5 à 10% des églises pourraient être vendues, détruites ou abandonnées d’ici à 2030

Download PDF

Faute d’argent et de fidèles, les diocèses et collectivités n’hésitent plus à vendre leur patrimoine religieux. 5 à 10% des édifices pourraient être vendus, détruits ou abandonnés d’ici à 2030. Selon l’Observatoire du patrimoine religieux (OPR), le pays compte près de 100 000 monuments (en moyenne 2,5 par commune), à 95% catholiques et dont environ 45 000 sont des églises paroissiales. 5 à 10 000 édifices sont menacés dans les 15 prochaines années. Après 6 mois sans utilisation pour le culte une église peut perdre son affectation. Or, les curés de campagne, en charge de dizaines d’églises ne pourront bientôt plus courir de l’une à l’autre.

Les collectivités (propriétaires d’environ 40 000 églises) sont en crise. Quant à l’Église (qui possède les 5000 restantes), elle est dans une situation financière critique. Moins de fidèles, c’est moins de finances. Or, la maçonnerie, la toiture, l’électricité et le chauffage, sont à rénover régulièrement. Sans parler de la restauration des oeuvres.

Benoît de Sagazan, fondateur d’un site spécialisé sur le patrimoine religieux, recensait fin 2012  14 églises et 20 chapelles à vendre en France. Patrice Besse, gérant d’une agence immobilière dédiée aux demeures de caractère, anticipe un essor des ventes d’édifices religieux. «En ce moment, j’ai cinq églises à vendre». Selon lui, «les diocèses céderont un quart à la moitié de leurs églises d’ici à 20 ans». Quant aux mairies, elles devraient vendre 5% de leurs biens, soit plus de 2000 monuments, en seulement cinq ans.

7 comments

  1. JLC

    Ce qui est dit ici est très exact, mais ce qui est beaucoup plus préoccupant est le nombre de nos contemporains qui ont abandonné toute pratique religieuse, rendant de ce fait les bâtiments religieux sans utilité. Moins d’églises certes mais pourvu qu’on les utilise! Sinon, on continuera à les désacraliser.

  2. LEFOL

    Si les églises à vendre sont transformées en mosquées , le « vivre ensemble » deviendra un défi insurmontable .
    Même quand ils se déclarent « athées » ou « non pratiquants » , les Français dans leur grande majorité sont hostiles à une visibilité croissante de l’Islam , religion tolérée tant que la Nation n’est pas menacée dans ses fondements idéologiques. L’anticléricalisme de 1905 n’ira pas jusqu’à admettre que la France devienne « Terre d’Islam ». L’éradication de la visibilité des Chrétiens d’orient augmentera les risques de guerre civile en occident , avec tous ses ravages barbares , dont les premières victimes seront , comme d’habitude , les femmes et les enfants..
    « Gouverner , c’est prévoir » , même et surtout pour les politiciens qui se font démagogues par électoralisme.

  3. S’ils se débarrassent du monument parisien ou de banlieue, en forme de tour, plutôt récent, avec des arbres sur le toit, et je crois en brique, ça ne me ferait pas de peine.

    Le coût d’arrosage de ces arbres, sans compter l’entretien de l’étanchéité du toit, m’avait fait hurler ! Et je ne dis rien de l’intérieur.

  4. Pharamond

    Ce sont les faux apôtres de la nouvelle religion qui ont vidés les églises et qui aujourd’hui s’en débarrassent comme ils se sont débarrassés des vérités inaltérables de la Foi Catholique afin d’en effacer toute trace sur la terre. Mais ne perdons pas la véritable espérance car la victoire finale est réservée à Notre Seigneur Jésus-Christ et non aux sectes qui travaillent à la ruine universelle.

  5. sud

    Bonsoir, il faudrait se debarrasser des sieges des organismes de la nouvelle religion. Faciliter la formation de pretres laics, rendre plus vibrants les offices et organiser un reseau rachetant les lieux de culte pour leur permettre de perdurer grace a des dons. Arreter de financer des organismes internationaux qui detruisent notre civilisation et pillent nos richesses. Enfin permettons a des catholiques d’acheter ces edifices pour en faire des maisons d’habitation tout en en conservant intact les parties symboliques confessionnelles. N’ayons plus peur.

  6. Melmiesse

    j’ai visité l’an dernier une église aux Pays-Bas transformée en librairie grace à des cloisons et des rayonnages amovibles : il suffit de les retirer pour retrouver l’église primitive: les clients en paient ainsi l’entretien, une autre fait office de musée. il serait temps en France d’imaginer

  7. ankou

    Les FSSP et FSSPX n’ont pas assez d’édifices pour lieu de cultes, les églises sont plus que pleines ; voilà une bonne occasion de le leur en fournir, bien sûr, il ne faut pas que cela fasse comme pour les cloches de Notre Dame ou le clergé dit que c’est une association… et là, je suis dubitatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *