ndc2015_174

2 évêques français au pèlerinage de Chartres

Download PDF

Mon confrère a relaté le succès du 33e pèlerinage de Chartres. Perepiscopus se permet d’ajouter que Mgr Beau, évêque auxiliaire de Paris est venu assister samedi matin à la messe à Notre-Dame de Paris célébrée par Dom Louis-Marie, père abbé du Barroux. Mgr Beau a prononcé l’homélie que vous pouvez retrouver ici :

ndc2015_021

 

Dimanche soir, Mgr Pansard, évêque de Chartres, est venu visiter le bivouac de Gas, avant de célébrer le salut du Saint-Sacrement. Ici en compagnie du président de l’association Notre-Dame de Chrétienté, Jean de Tauriers, et de l’aumônier général du pèlerinage, l’abbé Benoît Paul-Joseph (aumônier par intérim en raison de l’hospitalisation de l’abbé Coiffet. L’abbé Paul-Joseph deviendra cet été le nouveau supérieur du district de France de la Fraternité Saint-Pierre) :

ndc2015_125

 

Le lendemain, Mgr Pansard a accueilli les pèlerins au pied de la cathédrale de Chartres, avant d’assister à la messe célébrée par le père Emmanuel-Marie, supérieur des chanoines de l’abbaye de Lagrasse.

ndc2015_159

18 comments

  1. Denis F

    Deux Evêques?
    Dont un Evêque auxiliaire!!!
    Décidément, la France est bien représentée!
    (Car je ne vois vraiment pas pourquoi d’autres Evêques ne participent pas, A MOINS D’ETRE EXCLUS d’office!)
    D’ailleurs, c’est sans doute pour pure représentation qu’on a envoyé quelqu’un, de Paris, où on est trop occupé à briller sur les ondes, dans les réceptions, les manipulations laïques quand elles ne sont pas étrangères ou islamiques, non?

    (Cela ne remet en rien en question la qualité éventuelle de Mgr Beau – Pas choisi pour son nom seulement, j’espère! -, et encore moins son engagement et sa foi en Dieu et Jésus et au Saint Esprit, que je serais mal placé pour oser me permettre de juger.

    Trop de représentation en participant (Négative, au niveau national et à la réinformation, la manipulation…), ou pas assez, car après tout, tant d’efforts sur la distance n’apporte rien localement?

    Je ne saurais dire, et je ne saurai jamais!
    Mais ce dont je suis sûr, c’est que, malgré mes soucis et la masse de mes dossiers inextricables, j’AI HONTE de ne toujours pas participer.

    De plus en plus en si bon chemin, pourvu que je suis présent l’année prochaine!
    Et, ou plus tard, enfin sur les chemins de Saint Jacques…

  2. théofrède

    Jésus et le Saint Esprit sont aussi Dieu; Denis F, qui n’est sans doute pas musulman, aurait été plus correct en disant Dieu le Père

    • Courivaud

      Vous avez raison, Denis F.
      Il est SCANDALEUX de constater qu’il n’y en ait que deux alors que :
      – ce pèlerinage existe depuis 1982 ;
      – les « traditionnalistes ralliés » sont pleinement reconnus par le gouvernement de l’Eglise universelle depuis le motu proprio de 1988
      – la messe tridentine a été « libérée » sur instruction du pape Benoît XVI en 2007
      – et je ne parle même pas du pèlerinage de Chartres à Paris (non relaté par « Riposte catholique », pourquoi ?)

      C’est se moquer du monde, quand on est évêque en France.
      Mais rien de surprenant :
      – aucun évêque pour la manifestation pour la vie
      – une petite poignée d’évêques pour défiler à la « manif pour tous » (ils avaient peut-être une excuse : ce sujet n’était pas « catholique » à proprement parler et surtout « la manif pour tous » est une officine de l’UMP aka Républicains
      – aucun évêque demandant à l’Elysée que l’on renonce à légiférer explicitement sur l’euthanasie, la PMA et la GPA
      – aucun évêque pour dénoncer la dernière réforme du système éducatif
      … mais deux évêques au rassemblement du 11 janvier « je suis Charlie »

      on arrête là.

      Et puis cela ne sert à rien de se vanter avec photos à l’appui de cette présence.
      Je me rappelle cette publicité annonçant une marque de champagne bien connue :
       » on peut fêter sa première truite comme si c’était un requin » avec un pêcheur de la France profonde exhibant au bout de sa ligne une gardèche bien ordinaire.

      Pas de quoi pavoiser.

      De toute façon, n’attendons pas les évêques de France en moment. Contentons nous de faire notre propre révolution mentale, nous fidèles, pour qu’un jour, ils disent (je me répète) comme ce député de la Convention : « je suis leur chef, je dois donc les suivre »…. mais aujourd’hui ce sera pour une bonne cause.

    • Courivaud

      sans doute mais après ?
      et vous, que pensez-vous fondamentalement de ce que pense Denis F ? Ce serait plus intéressant de le savoir.
      Ce « forum de discussion » doit permettre des échanges de vue, pas seulement des « rappels au règlement ».

      • Denis F

        Merci, et avec vos citations, votre pensée n’est pas non plus à négliger, loin de là.
        Cela dit, j’ai pris acte.
        Et je partage votre avis sur le « suivisme », sachant toutefois que, pour nous, Chrétiens, justement, Le Saint Père ne doit pas suivre les dérives (Je me doute bien que ce n’est pas ce que vous vouliez dire…), mais continuer à maintenir les dogmes, les principes, la morale…
        Entre 1981 et 1983 (Peut-être 1982?), j’ai croisé une parade bd Saint Germain à Paris.
        Au milieu de cette « foule », se pavanait un évêque, et encore plus naïf à l’époque (en début de vingtaine), j’ai vraiment pensé que c’était un Ev^que.
        Jusqu’à ce que l’église Saint-Germain des Prés soit envahie (profanée), et que j’apprenne ensuite que c’était simplement une réaction à des propos de Mgr Elchinger, Evêque de Strasbourg.
        Déjà, j’avais écrit pour m’insurger, évoquer le bouclier de la Foi, le casque du Salut et le glaive de l’Esprit…
        Et cela a été publié, je sais que j’en garde une copie papier quelque part, et il va bientôt importer que je me mette à sa recherche.

        Quoi qu’il en soit, tout ce laïus pour répéter, un peu plus de 30 ans plus tard, que le relativisme ou l’adaptation aux modes ne devraient jamais pouvoir influencer l’Eglise.
        Tout le monde ne pourra pas devenir Saint, ou même être « simplement » béatifié!
        MAIS, au vu de la société actuelle avec son nivellement généralisé par le bas (Dont les effets commencent à se faire déjà trop sentir, et les abandons en cascade à se multiplier…), JE PERSISTE A DIRE que la barre doit rester HAUT, pour inciter à s’améliorer, si possible, et certainement pas à s’avilir.

        Et j’adore de plus en plus le Saint Patron de mon collège, car TOUT est dit :

        « A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]

        Relentescat omnibus visis, ut tandem omnia sustinemus … A tolerandi virtutem Sero igitur tolerare quis … vis tolerare omnia ut tandem quicquid … virs quidquid finitur sine omnibus approbare

        Faute de temps, je n’ai pas retrouvé le texte d’origine, e-t cette traduction en ligne n’est peut-être pas idéale, qu’on me pardonne.

    • Denis F

      Non, vous avez raison, je ne suis pas musulman (Et je refuserai de le devenir!).
      Bien au contraire, j’ai été baptisé, j’ai fait ma petite communion, puis j’ai été confirmé dans un collège catholique (Ancien petit séminaire disparu depuis… Sniffff), la veille de ma Communion Solennelle.
      Quoi qu’il en soit, merci pour votre correction, dont j’essaierai de me souvenir, même si, en évoquant la Sainte Trinité, c’est bien Dieu le Père qui était évoqué, évidemment.

      • Denis F

        Je comprends en partie, votre réaction!
        Mais :

        1/ plus que critiquer, j’ai regretté le peu de présence, dont la mienne, bien que n’étant pas évêque,

        2/ et « Frappin » a parfaitement raison!
        Même wikipédia, qui n’est pas la plus grande référence en matière de neutralité, signale que : » Son costume ecclésiastique (ou livrée) est violet; … »

  3. remond

    vous devriez surtout signalé la présence d’un évêque Catholique , Monseigneur Schneider , dont l’homélie aurait pu être prononcée par Monseigneur Lefebvre

  4. Philon33

    Le secret est bien leur manière de faire, auraient-ils honte de leur démarche? Trahir l’Evangile, travestir la Parole de Dieu, faire du bien un mal et du mal un bien, faire de Jésus un menteur, se calquer sur l’esprit du monde, voilà bien ce qu’ils préparent en secret. Et ils croient qu’ils vont pouvoir agir ainsi sans conséquences? Mais déjà ils portent la responsabilité de la chute des plus faibles et de scandaliser les plus petits. Et ils croient que le Seigneur va les laisser faire, pauvres fous!

  5. em

    Petite remarque pour l’évêque de Chartres :
    N’y avait-il pas un autre pèlerinage aux mêmes dates (de Chartres à Paris) ???

    Ces fidèles sont – ils moins importants que ceux qui font Paris-Chartres pour ne pas aller les saluer eux aussi. C’est pourtant la même distance à parcourir, la même Foi dans le même Père, la même Sainte Vierge, les mêmes saints, ils ont reçu le même baptême catholique… etc. jusqu’à quand va durer cette « guerre » ?
    Un évêque ne doit-il pas créer l’unité, pourquoi ne pas avoir offert la cathédrale, est ce que l’Eglise en aurait souffert ?? QUE PENSE LE BON DIEU DE TOUT CELA ?

    • Denis F

      Exact!
      C’est Notre-Dame de Chrétienté qui organise ce pèlerinage, et cette année c’était les 23,24 et 25 mai.
      Maintenant, si vous savez exactement ce qui explique cet éventuel « ostracisme », merci de communiquer sur la question.
      Cela m’aidera dans mon choix, pour 2016, si Dieu me prête vie.

      • em

        Comme depuis le Concile, un vent nouveau souffle sur l’Eglise, ils ne reconnaissent pas aux fidèles le droit de revendiquer la messe tridentine. Malgré les Motu Proprio de JP II et Benoit XVI, surtout en France il est de bon ton de montrer un « spirituellement correct » développé par les anti-tradition de la CEF.
        Nos évêques pourraient être maîtres dans leur diocèse et les gérer sans cette église parallèle qui paralyse l’Eglise, mais ils sont « timides ». Ils préfèrent priver les fidèles des grâces de la messe traditionnelle pour ceux qui le souhaiteraient. Voilà où nous en sommes et cela depuis des années, comme ils préfèrent aussi ne pas demander des jeunes prêtres des nouvelles fraternités, FSSP et PSSPX alors que les villages n’ont plus de pasteurs ni de messe le dimanche.
        En ce qui concerne le pèlerinage de la FSSPX ce sont les questions de doctrine en discussion qui posent problème et là je n’ai pas de réponse car il appartient aux responsables concernés de dénouer la situation, le simple fidèle se contente d’attendre… mais il est vrai que cette « guerre » à l’intérieur de l’Eglise est tout à fait stupide et entretient un animosité entre les chrétiens de la Tradition et de rit ordinaire dont on pourrait se passer surtout dans la situation présente où nous allons être bientôt submergés par l’islam.

    • Jean-Vincent

      Peut-être Monseigneur n’as t-il pas été sollicité ?
      Par contre de notre côté il est important de savoir qu’il existe plus qu’un dialogue entre les deux entités. D’une part au niveau des fidèles. Bon nombres d’entre nous ont des amis ou connaissances qui marchent vers Paris.
      Depuis 1988 Notre Dame de Chrétienté  » envoi  » un Chapitre à la rencontre du Pèlé de le Fraternité. Le dimanche matin le chapitre  » Mont – Joie St Denis  » quitte la colonne et part à la rencontre de l’autre Pèlerinage, pour ensuite revenir un peu plus tard.

      Il serait d’autre part matériellement très difficile, voir impossible de réunir les deux colonnes, compte tenu du volume de Pèlerins. Avec tous les chapitres enfants et adultes c’est déjà plus d’une heure et demi, voir deux heures d’écart entre le 1° et le dernier. En matière de timing les messes seraient déjà bien entamées lorsque le dernier chapitre arriverait.
      Personnellement je trouve la symbolique exceptionnelle entre le départ de Paris d’un Pèlerinage et l’arrivée de l’autre le Lundi. Le peuple Chrétien Catholique investi PARIS, lors de l’un des plus beau et plus fort moment Liturgique de l’année.

      Ad multos Annos.

      • em

        Ce qui est déplorable c’est cette volonté du clergé « officiel » de ne pas offrir les cathédrales AUSSi au pèlerinage FSSPX. Continuer cette guerre entre catholiques est franchement ridicule et entretien la zizanie entre les fidèles. Les responsables religieux ne devraient ils pas exercer la charité dans ce sens ?
        Que les discutions doctrinales se poursuivent c’est normal mais lorsque des fidèles font des pèlerinages, leur fermer la porte des sanctuaires qui ont été construits avant les crises et par leurs ancêtres communs je trouve cela stupide. Les cathédrales ou églises sont entretenues par les contribuables et appartiennent à tous les chrétiens.
        Pour l’organisation de la logistique c’est sûr que cela deviendrait trop important, mais pour le reste si les évêques voulaient faire abstraction des problèmes ce serait bien pour tout le monde. Aller voir les uns et pas les autres est tout aussi ridicule.

  6. Jean-Vincent

    Mes Amis, (
     » je ne vous appelle pas mes serviteurs, mais mes amis « ).
    Cette carence de plus de présence d’Evêques FRANCAIS, sur le Pèlerinage de Chartres est d’autant plus absurde que certains d’entre eux ne veulent pas se montrer en situation ou pour cause de tradition !!!!!????

    Un COMBLE !!!!
    REVENONS DONC à l’Etymologie même du mot  » TRADITION  » et donc de ses déclinaisons.

    – La tradition désigne la transmission CONTINUE d’un contenu immatériel à travers le temps depuis un événement fondateur ou un passé immémorial (du latin traditio, tradere, de trans « à travers » et dare « donner », « faire passer à un autre, remettre »).
    TRADITION = TRANSMETTRE 0, DONNER 0 ….
    On la définit couramment comme  » la parole de Dieu non écrite dans la Bible, mais transmise par l’enseignement des Apôtres et parvenue comme de main et main jusqu’à nous « , ou plus simplement comme ce qui a toujours été cru, partout et par tous.

    Il est donc probable que ces ecclésiastiques qui ne souhaitent pas s’afficher sur ce Pèlerinage commentent en réalité un non sens. Etrange de voir nos chers Amis ecclésiastique totalement perturbés par les idées inculquées par le MON-DE …. (DE-MON / uniquement en Français). !!!!

    Autre style  » Les Cloches ? Elles n’ont pas à la Tradition !!!  » …….

    Ad Multos Annos !!!

  7. gégé

    @ em : Vous avez entièrement raison d’autan que l’on prête sans réticence les églises aux pasteurs protestants. Cette attitude généralisée dans le clergé conciliaire est un scandale pour les petits. De plus en plus de catholiques sont indignés par cette manière inqualifiable du mépris donné à des frères dans la foi qui sont pour nous les plus proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *