Supplique au cardinal Vingt-Trois et aux évêques de France sur le dialogue islamo-chrétien

St François d’Assise évangélisant le sultan

Chers amis lecteurs,

Nous sommes heureux de vous inviter à signer cette importante supplique au cardinal Vingt-Trois, ainsi qu’aux évêques de France, pour une réforme complète du dialogue islamo-chrétien dans notre pays. Si vous adhérez à notre démarche, merci de bien vouloir « signer » cette supplique, en laissant votre courriel au bas de ce texte. Et merci, surtout, de diffuser cette supplique le plus largement possible. La question de l’évangélisation des musulmans sera sans doute l’une des questions majeures pour l’Eglise, dans notre pays comme ailleurs, au cours des  années qui viennent.

Merci de votre aide et de votre prière, dont nous aurons grand besoin pour cette difficile bataille.

L’équipe de Riposte catholique

 

Éminence Révérendissime,

Le dialogue islamo-chrétien, en France, pose de délicats et douloureux problèmes et nous, fidèles catholiques, Vous prions de bien vouloir en redéfinir les principes.
Les bases actuelles de ce dialogue, exercé principalement par le Service [national] des Relations avec l’Islam (SRI), service officiel de la conférence des évêques de France que vous présidez, sont effectivement malsaines.
Nous constatons que le SRI entretient des contacts privilégiés avec des membres de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), organisation considérée comme proche de l’idéologie des Frères musulmans, mais qu’aucun de ces contacts n’est sollicité par le SRI pour dénoncer et condamner les persécutions, hélas trop fréquentes, des chrétiens en terre d’islam, voire en terre de France…
Nous constatons encore que le SRI entretient des contacts privilégiés avec les pouvoirs publics, mais qu’aucun de ces contacts n’est utilisé pour garantir les droits des chrétiens, notamment du Proche Orient, des droits traditionnellement protégés par tous les gouvernements français – y compris l’actuel, comme vient de nous le confirmer le directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères.
Nous constatons enfin que les connaissances que les différents acteurs du SRI, notamment l’abbé Christophe Roucou, son directeur, ne servent nullement à proposer l’Évangile aux musulmans, ni même à faciliter l’accueil des musulmans convertis au christianisme dans l’Église. Bien au contraire, tout se passe comme si ces convertis étaient considérés par le SRI comme des “gêneurs” ou un “handicaps” pour ledit dialogue.

Nous vous supplions donc, Éminence, de bien vouloir, de concert avec vos frères dans l’épiscopat, Nos Seigneurs les évêques de France, envisager une réforme profonde du service qui s’occupe du dialogue islamo-chrétien:
1. Tout d’abord, le SRI doit être renommé : il ne saurait être question de relations avec l’islam, mais de relations avec les musulmans, ce qui est tout différent.
2. Ensuite, le SRI doit utiliser sa connaissance de la religion coranique pour développer un apostolat à destination des musulmans résidant dans notre pays, une mission indispensable qui s’inscrit dans les efforts de Nouvelle Évangélisation à laquelle le bienheureux Jean-Paul II a appelé et dont le pape Benoît XVI nous rappelle incessamment l’urgence.
3. Le SRI doit également travailler, en lien avec les pouvoirs publics et les musulmans les plus modérés, au respect et à la protection de la dignité des musulmans convertis au christianisme, ainsi qu’à leur accueil plein et entier dans l’Église.
4. Enfin, le SRI devrait être un interlocuteur privilégié pour la défense des chrétiens en terre d’islam, en particulier des chrétiens du Maghreb et du Proche-Orient.

Tant que l’on aura le sentiment que les convertis en provenance de l’islam ne sont pas bienvenus dans l’Église, tant que l’on aura le sentiment que les instances officielles en charge du dialogue islamo-chrétien soignent leurs relations avec les membres de l’UOIF au détriment des chrétiens persécutés ou convertis, le SRI continuera à être considéré par de nombreux fidèles français comme un scandale et un service nuisible au règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à l’Église, aux chrétiens, et même aux musulmans – comme s’ils n’étaient pas dignes de la prédication évangélique. Et, hélas, Nos Seigneurs les évêques de France seront englobés dans cet opprobre, comme premiers responsables des orientations de ce service.

En remerciant Votre Éminence d’avoir bien voulu prendre connaissance de notre supplique, nous La prions de bien vouloir nous informer sur ce qu’Elle compte faire pour mener à bien l’urgente et nécessaire réforme du dialogue islamo-chrétien, nous L’assurons de nos prières et La prions de bien vouloir nous accorder Sa bénédiction.

 

 





133 comments

    • van GAVER

       » Chrétiens de France réveillez-vous ! , nous ne devons plus tout accepter , tout entendre (et surtout n ‘ importe quoi ) , de la part de  » pseudo-intélectuels » qui ont intimidés beaucoup d ‘ entre nous avec des propos « pseudo-scientifique », et qui nous font « la leçon » alors qu ‘ ils n ‘ ont jamais mis les pieds dans une église ou alors une seule fois dans leur vie et du coup n ‘ ont rien pu comprendre ! Plongeons dans l ‘ Evangile et nous aurons les « clefs » qui nous aiderons à lutter , convaincre ,et gagner à nous les « brebis égarées ». Mai aussi pour cela il faut etre unis et ne plus se chamailler sur des points de détails . N ‘ OUBLIONS pas : Dieu est avec nous si nous lui demandons !

  1. Excellence Monsieur Le Cardinal Vingt Trois,
    Vous ne cessez de nous parler du dialogue Inter-Religieux de L’Islam avec les Chrétiens. Lorsque l’on connaît l’erreur fondamentale et du langage du Pape Francois, qui selon lui et sa théorie les musulmans sont nos frères dans la Foi. Il y a lieu de frémir. Pour tout musulman, dès l’instant que vous ne croyez pas en l’Islam, vous êtes à abattre. L’Ancien dirigeant Lybien l’a dit : Plus de 50 millions de musulmans, sans armes et sans lutte, ils auront conquit l’Europe et imposeront le Coran et l’Islam. Cessez de tergiverser, d’une part l’église moderne depuis la proclamation de Vatican II, n’est plus catholique dans sont essence fondamentale. C’est l’église de la Cité des hommes. Ce qui vous arrive est tout à fait normal, c’est le juste retour du bâton, que Dieu vous impose. Vous n’êtes plus digne des enfants de Dieu. Vous vous dites Le Cardinal Président de l’Assemblér des évêques de France. Pour nous vous êtes plus qu’un PDG d’entreprise et surtout rien d’autre.Cessez de jouer et de faire cette lamentable parodie en jouant à l’église, tout en trompant les fidèles, par vos homélies éloquentes. Vous trompez tout ces gens.Les Musulmans vont faire leur pacification sur la France, ils vont vous Islamisez au Coran
    Abbé Guy-François Courtemanche, Prêtre Traditionnel de l’église Catholique, Communauté des Chanoines Régulier de Saint-Augustin à ASHFORD KENT ENGLAND

  2. Martelentete

    « Abbé Guy-François Courtemanche », comme je suis entièrement en accord avec vous. On ne peut pas pactiser avec le diable…
    Je ne sais pas si l’Église ne cherche pas à calmer les musulmans en essayant un dialogue avec leurs imams. Est ce une stratégie pour éviter les massacres de chrétiens par les musulmans ? Si c’est le cas, c’est bien peine perdue, en effet. Les musulmans/islamistes (il n’y a pas de différence) sont des barbares. A lire le coran on est horrifié par tant de haine de ceux qui n’ont pas la même pensée qu’eux.

  3. Jean-Pierre Delmau

    L’ouvrage du Père Edouard-Marie Gallez (Le malentendu Islamo-chrétien) expose très complètement le problème. Il semble que les contacts du SRI avec « L’Islam de France », en fait UOIF, soient davantage destinés à entretenir de bonnes relations entre individus des deux côtés, qu’à aborder les problèmes de fond, et notamment théologiques. Très brillamment, le Père Gallez expose les toutes dernières découvertes archéologiques qui permettent de redresser de fausses informations sur Mahomet et l’origine de l’Islam. Il pointe la faute de l’Eglise d’Occident d’ignorer sa sœur d’Orient dont l’expérience vécue depuis 14 siècles est irremplaçable, et lui aurait évité de lourdes erreurs d’approche. Enfin, il fait ressortir que toute la Foi se ramène à la conception des fins dernières, sur lesquelles la divergence est évidente et irréductible, mais qui ne font l’objet d’aucun débat !

  4. DJ

    L’islam, religion d’amour de paix et de tolérance.
    Il suffit de lire:
    coran:
    1:6 – Conduit nous sur le droit chemin

    1:7 – Le chemin de ceux que tu as comblé de tes bienfaits (1),
    et non pas de ceux qui ont suscité ta colère (2), ni le chemin
    des égarés.(3) (1) les muslumans, (2) les juifs, (3) les chrétiens

    2:120 – Mais les juifs et les chrétiens ne t’approuveront que
    lorsque tu auras embrassé leur religion. Dis au contraire
    que la direction d’allah est la bonne direction. Ne te
    soumets pas à leurs passions après ce que tu as reçu comme
    révélation, sinon tu n’auras en allah ni protecteur ni défenseur.

    2:221 – N’épousez les femmes polythéistes que si elles
    décident de croire. Une esclave croyante vaut mieux que la
    polythéiste, quand bien même elle vous plait. De même,
    ne mariez pas vos filles à des incroyants tant qu’ils n’ont
    pas cru, car l’esclave croyant est meilleur que le polythéiste,
    même si ce dernier vous séduit. Ceux là appellent à l’enfer
    tandis que dieu vous invite sur le bon chemin…….. »

    3:110 – Vous formez la meilleur communauté qu’on ait fait
    surgir auprès des hommes, vous appelez au bien et vous
    refusez le mal. Vous croyez en dieu. Si les gens du livre
    voulaient croire, cela serait mieux pour eux. Certains sont
    croyants, mais la plupart sont des pervers.

    5:17 – Ceux qui disent: dieu est jésus, fils de Marie, commettent
    un péché…..

    5:51 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas les juifs et les chrétiens
    comme alliés, ils sont alliés les uns pour les autres.
    Celui qui, des vôtres, en fera des alliés sera des leurs. Allah
    ne guide pas un peuple d’injustes.

    5:57 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas comme associés ceux
    qui, parmi les peuples ayant reçu le livre avant vous et parmi
    les incrédules, tournent en dérision votre religion et en font
    un motif de distraction. Craignez allah si vous êtes croyants.

    5:72 – De fait, ceux qui ont dit que dieu était le messie, fils de
    Marie, ont commis un péché. Le messie a dit: Ô fils d’Israël,
    adorez dieu, mon seigneur est le vôtre, car celui qui lui donne
    des associés, dieu lui interdira l’accès au paradis et le destinera
    à l’enfer. Il n’y aura aucun soutien pour les injustes.

    5:73 – Sont considérés comme incrédules ceux qui disent ceci:
    dieu est la troisième partie d’une trinité, car il n’est d’autre
    dieu que le dieu unique. S’ils ne cessent de telles affirmations,
    ceux qui auront été incrédules subiront un cruel châtiment.

    5:77 – Dis: Ô vous les détenteurs du livre, ne surenchérissez
    point sur votre religion et ne l’associez à rien d’autre que
    la vérité. Ne suivez point l’orientation d’un peuple précédent
    qui s’est égaré et qui a entraîné à sa suite beaucoup de gens,
    lesquels ont perdu le droit chemin.

    8:55 – La pire engeance aux yeux d’allah est composée des
    incroyants qui s’obstinent à ne pas croire.

    9:17 – Il n’est pas donné aux polythéistes de fréquenter les
    mosquées d’allah, dès lors qu’ils témoignent contre eux-mêmes
    de leur incroyance. Ceux là verront leurs œuvres s’annuler et
    demeureront dans le feu immuablement.

    9:28 – Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté.
    Qu’ils ne s’approchent pas de la mosquée sacrée….. »

    17:39 – Voilà un échantillon de la sagesse que ton seigneur t’a
    révélée. N’associe aucun autre dieu à allah, tu seras jeté en
    enfer, pitoyable et banni.

    32:18 – Le bon croyant peut-il être mis sur le même pieds que
    le pervers ? Cela ne se peut.

    48:6 – Les mécréants et les mécréantes seront punis, ainsi que
    ceux qui, hommes ou femmes, ont associé un autre dieu à dieu
    et tous ceux qui ont spéculé négativement sur l’existence d’allah.
    Autour d’eux, que du malheur, car allah sera fâché contre eux.
    Il les maudira et leur préparera l’enfer comme triste fin.

    52:43 – A moins qu’ils n’aient un autre dieu qu’allah, mais
    la grandeur d’allah dépasse largement ce à quoi ils l’associent.

    60:4 – Vous avez eu en abraham et ceux qui l’entouraient un
    bel exemple. Lorsqu’ils disent à leur peuple: nous sommes
    innocents de ce que vous êtes et de ce que vous adorez en
    dehors de dieu. Nous vous renions. Que la haine et l’inimitié
    scellent à jamais nos rapports jusqu’au jour où vous
    croirez en dieu seul………….. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>