Un blogue traite RC de « site de désinformation »

Download PDF

Un blogue catholique dont nous tairons, par délicatesse, le nom et l’identité du rédacteur, s’est lancé, le 7 février dernier, dans une charge invraisemblable contre Riposte Catholique à propos de notre post sur la campagne d’affichage à Rome. Nous en avons été averti par un lecteur à l’étranger. Ce blogue écrit : « Qui approuve en effet ces affiches ? Le rayon “catho” de la réacosphère politique. Ainsi le site de désinformation Riposte catholique : il reproduit l’affiche romaine en grand format, s’abstient vertueusement de la commenter (“on se contente des faits”), mais met en ligne des messages hystériques ». L’administrateur de Riposte Catholique, sitôt informé, a adressé une mise au point sous la forme d’un commentaire. Ce dernier n’a pas été validé. Nous supposons que la réponse biaisée du rédacteur de ce blogue –« nous ne mettons pas en ligne les textes de propagande intégriste » – nous était destinée… Voici donc le texte de notre protestation.

Mon commentaire sera un peu long et je vous prie de m’en excuser, mais votre texte exige qu’on y réponde – en partie du moins, car mon temps est aussi mesuré et précieux que le vôtre.

– L’enquête sur les Frères Franciscains de l’Immaculée a commencé en 2012 et non pas en 2011. C’est par ailleurs profondément méconnaître les mécanismes curiaux que de feindre ignorer qu’une visite apostolique peut être ordonnée sans que le Pape soit au courant. Je concède toutefois l’indécision sur ce point : s’il est documenté que le Pape François a “trempé” personnellement dans l’affaire, nous ne savons rien du degré d’implication de son prédécesseur, veuillez donc le laisser hors de l’affaire.

– Si vous les connaissez, vous seriez bien inspiré de nous faire connaître, preuves à l’appui, les dérives graves des FFI. En plus de la sentence contre le P. Volpi, la justice italienne a classé sans suite les accusations contre le fondateur. Et tant que nous parlons des dérives graves, veuillez nous expliquer pourquoi des congrégations comme les Frères Mineurs et les Camilliens n’ont pas été traitées de la même manière en dépit d’affaires qui ont conduit de hauts responsables en prison, et pour longtemps ! Toute personne qui prend la peine de s’informer, le cas échéant auprès des tribunaux compétents, se rendra compte que ce que j’avance est vrai.

– Le respect du Pape ne contient nullement comme corollaire la haine de ses supposés ennemis, or vous insultez le cardinal Burke et vous n’en avez aucun droit. Ce dernier a rencontré le pape le 10 novembre pour lui soumettre l’affaire de l’Ordre de Malte. Le Souverain Pontife lui a adressé une lettre signée et datée du 1er décembre suivant. Je n’en ai pas été le destinataire et vous pas davantage, mais sa substance commence à être distillée dans la presse : Riccardo Cascioli, pour ne citer que lui, en a publié des extraits supposés authentiques. Moralité : quelqu’un ment. Peut-être n’est-ce pas le cardinal à qui l’on prête paroles et intentions sans même l’avoir interrogé. Sur ce point, attendons avant de tirer des conclusions hâtives.

– Vous affirmez que les prêtres virés le méritaient : qui sont-ils et qu’ont-ils fait ? Pour ce chapitre je vous invite à lire l’histoire (peu) édifiante de don Mauro Inzoli. Vous apprendrez qu’un prêtre gravement coupable, condamné d’abord par Benoît XVI, ensuite par la justice italienne, est réhabilité… par “miséricorde” évidemment.

– Vous traitez avec autant de témérité que d’injustice Riposte Catholique de « site de désinformation », notamment à propos non point du court billet que nous avons consacré à cette affaire des affiches romaines – un fait que nous avons rapporté, comme bien d’autres supports –, mais de commentaires de lecteurs de ce billet. Vos lecteurs ignoreront donc que si des lecteurs de Riposte Catholique approuvent cet affichage, d’autres le désapprouvent, si certains critiquent le Pape, d’autres prennent sa défense… Alors, qui informe et qui désinforme ?

L’administrateur de Riposte Catholique

4 comments

  1. Hervé Soulié

    Le « blogue catholique » qui a mené cette charge ne représente ni intérêt ni même beaucoup de lecteurs.
    Longue vie par contre à Riposte catholique, un vrai site de réinformation chrétienne.
    Un efficace « poil à gratter » en plus pour les officines de difffusion de la pensée moderniste que sont la Vie et la Croix.

  2. Bayard

    Merci de continuer à nous donner les informations dont nous manquons cruellement par ailleurs, car elles passent toujours par le filtre du politiquement correct, qui n’est qu’un synonyme de l’idéologie oppressante de l’ensemble des médias. Les contradictions actuelles et les noms d’oiseaux qui peuvent en résulter ne font que confirmer que la démarche est louable et nécessaire. Site de « ré-information et de réflexion » : voilà sans doute ce que voulait dire maladroitement votre confrère, qui a réagi bien légèrement…. Ne lui en voulons pas, car il fait ce qu’il peut de son côté pour éviter les écueils, n’en doutons pas: en espérant que cela ne se fera jamais au détriment de la vérité!

  3. Frankie

    Heureusement il y a RC ! Un média vraiment catholique.

    Des points de vues tout en justesse et objectifs !

    il ne faut pas confondre l’information de RC avec les commentaires que laissent les lecteurs.

    Longue vie à RC !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *