AEA

Loi Taubira et adoption, rappel des enjeux

Download PDF

Rappel des enjeux à l’attention des politiques qui ne les auraient pas encore compris…

 

Alors que Christiane Taubira vient de quitter le ministère de la justice, L’Agence Européenne des Adoptés lance ce jour sur les réseaux sociaux une vidéo pédagogique sur l’adoption et la loi Taubira : qu’est-ce que l’adoption ? Quelle est sa finalité ? Où en est-on en France ? Quel est le rapport entre l’adoption et la loi Taubira ? Y a-t-il un lien entre l’adoption, la PMA et la GPA ?…

 

Adopter n’est pas fabriquer. Voir la vidéo

Cette vidéo expose les faits à l’aide d’illustrations dynamiques accompagnées d’un bref commentaire. Rappelant ce qu’est l’adoption, elle évoque le déséquilibre entre le nombre de personnes/couples demandeurs et le nombre d’enfants à adopter, ce déséquilibre ayant été augmenté par la loi Taubira.

 

Elle détaille ensuite le souhait de certains de légaliser la « fabrication » d’enfants pour répondre aux désirs d’adultes qui souhaitent un enfant. Cette « fabrication » d’enfants, rendue possible par la PMA et la GPA, est-elle conforme au principe de l’adoption et au respect de l’intérêt supérieur de l’enfant ? Est-ce l’avenir que nous souhaitons à notre humanité ?

Cette vidéo s’adresse au grand public, mais aussi aux politiques, certains n’ayant manifestement pas encore compris les enjeux humains inhérents à la loi Taubira !

Contact presse : Anne-Claude VENOT présidente de l’AEA 06 61 20 69 89

L’Agence Européenne des Adoptés (AEA), association loi de 1901, a pour objet statutaire : la défense de l’intérêt supérieur des enfants quel que soit leurs pays d’origine, par l’information, l’analyse, la défense et l’assistance juridique et l’émission d’avis et de propositions relatives aux droits des enfants en Europe ou à l’étranger. L’AEA vise à défendre, y compris par voie de justice, l’intérêt supérieur de l’enfant adopté ou en voie de l’être, né ou à naître lorsqu’il est placé en situation d’injustice ou de privation de droits.

 

Source AEA

1 comment

  1. Courivaud

    je m’aperçois que l’on a déjà abandonné l’idée de se battre de nouveau contre « le mariage pour tous ».

    à un moment où l’on menace l’Italie de l’imposer…

    c’est pitoyable, décidément ;. à se demander si cette association n’est pas à la remorque des européistes, avec en France cette filiale que l’on nomme « les Républicains »…..

    SI c’est pour se comporter à la manière de « la manif’ pour tous », je réponds non, car on a déjà donné sans le souhaiter aux « Républicains ». Donc, non merci.

    Il faut réfléchir un peu plus à ce que doit être un combat politique. Les encycliques du magistère infaillible sont la principale source de ce combat. Il serait bon de le rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *