demande moins d’investissement de faire un copier coller, de l’imprimer et de lui envoyer. Mais le soin qu’on aura mis dans une lettre que l’on a rédigée ne témoigne-t-il pas du respect que l’on a envers cette personne ?

    S’il vous plaît, envoyez lui des lettres personnelles, il en sera 100 fois plus touché.

    Pour Pema :

    Il y a 2-3 semaines, j’ai demandé directement à Mgr Léonard s’il lisait les courriers qui arrivaient par la poste à l’évêché. Il m’a répondu que tous les courriers étaient lus par lui, et que la réponse provenait également de lui, même s’il la dicte généralement à une autre personne.

  3. Abbé Jean-Pierre Herman

    Madame,

    Si vous voulez envoyer un message de soutien à Mgr, il sufiit de l’envoyer directement sur son adresse électronique : mgr.leonard@skynet.be

    L’évêché de Bruxelles n’existe pas! Bruxelles, au cours de l’histoire, n’a JAMAIS été une ville épiscopale et ne l’est toujours pas. Elle fait en effet partie de l’archidiocèse de Malines, dont Mgr Léonard est l’archevêque. En 1960, le Cardinal Suenens, très attaché à sa ville natale, a décidé de transformer le nom du diocèse en « Archidiocèse de Malines-Bruxelles » et d’élever la collégiale Sainte-Gudule au rang de cathédrale. Cette églis s’appelle actuellement : cathédrale des SS. Michel et Gudule.

    On a donc un diocèse avec deux cathédrales, non pas comme en France, où d’anciens sièges d’évêchés ont gardé le titre de cathédrale à leur église, mais normalement à part égale. Il n’en demeure pas moins que le siège historique du diocèse est la cathédrale métropolitaine de Saint-Rombaut, à Malines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>