Bapteme-du-Christ_theme_image

5000 baptêmes à Pâques

Download PDF

3 790 adultes recevront les sacrements de l’initiation (Baptême, Confirmation, Eucharistie) en France métropolitaine, lors des fêtes pascales, soit une augmentation de 30% par rapport à 2010. Auxquels il faut rajouter les 110 adultes baptisés dans des départements et collectivités d’Outre-Mer.

À l’issue de la semaine sainte, près de 5000 jeunes et adultes seront baptisés en France lors des célébrations de la Vigile Pascale (samedi 4 avril au soir) et des messes de Pâques (dimanche 5 avril).

Parmi ces adultes, plus de la moitié sont âgés de 20 à 35 ans et représentent environ 55% des appelés. D’autre part des étudiants (17% de l’ensemble des Catéchumènes) se préparent aux sacrements du baptême, de l’eucharistie et de la confirmation dans le cadre des aumôneries d’universités et de grandes écoles.

A ces adultes, se joindront 1 011 adolescents et jeunes (entre 12 et 18 ans) qui seront aussi baptisés le jour de Pâques. Certains d’entre eux seront confirmés et communieront pour la première fois de leur existence pendant la période pascale.

Source : CEF

3 comments

  1. Levi

    AMDG Alléluia.

    Il est réjouissant de voir le nombre de jeunes catéchumènes en recherche de sens à leur vie, qui estime que, décidément, une société consumériste et hédoniste n’est pas ce qui peut les rendre heureux.

    Une perspective sans eschatologie nous enferme décidément dans une perspective matérialiste définitivement absurde. La seule réponse possible à l’absurde est l’amour d’un Dieu personnel transcendant.

  2. Goupille

    Grande bonne nouvelle.
    Nous n’aurons pas la cruauté de demander combien de « Chrétiens potentiels » sont passés à l’islam dans le même temps…

    Si les enfants étaient baptisés tout petits comme cela s’est pratiqué pendant des siècles, nous n’en serions pas là. En fait, on se demande par quelle aberration l’Eglise s’est cru obligée de suivre avec un tel acharnement les dérives de l’Education Nationale : l’enfant au cœur d’une école contractuelle à quasi-libre choix, pour l’une, le respect de la liberté de conscience et l’attente que l’inspiration vienne soudain ex nihilo vers l’adolescence, pour l’autre…

    Quel gâchis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *